Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tant va la vague au gueux qu’à la fin il se puce ! (suite 1)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

En attendant, Bill Gates est devenu silencieux, mais ne vous inquiétez pas, le vaccinateur fou et ses acolytes seront de retour avant que vous le sachiez.  Pour l’instant ils gardent tous le silence afin de permettre aux émeutes raciales de nous faire peur, de sorte que lorsque la seconde vague et sont verrouillage interviendront, nous continuerons à leur obéir

C’est le plan.    Gates et sa clique de psychopathes sont ceux qui ont exigé la fermeture de l’économie, que l’on soit enfermés, et sont maintenant restés silencieux alors que les émeutiers violent et pillent.

Bill Gates, CNN, le CDC, l’OMS, nous ont fait croire que ce serait un meurtre pour nous de nous rassemblé en groupe.  À moins, bien sûr, que vous ne vouliez participer à des émeutes raciales. D’abord c’était volontaire, puis, c’était obligatoire.  Puis sont venues les émeutes de George Soros et juste comme ça, à ce moment-là, le verrouillage du COVID-19 était terminé.  ANTIFA et Black Lives Matter ont sans aucun doute fait peur au Covid-19 !

Loin d’être un miracle, les élites du Nouvel Ordre Mondial sont simplement passées de l’oppression en nous enfermant à l’oppression en permettant aux émeutes raciales d’avoir lieu

Après tous nous avoir dit que les rassemblements étaient dangereux et sources de propagation, que les lieux de culte devaient fermer parce qu’une salle de 100 personnes pouvait propager le virus à des dizaines de milliers, tous ces piliers sont tombés comme par miracle. Pourquoi ? Afin que les émeutes raciales puissent commencer. Ils se sont rassemblés par milliers et personne n’a dit un mot sur le coronavirus.  Ils ont osé verbaliser et arrêter un jour des propriétaires de magasins pour avoir osé rouvrir leurs entreprises, et le lendemain, ils ont autorisé des terroristes de l’ANTIFA et de Black Lives Matter à brûler ces mêmes entreprises.

Symbole de la puissance américaine, New York, la métropole de la côte Est, est en proie à l'anarchie. L'épidémie de Covid-19 avait plongé la ville dans une léthargie inédite. Black Lives Matter et la violence sont venus la réveiller. Elle est éclairée de mille feux. Mais ce ne sont plus ceux des enseignes lumineuses de la ville qui ne dort jamais. C'est celui des flammes des voitures de police et des boutiques de luxe qui brûlent. 2020 (666-666) sera l’année de la folie avec ses élections américaines. Ce sera le point culminant de la saison d’hystérie civile et  politique.

Avez-vous vu un modèle du CDC ou de l’OMS prédire l’infection inévitable des dizaines de milliers d’émeutiers se réunissant tous au même endroit ?  Non ! COVID-19 s’est soudainement et « miraculeusement » éloigné.  Alors ?

Alors, la nouvelle vague n'existe que dans les médias ! Chiffres au 24/07/2020 : 

Les français doivent savoir que notre liberté se réduit à la même vitesse que la vérité émerge, plus les français sont conscients du mensonge élitiste et des médias, plus nous serons censurés. Nous sommes réellement dans une guerre et nos moyens sont ridicules face aux milliards d'euros d’un Gates ou d’un Soros, mais nous avons la vérité qui engendre le nombre...

Je ne suis pas un fervent catholique, loin de là, mais tous les dirigeants de l’église catholique ne sont pas à mettre dans le même sac. Ainsi, l’archevêque du Vatican Carlo Maria Vigano, l’ancien nonce papal à Washington, D.C., a écrit au président Trump, pour le féliciter de sa gestion de crise au cours d’une étape critique de sa présidence alors qu’il fait face à de sévères critiques pour sa gestion du Civid-19 et les manifestations pour George Floyd.

Dans une lettre du 7 juin, Vigano écrit que l’ennemi du président sont « les enfants des ténèbres, que nous pouvons facilement identifier avec l’État Profond (Deep State) auquel vous vous opposez sagement et qui fait férocement la guerre contre vous en ces jours-ci . . . »

L’archevêque a indiqué que « l’urgence Covid » sera probablement considérée à l’avenir comme une « opération colossale d’ingénierie sociale ».

« Nous découvrirons également que les émeutes de ces jours ont été provoquées par ceux qui, voyant que le virus s’estompe inévitablement et que l’alarme sociale de la pandémie s’estompe, ont forcément dû provoquer des troubles civils, car ils seraient suivis d’une répression qui, bien que légitime, pourrait être condamnée comme une agression injustifiée contre la population », écrit Vigano. Il a affirmé que « la même chose se produit également en Europe, en parfaite synchronisation ».

Il a salué Trump comme un « président qui défend courageusement le droit à la vie, qui n’a pas honte de dénoncer la persécution des chrétiens à travers le monde, qui parle de Jésus-Christ et du droit des citoyens à la liberté de culte ».

Trump a signé un décret à la Maison Blanche soutenant la liberté religieuse dans le monde.  La veille, le président avait visité l’église Saint-Jean et avait présenté une Bible devant un bâillon de presse.  Dimanche soir, des manifestants ont tenté d’incendier l’église historique. Dans sa lettre, Vigano déclare à Trump que les attaques faisaient « partie du récit médiatique orchestré qui ne cherche pas à combattre le racisme et à rétablir l’ordre social, mais à aggraver les dispositions ; Non pas pour rendre justice, mais pour légitimer la violence et le crime ; Non pas pour servir la vérité, mais pour favoriser une faction politique. »

« Ils sont soumis à l’État Profond, au globalisme, à la pensée alignée, au Nouvel Ordre Mondial qu’ils invoquent de plus en plus au nom d’une fraternité universelle qui n’a rien de chrétien, mais qui évoque les idéaux maçonniques de ceux qui veulent dominer le monde en chassant Dieu des tribunaux, des écoles, des familles et peut-être même des  églises », a déclaré Vigano.

Il a conclu sa lettre : « Unis contre l’ennemi invisible de toute l’humanité, je vous bénis ainsi que la Première Dame, la nation américaine bien-aimée, et tous les hommes et femmes de bonne volonté ».

Enlevez donc vos masques avant qu’il ne soit trop tard, les amis, libérez-vous des chaînes que nous leur avons permis de placer sur nous.  Voyez les élites du Nouvel Ordre Mondial comme les menteurs pathétiques et évidents qu’elles sont.  Tonton Gates frémit d’impatience avec son vaccin empoisonné et sa carte d’identité numérique implantable, Ils sont tous deux prêts pour vous.  Tellement prêt !

À suivre

Olivier

Commenter cet article