Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Notre petit Jupiter

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

La meilleure façon d’aider ceux que vous aimez, c’est de les informer. Faite-donc circuler ces articles SVP. Quant à la meilleure façon de m’aider, c’est de faire connaître mes livres et les acheter.

Merci d’avance.

Tout comme beaucoup ignorent la notion d’égrégore, peu savent que les noms et les mots sont importants et porteurs de vibrations. Ils véhiculent bien plus qu’un sens et sont chargés de l’égrégore (énergie psychique) de tous ceux qui, positivement ou négativement l’alimentèrent énergétiquement durant leur vie, certains plus que d’autres. Regardons le nom d’Emmanuel Macron et ce qu’il signifie. Macron va ainsi nous sembler d’emblée très paradoxale. Pour un enfant né de « parents non religieux », son nom est bourré de références à Dieu et à Jésus-Christ. Son nom complet signifie Dieu avec nous, souverain paisible et une marque.

Le catholicisme d’Emmanuel Macron dura ce que durent les roses socialistes. Néanmoins la tache essentielle à ce catholicisme fort utile à son identité politique sera accomplie lorsque qu’un titre dans Libération proclamera peu avant l’élection présidentielle : « Au secours, Jésus est revenu ! »

Mais au-delà de ce catholicisme d’emprunt, Emmanuel Macron possède une ascendance juive abondante, et surtout un nom de famille qui remonte au royaume que le prophète Daniel a vu dans ses visions, une histoire d’enfance vraiment bizarre, et un lien avec l’ancien royaume d’Assyrie qui vous étonnera.

L'Assyrie est une ancienne région du nord de la Mésopotamie. Elle tire son nom de la ville d'Assur. C’est donc à partir de cette région que s'est formé, au 2e millénaire av. J.-C., un royaume puissant qui deviendra plus tard un empire. En effet, aux 8e et 7e siècles av. J.-C., le royaume d'Assyrie contrôlera des territoires s'étendant sur la totalité ou sur une partie de plusieurs pays actuels, comme l'Irak, la Syrie, le Liban, la Turquie et l'Iran. De quoi expliquer bien des guerres dont nous sommes les spectateurs depuis des années.

Les noms sont importants et véhiculent un sens.  Vous devrez vous en souvenir lorsque vous lirez le verset 12 d’Isaïe 14 ci-dessous.  Emmanuel signifie « Dieu avec nous » et Macron « marque courte, droite et horizontale ». Il est né de parents qui étaient athées ou agnostiques, non religieux.  Fait extraordinaire, à l’âge de 12 ans, il demande à ses parents de lui permettre de se faire baptiser dans l’Église Catholique Romaine. L’agence de presse catholique qualifiera Macron de « catholique zombie » et reconnaît qu’il a utilisé ses associations catholiques comme marchepieds politique dans une France fortement catholique. 

N’était-ce pas rusé ou tout au moins intelligent pour un gamin de 12 ans ? Car intelligent et rusé, Macron l’est ! Il est toutefois aujourd’hui agnostique et soutient une vision universaliste de la religion.

Ces terres étant celle d’élection de la première tentative d’instauration d’un Nouvel Ordre Mondial basée sur un savoir qui étonnerait tous ceux qui prétendent que nous descendons du singe, ne soyons pas étonnés qu’elles fassent chavirer la concupiscence de l’élite luciférienne.

Ce verset 12 d’Isaïe 14 est d’ailleurs dédié à celui qui, le premier, voulu s’élever en maître incontesté de cette planète. « 12 Comment ! Tu es tombé du ciel, astre brillant, fils de l’aurore ! Tu es renversé à terre, toi qui faisais ployer les nations… » Ceux qui voudront connaître l’histoire en détail peuvent se procurer Dernier regard sur un monde corrompu Tomes 1 et 2.

Fait intéressant, dans son livre de l’Ancien Testament, le prophète Daniel nous montre la montée et la domination d’Antiochus IV Epiphanes, un roi séleucide qui régna de 176 à 164 avant Jésus-Christ.  Il avait un général nommé Ptolémée Dorimènes qui a reçu le surnom de MACRON. Cet homme appelé Macron nous est connu à travers l’histoire sous le nom de Ptolémée Macron et figure dans l’histoire des Maccabées. 

Macron était l’ennemi du peuple juif.  De quoi expliquer les commentaires très étranges d’Emmanuel Macron huit semaines après sa victoire politique où il a déclaré son désir de « gouverner la France comme un dieu romain ».  Mais l’histoire ne s’arrête pas là ! Et justement, je suis un fouineur passionné d’histoire, la Vraie. Pour une raison étrange, Macron a travaillé et négocié pour que des artefacts assyriens stockés en Angleterre soient renvoyés sur le site de Ninive situé dans l’Irak moderne.  Macron était très préoccupé par le retour de ces trésors assyriens sur leur site d’origine.  On ne sait pas pourquoi le président français s’en est mêlé. J’ai sur le sujet ma petite idée !

L’Université de Mossoul en Irak a récemment accueilli deux arrivées très spéciales : deux statues impressionnantes de plus de quatre mètres de haut appelées Lamassu. Un Lamassu (en akkadien), ou Lamma/Lama (en sumérien) désigne une figure protectrice de la Mésopotamie ancienne. Ces statues de Lamassu sont des répliques exactes de deux originaux conservés au British Museum de Londres, où elles ont été prises par l’archéologue et historien Sir Austen Henry Layard en 1850. 

Mais bien avant, elles montaient déjà la garde aux portes de la ville assyrienne de Ninive.  Mi-humain, mi-animal, le Lamassu était un élément important de la culture assyrienne, un être protecteur qui peut être associé à une personne, sorte « d'ange gardien » protégeant contre les ennemis et forces maléfiques, ou apportant la chance. Il  protégeait la personne dans son sommeil, mais pouvait aussi le faire pour un bâtiment, en particulier à son entrée, mais aussi dans certains cas pour des villes, des pays ou encore des personnages divins.

Le musée de Berlin possède deux exemplaires de Lamassu. Il est connu pour ses reconstitutions d'œuvres monumentales, comme la porte d'Ishtar, appelée également « porte des Enfers » devant laquelle les juifs alors en déportation à Babylone devaient se prosterner 12 fois par jours.

Il possède aussi le Grand autel de Pergame.

Grand autel de Jupiter/Zeus

Observez-bien le détail d'une frise sculptée sur l’autel de Pergame au musée de Berlin (Gérard Colombat -Juillet 2018). J’explique dans mes livre que les Nazis n’ont rien inventé. J’en veux pour preuve cette frise révélant une croix ou « Swastika » emblématique du régime Nazi.

Hitler avait été impressionné par cet autel à Berlin au point qu'il avait décidé d'en faire exécuter une reproduction en 1934, sur l'ancien site d'arrimage des dirigeables Zeppelin, pour y organiser les fêtes en extérieur du parti Nazi.

C’est donc à partir de cette copie de l'autel de Pergame à Nuremberg lors d'une « fête » du parti Nazi en 1936, qu’il galvanisait ses troupes. Hitler était un occultiste, il les magnétisait en quelque sorte créant ce dont je parlais en début d'article : un égrégore. Il était aidé en cela par le fait que la reproduction de cet autel met en branle un procédé qui dépasse largement le cadre  de l'article : celui des ondes de forme. Nos occultistes connaissent bien ces phénomènes dont ils usent et abusent. Les manifestations sur les Champs Elysées où de pauvres bougres se sont fait estropier au pied de l'Arc de Triomphe, relèvent de ce subterfuge sournois, un égrégore de colère et de douleur qu'ils sauront, telle la foudre, réutiliser en temps utiles contre la gueusaille ignorante.

Longtemps après, Obama de passage au musée, et avant son élection, s’en était également inspiré. C’est également de là, tout comme Hitler en son temps, que celui qui inspirait « l’espoir » aux Américains, y réalisa les discours (Yes We Can) qui le mèneraient tout droit à la Maison Blanche.

Mais, car il y a un mais ! Petite particularité, dans l’Apocalypse de Jean, Pergame est désigné métaphoriquement en ces termes : Le Trône de Satan. Hitler avait confié que si Berlin était la tête de l'Allemagne, Nuremberg en constituait le cœur.

Une autre copie, plus éphémère, a été faite dans le stade de Denver pour la cérémonie au cours de laquelle le candidat officiel du parti démocrate, B. Obama a prononcé son discours...

L’expression figure en effet dans un passage de l'Apocalypse de Jean qui situe cet élément symbolique dans la ville de Pergame en Asie mineure : « 12 Écris à l'ange de l’Église de Pergame : « Voici ce que dit celui qui tient l'épée aiguë à deux tranchants : 13Je connais (tes œuvres) et l’endroit où tu es établi : là se trouve le trône de Satan. Tu es fermement attaché à mon nom et tu n'as pas renié la foi en moi, même durant les jours où Antipas, mon témoin fidèle, a été mis à mort chez vous, là où Satan est établi (...) » Apocalypse 2 :12 -13.

Ceux qui n'acceptaient pas de se prosterner devant l'empereur divinisé étaient mis à mort sur ces marches. Des chrétiens figuraient parmi les victimes. Derrière l'empereur divinisé se cachait l’histoire du premier homme à s’être fait diviniser à qui ces sacrifices de sang étaient destinés.

Quant à Antipas de Pergame, c'est un personnage du 1er siècle vénéré comme saint par les églises catholique et orthodoxe. Son nom signifie « comme le père ». Évêque de Pergame, il a été martyrisé sous Domitien, vers 83. La tradition relate qu'il aurait été brûlé vif dans un taureau d'airain, communément utilisé par la population païenne de Pergame dans des rites de rejet des démons. Il s'agissait d'un taureau en airain creux dans lequel on enfermait les suppliciés avant de le porter au rouge. La voix du tourmenté se transformait en mugissements...

L'apôtre Paul avait adressé ses exhortations depuis l'amphithéâtre de Pergame.

Je vais ici réaliser une petite pirouette intellectuelle. Macron vient de chez Rothschild. Regardez cette photo de Marina Abramović à laquelle j’ai consacré un article  http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/09/un-puzzle-de-merde.html  et Jacob Rothschild devant le tableau « Satan convoquant ses légions » 1796-1797.

Marina Abramovic qui organise des dîners de cannibalisme ; a participé cette année à la promotion commerciale de Microsoft appartenant à Bill Gates. Le même Bill qui, par pure "philanthropie", veut tous nous vacciner, pardon, pucer, en nous faisant injecter des vaccins avec micropuces afin de nous "protéger" et nous "sauver" d’un coronavirus artificiellement créé.

Un Bill Gates qui est lié aux Rockefeller. Rockefeller qui, en collaboration avec les Rothschild, possèdent le système bancaire mondial, les systèmes politiques, les merdias et bien entendu Big Pharma.

Mais revenons-en au cœur de cet article vers celui qui nous tient à cœur : Macron.

De quoi relier celui qui traite les réfractaires à la 5G de Amish, un tenant du Nouvel Âge, à l’ancien empire assyrien. Etrange notre président, ne trouvez-vous pas ?! D’autres l’ont remarqué également, ce dès son plus jeune âge. Antoine Marguet, un collègue de l’école jésuite privée qu’il a fréquentée, a déclaré : « Emmanuel Macron a toujours été différent, à une époque où la plupart des gens ne regardent que la télévision, lui ne fait que lire.  Il était l’égal de l’enseignant à certains égards, une intelligence olympique plus poussée, plus élevée et plus rapide.  Tous ceux qui l’ont rencontré savaient à l’époque qu’il était quelqu’un d’extraordinaire, qu’il était différent. »

Ce jeune précoce va ensuite épouser son professeur de théâtre qui avait un quart de siècle de plus que lui. Macron va ensuite travailler en tant que banquier d’investissement chez Rothschild & Co.  Puis il devient bientôt le secrétaire général adjoint sous Hollande.  Bref, une carrière à la Speedy Gonzales. En 2014, il est invité par Henry Kissinger à la conférence Bilderberg à Copenhague. L’un des sujets à débattre y sera « Quelle est la prochaine étape pour l’Europe ». 

En avril 2016, un an avant les élections, il crée son nouveau mouvement politique, En Marche ! Toujours du Speedy, du jamais vu, la maturation politique la plus rapide de notre histoire. Il a mis la France En Marche ! mais vers où ?

La suite on connaît, et ceux qui ont lu Lettre à ma France encore mieux. En 2017, à 39 ans, il devient le plus jeune chef d’État de l’histoire de France et une star internationale. Avec 66,06% des suffrages. Chose qui fera dire à Christine Boutin, présidente du parti démocrate-chrétien, que « l’élection de Macron était l’œuvre de Satan ». 

Il va choisir la façade du Louvre pour prononcer son discours d’acceptation, avec la pyramide de verre à 666 facettes en arrière-plan, chose qui va me faire bondir et me décider à écrire cette Lettre à ma France.  On retrouvera lors de ce discours tous les poncifs illuministes.

Il a déclaré qu’il gouvernerait « comme le dieu romain Jupiter », le roi des dieux de la mythologie romaine.  Sa marche vers le podium de victoire aura fait l’objet d’un choix musical intéressant. En effet, pour cet amoureux de l’Europe des lobbies « Ode à la Joie », a une signification mondiale.  Il a été adopté comme hymne de l’Union Européenne en 1985 après avoir été utilisé par le Conseil européen.  L’hymne de la joie ou joyeux, Heureux, nous t’adorons, est un hymne d’adoration qui, lorsqu’il est utilisé ailleurs que pendant l’adoration, est offensant pour certains.

En juin 2018, Macron l’agnostique va pourtant rencontrer le pape pendant près d’une heure dans la bibliothèque au Palais apostolique.  A la sortie de l’entrevue, il va mettre une main sur l’épaule du Pape François et l’embrasser sur les joues.  En visite à la basilique du Latran, il sera le seul à accepter le titre de proto-canon honoraire de Saint-Jean de Latran.  Pourquoi est-ce important ?  Cet honneur accordé à Macron est en commémoration d’un roi renonçant pleinement et publiquement au protestantisme et consacrant son trône au catholicisme romain. 

L’empereur (Macron) jure ainsi de chérir et de défendre la sainte église romaine.  C’est à ne plus rien comprendre et à y perdre son Latin !  La France a été désignée comme la fille aînée de l’église catholique en raison du fait qu’avant la Révolution française, l’église catholique était la religion officielle de l’État en France.  Une femme représentant une église ou un pouvoir religieux.  La question qui se posait à chacun lors de sa visite était de savoir si cette « fille aînée » était revenue.

Pour ceux qui l’ont lu, cela sent le livre de l’Apocalypse à plein nez. J’y vois là la parfaite REVELATION de ce que l’élite mondialiste s’apprête à réaliser à partir de la dernière marche de leur Stairway to Heaven la marche de l’UE ou l’Empire romain ressuscité comme vous voudrez.

L’odeur de « sainteté » est-elle la bonne ? Il semble que oui ! L’Union européenne, ou l’Empire romain ressuscité, remet le prix Charlemagne à une personne qui a servi à l’unification de l’Europe.  Il commémore Charlemagne, fondateur du Saint-Empire romain germanique.  Le Pape François a reçu ce prix en 2016, Macron l’a reçu en 2018. 2+1+8=11, LE PRIX DE LA TRAITRISE. Traditionnellement, le prix est remis au récipiendaire le jour de l’Ascension, traditionnellement connu comme le jour où Jésus est monté au ciel.

Comme je l’indiquais au lendemain de son élection dans Lettre à ma France, Emmanuel est venu terminer de rogner la carcasse du coq gaulois. Il est l’enfant « Jésus » d’un bloc élitaire qui avait été mis en scène par la commission Attali dont il fut le rapporteur général adjoint. En 2017, Marine Le Pen a été la chance de Macron. En 2022 cela peut s’inverser en un piège dont les victimes resteront les mêmes… Lisez donc sur ce sujet Le Centième gueux Tome 1. Le « macronisme » est le produit de cette culture cosmopolite et bobo dans laquelle le peuple ne se retrouve pas.

Les élites sont devenues nomades alors que le peuple est resté sédentaire. La fin du clivage gauche-droite, devait convertir les Français au libéralisme économique et aux valeurs de tolérance. Il s’agissait de vivre ensemble autrement et non d’essuyer les bottes de la Bête 666. Or cette marque de la Bête symbolisée par le nombre 666 constitue avant tout un signe discriminatoire à caractère économique faisant l'objet d'un choix, une alternative unique et ce à l'échelon de la planète et pour l'ensemble des consommateurs. Cette marque numérique est évoquée à plusieurs reprises dans l'ensemble des Écritures, Ancien et Nouveau Testaments confondus. Bibliquement, cette marque nous invite à deviner et compter.

Et effectivement, depuis 2017, les Français comptent plus que jamais tout en sachant pour la plupart que les beaux jours de leurs retraites sont comptés. Normal ! MACRON commence avec les lettres MAC en référence à une Machine A Calculer dont la première mouture fut vendue 666 dollars.

Le premier Mac ayant été vendu au prix du nombre de la Bête par Apple, les quelques pourcents de Français à la dérive qui ont voté pour "MAC" auraient dû s'inquiéter en voyant les Merdias promouvoir ce petit MONARC (Macron dans le désordre), un petit Jupiter en gestation. Et de fait, la Déception fut de taille chez les moutons de Panurge à propos d'E. Macron, auto proclamé « Maître des horloges ».

https://www.liberation.fr/politiques/2017/05/17/qui-est-le-maitre-des-horloges-invoque-par-emmanuel-macron_1569931

En septembre 2016, peu de temps après sa démission du gouvernement Hollande, Macron avait déjà parlé horloge lors de l’émission Questions politiques de France Inter : « On va faire les choses dans l’ordre car j’entends bien être, sur ce sujet, le maître des horloges. » Ensuite, devenu président de la République le 7 mai 2017, il se définira régulièrement ainsi, en réponse à tous ceux qui souhaitaient imposer un rythme à notre petit Jupiter.

Un an plus tard, le Jeudi étant anciennement dédié à Jupiter, il sera également le premier jour d’une longue saga concernant le peuple français animé d’une colère jaune. Ce « Jupiter’s day » inaugurant le mois de Novembre 2018 avec Halloween était plutôt de mauvaise augure au sens Romain pour notre petit Jupiter Elyséen et sa clique ! Les Français depuis l'élection de ce Destructeur de notre pays en faveur du globalisme, la Première née des nations, ont appris à calculer.

Halloween (nuit du 31 octobre au 1er novembre) est important aux yeux des satanistes. Anton LaVey (1930-1997), est le fondateur de l'Église de Satan et l’auteur de l'ouvrage La Bible satanique, publié en 1969 et traduit en français en 2006. Il proclama l'an premier de l'ère satanique le 30 avril 1966, pendant la nuit de Walpurgis.

LaVey donnait à Halloween des origines druidiques et affirmait qu'en Grande-Bretagne cette nuit donnait lieu à des rituels magiques (rituels à caractère sexuel, et qu'elle confère une puissance exceptionnelle aux esprits). 11 jours plus tard, l’élite étant friande du nombre « 11 » symbole de traitrise, elle se rassemble afin de fêter un gigantesque holocauste de millions de jeunes gars qui ne demandaient alors qu’à vivre.

Le 11 novembre est pour eux un moment de réjouissance, lorsqu’ils constatent combien leurs aïeux surent, de manière machiavélique, faire s’entretuer essentiellement des millions de jeunes chrétiens dans les tranchées de 14-18. Ces boucheries sans nom étant toujours financées par les mêmes familles de banxters apatrides afin d’en retirer toujours plus de profit.

70 chefs d’Etat et de gouvernement tous « tournés vers la paix » présents à Paris pour les commémorations du 11-Novembre participaient donc ce dimanche après-midi 11 novembre 2018 à un Forum « sur la paix », à la Villette.

Devant eux, Macron martela « son message pour la paix » et fustigea le nationalisme. L'air grave, il avait préalablement rendu hommage aux soldats de la Première Guerre mondiale, à l'Arc de Triomphe. Poutine, Trump, Merkel, Erdogan, etc., … Tous étaient là pour commémorer le centenaire de la Grande Guerre, côte à côte et protégés de la pluie par une structure transparente installée pour l'occasion. Dans son discours, Macron se montra offensif en évoquant le temps présent. « Le patriotisme est l'exact contraire du nationalisme », déclara-t-il, visant sans le nommer Donald Trump. « Additionnons nos espoirs au lieu d'opposer nos peurs », dit-il faisant l'éloge de « l'amitié forgée entre l'Allemagne et la France », de l'Union européenne, ou de l'ONU, autant d'instances maçonniques visées par un Donald Trump absent de la seconde partie de journée : le Forum de Paris sur la Paix, à la grande halle de la Villette.

Ce rendez-vous, que ses concepteurs veulent rendre annuel, doit servir à débattre la gouvernance mondiale au sens large et à prôner le multilatéralisme. Dans une prise de parole de cinq minutes, Macron fustigea les « passions tristes » qui remettent en cause la paix, citant « le nationalisme, le racisme, l'antisémitisme, l'extrémisme ». Ensuite Macron fit applaudir, à l'amitié franco-allemande. « Une chance nous est offerte de construire un monde meilleur, nous devons la saisir », exhorta alors sous les applaudissements la chancelière allemande.

https://www.francetvinfo.fr/societe/guerre-de-14-18/11-novembre/direct-11-novembre-armistice-macron-merkel-trump-poutine-centenaire-1914-1918-premiere-guerre-mondiale-poilus-soldat-inconnu-arc-de-triomphe-forum-de-la-paix_3024063.html   

Lors de son discours du 11-11 (un 11 très évocateur chez les occultistes), notre petit Jupiter était donc entouré de 70 chefs d'Etat et de Gouvernement avec le signal digital du 666 en toile de fond avec en prime 7 feuilles. De quoi faire plaisir à Christine Lagarde et son « 7 » magique ! Déjà, au jour de son « intronisation » avait-il su nous gratifier de toute la morgue illuministe avec là en toile de fond, une pyramide du Louvre à 666 facette de quoi nous éclairer d’une flamme luciférienne sur les facettes rothschildiennes de son premier mandat de dépeceur.

Emmanuel Macron, animé par un égocentrisme démesuré, ayant commis la faute de se prendre pour Jupiter/Zeus, cet appel du pied au Big Boss de l’Illuminate gérant notre planète dans l’ombre, il ne pouvait que se prendre un retour de flammes via des pneus ou des palettes de bois brulés. Celui qui, en gentil père Noel, ne fait que des cadeaux fiscaux aux riches tout en dépouillant les pauvres, ne pouvait, à l’inverse de Robin des bois, se prendre qu’une volée de flèches. Mais surtout, par manque de connaissance, n’ayez nullement la naïveté de classer sans suite le genre d’aphorisme dont s’affuble semble-t-il notre monarque élyséen.

Quelques recherches vous permettront de constater que Jupiter/Zeus peut être associé à Hermès/Mercure. Dans la mythologie grecque, Hermès est une des divinités de l'Olympe. Il est le messager des dieux, et entre autres dieu des voyageurs, des commerçants, des voleurs, des orateurs et des prostituées. Il conduit les âmes aux Enfers. Son équivalent latin est Mercure.

Les Enfers se nommant « Champs-Elysées » chez les Grecs, se pourrait-il que notre Mercure ait amené les Gilets Jaunes et les autres Français zombifiés aux portes des Enfers ? Et puisque j’évoquais plus haut les flèches, parlons maintenant arc, avec celui du triomphe, le centre névralgique de la Place de l'étoile ou Place CDG, un carrefour dont Hermès/Mercure était également le dieu en même titre que celui des routes d’approvisionnement. Ici notre carrefour débouche en l’occurrence sur 12 avenues...

Un peu de mythologie !

« Hermès dérobe cinquante bœufs à son demi-frère Apollon, soit la moitié d'une hécatombe. Il en profite pour inventer les raquettes, pour effacer ses traces quand il pousse les bêtes devant lui, mais aussi marcher d'un pied plus léger. En cherchant à faire cuire deux des animaux, il trouve l'art de faire le feu en frottant des morceaux de bois l'un contre l'autre, puis consacre la viande aux douze dieux.

Lui-même s'abstient de toucher au sacrifice. Après avoir dispersé les cendres, il retourne chez sa mère à qui il annonce avec assurance son intention d'embrasser le meilleur des métiers, c'est-à-dire celui de voleur. Quand Apollon découvre son voleur, Hermès commence par prétendre être un nouveau-né sans malice, proposant même de jurer de son innocence sur la tête de Zeus. Le dieu archer n'est pas dupe, et veut saisir son demi-frère par le bras quand Hermès l'arrête par un éternuement. L'affaire est finalement portée devant Zeus. De nouveau, Hermès proteste de son innocence. Amusé par la précocité de son fils, le roi des dieux ordonne la réconciliation ; Hermès devra lui révéler l'endroit où il a caché le troupeau. »

Le 7 mai 2017, Emmanuel Macron, élu président de la République française, s'exprime devant les Françaises et les Français.

https://youtu.be/2cJh_v5mmuc  

« Macorn d'abondance » pour les riches, nouveau pharaon français ou plutôt Jupiter, s’exprime devant la pyramide du Louvre.

Voici un verset biblique qui devrait faire plaisir à celle qui aime les « 7 » magiques. Christine Lagarde a dû lire Esaïe 7 : 14 (2x7), « C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d'Emmanuel. » L'élection de Macron était prévue et voulue de longue date par des politiques de gauche comme de droite, les francs-maçons pour qui le symbolisme et la numérologie sont d'une importance cruciale et qui voient en Macron un savant alliage entre un sauveur (l'Emmanuel des Juifs qui doit venir à la fin des temps, le Jésus des chrétiens). Un conquérant censé apporter définitivement au peuple élu cette nouvelle Jérusalem tant réclamée.

Ils l’attendaient leur Apollon, leur dieu archer, un Napoléon ou Napollyon flanqué de son Arc… de Triomphe où des Gilets Jaunes meurtris ne choisirent certainement pas de devenir borgne ou de perdre une main...  Ils ont leur conquérant style Bonaparte, le «Grand Monarque » ou Monarc (Macron dans le désordre) prévu par une certaine tradition ésotérique française ou chez un Nostradamus, un Michel de Nostredame, auteur français et pratiquant l'astrologie, surtout connu pour ses prédictions sur la marche du monde. Avait-il deviné qu’un jour de 2019, sa Notre Dame dont l’une des cloches se nomme Emmanuel serait brûlé par un mégot de cigarette « magique » ?

Un bourdon appelé Emmanuel, de quoi donner le BOURDON à tous les Gaulois !

Savait-il qu’elle le serait au nom d’un nouvel ordre désireux d’exclure à jamais toute trace de « christianisme » au privilège d’un nouvel Emmanuel, l’extrême opposé en ce monde/démon si cher à nos blackbouleurs de pères la truelle. Car l’Assyrien sait très bien quelles étaient les origines du tout premier Nouvel Ordre Mondial, n’est-ce pas Manu !

À suivre.

Olivier

Commenter cet article
N
Bonjour Olivier :-)<br /> <br /> gilet=jalikha en arabe. Gilet porté par les chrétiens lorsqu'ils étaient esclaves des arabes. C'était juste une info à vérifier par vous-mêmes si vous le souhaitez<br /> Macron ne s'appelle pas que Jupiter. En fait vous me croirez ou pas. Ma fille m'avait dit que Macron venait dans notre ville. J'ai rigolé à vrai dire en me demandant ce qu'il viendrait faire dans cette petite ville, bref j'ai rétorqué que de toute façon je ne me déplacerais pas pour lui. Durant la nuit le Seigneur me réveille. Et me demande de prier pour Macron, j'avoue que j'ai assez de mal à prier pour lui, mais bref. Durant que je prie le Seigneur me montre deux versets que je dois lui donner. Je me suis dit, mais tu perds la tête Nadia, et la bagarre entre mon côté rationnel et l'esprit...impossible de me rendormir et du coup je reste devant le Seigneur. Puis je me décide à y aller quand même me disant que de toute façon si j'y vais et qu'il ne se passe rien, je serai la seule à avoir l'air bête de toute façon car personne ne le savais finalement, et je voulais surtout pas prendre le risque de désobéïr à Dieu. Au moment de monter dans ma voiture pour me diriger dans le centre ville gros gros doute. Et je dis au Seigneur" Seigneur lorsqu'Eli est allé vers Achab, c'est Achab qui est allé en premier vers lui, donc si tu veux que je donne ces versets à Macron et si surtout c'est bien Toi qui m'envoie alors arrange toi pour que Macron vienne à moi et pas l'inverse. Et à ce moment dans mon coeur c'est "appelle le Tubalcaïn et il viendra à toi". Naturellement je connais le Tubalcain dans la bible mais je ne voyais pas le rapport. Bref mais sur le moment à vrai dire, çà n'était pas ma première préoccupation. Me voilà en ville, un brouhaha horrible, un monde fou, je me suis dit mais jamais il va m'entendre, et le but n'était non plus de hurler comme un folle au milieu de la place publique :-). Finalement arrive le moment où il passe disons à proximité, et là j'ai appelé Tubalcain. Et il est venu à moi, je n'en revenais pas. Me disant mais comment il a fait pour entendre, et surtout comment il a su que c'était moi, il y avait d'autres femmes à coté...bref, il a pris les versets et les as mis dans sa poche. Lorsque les personnes lui donnaient des papiers il les donnaient à ses gardes du corps..Puis je rentre chez moi toute contente, c'était tellement énorme à vrai dire ce qui venait de se passer. Deux jours ensuite une amie à moi qui n'est pas chrétienne me parle d'une vidéo ou Macron se fait chahuter par un cheminot dans ma ville. En voulant voir cette vidéo je me suis trompée et j'ai cliqué sur une autre vidéo you tube . Et là stupéfaction je me voyais en train de parler à Macron dans l'oreille (je ne lui fais pas du tout la bise contrairement à ce que l'on pourrait croire), j'avais été filmée par bfm (chose dont je ne me doutais absolument pas). Suite à cela j'ai regardé afin d'en savoir plus sur Tubalcain. Et en fait dans la franc maçonnerie je l'ai entendu de la bouche d'un franc maçon du 24 degrès qui s'est converti, c'est le dieu des dieux. Donc si Macron n'est pas l'antéchrist, je me demande qui il est :-). Mais çà çà appartient à chacun. <br /> La seconde vidéo c'est également moi. Et non je ne suis pas une illuminée :-)<br /> <br /> Bravo pour cet article<br /> Bien fraternellement<br /> https://www.youtube.com/watch?v=r8hRl3d8a68&t=29s<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=o31pfimYwW0&t=837s
Répondre
V
Bonjour,<br /> Désolé pour ce retard, l'histoire est intéressante, pourquoi vouloir l'effacer ? Macron est un FM, les hauts grades se réfèrent à des lignées pré déluge dont Tubalcaïn, de la lignée de Caïn, faisait partie. Il est donc naturel que l'évocation de ce "doux nom" soit agréable à ses oreilles de sataniste !<br /> Qu'il soit ou non le "fils de la perdition" importe peu, il en est l'un des plus important vecteur concernant les idées nauséabondes qu'il véhicule.<br /> <br /> Je pense que lorsqu'un individu comme lui croise la route d'une personne proche du Créateur, cela doit l'interpeler et ou l'attirer comme un aimant. Certains brillent et surprennent ceux de l'ombre !<br /> <br /> Que Dieu vous garde, et bravo pour votre érudition !