Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mais qui a donc volé la grippe ?

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Les masques et les tests PCR l’auraient ils tuée ? Nous l'aurait-on volé ? Excusez-moi de poser cette question bête mais l’une des caractéristiques les plus étranges de la prétendue « pandémie mondiale » de couillonavirus est justement la mystérieuse disparition de la grippe saisonnière. C’est comme si elle s’était évaporée dans l’air après avoir été le virus respiratoire saisonnier le plus courant.

En effet, juste derrière le PIB de tous les pays appliquant les conneries distanciatrices de nos petits capos du pouvoir, ce sont les chiffres des cas de grippe saisonnière enregistrés qui ont littéralement effectué un plongeon abyssale de près de 98 % dans le monde entier. D’où ma question à la con « Le Covid-19 a-t-il tué la grippe ? »

Selon l'institut Pasteur il y a entre 2 à 6 millions de personnes qui ont la Grippe chaque année. Si on prend 6 mois (les grippes d'été sont importées) cela fait entre 11 000 et 33 300 personnes par jour positifs à la Grippe. Au fait, elle est où la Grippe ?

Mais, sachez-le, le tragi-comique de cette sale pièce de théâtre ne s’arrête pas là. Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, les modes précis de la transmission et le rôle des asymptomatiques dans celle-ci font débat. C’est désormais terminé car les Chinois ont tranché par le biais d’une analyse géante réalisée à Wuhan sur dix millions de personnes. Elle démontre que les asymptomatiques ne contaminent personne, et donc que la pratique généralisée des tests PCR est inutile et explique l'échec de notre politique sanitaire actuelle.

Elle prouve que tout ce qu’il fallait faire, nous ne l’avons pas fait. Pour empêcher la transmission, il suffit seulement d'isoler réellement 1 semaine dans des établissements spécialisés les malades symptomatiques comme on l'avait toujours fait auparavant lors d'épidémies graves. Cela confirme que les mesures prétendument sanitaires qu'on nous impose depuis des mois sont totalement inefficaces, n'ont aucun fondement scientifique et qu'elles nous détournent des seules mesures efficaces (lavage des mains, quarantaine des malades symptomatiques) expliquant que les pays européens qui les imposent (France, Italie, Espagne, Belgique, Grande-Bretagne) se classent dans le top 5 européen des plus fortes mortalités attribuées au Covid-19.

Il est hautement probable que les tribunaux internationaux qui multiplient l'examen des plaintes contre les mesures dites sanitaires anti-Covid s'empareront rapidement de cette étude supplémentaire qui démontre l'inutilité du confinement et des tests PCR qui ne servent qu'à effrayer la population.

https://cdn.lbryplayer.xyz/api/v3/streams/free/fuellmichsenta/12f3db8ee248aff47d347df0ca5b4ea758a00e6a/c07e07

 

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

Olivier

Commenter cet article