Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Du rififi au Vatican

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Cet article fait suite à celui consacré aux SOMBRES ARTISANS DE NOTRE MALHEUR (partie une).

http://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/01/les-sombres-artisans-de-notre-malheur-partie-une.html

Le Pape François a été accusé d’hérésie par plus de 60 prêtres, théologiens et universitaires qui ont publié une lettre de 25 pages dans laquelle ils ont usé d’une mesure utilisée pour la dernière fois au XIVe siècle.  Le document accuse le Pape actuel de propager de nombreuses positions hérétiques. Un ancien consultant très respecté de la Congrégation pour la doctrine de la foi du Vatican, Monseigneur Nicola Bux, a déclaré publiquement que le Pape François devait mettre fin à la « confusion et à l’apostasie » qu’il semait parmi les prêtres et les évêques en « corrigeant » ses «paroles et actes ambigus et erronés ».

En 2017 déjà, et en Colombie, le pape fut déclaré « non grata » pour les ultra-catholiques du pays. Ces catholiques certes minoritaires allant même jusqu’à le qualifier de pape « illégitime ». Bien qu'étant en minorité, ils ont une influence politique certaine et sont visibles, y compris via la chaîne de télévision privée internationale Teleamiga. Son responsable, José Galat, âgé de 89 ans, est même allé jusqu’à penser que ce pape argentin va à l'encontre de l'Évangile et de l'autorité du Christ. Ce qui pour moi ne fait aucun doute !

José Galat présente sur sa chaine un programme hebdomadaire d'une heure et demie, qui attire quelque 400 000 téléspectateurs. Il y a déclaré publiquement il n’y a pas longtemps que le Pape François était le « faux prophète » qui, dit-il, « ouvre la voie à l’Antéchrist ». 

Pour lui, le « vrai pape » est Benoît XVI, qui a été forcé de démissionner.   François « a été élu par une mafia de cardinaux», a-t-il déclaré, en accord avec les catholiques de sa communauté qui voient en François un conspirateur jésuite mis en place à la suite d’une kabbale. Dernièrement, Benoît XVI, lui-même, a déclaré que l’Église Catholique était « sur le point de chavirer ».

Mais, François est-il le fameux Petrus Romanus, le fameux Pape final annoncé, non pas par la Bible, mais par la prophétie de Malachie ?  J’ai déjà abordé longuement ce passionnant sujet dans l’un de mes livres. Malachi Martin (1921-1999), est un autre «Malachie », ancien prêtre jésuite irlandais. Relevé de ses vœux de religion, il quitta l'ordre jésuite pour devenir écrivain. C’est lui qui, dans ses ouvrages, nous met en garde contre cette superpuissance franc-maçonne catholiques qui gangrène le Vatican, surtout depuis Vatican II sur lequel je reviendrais longuement dans un prochain article.

Les francs-maçons utilisent-ils le dénommé François et sa théologie de gauche pour leurs sales œuvres messianiques ? Tout semble le prouver ! Tout porte à croire qu’ils se livrent à travers lui à un jeu complexe « de la fin des temps » visant à manipuler et à reconfigurer Rome en un outil socialiste-marxiste pour l’arrivée du vrai pape final. Il y a 7 ans dans un précédent ouvrage, j’indiquais que l’éviction de Benoit XVI s’était effectuée de manière très floue. Les mondialistes qui avaient œuvrés dans l’ombre étaient alors les mêmes qui, dernièrement, se sont déchainés sur Trump. Georges Soros, Barack Obama, les Clinton, etc. L’équipe Obama était alors impliquée jusqu’aux genoux dans un Coup d’État différent de celui qui s’est concentré sur Trump.

De multiples preuves accréditent ainsi le fait que la Secrétaire d’État Hillary Clinton, le vice-président Joe Biden et le conseiller d’Obama/Clinton John Podesta ont conspiré pour renverser le conservateur Benoît XVI et le remplacer par un radical. Dans le cadre de la fomentation d’un « printemps catholique » on est en droit de se demander quel était le but et la nature de la réunion secrète entre le vice-président Joe Biden et le Pape Benoît XVI au Vatican début juin 2011 ?

En effet, tout suggère que George Soros a favorisé Bergoglio (le Pape François) pendant le conclave qui l’a élu Pape.  Depuis, le mouvement du Nouvel Ordre Mondial a obtenu un puissant soutien de sa part.

Il a insisté de manière agressive sur le fait que les changements climatiques, l’ouverture des frontières, l’anticapitalisme et plus encore sont désormais des problèmes d’obligation morale et religieuse pour une nouvelle Église Catholique Mondiale. Sans oublier la vaccination anti-Covid-19 sans laquelle « aucune entrée au Paradis » ne serait possible ! De nombreux documents soutiennent ces accusations, y compris certains publiés par WikiLeaks.

Ceux qui m’ont déjà lu savent à quel point John Podesta est un immonde pédophile lié, tout comme le clan Obama-Clinton à l’horrible affaire du Pizzagate.  Il est conseiller/confident de Clinton de longue date et un grand militant du bailleur de fonds de gauche George Soros. Un Soros dont on ne doit jamais oublier qu’il était et reste l’âme damnée progressiste derrière tous ces coups d’État dits : « printemps arabe » organisés en 2011 conjointement avec l’équipe Obama-Clinton. Ils avaient pour but de déstabiliser le Moyen-Orient et porter ainsi au pouvoir des régimes islamistes radicaux et des groupes terroristes dans la région. D’un côté on déstabilisait l’islam et de l’autre on en finissait avec un catholicisme déjà bien gangréné avec Vatican II.

De tous temps, les Papes ont été étroitement mêlés à la politique. Mais avec François, on a atteint des sommets, au point qu’il est considéré comme le chef de la gauche internationale.  De là à en conclure qu’il prépare le terrain, pour le fameux « Faux Prophète», qui guidera les fidèles religieux du monde entier à soutenir la personnalité politique appelée Antéchrist, il n’y a qu’un petit pas à franchir, et beaucoup l’ont déjà franchi.

Je pense que le sieur François prendra sa retraite bientôt, ou sera écarté. En effet, même les cardinaux qui avaient voté pour lui veulent maintenant qu’il démissionne afin que le Secrétaire d’État du Saint-Siège, le cardinal Pietro Parolin, puisse être élu le vrai pape.   François a été mis en place comme temporaire jusqu’à l’arrivée de Petrus Romanus. 

Au fait ! Parolin et « Pierre le Romain », ça nous amène à la dernière ligne de la prophétie des papes !

À suivre, si je ne me trouve pas excommunié !!!

Olivier

Commenter cet article