Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MK Ultra (suite 3)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

À la suite des trois premiers articles, que l’on ne soit alors pas étonné si un Lee Harvey Oswald arrêté après l'attentat contre JFK en 1963 ; qu’un Sirhan Sirhan, reconnu coupable de l'assassinat de Robert Francis Kennedy (frère de John Fitzgerald Kennedy) le 5 juin 1968, ne s’en souvenait même pas. 

Timothy James Mc Veigh, responsable du plus gros attentat aux USA (hors 11 septembre 2001), qui fit exploser un camion piégé devant le bâtiment fédéral Alfred P. Murrah de Oklahoma City au matin du 19 avril 1995 tuant 168 personnes et en blessant plus de 680, ne s’en souvenait pas plus. Ils avaient tous trois un fil conducteur, un curseur commun à leurs délires meurtriers.

Ce curseur avait un nom : Louis Jolyon West, un psychiatre américain impliqué dans le programme MK-ultra, et expert des questions de manipulation mentale, de la torture, et de consommation de stupéfiants. Il sera nommé à 29 ans président du département de psychiatrie de l’Université d’Oklahoma où, en 1955, il devient sous-traitant du sous-projet MK Ultra recevant au moins 20 000 dollars de la CIA.

La proposition soumise par West à la CIA était intitulée « Études psychophysiologiques de l'hypnose et de la possibilité de suggestion », accompagnée d'un document intitulé « Études sur les États dissociatifs ». Début des années 70, et sous la pression de l’opinion publique le scandale explose et enfin, le 3 octobre 1995, Bill Clinton alors 42e président des Etats Unis sera obligé de faire amende honorable reconnaissant les horreurs commises à causes de ces différents projets physiques et mentaux.

Mais le mal était fait et les résultats des expériences depuis longtemps déjà mis en application. Lee Harvey Oswald, Sirhan Sirhan, Timothy James Mc Veigh en seront le triste résultat ainsi que les trop nombreux fous furieux créés de toutes pièces afin d’entretenir un chaos voulu. Certains de nos djihadistes n’en sont que les dignes successeurs, leurs sorciers-contrôleurs bénéficiant depuis d’armes et d’une technologie encore plus élaborée.

Et tout récemment, la folie du "couillonnavirus" n'est qu'un autre exemple sans précédent de lavage mental. Quant à la pseudo seconde vague qu'on tente de nous faire avaler à grand renfort de tests tronqués alors que le virus à perdu la presque entièreté de sa charge virale, elle ne vise qu'à nous tester, puis nous vacciner afin de contrôler le cheptel humain dans un Etat mondial totalitaire.

http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/07/la-seconde-vague.html

À CEUX PLUS CURIEUX qui voudront développer tous ces sujets, je les analyse en profondeur dans les deux tomes du Centième Gueux.

Liens ci-dessous.

Olivier

 

Commenter cet article