Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vous reprendrez bien un peu de cellules fœtales ?

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

La Bible condamne le cannibalisme et les sacrifices d’enfants nombreux à l’époque. « Rassurez-vous » rien n’a changé ! Puisqu’officiellement ce monde pourri autant qu’hypocrite semble condamner ces pratiques d’un autre temps, des cadres de Pfizer ont cherché à dissimuler l’utilisation de cellules de fœtus avortés dans le programme de vaccination contre le Covid-19.

Melissa Strickler, une ex-employée de Pfizer, devenu lanceuse d’alerte, a divulgué des courriels internes qui révèlent que les dirigeants de l’entreprise voulaient que le personnel dissimule l’utilisation par la société de tissus fœtaux humains dans les tests de laboratoire du vaccin Covid-19.

Elle s’est ainsi entretenue avec Project Veritas pour le énième volet de leur série d’enquêtes sur couillonavirus. Très embarrassée, la société désormais mondialement connue a déclaré par le biais d’une de ses cadres : « Nous avons essayé autant que possible de ne pas mentionner les lignées cellulaires fœtales… Une ou plusieurs lignées cellulaires dont l’origine peut être retracée jusqu’au tissu fœtal humain ont été utilisées dans des tests de laboratoire associés au programme de vaccination », a écrit Vanessa Gelman, directrice principale de la recherche mondiale chez Pfizer.

Quant au responsable scientifique en chef de Pfizer, Philip Dormitzer, il a écrit : « Les cellules HEK293T, utilisées pour le test IVE, sont en définitive dérivées d’un fœtus avorté. D’autre part, le comité doctrinal du Vatican a confirmé qu’il considérait comme acceptable que les croyants pro-vie soient immunisés. La déclaration officielle de Pfizer formule bien la réponse et c’est ce qui devrait être fourni en réponse à une demande extérieure. »

Venant de la clique à François on pouvait s’attendre au pire. C’est fait !

Régalez-vous braves gens ! En plus de vous empoisonner, ces vaccins font donc de vous des cannibales en puissance.

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier

Commenter cet article