Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Leur Ordo ab Chaos. (Partie quatre)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Ne soyez pas égoïstes, faites circuler l'information : si un article de ce blog vous a intéressé, interpellé, partagez-le par mail ou sur les réseaux sociaux. Quant à moi, toute peine méritant salaire, vous pouvez m’aider en achetant mes livres et en les faisant circuler autour de vous. D’avance merci !

Retour au premier article :

https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/09/leur-ordo-ab-chaos.html

Vous doutez encore ? Laissez-moi alors vous rafraichir la mémoire avec l’Event 201 du 18 (6+6+6) octobre 2019, simulation de pandémie ayant eu lieu à New York en présence de Bill Gates et qui, peu après, nous donnera la dystopie actuelle (18 mois d’un scénario longtemps préparé à l’avance).

La Fondation Carnegie « pour la paix internationale » est une organisation « philanthropique » autant que non gouvernementale ainsi qu'un cercle de réflexion et d'influence global dédiée au développement de la coopération interétatique et à la promotion des intérêts des États-Unis sur la scène internationale. Bref, c’est encore et toujours un édifice voulant « notre bien », vous l’aurez compris ! Et cette fondation travaille main dans la main avec le Forum de Davos.

La BRI (banque des règlements internationaux), HSBC, Goldman Sachs, JP Morgan Chase & Co., Bank of America, etc., toutes ces entreprises « philanthropiques » travaillent déjà main dans la main avec Fondation Carnegie. Pensez-vous vraiment que tous ces « braves gens » déjà à l’origine de la crise des subprimes de 2008 et de tant d’autres, se rassemblent ainsi pour nos beaux yeux d’aveugles, sourds et pour la plupart muets ?

Voici maintenant deux images de l'aéroport de Denver.

Le centre d’affaire de Bank of America à Charlotte, NC, liées aux peintures murales de l’Aéroport International de Denver lui aussi situé aux USA, nous donne un avant-gout des réjouissances qu’ils nous destinent. J’y ai consacré un livre C’était donc vrai, paru en 2015, ainsi que plusieurs articles.

http://activeast.free.fr/bank-of-america.htm

Et tout ce beau monde travaille de concert avec l’Union Européenne de Richard Coudenhove-Kalergi. C’est ainsi qu’au milieu de tout ce « charmant aéropage », Davos a accouché d’un rapport voulant faire du bitcoin une citadelle cybernétique imprenable et pour notre plus grand bien. Il constitue pour eux l’ultime refuge face à la cyberattaque du système financier international anticipée par le World Economic Forum (WEF).

Mais là où les Athéniens s’atteignirent, c’est que loin d’accepter d’en faire uniquement le cœur de l’architecture financière mondiale, les hommes de Davos envisagent plutôt de fusionner les banques avec les agences de renseignements et la Big Tech

Fusionner les mondes de la banque, des GAFAM, celui de la sécurité de chaque nation, le tout en un seul bloc monolithique, techno fasciste autant que numérique, c’est du pur Klaus Schwab.

Vous n’êtes toujours pas convaincus que ce « nouveau monde » met en place ses instruments de torture ? Alors apprenez ceci ! Le 27 août DERNIER, l'OMS vient de sortir un guide révélateur pour l’avenir des survivants à la piquouze concernant la certification électronique de la vaccination.

Ce guide global prévoit notamment la possibilité d'élargir le suivi électronique à d'autres vaccinations et incite tous les pays membres à y recourir, à des niveaux différents en fonction de la réactivité de leur population. Le « nouveau monde » met donc bel et bien en place ses instruments de torture.

L'OMS, qui a pris du galon grâce à la crise du Covid-19, prévoit de faire perdurer son pouvoir au-delà des risques de disparition ou d'apparition d'un virus ou d'un autre. L'intérêt étant bien entendu de shunter les Nations AU PROFIT d’un transfert des pouvoirs vers leur N.O.M., système dans lequel les Etats ne seront que de faibles maillons exécutifs.

Selon le document publié ce 27 août par l'OMS lui-même, en plus de ses « experts » mis à contribution, notamment, des personnes venant de la Banque mondiale, de PATH (une organisation globale axée sur « l'équité sanitaire » et « l'innovation » seront de la partie.

Dois-je vous révéler une fois de plus qui sont les financiers philanthropes de toutes ces merveilleuses officines soucieuses de notre bien-être ?

Bill Gates, Bloomberg ou l’Open society de Soros, SONT DE LA PARTIE à plus de 50%. Et en dernière phrase des remerciements, l'on trouve ceci : « This work was funded by the Bill and Melinda Gates Foundation, the Government of Estonia, Fondation Botnar, the State of Kuwait, and the Rockefeller Foundation. »

Bref, ce qui ressort de tout cela, c’est que les pays n'ont pas de «besoin immédiat » de soigner le couillonavirus, ils ont un «besoin immédiat » de mettre en place un certificat électronique de vaccination, qui pourra être étendu à d'autres maladies en cas de besoin. Bienvenu dans un monde qui a besoin de l'électronique pour réaliser son fantasme, et d'une excuse morale pour faire passer son futur culte sanitaire.

Ainsi, nos bourreaux, par l’intermédiaire de l’OMS, nous offrent l'instrument d'apartheid sanitaire. L'utilisation va dépendre, selon ce Guide, de la « maturité sociale » du pays, autrement dit, sa gueusaille est-elle ou non prête à cette surveillance qui doit être mise en place par chaque pays membre de l'OMS, de manière différente en fonction de la population.

Cette « bible » du parfait citoyen conscient de l’intérêt commun, mais pas de celui de Big Pharma, précise qu’on a le droit de se vacciner avec des produits récents, de faire son choix. Mais personne ne peut, dans une société NORMALE qui respecte l'homme, conditionner l'accès à la vie sociale à un vaccin, dont aucun recul ne permet de déterminer les monstrueux effets secondaires. Et n'oubliez pas, que tout système totalitaire se met en place grâce à la passivité des populations face aux oligarques.

Allez une petite dernière pour la route ! Personne n'en a parlé, sauf Ricardo et Valérie Bugeaud. Nos sans couilles de députés français ont adopté en douceur une bien étrange résolution sur le COVID. Cette résolution appelle à une coordination européenne « renforcée » dans le domaine de la santé et des crises sanitaires.

Comprenez par là qu’il n’y aura plus aucun pas en arrière, nous sommes bel et bien sur la dernière marche de cet escalier européen devant nous mener à l’enfer de Schwab. Et un mensonge de plus !

Nos députins appellent cela « relocalisation des chaînes d’approvisionnement stratégiques dans le domaine sanitaire lorsque cela est possible ».

Ce texte appelle à une accélération de la campagne de vaccination en Europe, à soutenir « les propositions de la Commission européenne du 11 novembre dernier pour renforcer l’Europe de la santé qui pérennisent les mesures ad hoc ayant bien fonctionné pendant la crise », à renforcer les « mandats des agences sanitaires » : c'est-à-dire de tous les salopards que je viens de dénoncer ici. Et comme si la noosphère philanthropique n’était pas déjà largement encombrée par des parasites divers et variés, le texte encourage à « la création de la nouvelle agence sanitaire permanente, l’Autorité de préparation et de réaction en cas d’urgence sanitaire (HERA) ».

Preuve que je n’affabule en rien, ce texte encourage également à « la création d’un cloud de données sanitaires à l’échelle européenne pour faciliter le partage de l’information et des connaissances scientifiques, dans le respect du règlement général sur la protection des données (RGPD) »,

Je ne peux pas reprendre l’entièreté du texte ici. Je vous invite donc à le lire en détail afin de vérifier mon propos. Bref, pour ceux qui auront lu ces longs articles et qui ne veulent pas se livrer à ce genre de lecture SOPRIFIQUE, nous avançons désormais à pas de géants vers cette dystopie annoncée de longue date.

Leur texte torche cul c’est : toujours plus de multilatéralisme européen, de bureaucratie dominatrice cachée sous l’étiquette « agence indépendante », et toujours moins de contrôle offert aux citoyens ordinaires. C’est un naufrage, une honte pour ceux qui nous emmènent tous vers le fond sans vouloir écoper.

Mieux ! Cette Assemblée Nationale est Great Reset compatible, c'est-à-dire en parfaitement ligne avec les écrits de Klaus Schwab, le gourou de Davos.

Je retiens avec un rictus coincé la création d’un grand « Cloud » européen en matière de santé qui doit faire bander de joie le vieux tonton et sans Viagra. Pensez-donc ! Ce Gloubi Boulga sera « amplement respectueux » de la protection de nos données privées. Tout ce que je vous dévoile ici conforte mes articles tant cela participe à cette idée que le contact tracking doit désormais être piloté en dehors des Etats-nations et de leurs vieilles libertés démocratiques.

Tous les souhaits les plus chers de la secte de Davos sont ici concentrés : échanges des bonnes pratiques entre pays soumis au dictat, partenariats publics-privés renforcés pour financer une recherche dont les grands thèmes seraient décidés à Pétaouchnoc, une sorte de fonction publique hospitalière qui échapperait aux décisions des Etats-membres.

Tout est fait ici pour instrumentaliser la crise du covid-19 au profit d’une disparition des échelons nationaux et d’une concentration des pouvoirs entre les mains d’une bureaucratie incontrôlable, européenne, qui bloquera toute velléité d’autres sorties de l’Union que la Grande-Bretagne, et qui minorera le poids du suffrage universel dans les décisions.

Mais pour terminer, n’allez surtout pas penser que les différentes factions oligarchiques qui se déchirent actuellement, l’Enfer étant divisé contre lui-même, ne veulent pas la même chose, tous les conflits concernent actuellement le gâteau ainsi que les parts plus ou moins grosses à se partager. Et dans tout cela, nous les gueux, nous ne sommes même pas la pâte, mais à peine les poussière d’une farine qui, prochainement, et grâce à leurs machinations (pénuries diverses et variées) fera du pain une denrée rare et horriblement chère.

Fini, terminé la vie privée, Big Brother sera devenu obèse, nourri à un système chinois puissance mille. Le processus est enclenché et s’il va à son terme, c’est l’horreur qui se trouve au bout pour nos enfants et petits-enfants.

Mais gardez espoir face à ce projet démoniaque. Il est de fait messianique et profondément antichristique. Cette grande réinitialisation ou réparation qu’ils veulent pour ce monde est une injure faite à Son Créateur. Ils paieront très chèrement leur arrogance de petits trous du cul déchus. Et un Schwab qui rêve de poussière intelligente à nous injecter via ses vaccins mortifères, sera prochainement poussière tout court entre les mains de Celui Qui Était, Qui Est et Qui restera.

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Fin

Olivier

Commenter cet article