Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quelques marches expliquées vers leur Stairway to Heaven

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Le communisme a été inventé et financé par le capitalisme pour mettre en place un mode de pensée binaire ou tout s'oppose en apparence dans le cadre d'une seule alternative : leur paradigme, un Millénium trompeur.

La Première Guerre Mondiale avait été planifiée dans une perspective économique n'ayant pour but que d'instrumentaliser deux blocs apparemment antagonistes avec à l'Ouest (USA) et à l'Est (US), c'est à dire l'Union Soviétique et leurrer ainsi les peuples. En Septembre 2003, avec l'Euro côté à plus de 1.10 dollar, un nouveau bloc se dessine avec l'UE et un Nouvel Ordre Economique à venir naissant à partir du chaos exporté par un clan de « bushers » : Bush père et fils.

Un effort financier est demandé à L'ONU et aux « alliés » pour soutenir l'effort de guerre américain en septembre 2003 alors que cette guerre a été principalement imposé par les Etats Unis contre l'Europe Unie.

Début 2003, et dans la capitale mondiale du jeu, G. W. Bush alors joker de l’élite, avait annoncé au cours d'un discours, qu'en ce qui concernait la carte du temps, il n'était plus question de prolonger d'avantage la tâche des inspecteurs en Irak. Les troupes Américaines étaient massées, en nombre suffisant, à ses frontières .

Bref, il fallait selon Monsieur Bush junior éliminer le danger que présentait le stock d'armes de destruction massive qu'avait vendu papa Bush à Saddam Hussein, l'allié, l'ami d'antan. Un paradoxe qui n’est pas sans rappeler « l’amitié » de Sarkozy vis-à-vis de celui qui aura le tord de financer sa campagne présidentielle. Mouammar Kadhafi et sa banque d’Afrique destinée à contrebalancer l’infâme FMI en fera les frais.

La carte du temps à laquelle faisait référence Bush junior, allias le guerrier au bretzel, était celle qui se mesure selon un système sexagésimal babylonien en échos au premier ordre mondial. Quant au nouvel ordre amplement voulu et désiré par toutes les loges maçonniques à travers la planète, il est né métaphoriquement avec G. Bush père et son embargo contre l'Irak, le berceau de l'humanité, et la résolution 666 de l'ONU. Onze ans (11) après, le fils confirmera les faits.

Ce Nouvel Ordre Mondial est d'ailleurs clairement annoncé dans la phrase latine « Novus Ordo Seculorum » ou « Nouvel Ordre des Siècles » que tous les « conspirationnistes » en herbe connaissent désormais grâce à un dollar torche cul nous faisant un clin d’œil depuis désormais trop longtemps, celui d’Horus l’Egyptien.

La pyramide Egyptienne est en fait une reprise de la tour de Babel, une construction inachevée, composée de plusieurs plateformes successives superposées, de taille décroissante, avec à son sommet une terrasse, un sanctuaire consacré à Marduk, le « Seigneur des anneaux ». Le pyramidion luciférien, en suspension au-dessus de la pyramide, représente donc l'achèvement attendu de cette tour par la franc-maçonnerie internationale, édifice symbolique de la rébellion de l'humanité liguée et dressée contre un Dieu vis-à-vis duquel elle prétend opposer son humanisme.

L’agenda eschatologique longuement décrit dans mes livres, nécessitait donc impérativement un retour aux sources : c'est-à-dire de passer par Babylone, et d'investir l'Irak.

Désormais, en 2020 (666666) Horus nous fait un clin d'œil, par le biais de sa chiourme aux ordres, ce grâce aux nouveaux systèmes de reconnaissance faciale. Les nouveaux systèmes de tracing et d'identification biométriques scannent EN EFFET l'iris de l'œil : Et les tenants du culte osirien nous font de la même manière un bras d’honneur, un gros fist fucking ; « iris » se trouvant être les quatre lettres finales du nom du papas d’Horus, le dénommé Osiris.

Cet œil qui voit tout et qui nous observe désormais par voie satellitaire est celui du Grand Architecte vénéré par la communauté franc-maçonnique internationale. Le motif du sceau avait été adopté par le Congrès le 20 Juin 1782 à l'origine et apposé sur le dollar en 1935. L'œil au centre de la pierre de faîte de la pyramide est l'un des plus vieux symboles maçonniques.

L'œil d'Horus qui apparaît dans le triangle suspendu car séparé, au sommet de la pyramide est un symbole luciférien, d'origine babylonienne. Il est à l'origine de l'insertion de l'œil dans une pyramide et de l'impression du grand sceau US à partir des années 30 par Henry Wallace.

George Washington, un franc-maçon, premier président des Etats Unis d'Amérique, le portait déjà en blason sur son tablier de maçon.

L'impression sur le dollar du sceau s'était faite sur ordre de Wallace (1888-1965), qui fût par la suite Vice-Président des Etats Unis, derrière le Président Roosevelt, de 1940 à 1944. Henry Wallace, franc-maçon du 32°, était persuadé qu'il avait une dimension Messianique et que l'Amérique avait été choisie par Dieu pour établir le futur Nouvel Ordre des Ages connu à présent sous le nom de Nouvel ordre Mondial. Vous comprendrez dès lors mieux le titanesque combat opposant actuellement les deux franges américaines : Démocrates et Républicains.

Cette insertion du Grand Sceau US avait déjà pour but le mind control MK Ultra en utilisant l’effet mandala connu des Tibétains pour pénétrer la psyché des hommes, libres ou esclaves, par qui transiteraient les billets. Le triangle pyramidal est inspiré du hiéroglyphe Egyptien en forme de triangle désignant Sirius, le « soleil derrière le soleil » pour le monde des occultistes. Vous avez également là un début de piste vers ces articles circulant sur le Net à propos de Nibiru ou d’un soleil noir si cher à nos occultistes et dont les Nazis raffolaient.

Nos Lucifériens adorant la lumière et le fait de se mettre en valeur, c’est en 1957 que fut ajoutée une phrase destinée aux candides. L'expression « IN GOD WE TRUST », « EN DIEU NOUS CROYONS » peut en effet prêter à confusion. Soyons clairs ici, mode luciférien laissez-moi vous apporter mon éclairage. Est-il possible pour vous d'écrire une dédicace à Dieu sur un billet, et qui plus est, un support totalement occulte ? Car il ne s'agit pas du DIEU unique ici. Il s’agit bel et bien de leur faux Christ solaire porteur de lumière, c'est à dire LUCIFER.  Prenez donc non pas une aile mais un « L » à ce soi-disant ange déchu et la formule devient alors « IN GOLD WE TRUST », formule qui sied à merveille à une élite de banxters apatrides désireuse de faire abattre un ORDO AB CHAOS sur cette planète.

Car en effet, il est écrit : « Nul ne peut servir deux maîtres ; car, ou il haïra l'un et aimera l'autre, ou il s'attachera à l'un et méprisera l'autre : vous ne pouvez servir Dieu et Mammon (l’argent). » (Matthieu 6 : 24)

Comme je me tue à l’expliquer, les occultistes utilisent abondamment les nombres pour renforcer le symbolisme de leurs messages et autres pentacles « magiques » parce que véhiculant des forces cachées. La pierre de faîte qui demeure suspendue au-dessus de la pyramide représente une puissance supranationale, « ceux qui savent » et manipulent à leur gré les finances internationales pour opérer des transferts de richesses...

« The game is over » (la partie est terminée) » avait  déclaré le guerrier au bretzel lors de la seconde guerre d’Irak.

Mais afin de démarrer joyeusement le Nouvel Ordre Mondial de Bush père fallait-il encore trouver le prétexte et créer le point focal, le point « zéro », la tête à toto. Ce fut le 11-Septembre 2001, en un gigantesque feu d’artifice occasionnant pour la « bonne cause » un sacrifice de près de 3000 innocents à Moloch.

Un retour à la tour... de Babel VALLAIT BIEN CELA ! Depuis cette date, un 911, l’illuminate possède ainsi son ground zero à New York. Un endroit où dès l’année suivante certains vinrent se réunir ou plutôt fêter l’événement en procession, en plutôt en clin d'œil d'Horus.

Les événements sacrificiels du World Trade Center, passés en boucle dans le monde entier, ont donné le signal de départ de cette étape transitoire et du commencement de l'accomplissement de l'agenda luciférien tel qu'il avait été planifié par A. Pike avec ses trois guerres mondiales.

La naissance du Nouvel Ordre Mondial ne pourra se faire que sur des cendres et un chaos organisé à l'échelle planétaire. Si le ground zero du WTC est un nid de cendres, c'est en Mésopotamie, le pays entre deux fleuves, l'Irak, que l'on nomme berceau de la civilisation que la naissance du phénix s'accomplit !

Et concernant ce phénix longuement évoqué lors des cérémonies des JO de Londres en 2012, je ne saurais trop vous conseiller la lecture de mes deux articles qui y sont consacrés :

http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/09/le-phenix.html

http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/09/le-phenix-suite.html

Nous sommes donc à la veille de connaître une véritable révolution technologique qui fera croire à l'homme que la science, associée à la fausse théorie de l'évolution permet de résoudre tous les problèmes.

Et des problèmes Covid-19 va nous en créer beaucoup !

La date « MDCCLXXVI » soit 1776, date de création du « Grand Sceau » des Etats Unis est inscrite en chiffres Romains sur les billets, un système constitué de 6 puis 7 lettres-nombres, avec une supplémentaire le M qui vaut 1000, qui sera ajoutée plus tard.

Le système sur lequel repose le nombre de la Bête à base de numération sexagésimale existe depuis des milliers d’années, les Babyloniens utilisaient un système à base décimale (10, 100, 1000...) pour les opérations commerciales et un à base sexagésimale (utilisant les 6 et les 10 : 1, 10, 60, 360, 600, 3600...) pour l'astronomie ou les sciences. En effet, le cercle s’accommode beaucoup plus facilement du mode de calcul sexagésimal et de ses nombreuses divisions possibles pour les mesures angulaires.

Certains exégètes prétendent que le règne de l'Antéchrist durera exactement 2520 jours (2x1260).  Et si l’on reprend 1776, date de création du « Grand Sceau » des Etats Unis, cette date au carré donne : (1776)2 = 3154176 et 3 x 1 x 5 x 4 x 1 x 7 x 6 = 2520.

Pour mémoire, les premières mesures liberticides de l’année 2020 ont été mises en place au terme du 74e jour, et à la 1776e heure astronomique réelle, horaire d'hiver obligeant.

Dans l’attente de la seconde Babylone à venir, la première est toujours en place ne serait-ce qu’au travers du système à base sexagésimale, (toujours actuel dans notre monde moderne puisque tout ce qui concerne nos calculs et mesures d’angles est régi selon un système sexagésimal). Une certaine élite luciférienne s’est intronisée dépositaire des secrets babyloniens qui sont ici trop nombreux à énumérer. J’en veux pour énième preuve le fait qu’en 1992, le 4 Juillet, 216 ans après la date de création du leur « Grand Sceau », les Etats-Unis fêtaient le 200e anniversaire de la déclaration américaine des droits de l'homme pour la gueusaille et de la déclaration d'avoir tourné le dos à Dieu avec mépris pour l’élite. Pourquoi ? Parce que 216 = 6x6x6.

La meilleure façon d’aider ceux que vous aimez, c’est de les informer. Faite-donc circuler ces articles SVP. Quant à la meilleure façon de m’aider, le contenu de mes articles étant amplement développé dans mes livres, c’est de les faire connaître et surtout les acheter.

Merci d’avance.

À suivre.

Olivier

Commenter cet article