Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JE SUIS UN ANTIVAX ET J'EMMERDE BIG PHARMA ET SA CHIOURME !

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Pour les rares qui ne le sauraient pas encore, en France, l'ensemble des merdias appartient à dix milliardaires. Leur rôle servile consiste à nous mentir et faire diversion lorsque la nécessité s'en fait sentir. Lubrizol, par exemple, appartient au milliardaire  très proche de Bill Gates : Warren Buffett,  qui avait dit ceci en 2005.

N’étant plus qu’un bâton merdeux au service de l’Etat profond qui la soutient et la finance, la presse s’en prend à la gueusaille, sous prétexte d’inconscience collective vis-à-vis d’autrui. Elle le fait d’autant mieux en relayant les frasques ineptes des petits capos qui nous dirigent. Sa dernière cible en ligne de mire n’est autre que ces gens plus intelligents que la moyenne qui refuseront de se faire injecter la soupe immonde.

Les attaques contre les antivax ne sont pas nouvelles. Ce qui l’est, c’est la proximité de la vaccination de masse obligatoire en 2021, alors que 99,9 % des Français n’ont pas souffert plus que ça du Covid-19, mais souffrent beaucoup plus des décisions destructrices du pouvoir néolibéral sur l’économie, c’est-à-dire la vie de tous les jours.

Mais là n’est plus le problème : acculée à la soumission totale par sa faiblesse éditoriale et son impopularité croissante, la presse est devenue simplement l’ennemie des Français. Une source de haine, de bêtise et de mensonges qui grossit de jour en jour grâce à des exemples comme : BFM TV, le Monde ou encore le Figaro.

Mais horreur !, qui sont donc tous ces ignobles populistes paranoïaques qui sont les plus réticents à se faire inoculer une baisse d’immunité qui va les lier à vie à des vaccins annuels ? Ne leur déplaise à ces journaleux de mes deux, on peut être anti-Système et apprendre à se soigner sans passer par la piquouze Pfizer, celle dont les autorités européennes, dans le dos des peuples et avec leur argent, ont acheté 300 millions de doses.

Mais il faut les comprendre tous ces vendus, les obligés du Big Pharma, que ce soit dans le personnel politique ou médiatique ! Ils sont obligés les « malheureux » d’accuser les médecines dites naturelles, qui ont « gangrené » la société française. Tous ces « fous » qui, depuis les multiples scandales sanitaires, se méfient de cette médecine dominante, allopathique ou agressive qui tue des malheureux à tour de bras.

Dans cette guerre larvée entre les éveillés et la majorité des cons, les Français font de moins en moins confiance aux autorités sanitaires, aux responsables de la santé publique. En effet, quand on voit la bande de bras cassés, cette caste de psychopathes qui était, et qui est toujours, en charge de notre santé, on a de quoi trembler : Buzyn, Lévy, Salomon, Hirsch, Véran, Delfraissy, Lacombe, Blachier, Cymes, ça vous donne envie de leur faire confiance ? Moi, ça me donne surtout envie d’être en bonne santé et de le rester !

Un fait, néanmoins, me redonne espoir. A travers le monde, les Gaulois semblent les plus sensés Le site de BFM TV stigmatisant les antivax fournit (sans le vouloir) des chiffres rassurants pour la santé mentale et la lucidité des Français.

« À la question simple : « Êtes-vous prêt à vous faire vacciner contre le Covid-19 ? ». Nous répondons « oui » à 54 % seulement. C’est le plus petit score : 15e sur 15. Ou plutôt champion du monde du scepticisme sur les vaccins.

Et si la question est plus précise : « Êtes-vous prêts à vous faire vacciner dès la sortie du vaccin ? », c’est à dire sans attendre, alors il ne reste plus que 12 % des Français à répondre "oui". »

Devant cette saine réaction franchouillarde, et dans un document provisoire diffusé le 9 novembre et soumis à consultation publique, la Haute autorité de santé présente une « stratégie » vaccinale volontariste contre le Covid-19, en l'absence de vaccin efficace et sûr à ce jour.

Pour eux, se faire vacciner sans prudence sonne comme une évidence, circulez, il n’y a rien à voir ! Ils reconnaissent que « les connaissances sur les futurs vaccins et leur capacité à limiter la contagion du virus » mettront « un certain temps » à arriver, mais néanmoins l'idée même d'une vaccination globale semble relever pour l'institution de l'évidence.

Vous voyez par là qu’il existe deux mondes différents sur la même planète. L’un tels les Shadocks de la Haute autorité de santé marchent sur la tête. Pour eux, un vaccin fabriqué en quelques mois au lieu des dix ans habituels et au cœur de profits financiers colossaux, semble être remplacée par la nécessité impérieuse de «convaincre les personnes hésitantes ». Et nous, les Gibis avec nos chapeaux melons, nous ne devons surtout pas nous le creuser (le melon) quant aux données cliniques complètes de cette merde et leurs possibles efficacité et innocuité, à l'exception de communications émanant des laboratoires eux-mêmes.

Si la HAS juge « inopportun » de rendre la vaccination obligatoire en début de campagne, elle l'envisage si « les outils de persuasion n'ont pas permis d'atteindre une couverture vaccinale suffisante pour protéger la population », soit 75 % minimum de la population (alors que les derniers sondages indiquent que seuls 54 % des Français accepteraient actuellement un tel vaccin).

Alors qu'un vaccin pourrait être disponible au premier trimestre 2021, les citoyens en tant qu'entités individuelles ne sont pas conviés à participer à l'élaboration de cette stratégie vaccinale, mais les associations de patients et autres organismes du monde de la santé peuvent participer à la consultation publique organisée par la HAS jusqu'au 30 novembre en remplissant un formulaire en ligne.

En attendant, nous ferions mieux de penser à éradiquer ce virus là!

À suivre.

Olivier

Commenter cet article
D
quel dommage, une si belle plume pour autant d'âneries. Votre instinct de rébellion est devenu tellement insipide que vous croyez être devenu un résistant face à un complot qui n'a lieu que dans votre tête. Ne confondez pas esprit critique et complotisme, votre combat est une illusion mentale, rien de plus.
Répondre
V
Merci pour la « plume » ! Ce qui est dommage c’est que certains l’aient dans la tête plutôt qu’à la main ! En ce qui me concerne, je puis vous dire que c’est l’Avenir qui nous dira … j’ai ma petite idée sur le sujet… je ne fais que passer des heures à avertir bénévolement du PLAN que nous réserve « l’élite ». Et vous, que faites vous durant ce temps à part ironiser ? Je suis certainement un « complotiste » à vos yeux d’aveugle mais peu m’importe ! Ce qui faisait la différence entre un complotiste et la Vérité IL Y A ENCORE PEU était de l’ordre de quelques années, désormais ce sont quelques mois voire quelques semaines qui nous en séparent.<br /> Je suis patient et reviendrais donc prochainement vers vous, vous pouvez y compter.<br />