Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les adorateurs du Soleil Noir

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

https://www.thebookedition.com/fr/tonton-malthus-est-revenu--p-371412.html

Bernard Bracken, dit Lord Bracken était influent en son temps. Pensez, directeur du célèbre Times ! Il fera installer cette façade en 1955.

Bracken House est un immeuble situé au 10 Cannon Street dans la City de Londres, occupé par le journal Financial Times jusque dans les années 1980, et à nouveau début mai 2019. Il a été construit de 1955 à 1958 pour servir de siège et d'imprimerie au Financial Times, sur un site bombardé dégagé au sud-est de la cathédrale Saint-Paul.

L’horloge affiche heure, date et signes du zodiaques en touches d’or et de bleu nuit. Mais regardez bien le centre.

Voyez ce visage sérieux, presque sévère ? Il s’agit de Winston Churchill, ami personnel de Bracken (qui travaillait accessoirement pour lui en tant que ministre des informations).

Quelle belle preuve de soutien et d’amitié que de le représenter en Dieu soleil ! Un signe qu’en son temps, le politicien franc maçon faisait vraiment la pluie et le beau temps.

L'élite qui dirige ce monde/démon saurait-elle des choses que la gueusaille doit ignorer ? Adorerait-elle dans les cryptes de sombres entités que la morale réprouve !?

Je plaisante bien sûr, je ne suis qu'un "conspirationniste" de bas étage!

Il y a quelques années, et j'en ai déjà parlé dans mes livres, The Sun avait repris un article de Space.com sur la présence d'un «soleil invisible », qui tournerait autour du soleil sur une orbite elliptique. « An invisible star may be circling the Sun and causing deadly comets to bombard the Earth, scientists said yesterday ». Bien entendu cela n'est qu'un fake, nos scientistes de mes deux ne connaissent que 5% environ de notre univers connu, mais grace à celà, tout comme les technocrates ... ils s'autorisent à ...

La Nasa avait baptisée ce "soleil" Némésis (déesse grecque de la vengeance), et, synchronicité, c'est aussi le titre d'un roman de l'astrophysicien Bill Napier, auteur du fameux Hiver Cosmique. Dans son roman, Napier raconte une vision similaire à ce que les Portugais ont vue le 13 octobre 1917 à Fatima, «comme si un soleil tombait sur la terre. » Némésis passerait par le nuage d'Oort et enverrait moult comètes vers la terre ou le soleil.

Lisez ou relisez donc cet articla attentivement !

http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/04/la-comete-du-blues.html

Notons que le Wide-Field Infrared Survey Explorer avait été lancé par la NASA en janvier 2010 et 3 mois plus tard, cette info tombait sur un deuxième « soleil ».

Pendant qu’on nous banane avec un « réchauffement climatique», les autorités regardent vers le ciel avec préoccupation. Et dans cette lubie le Vatican n’est pas neutre et s’en remet à Lucifer. Le Mount Graham en Arizona est ce lieu que les astrophysiciens du Vatican avaient retenu dans les années 80-90 avec les scientifiques de l'Université de l'Arizona. Le gouvernement US avait finalement donné la permission à Rome. Mieux, il y a eu un vrai lobbying... au point que le Congrès s'en était mêlé. Bref, le Vatican dispose de la majorité de l'usage, 60%, laissant à l'University of Arizona 40%. Le télescope Lucifer 1 a été suivi d'un Lucifer 2 en 2011. Ils voient ainsi le ciel avec les yeux de « Lucifer ».

Sacré Vatican !

Le Vatican dépense chaque année des dizaines de millions dans un observatoire, alors que d'un autre côté il perd des dizaines de millions pour indemniser les victimes des prêtres. Le Cardinal Bertone et Ratzinger (Benoit XVI) disaient que le secret de Fatima n'avait pas de rapport avec le ciel et le futur...

Imaginez que quelqu'un vous offre un animal. Allez-vous lui donner le nom de Lucifer ou de Satan ? Evidemment que non, sauf si vous êtes un proche. Donc, ce baptême confirme tout ce que j’écris. La raison donnée par les curés ? Lucifer veut dire « Large Binocular Telescope Near-infrared Utility with Camera and Integral Field Unit for Extragalactic Research ». On peut dire que les Jésuites se sont creusé les méninges pour faire passer la pilule en acronyme. Le Vatican est submergé par les lucifériens, et quand Paul VI disait qu'il sentait les « fumées de Satan », ce qui est encore plus étonnant c'est qu'ils ne se cachent même plus.

Les jésuites se sont trompés dans leur définition pour coller à Lucifer puisque le leur donne L B T N I U C I F U E R. Clairement ou « luciférement », ils prennent aussi les gens pour des cons.

À suivre

Olivier

 

Commenter cet article