Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Même les autruches vont sortir la tête du sable !!!

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Ne soyez pas égoïstes, faites circuler l'information : si un article de ce blog vous a intéressé, interpellé, partagez-le par mail ou sur les réseaux sociaux. Quant à moi, toute peine méritant salaire, vous pouvez m’aider en achetant mes livres et en les faisant circuler autour de vous. D’avance merci !

Et si 2008 n’avait été que de la roupie de sansonnet comparativement à ce qui s’en vient ?

Les pénuries orchestrées arrivent ainsi que les virus informatiques qui vont venir contrecarrer la juste colère des peuples. Outre ces FAITS, les banques ne pourront pas compenser l’inflation en augmentant les taux sous peine de pousser à la faillite les états emprunteurs. Les politiques le savent, comme les banquiers, mais ne peuvent pas le dire sous peine d’inquiéter leurs électeurs. Quant aux merdias, suivant le souhait de leurs maitres, ils transmettent les mensonges du gouvernement et des banquiers en l’état.

Pendant ce temps, le bon peuples des mougeons écoute le message des banquiers, des politiques et préfère croire que le Covid-19, les pénuries, l’inflation…sont des phénomènes transitoires et que tout « reviendra comme avant » …

L’inflation, voilà le problème ! Pourquoi ? Parce que dans un monde qui croule sous les dettes, les banques centrales ne peuvent pas augmenter les taux (significativement) sans créer l’insolvabilité généralisée et un krach d’anthologie. Nous marchons sur la tête, dans un monde, où je le rappelle, l’argent a un prix négatif, avec des taux négatifs et cela signifie que votre argent n’a plus de valeur, parce que plus personne n’a besoin de votre épargne.

Dans un monde normal elle, et vos excédents, financent les déficits ou les crédits des autres, et en fonction de l’offre et de la demande d’argent les taux montent ou baissent.

Les Etats surendettés n’ont pas les moyens techniques d’augmenter les taux et donc ne pourront pas lutter contre l’inflation par les taux. Durant ma jeunesse, dans les années 70/80, l’inflation importée ne concernait « que » l’énergie. Aujourd’hui, délocalisation aidant, elle concerne l’énergie, comme tout le reste de tous les produits que nous importons.

Et à ce jeu-là, l’usine du monde n’est autre que la CHINE.

Face à ce monde décadent, deux options se présentent à nous. Nous irons soit vers un monde à la Schwab dans lequel la dette n’existera plus, les citoyens ne possèderont plus rien mais ils seront « heureux », soit vers l’option Draghi avec une très forte inflation, un effondrement du système. C’est cette dernière option qui semble avoir été choisie par une partie l’élite. C’est l’heure de leur Ordo ab Chaos si nécessaire à la venue de leur anti…

Nous n’avons pas encore financé la « transition » énergétique c’est-à-dire le fait de passer à un monde sans pétrole et sans énergies fossiles à l'inepte société de Greta la folle

Les coûts induits seront monstrueux. De plus dans un monde en décroissance où seules croissent les dettes, le nouveau partage de ce qui reste de la maigre valeur ajoutée compte de nouveaux acteurs dont un gros bras : la Chine.

Avez-vous remarqué depuis le début de la crise du couillonavirus combien les pénuries s’étalent sur tous les fronts ? Elles vont devenir profondément structurelles et seront donc durables. Plus la pénurie est forte et PLUS le prix des produits utiles flambent entraînant ainsi des conséquences en chaîne y compris et surtout sur l’alimentation.

De plus dans une société où les mougeons pensent encore pour la plupart que le gouvernement leur veut « du bien », le conformisme est d’actualité et l’immense majorité de mes concitoyens n’est pas prête à entendre que nous allons nous serrer la ceinture sur tous les fronts. La crise sanitaire créée de toute pièce en est la preuve dans la mesure ou plus de 50% de la population s’est jetée dans les bras du vaccin, sans en comprendre la signification.

Et face à ce constat, soyez certains que les banques centrales ne sont là que pour écoper un Titanic qui n’en finit pas de couler. Elle ne souhaitent qu’une seule chose, c’est la stabilité afin de cacher l’ampleur du MENSONGE de la DETTE.

Dans cette sombre histoire, les merdias serviles ne servent qu’à vous faire gober leurs inepties. C’est effarant comme ça marche sur beaucoup trop qui ne voient absolument rien !!! Que ce soit sur les thérapies géniques (vaccin Covid-19), l’hyperinflation à venir… Casse sociale… Pour l’instant, Ils partent en vacances !!! HEUREUX !!

Nous sommes tous face à une double sanction. Les pénuries sont organisées et voulues afin de créer l’inflation. L’argent ne valant plus rien, notre épargne n’est donc plus rémunérée, et nous n’en finissons pas de nous appauvrir. La boucle est bouclée, la destruction de notre système est en marche… orchestrée chez nous par les clowns d’En Marche agissant pour les bonnes œuvres du Great Reset de tonton Schwab et de toute sa horde de sataniste psychopathes.

Pour bien situer ce scénario, l’élément clé est l’immigration. En son temps, elle a permis d’engraisser l’oncle Sam. C’est, en particulier au 20e siècle, le facteur clé qui a permis aux États-Unis d’atteindre leur statut de colosse avec les avantages d’une expansion démographique favorisant l’expansion du crédit et la fuite des cerveaux du reste du monde au profit de l’oncle Sam.

Désormais, à mon sens, le scénario le plus prévisible sera l’effet inverse. L’effondrement du système financier occidental anéantira le niveau de vie de sa population.

Fini, terminé les régimes de Ponzi tels que la bourse et les fonds de pension. Les populations tellement impactées expliquent le triste scénario que j’ai fini par dépeindre dans mon livre De Mammon à Corona. L’Occident va être tellement touché par un éventail complet de bulles et de plans de Ponzi que le moteur de migration commencera à fonctionner en accélération inverse en raison d’effets d’entraînement, conduisant à la disparition des États.

Lorsque les retraités voient leur retraite disparaître  et qu’il n’y a pas d’emplois de service, vous pouvez imaginer ce qui va se passer ensuite. Seuls les jeunes peuvent migrer. Vous trouvez cela improbable ? Pensez-donc à la Rome antique, un Empire qui, en son temps, contrôla tout le bassin méditerranéen. Invasions barbares aidant, Rome passa en très peu de temps de plus d’un million à quelques milliers de survivants.

Observez nos populations, en France et en Allemagne, « moteur économique européen », les populations n’ont jamais été aussi vieillissantes. Jamais dans l’histoire humaine, il n’y a eu autant d’anciens dans la population. Voilà pourquoi la chute de l’Amérique et de ses vassaux devrait être bien pire que celle de l’Union soviétique.

Ceux qui ont lu mon livre gratuit De Mammon à Corona, savent comment il se termine ! « Pandémie » et vaccinations aidant, avec en toile de fond ces pénuries, l’inflation sera de courte durée. En 2025 nous repartirons en déflation. Voilà pourquoi, l’organisme Deagel prévoit la dépopulation mondiale massive de 50 à 80% d’ici 2025.

Je vous met ce lien avec un article datant du 20 octobre 20, afin de vous montrer que je suis loin d’affabuler, seul dans mon p’tit coin. De plus, n’oubliez pas que mon livre où je précise ces choses est, lui, sorti début juin 2020 !

https://www.profession-gendarme.com/lorganisme-deagel-prevoit-la-depopulation-mondiale-massive-de-50-a-80-dici-2025/

Ces gens-là ne se trompent jamais.

En France, nous passons de 67 millions d’habitants en 2017, à 39 millions en 2025 (page 185 de mon livre) ! Ils annoncent de sombres perspectives pour les États-Unis dans les années à venir, notamment une diminution de 81% de sa population, passant de 327 millions d’habitants en 2017 à 100 millions en 2025.

Une déclaration sur la page de prévisions de Deagel prétend apparemment que les mouvements de population seront dus au suicide. Soit dit en passant, aucune pandémie ou guerre nucléaire n’est incluse dans les prévisions. Croyez-moi, ces gens-là ne sont pas des rigolos ! La majorité de leurs données économiques et démographiques utilisées pour établir les prévisions sont largement disponibles auprès d’institutions telles que la CIA, le FMI, l’ONU, le gouvernement américain, etc.

Fort heureusement, certains d’entre vous sont conscients de ces choses, expliquant pourquoi mon article https://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/01/tout-est-prevu-et-depuis-longtemps.html  est partagé des centaines de fois !

Matthieu 24 :21 « Car alors, la détresse sera si grande qu'il n'y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu'à présent, et qu'il n'y en aura jamais. »

À méditer.

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier

Commenter cet article