Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Savoir sortir de son univers conceptuel. (Partie une)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Dans cette série de quatre articles vous allez voir que je vais très loin dans mon raisonnement. Mais c’est en allant loin que l’on découvre de nouveaux territoires, et que l’on prend ainsi la hauteur nécessaire afin d’appréhender les pièges. Certaines cloches résonnent ou plutôt semblent sonner creux. Ce n’est pas ici mon intention !

Osée 4 :6 « Mon peuple est détruit, parce qu'il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, Je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce ; Puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, J'oublierai aussi tes enfants. »

De fait, l’humanité a beau jouer les gros bras, le nombriliste, nous naviguons toutes et tous au sein d’un brouillard malicieusement entretenu. Et seuls ceux qui font confiance à leur Créateur bénéficient d’un phare dans leur vie. Ainsi, quel que soit l’opinion de chacun, la NASA et le Pentagone américain sèment depuis longtemps et à dessein la petite graine du doute. Ils ne sont pas les seuls !

Avec les illusionnistes et les politiciens, le timing est primordial.  L’utilisation de « faux drapeaux » est un moyen de détourner l’attention. J’en veux pour preuve l’incident de Roswell du 4 juillet 1947, et tous les autres. La manière dont ces enquêtes ont été menées et leurs résultats publiés ont simplement servis à alimenter de plus en plus l’appétit du public pour les rencontres extraterrestres.

La grande question qui se pose dans la plupart des esprits est : « Y a-t-il quelqu’un là-haut ? »  En 1992, la NASA a lancé un examen plus approfondi de la Question ET en mettant en place le programme SETI acronyme pour Search for Extra-Terrestrial Intelligence.  Leur objectif est de « rechercher ailleurs que sur Terre la vie intelligente ».

Lorsqu’on leur demande « Comment sauront-ils s’ils l’ont trouvé », leur réponse est : « En recevant un signal radio complexe » ou « un processus astrophysique non naturel ».  Conclusion : pour eux, un « processus astrophysique non naturel » est clairement une conception intelligente.  Vous saisissez ?  L’élite, par le biais des gouvernements du monde ; ses laqués, utilise l’argent de vos impôts pour rechercher un signe intelligent qui les mènera à « un concepteur intelligent ».  Or, la Bible nous dit clairement que la preuve d’un créateur est clairement disponible à toute personne sensée. Elle est visible à tous et sans l’aide du programme SETI !

Néanmoins, pour ceux qui pensent ET, et se demandent s’ils viennent de notre univers ? Tout se résume à une question d’échelle et de probabilité.  Notre soleil est à 8,5 minutes-lumière (à une distance moyenne d’environ 149 millions de kilomètres).  Selon les astronomes, l’étoile la plus proche avec une planète qui pourrait avoir la vie est Alpha du Centaure, à environ 4,3 années-lumière.

Pourrait-il y avoir une vie avancée sur une exo planète lointaine ?  En cosmologie, ce sont les valeurs des lois de la nature qui ont une incidence sur l’existence de la vie.  À l’heure actuelle, les scientifiques ont répertorié plus de 400 caractéristiques quantifiables, dont chacune doit relever de plages extrêmement étroites pour que la vie existe. 

En d’autres termes, « la vie ici, sur Terre, est un miracle qu’on nous cache ».

Néanmoins, en supposant qu’il existe une vie avancée ailleurs et qui aurait voyagé longtemps, pourquoi se précipiterait-elle ici sans raison apparente ? Sommes-nous si intéressants ? Voilà pourquoi la plupart des dévots ET sérieux n’embrassent pas obligatoirement l’idée de la théorie Trans-Universelle

La physique théorique leur a donné une toute nouvelle salle de jeu dans laquelle ils peuvent mieux laisser libre court à leurs idées.  D’une manière ou d’une autre, ils semblent tous décrire un méta cosmos dans lequel des actions et des réactions se déroulent en dehors de nos sens quadridimensionnels (trois spatiaux plus un temporel). 

Certains vont même plus loin avec des notions d’hologramme. Selon le journal Scientific American, « une équipe de physiciens aurait fourni certaines preuves les plus claires à ce jour que notre univers pourrait n’être qu’une grande projection ».

Ainsi avons-nous pléthore de conceptions cosmologiques proposées qui offrent d’innombrables options allant d’innombrables univers parallèles au voyage dans le temps et au voyage dans les trous de ver (ou portails), qui offrent un accès presque instantané à l’étendue de l’univers connu. 

Les grandes questions seront alors : Quel est le but des ET ?  Sont-ils bienveillants ou malveillants ?  Comment les tester ?  Quelle doit être notre réponse ? Et pour les chrétiens : qu’en dit la Bible ?

La Bible rapporte de nombreux événements où l’humanité semble être, je dis bien « semble être » en contact avec des (ET).  Mais s’agit-il d’extraterrestres ou d’êtres surnaturels ? Les anges sont en effet mentionnés 196 fois dans la Bible. Parle-t-elle ici de créatures physiques ou spirituelles ?

Car, Hélas ! beaucoup ont une perception erronée des anges bibliques.  Quels semblent-être les premiers rapports bibliques de contacts extraterrestres ?

Le prophète Elie est enlevé de la terre dans 2 Rois 2 :11.  Un témoin oculaire d’Ésaïe voit la « salle du trône du ciel » dans Ésaïe 6 :2. Ézéchiel fait une expérience particulière lorsqu’il voit la «roue dans une roue » dans Ézéchiel 1 :4-6.  Il nous fait également la description des « chérubins à quatre têtes » entourant le trône de Dieu dans Ézéchiel 10 :14. Alors, manque de vocabulaire descriptif à une époque ancienne, ou autre perspective technologique ? 

Enfin, nous avons les nombreuses descriptions de l’apôtre Jean dans son livre de l’Apocalypse.

Ensuite, clou de cette série, toutes les cultures anciennes possèdent des légendes concernant des « géants ».  Les Grecs avaient leurs Titans en partie terrestres et en partie célestes.  Les Assyriens ont réalisé des images de leur dieu volant, Ashur.  Les Égyptiens vénéraient Isis aux grandes ailes.  Les hindous possèdent des millions de « dieux ».  Tous les dieux des Amériques antiques semblent être des surhommes divinisés.  Ces peuples anciens expriment-ils une image exagérée de quelque chose d’imaginé, ou décrivent-ils simplement ce qu’ils ont vu ?

Grâce à ces « mythes », notre industrie du divertissement, Marvel, Hollywood et les autres, possède de nombreux super-héros qui servent de modèle à nos jolies têtes blondes, depuis 50 ans, voire plus.  Sur les 30 films les plus rentables de tous les temps (fin 2019, juste avant couillonavirus), 18 traitaient d’extraterrestres ou de surhommes sauvant la terre. Cette obsession pour le surnaturel semble être la preuve qu’on prépare la gueusaille pour un superhéros du N.O.M., un avatar qui « promettra de résoudre les problèmes du monde ». 

Dans les années 90, la série populaire « X-Files » que j’ai dévorée, avait pour slogan « La vérité est ailleurs ».  Je crois que c’est vrai, mais peut-être pas à l’endroit que la plupart des gens regardent. Repensez-donc à Osée 4 :6 !

Si l’on considère sérieusement les textes bibliques, des perspectives se dégagent. Doit-on y voir un OVNI avec l’affaire Ezéchiel ? Ou encore une « projection temporelle » avec les visions de Jean alors détenu sur l’ile de Patmos, relatant notre époque 666

Quoi qu’il en soit, une certaine catégorie de croyants pense que l’arrivée et l’implication des « extraterrestres » jouera probablement très prochainement un rôle clé au sein de ce Chaos Mondial grandissant autant qu’orchestré.

Bien qu’il ne soit jamais vraiment parti, beaucoup de Chrétiens s’interrogent sur la date de La Seconde venue du Christ, ainsi que son contexte.  À la lectures des Evangiles, je me souviens que quatre disciples se sont approchés de Jésus en privé pour s’enquérir de sa seconde venue, et cela a abouti à une réponse détaillée si importante qu’elle en est enregistrée, enchâssée dans trois des quatre évangiles du Nouveau Testament

La première chose que Jésus voulait que les disciples comprennent, c’est que le signe principal qui accompagnerait les jours avant sa venue serait la tromperie. Serait-elle spirituelle ou matérielle ? Mais, vue le comportement d’un certain vicaire du Christ vendu au mondialisme, j’ai ma petite idée sur la chose. D’ailleurs ceux qui veulent s’instruire sur le sujet n’auront qu’à lire ou relire mon article https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/01/les-sombres-artisans-de-notre-malheur-partie-une.html  

Il doit d’abord y avoir une grande « chute ».  Cette chute (apostasie en grec), semble suggérer un abandon ou une défection soudaine de la vision biblique du monde. Et croyez-moi, après avoir lu l’article vous la verrez cette chute, elle est abyssale !

Beaucoup de croyants focalisent ensuite sur la venue de « l’homme du péché… le fils de la perdition ».  Une espèce de Bill Gates bodybuildé autant que sans empathie. Il sera reçu et adoré par le monde comme le « sauveur ». Mais sauveur de quoi, et comment réussira-t-il l’exploit ?

Actuellement, la peur s’active sur différents fronts : pandémie, économie, culturelle, ethnique, guerres, etc. C’est déjà pas mal !

Mais certains croient que la tromperie impliquera une série mondiale de manifestations physiques capables de tromper nos sens ou de les glacer, comme vous voudrez. Quoi qu’il en soit, ceux qui me lisent savent qu’ingénierie sociale aidant, c’est déjà notre bon sens qui est trompé, et depuis déjà longtemps.

Quant au comportement assassin de nos dirigeants via les vaccins, il est déjà pour ceux qui possède du bon sens, FLIPPANT ! Après Tchernobyl, le 11-Septembre 2001, la vache folle, c’est couillonavirus qui nous pourrie le cerveau depuis plus d’un an déjà, style prion.

Il est un fait certain : pour l’élite prédatrice qui veut la planète pour elle seuls, nous sommes trop nombreux sur cette Terre. Il leur fallait un plan et couillonavirus autant que l’Agenda 21 en constituent des rouages.

Seul le discernement spirituel permettra bientôt à certains de garder la tête froide.  En effet, un verset fait souvent imaginer le pire à certains croyants et j’avoue qu’il fut un temps où ces phrases titillèrent mon bon sens. Il s’agit de Daniel 2 :43. Des propos qui, pour certains, font résonner les bidouillages sur nos ADN style vaccin à ARM messager, et le transhumanisme.

Puisqu’en Genèse, et pour certains, la Bible semble décrire des bidouillages génétiques et des copulations entre nos visiteurs de l’espace et nos belles terriennes, pourquoi s’en priver !

« Tu as vu le fer mêlé avec l’argile, parce qu’ils se mêleront par des alliances humaines ; Mais ils ne seront point unis l’un à l’autre, de même que le fer ne s’allie point avec l’argile. »  Ce verset biblique comme d’autres dont je vais parler, permettent à certains, style le Surfer d’argent de Marvel, d’évoluer gaiement sur toute une mythologie mêlant panspermie du style Ange déchu venant inséminer nos belles terriennes d’avant le Déluge.

Ils « se mêleront à la semence des hommes… » constitue une phrase extrêmement suggestive et propice à tous les abus métaphysiques. Ainsi, certains n’hésitent pas un instant à faire une projection en un retour à Genèse 6.  Mieux ! Pour eux, les extraterrestres et leur progéniture hybride font partie de la composition politique d’un futur empire mondial actuellement émergent. Il convient ici de reconnaître que certains incidents d’OVNIs, style Roswell ainsi que bien d’autres, contribuent fortement à alimenter la machine à scénarii hollywoodien.

 

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier

Suite ici : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/06/savoir-sortir-de-son-univers-conceptuel.partie-deux.html

Commenter cet article