Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

SATANISME OU LUCIFÉRIANISME ? (suite 6)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Chaque sujet développé sur ce blog l'est bien plus dans mes différents livres dont les liens se trouvent en bas de page.

En voici un autre exemple par le biais de ce fauteur de guerre qui au nom d’on ne sait quel droit d’ingérence interfère depuis des années au sein de la politique de ton pays Gilet jaune : Bernard-Henri Lévy et Arielle Dombasle apportent leur soutien à Emmanuel Macron et demandent aux français de renoncer à leur projet de blocage du pays samedi. Arielle Dombasle déclare : « Emmanuel Macron veut sauver la planète. Nous devons l'aider. Les français sont égoïstes. Que ceux qui en ont les moyens s'achètent une voiture électrique. Les autres n'ont qu'à se déplacer à vélo. Bernard-Henri et moi-même montrons l'exemple. Nous ne possédons pas de véhicule. Nous participons à la lutte contre le réchauffement climatique. » Tout est dit, mais il y a des claques dans la gueule qui restent à donner !!!

Pratiquement personne parmi ceux que vous aimez, regardez, écoutez, dont vous achetez les œuvres, ou allez voir les spectacles, n’a pris position pour le peuple français qui les fait pourtant vivre. Voici un p’tit exemple de ce que les « bien-pensant » s’autorisent à dire de toi le "gueux", le "sans dents" ! Il y a de quoi en tirer de sérieuses conclusions, non !?

Et si j’ai souligné plus haut cette phrase « Et là est le piège », c’est qu’il convient de ne pas sombrer dans la violence, ils n’attendent que ça. Macron n’est qu’un fusible et s’il grille tant mieux, mais sans violence, uniquement par une prise de positions ferme.

Attali et les siens aimeraient certainement remplacer cette dictature molle que nous sommes en train de vivre par une autre beaucoup plus ferme et dernier avant-poste avant le grand saut mondialiste. Car que peut-on penser des propos de celui qui, en compagnie des siens, fait et défait les présidents français depuis Mitterrand. En 2016, il déclarait : « on veut une révolution… ! » C’est qui « on » !?

L’idéologie de ces talmudistes-là est l’Ordre à partir du Chaos.

Nous devons donc nous attendre au plus arbitraire afin d’agacer les peuples de manière qu’à la sauce Albert Pike, ils en viennent à s’écharper. On en revient à la parabole du p’tit coq de Rav Ron Chya afin d’arriver à la victoire sioniste sur les peuples. De plus et peu le savent, avant que Valls ne déguerpisse avec pertes et fracas son dernier cadeau avait été d’abolir l’indépendance de la justice. Un décret, passé discrètement, datant du 5 décembre 2016 et signé par Manuel Valls et Jean-Jacques Urvoas, le garde des Sceaux, permet au gouvernement de contrôler la Cour de cassation. Conclusion : un coup de matraque est très vite arrivé et chose extraordinaire, il y a des moments ou la très lente justice française attrape des ailes et ça donne ceci.

À suivre.

Olivier

Commenter cet article