Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PRENEZ GARDE, il est partout !

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Beaucoup de mes lecteurs aiment cet article ou j’explique que tout est prévu longtemps à l’avance http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/01/tout-est-prevu-et-depuis-longtemps.html . Le Phénix, que j’avais annoncé en lecture pour le premier novembre, n’y fait pas exception : http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/09/le-phenix.html j’y explique comment les cérémonies d’ouverture et de clôture des J.O. de Londres en 2012 nous décrivaient la PLANdémie de couillonavirus que nous vivons tous actuellement.

Eh bien, sachez que celui-ci ne fera pas exception !

Ce 29 Octobre 2020 était le jour « anniversaire » de la mort d’Anton LaVey, un type que vous ne connaissez surement pas, et c’est tant mieux ! En effet, ce sataniste américain est le fondateur de l'Église de Satan en date du 6 Juin 1966 ou 6.6.66 et l’auteur (inspiré par le mage noir Aleister Crowley) de l'ouvrage « La Bible satanique », publié en 1969 et traduit en français en 2006.

Tout en étant conseiller technique du metteur en scène sulfureux Roman Polanski, il avait joué le rôle du diable dans la scène de viol dans son film Rosemary's Baby tourné dans son ancien appartement New Yorkais avant qu'il ne soit racheté par John Lennon et Yoko Ono. Un John Lennon dont la chanson Imagine sera reprise aux J.O. 2012 de Londres. Imagine où quelques strophes particulières de sa chanson sonnaient quelque peu déplacées dans le contexte d'une cérémonie olympique nous annonçant clairement une future pandémie.

Afin rester en phase avec Lavey, il faut revenir à d’autres attentats, j’ai nommé ceux du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis. À l’époque, et parmi les milliers de messages de soutien affluant du monde entier, il convient de remonter à l’artiste Shepard Fairey et son œuvre « Liberté égalité fraternité ».

Obey est son nom d’emprunt, un street artiste américain de renommée mondiale.

On retrouvera ensuite sa Marianne dans un salon de l'Elysée.

Pourquoi ? Parce qu’elle trônait déjà dans le QG de campagne d'Emmanuel Macron. Le jour de la victoire de Macron, le 10 mai, Obey repostait sur Instagram une photo du candidat d'En Marche assis à côté de sa « Marianne ».

Comme un symbole, elle sera alors déclinée en juin 2016, version fresque murale géante, sur un immeuble du 13e arrondissement parisien, rue Nationale.

https://www.leparisien.fr/culture-loisirs/aux-origines-de-la-marianne-que-macron-adore-28-07-2017-7162377.php

Si vous regardez bien, sous le visage de Marianne figure une étoile à 5 branches dans laquelle un regard étrange est visible.

Il s'agit là d'un motif conçu en 1998 par l'artiste, et inspiré du film de science-fiction Invasion Los Angeles de John Carpenter.

Dans une interview, Shepard Fairey expliquait avoir diffusé régulièrement ce motif « orwellien » en référence à ce film consacré à la manipulation des esprits par des entités extra-terrestres déguisés en humains et désireux d'asservir les humains par le biais du contrôle des diverses institutions.

Ça, c’est une petite pièce du puzzle. Pour en arriver au Bataclan, je vais maintenant vous parler de Jesse Hughes (né le 24 septembre 1972). C’est le chanteur et guitariste du groupe de rock Eagles of Death Metal. Le vendredi 13 novembre 2015, alors que ce groupe donne un concert à Paris au Bataclan, une attaque terroriste est menée. Environ 89 personnes dans le public sont tuées, mais Hugues et les membres de son groupe parviennent à s'en sortir indemnes en s'enfuyant du Bataclan par une issue de secours.

Page 621 du Centième Gueux tome 1, j’écris : « Or, Jesse Hugues, chanteur sionisme radical présent au cœur des attentats de Paris, vénérait un personnage singulier du paysage religieux américain. Avec un « léger » penchant pour le satanisme. En avril 2015, le chanteur avait incidemment confessé auprès d'une web-tv commerciale (à 5'15) l'identité de son modèle : « Je veux être un véritable magicien. Pas comme un putain de hippie mais comme Anton LaVey dans sa forme éthérique. » Et le dénommé Anton, j’en parle dans mon bouquin consacré à la musique. Un brave gars qui adulait Aleister Crowley, une figure iconoclaste de la contre-culture californienne des années 60. Décédé en 1997, il sera le fondateur de l'Église de Satan.

En 1990, son épouse et grande-prêtresse lui avait consacré une biographie. On y apprenait notamment que LaVey, descendant d'une famille ashkénaze et étudiant à San Francisco, était «impliqué avec des groupes de militants israéliens », ce dès 1949, pour acheminer des armes à destination du nouvel État.

LaVey rapportait avoir été invité à Tel Aviv par Assaf Dayan, acteur israélien et fils du criminel de guerre Moshe Dayan. Le comédien était particulièrement emballé par le best-seller de LaVey, paru en 1969 et intitulé La Bible satanique : selon lui, cette philosophie enseignée était déjà « pratiquée sous la contrainte… » en Israël.

En outre, l'engagement sioniste de LaVey et son goût singulier pour le symbolisme occulte étaient partagés par une célèbre famille qui avait construit une exploitation viticole située à une dizaine de kilomètres de son église satanique : les RothschildLaVey, Rothschild, Emmanuel Macron, Rothschild, ça tourne, j’ai envie de vomir, on est vraiment dans la merde, nous, les « Gaulois antisémites » !!

Fin de l’extrait.

Revenons à cette « bonne » année 2020 (666-666) durant laquelle, les jeunes et moins jeunes ont pu vivre dernièrement, les 16 et 29 octobre, un avant-gout de la fête des morts. Une ambiance Halloween s’est en effet installée sur notre hexagone tout comme le montre cette photo prise par « hasard » en « live/evil » pour les attaques au couteau à Nice et retransmisse comme par hasard à 11 : 06 soit la 666e minute de la journée.

En effet, nous naviguons en mer hostile ou plutôt en plein film gore pour les élèves avec un enseignant décapité, des fidèles qui prient assassinés, un reconfinement inutile autant que mortifère, et des masques à porter toute la journée... On notera que le malheureux sacristain Vincent Loquès mort à Nice, le 29.10 était originaire de St-Etienne de Tinée (Code Postal : 06660)

Quant à l'attentat de Conflans-Sainte-Honorine avec l'assassinat de Samuel Paty, perpétrée le 16 octobre 2020, il mettait en scène pour la énième fois un « terroriste islamiste ». La scopolamine est aussi appelé le « souffle du diable ». Elle provoque d'intenses hallucinations délirantes, de l'amnésie (amnésie lacunaire antérograde) et des pertes de conscience. Elle agit rien qu’en en soufflant la poudre au visage de la victime lui gommant sa mémoire pour en faire une espèce de zombi aux ordres. Alors manipulation de type MK Ultra ou usage de drogue sur un gamin hypnotisé afin d’en faire un monstre bien à propos au bon moment ?

Que dire de Christian Estrosi, maire pro sioniste de Nice, dont le système de sécurité de la ville est gérée par une société israélienne. Une application développée en Israël par la start-up de l’ancien Premier ministre Ehud Barak permet en effet d’appeler lorsqu’on est témoin d’une incivilité et de filmer l’incident en temps réel avec le centre de vidéosurveillance de la police municipale. Pourquoi, en France, l’armée surveille-t-elle les synagogues mais pas les églises ni les cathédrales ou les mosquées ? Voltaire disait « regardez de qui on ne peut pas parler et vous saurez qui gouverne. »

Se dessine alors vertement le schéma vers lequel l’élite désire nous voir pencher : une lutte entre Gaulois et islamistes qu’ils soient radicaux ou non. Piège dans lequel, intelligence aidant, nul ne doit tomber. Un piège vers lequel Eric Zemmour nous pousse sur CNews lorsqu’il déclare à propos de ces attentats : «  il faut que les gens de la tradition catholique et ceux de la tradition des Lumières s’allient. Il faut que l’on retrouve nos fondamentaux. Ce sont les islamistes qui nous y ramènent, ce paradoxe est fou. » Quels fondamentaux ? ceux du catholicisme et de 1789, c'est-à-dire la franc-maçonnerie judéo-talmudique (Les Lumières) ? Autant vouloir mélanger l’eau et l’huile.

Il est vrai qu’afin d’amplifier leur Ordo Ab Chaos quoi de mieux qu’un Léviathan à multiples têtes permettant d’effrayer le peuple. Ainsi hormis les « barbares » qui veulent tous nous décapiter, ce qui au passage est loin d’être facile et évident avec un couteau soit-il long pour un gamin. Abdoullakh Anzorov,  était en effet un très jeune Russe tchétchène de 18 (3x6) ans Mais tout ceci ne doit pas nous faire oublier l’infâme et ultra mortel Covid-19.

Afin de lutter contre l’ignoble virus, quoi de mieux de de s’auto intoxiquer dès 6 ans par le port du masque, avec pénurie d'oxygène à la clé. Sinon pan pan cucul et une amende de 135€ pour les grands. Mais au fait en ce monde/démon aux valeurs inversées 135 en miroir ça donne quoi ?

135 en miroir=531 et 531+135= 666. A la 666e minute, au matin du 22 octobre, l'allocution de Jean Castex était annoncée comme une préparation en douceur de la pseudo nécessité de procéder à un reconfinement conduit par lui, Monsieur déconfinement !

Pour se faire, nous avons eu droit à tout un programme de propagande macronien !  Annonce de l'allocution d'E. Macron à la 666e minute de la journée du 28 Octobre 2020. La 666e heure du mois d’octobre, quant à elle, se situait le mercredi 28 de 17 : 00 à 18 : 00. E. Macron a donc annoncé, le 28 octobre, lors d'une intervention télévisée, la mise en place d'un nouveau confinement de la population française. A la 666e minute de la journée, un premier ministre masqué intervient alors, style Zorro, pour annoncer un reconfinement local en attendant le reconfinement national prévisible par le président à 20h (666). Le début du second confinement a été fixé au jeudi 29 octobre minuit (nuit de jeudi à vendredi).

Ça commence à faire beaucoup de « 666 » tout ça ! Je pourrais continuer sur des pages, mais est-ce que cela est vraiment utile ? Un simple dernier exemple me suffira afin de vous montrer que ces satanistes qui nous dirigent se moquent du peuple : 666 millions d’euros pour la presse.

Le ministère a indiqué que 985 millions d’euros ont été mobilisés en faveur des médias et de la communication et 666 millions d’euros en faveur de la presse.

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/cinema-spectacle-livres-le-gouvernement-detaille-son-aide-en-faveur-de-la-culture-et-des-medias-6891527

Mes articles regorgent en effet de ces annonces "666". Rien que le brevet déposé cette année par Microsoft, et destiné à nous pucer, porte la référence 666.

Au fait, concernant Bill le Coyote, jetez donc un œil à cet courte vidéo. À la 42e seconde vous y verrez le couple avec un sourire banane  disant « La 2e vague retiendra leur attention ».

https://www.youtube.com/watch?v=dd_6NvmC550

À suivre, et que Dieu vous garde.

Olivier

Commenter cet article