Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SATANISME OU LUCIFÉRIANISME ? (suite 5)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Chaque sujet développé sur ce blog l'est bien plus dans mes différents livres dont les liens se trouvent en bas de page.

Vous rendez-vous compte que le Pacte de Marrakech texte d’une gravité absolu pour nos vies et celles de nos enfants est passé totalement inaperçu. Il n’a fait l’objet d’aucun article de presse ou d’émission sur nos merdias mainstream. Ce pacte signé par Macron prévoit de couper toutes subventions publiques aux médias critiques sur l’immigration et de favoriser les autres. Il entraîna heureusement une levée de boucliers du côté du Rassemblement national, dont je vous invite grandement à visionner la vidéo. Bien que ne partageant pas leurs idées sur de nombreux points, je les rejoins sur celui-ci. https://youtu.be/Q0DuAb7sWY8

Fort heureusement certains Gilets jaunes, encore trop peu nombreux à mon sens, réclament la tenue d’un référendum et évoquent pêle-mêle et avec raison sur les réseaux sociaux une «trahison » de Macron ou encore un « abandon » de la France. Mais ce qu’ils ne comprennent pas, et qui de la part d’individus normaux est totalement logique, c’est que nous n’avons pas affaire là à des individus normaux. Ce sont tous des francs-maçons voués à l’avènement du nouvel ordre et pour lesquels vous n’êtes rien !

D’autre part, comprenez-le une fois pour toute, tout comme les Etats Unis possèdent 52 provinces dirigées chacune par un gouverneur élu, l’Europe possèdent 28 Etats membres, avec chacun un gouverneur. Macron n’est qu’un gouverneur français sans grande marge de manœuvres, juste bon à prendre ses ordres à Bruxelles, traduction : de la part des lobbys qui y pullulent et dirigent ce monde/démon sans avoir été élu par les peuples !!! Je me bats depuis des années à expliquer cela.

Ce pacte faustien prône « l’élimination de toutes les formes de discrimination, dont le racisme, la xénophobie et l’intolérance, à l’endroit des migrants et de leur famille », sans réciprocité à l’égard de l’ours blanc qu’est devenu l’Européen. Ce pacte s’attache à « promouvoir une information indépendante, objective et de qualité, y compris sur Internet, notamment en sensibilisant les professionnels des médias aux questions de migrations ».

Traduction : c’est la pensée unique qui est admise, si tu y déroge, si tu te pleins de ton sort, tu es fusillé. Ce point « encourage » à lutter contre les discriminations à l’égard des migrants « en cessant d’allouer des fonds publics ou d’apporter un soutien matériel aux médias qui propagent systématiquement l’intolérance, la xénophobie et le racisme », tout en garantissant « le plein respect de la liberté de la presse ».

En résumé : Macron, en pleine tempête nationale, et alors que le peuple réclame son dû, l’a trahi pour la énième fois en cédant aux exigences de son patron et associé Rothschild. Il cède aux exigences des élites (dont il est l’employé) qui vont mener à une explosion généralisée de la colère sociale. Et là est le piège.

Son acte fou est incompréhensible sauf si l’on admet que nous sommes victimes depuis longtemps d’un virus qui, en cheval de Troyes, a su phagocyter nos institutions. Ce corps étranger est là, bien tapi dans notre nation et nos institutions ; c’est un corps talmudiste et ennemi.

Voici un tweet daté du samedi 24 novembre 2018 et qui émanait du B’nai B’rith, la très « sainte » loge mère de toutes les maçonneries, d’un Attali et de beaucoup d’autres : « Ce climat insurrectionnel virant au chaos, avec ses relents nationalistes, racistes et antisémites, engage la responsabilité des apprentis-sorciers populistes qui soufflent sur les braises pour incendier la République. Attention danger. »

#GilletsJauneshttp://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/11/24/01016-20181124ARTFIG00094-gilets-jaunes-la-manifestation-sur-les-champs-elysees-a-vire-au-chaos.php …

Lorsqu’un Français défend son pain, il devient « apprenti-sorcier populiste, raciste et antisémite ». C’est ce que pense de nous cet organisme qui donne ses ordres au CRIF, à la LICRA, et bien sûr au gouvernement français.

À suivre.

Olivier

Commenter cet article