Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Désormais, un homme averti en vaut-il deux ou bien dix ?!

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Nous vivons actuellement sous la menace d’un virus invisible qui nous a confiné. Il nous a été volontairement balancé par des salopards comme celui-ci : https://twitter.com/IRFMx/status/1272285336471613441?s=20 C’est leur plan afin de nous injecter la très « sainte onction » purificatrice. Grace à elle, ils comptent bien faire de la place sur la Gaïa d’Al Gore.

Cette merde favorable à leur Grand Reset nous a éloigné les uns des autres, elle a détruit la vie de beaucoup de monde et le fait encore plus de manière exponentielle grâce à ce second confinement plus ceux qui vont suivre.

De fait, l’économie est à genoux et la pression psychologique est insupportable pour beaucoup. Mais ça aussi ça fait partie du plan.

Un individu anxieux et plus apte à se chopper tout ce qui passe.

Des entreprises finissent en faillite. Des individus au bon cœur qui ressentent la souffrance insupportable de ce virus se suicident. Le virus absorbe la presque totalité des ressources médicales et ceux qui souffrent d’autres maladies ou qui attendent des opérations urgentes sont mis de côté et oubliés dans la souffrance. Mais ça aussi ça fait partie intégrante du plan.

Tout ce qui meurt est ainsi automatiquement étiqueté Covid-19, d’où l’intérêt pressent d’une vaccination de masse et obligatoire.

C’est par ici la bonne soupe de milliards de dollars ou d’euros pour Big Pharma et l’élite.

Ce virus en soi n’est pas dangereux. Ce qui le rend dangereux c’est la réaction du système immunitaire qui finit par noyer les poumons et asphyxier l’humain. Il frappe bien le monde à l’échelon microscopique, mais aussi le monde que nos cinq sens peuvent ressentir. Le « système immunitaire » de l’humanité est en train de nous asphyxier.

À l’heure où je rédige cet article, nous sommes le 25 novembre. C’est bientôt la fin de cette année cauchemardesque. Mais tout comme Netflix sait nous maintenir en haleine, l’élite a déjà depuis longtemps préparé la manche suivante. Il n’est qu’a jeter un œil sur The Economist 2021.

La saison 1 s’est déroulée à l’ombre de Trump, l’action se passait à Washington et aux États-Unis. Dans la saison 2, l’action se passera dans le reste du monde, principalement chez nous, en Europe, au Canada et en Chine. Le « Very Happy End » est de plus en plus proche pour le Deep State. A moins que … sachant qu’il y a peu, un humain averti en valait deux. Désormais, grâce au travail de beaucoup et à la prose de certains, dont la mienne, il en vaut dix. Et une humanité avertie… est LIBRE de baisser les bras ou de se battre !

À suivre.

Olivier

Commenter cet article