Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Maître du monde !

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Je vous ai déjà longuement parlé des propos du professeur Dolores Cahill, docteur en biologie moléculaire et immunologie. https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/video-debriefing-dolores-cahill

Elle explique que le système immunitaire des vaccinés va attaquer son propre organisme lorsque le vacciné va entrer en contact avec des virus corona de forme naturelle. Plus on aura de vaccinés et plus le phénomène hautement pathogène va s’intensifier.

Cette PLANdémie est prévue depuis longtemps à l’aide d’une bébête fabriquée en laboratoire. J’en veux pour preuve le fait que le livre de Klaus Schwab paru en juillet 2020 faisait déjà l’apologie du Covid-19 comme une opportunité, un prétexte à une « réinitialisation du système ». Un livre ne s’écrit pas en un mois, j’en sais quelque chose !

Tonton Klaus et sa bande de psychopathes nous présentent le décor de leur rêve et depuis longtemps. Un simple exemple : le film Demolition Man est des plus visionnaire quant à notre situation actuelle et sa suite. Il date pourtant  de de 1993, et en plus des allusions au Meilleur des Mondes et à Big Brother, il nous dresse un avenir prédit, voire planifié.

A partir de 3mn40s, la ressemblance entre le docteur Cocteau du film qui désire sauver le monde et notre tonton Schwab est pour le moins bleffant.

https://youtu.be/JPgxCzWfodU

Le patron du Forum de Davos, Klaus Schwab, veut mettre à profit cette crise sanitaire pour nous faire basculer dans une société distanciée, « biométriquement » contrôlée par le numérique et imposer ainsi son capitalisme de surveillance.

Dès 2016, le Forum économique de Davos, joujou de tonton Schwab, annonçait déjà huit prédiction pour 2030. Afin de vérifier mes « élucubrations », vous pouvez consulter https://www.weforum.org/agenda/2016/11/8-predictions-for-the-world-in-2030

Les voici ici résumées :

  1. Tous les produits seront devenus des services.  (Vous ne posséderez plus rien.)
  2. Il existe un prix mondial du carbone. (Taxer tous et tout sur un péril inexistant.)
  3. La domination américaine est terminée. (Ça n’est pas un mal en soi, mais ça passe inévitablement par une monstrueuse crise financière devant laquelle 2008 sera de la Roupie de sansonnet.)
  4. Adieu hôpital, bonjour home-spital. (Place au transhumanisme !)
  5. Nous mangeons beaucoup moins de viande. (De quoi laisser la place à toutes les merdes dont Bill le coyote désire nous nourrir : insectes en premier !)
  6. Réfugiés syriens d'aujourd'hui, PDG de 2030. (Nettoyage ethnique, les blancs doivent disparaître.)
  7. Les valeurs qui ont construit l'Occident auront été testées jusqu'au point de rupture. (Disparition de l’Occident trop oxydé) Et je garde le meilleur pour la fin, un bon gros rêve pour les gogos : de quoi faire passer la pilule ou le gros suppo comme vous voudrez !
  8. D'ici les années 2030, nous serons prêts à déplacer les humains vers la planète rouge.

Sachez-le bien, tout ceci est en marche et au pas de course. J’en veux pour preuve le premier souhait du Forum de Davos. Le jeudi 20 mai dernier, le Premier ministre espagnol présentait un volumineux plan mis au point par une centaine d’experts financé par Soros et Schwab pendant un an et visant à faire de l’Espagne un des pays les plus modernes et prospères de l’Union européenne.

Comment ?  D’ici 2050, histoire de ne pas brusquer la gueusaille, les Espagnols n’auront plus ni voiture ni maison personnelles et devront partager un appartement. En matière d’emploi, ils auront un statut autonome ou un CDD et pourront avoir à travailler jusqu'à 70 ans avant de partir à la retraite. Ils devront manger moins de viande et payer plus d'impôts pour boire ou fumer.

N’oublions pas le revenu minimum universel auquel chaque esclave aura droit moyennant une liste interminable d’obligations (vaccinales).

C’est le rêve de tonton Schwab, vous ne posséderez plus rien mais serez tous heureux d’être tracés via la 5G et les nanoparticules et leur fameux pass santé. Des nanoparticules ou nano capsules (paquet cadeau surprise !) qui permettront à chacun d’avoir sa propre signature électromagnétique (biométrique). De quoi repérer puis cibler le gueux facilement. Comment ? Chaque vacciné ne possède pas une antenne, il en devient une VIVANTE et alimenté par votre propre énergie corporelle.

Pour en arriver là, comme d’habitude, ils auront su instiller la PEUR, celle d’un virus non mortel permettant le flicage et la mise en place d’une dictature sanitaire et son bien heureux vaccin libérateur. Cette même peur aura permis d’engranger des milliards grâce au fameux « réchauffement climatique » et son non moins fameux CO2. Ces milliards auront servi à tisser les mailles d’un filet mondial qui, GAFAM aidant, se permet même désormais de censurer les présidents gênants (Trump). Lisez ou relisez mes articles concernant le climat et vous saurez que, partout dans notre système solaire, les planètes subissent actuellement le même sort. 

Ce fameux carbone qui, par l’intermédiaire de ses Khmers verts, nous achemine tous vers une décroissance mortifère puisque soi-disant responsable de toutes les pollutions terrestres.

N’oublions pas que leur Ordo Ab Chaos nécessite également une immigration massive puisque le réchauffement rend de plus en plus de zones inhospitalières. Un coup de génie de Soros lui permettant de diluer les populations blanches jusqu’à l’extinction salvatrice à l’instauration de leur N.O.M.

Les tensions ethniques que cela va susciter inévitablement permettront la mise en place d’un Etat policier hyper musclé et définitivement orchestré par des Robocops surarmés.

Mais, je le répète, on vous prépare un nouveau « 69 », histoire de vous en mettre plein les yeux pendant qu’on vous bourre le f… N’oubliez jamais que la moindre requête actuelle sur un moteur de recherche met en branle plus de puissance informatique que la totalité du programme Apollo. Moi je dis ça, mais je ne dis rien … Nous sommes le vendredi 18 juin 2021, et depuis plus de 50 ans, nous ne sommes jamais « retournés » sur la lune pourtant riche en minerais de toute sorte.

La légende veut que l’Apollo Guidance Computer (AGC) était l'ordinateur de navigation et de pilotage installé dans les vaisseaux spatiaux des missions Apollo. Il y avait un AGC dans le module de commande et un autre dans le module lunaire Apollo. Il était utilisé en temps réel par l'astronaute-pilote pour recueillir et fournir des informations de vol, et pour le contrôle automatique de toutes les fonctions de navigation du vaisseau spatial.

La mémoire de ce « meuble informatique » utilisait des mots de 16 bits : 72 ko (36 864 mots) de mémoire morte contenant l'ensemble des programmes et de 4 ko (2 048 mots) de mémoire vive (effaçable) utilisée par les traitements. Bref ! un pet de lapin nain dans la blogosphère informatique, mieux : celui d’une mouche neurasthénique !

La légende veut aussi que lors de la mission Apollo 8, première satellisation autour de la Lune, la navigation était quasi autonome, du style Christophe Colomb, les mesures angulaires de navigation étaient effectuées au sextant par l'équipage. Les missions suivantes auraient davantage fait appel à des mesures de vitesse et de positions calculées sur Terre puis relayées par des antennes au sol.

Début des années 70, on a commencé à faire la fine bouche concernant notre astre « mort ». Il n’intéressait plus aucun pays, désormais on visait la planète Mars. Ensuite durant les décennies suivantes, les ardeurs se sont calmées. Mais vous remarquerez qu’on nous en reparle beaucoup depuis la crise des subprimes de 2008, comme un nonos à ronger permettant de regarder ailleurs pendant que le PLAN s’ébauche magistralement sus nos yeux de zombis virussés mode Covid-19.

Ne manquerait plus qu’une petite pichenette supplémentaire, une histoire de petits hommes v… pour nous faire accepter définitivement tout et n’importe quoi. Arrive alors le Pentagone, repère du Deep State, non pas avec ses gros sabots, mais plutôt ses gros dossiers concernant ET.

https://www.facebook.com/joel.nadon.5/videos/4076728835767849/

Voila comment, en partant d’un virus, on en arrive aux extraterrestres. Pensez-bien que pour vous faire accepter le FAIT que dans moins de dix ans vous ne posséderez plus rien et travaillerez certainement jusqu’à plus de 70 ans (mode Soleil Vert), il en faut de la PEUR.

Il faut un gros, un très gros mensonge, une énorme PEUR pour vous faire passer le monstrueux suppositoire et sans vaseline. Hélas, beaucoup ne verront pas ce « film » qui n’est pas sans nous rappeler La Guerre des Mondes écrit par H. G. Wells, et publié en 1898. Paradoxalement, on y parle d’un virus et de martiens ! Quant à l’idée que beaucoup ne verront pas 2030, c’est simplement parce que les vaccins anti-covid seront passés par là et auront fait beaucoup plus de ravages que nos Martiens.

Mais d’ici là, entre Couillonavirus et 2030, nos « potes de Davos » auront pris soin de nous concocter également une crise financière MONSTRUEUSE laissant place au Phénix, un « nouvel argent » renaissant sur les cendres de cette pandémie orchestrée de main de maitre maçon, une cryptomonnaie nécessitant votre acceptation au puçage vaccinal.

Je vous donne surement l’impression de passer du coq à l’âne, mais sachez le bien tout est savamment imbriqué dans leur PLAN. Ceux qui ne croient qu’en leur porte-monnaie, les matérialistes linéaires, vont en devenir dingues.

La Lune et tout le reste ont beau nous présenter toujours la même face hypocrite, il reste beaucoup à en dire. Je m’apprête d’ailleurs à éditer mon dernier livre sur l’espace. J’y travaille depuis cinq ans et étant donné son contenu, j’ai longtemps hésité à le sortir. Si, jusqu’à présent, ma littérature a été dérangeante, celui-là, sur une échelle de démangeaisons hémorroïdaires allant jusqu’à vingt, j’aurais tendance à lui mettre 19.5/20, voire plus ! 

En attendant, concernant notre véritable histoire, j’ai une question à vous soumettre : Extraterrestres ou Terrestres extras ?

A SUIVRE.

Olivier

Commenter cet article