Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je vivais alors en Utopia !

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Sur fond d’effondrement économique et industriel européen se poursuit la grande pantomime de couillonavirus devant nous conduire toutes et tous à porter la marque de la Bête. Je suis un grand amateur de Science-Fiction mais, depuis plus de 18 mois, je dois bien l’admettre, la réalité a dépassé la fiction avec nos dirigeants se mettant à jouer les Big Brother d’Orwell, mais grande taille.

Le 22 juin dernier, la Haute Autorité de Santé (HAS) a émis un communiqué dans lequel elle prône une « vaccination réactive ». Autrement dit, tout l'entourage de la famille serait vacciné si un cas de variant est détecté chez un seul de ses membres. Depuis le 12 juillet, la vaccination non obligatoire l’est devenu de fait grâce à l’intervention télévisé de notre « bien aime » Führer.

Alors que se poursuit gentiment le parcours institutionnel de la loi encadrant la mise en place d’un apartheid sanitaire en France, notre sinistre de l’éducation en rajoute une louche, Blanquer annonce que les collégiens et lycéens non vaccinés seront « évincés » des classes ! « N’ayez crainte », la suite arrive avec les maternelles et les bébés en crèche !

« Je souhaite ardemment, je demande à la Cnil de me laisser la possibilité d'envoyer aux médecins généralistes la liste de leurs patients qui ont été vaccinés de manière qu'ils puissent mobiliser ceux qui ne l'ont pas été », avait donc appelé le ministre de la Santé Olivier Véran, mardi 29 juin sur France info.

« Je remercie les médecins, les pharmaciens, les infirmiers, les kiné, tout le monde, je sais qu'ils passent du temps, qu'ils mobilisent beaucoup d'énergie pour aller convaincre. Mais les Français leur font confiance, ce sont des acteurs clés dans cette campagne de vaccination », avait-il souligné.

Lundi soir 5 juillet, 33,5 millions de personnes avaient reçu au moins une injection, soit près de la moitié de la population totale et 21,7 millions avaient un schéma vaccinal complet, ce qui représente près d'un tiers de la population totale.

J’habitais un beau pays qui s’appelait Utopia !

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier

Commenter cet article