Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour cette année 2022, le mot d’ordre de tous les éveilleurs du monde (les fameux complotistes) pourrait bien être : « On vous l’avait pourtant dit ! On vous avait prévenus !».

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Il semble désormais évident, sauf pour les cervelles de bulot, qu’une élite prédatrice est désireuse de nous emmener dans le film d’horreur le plus gore jamais réalisé.  La mise en place de ce mondialisme technologique qui fait bander le vieux Schwab (avec viagra) évoque bien sûr l’apocalypse. On peut alors comprendre qu’il s’est passé un truc abominable depuis deux ans, et que cette abomination s’est vue relayée par des nations soi-disant démocratiques.

Tous ces petits démocrates qui disaient « plus jamais ça ! » se sont alors levés comme un seul homme afin de réclamer justice contre tous ces salauds de non vaccinés. « Il faut les enfermer, leur rendre la vie impossible, les affamer, etc. etc. » crièrent-ils à tue- tête. Les années passent mais la ferveur reste ! Là où la SS n’aurait même pas pensé priver de nourriture les Juifs d’alors, toute cette nouvelle génération innove de plus belle, sourire aux lèvres.

C’est rassurant pour l’avenir que de voir ce sang neuf en action ! Un sang pourri, mais un sang quand même !

Ils sautent joyeusement tous ces trolls, laqués d’un pouvoir corrompu jusqu’à la moelle, orné des mensonges les plus graves ; et au milieux desquels une chatte n’y retrouverait pas ses petits et un Macron son mari ou sa femme. Nous sommes désormais à mi-chemin entre le contrôle et l’extermination.

Il y a déjà longtemps que de grands penseurs éclairés nous préviennent qu’une minorité folle va terrasser, réduire et dominer un troupeau sans âme et sans défense. Nous y sommes. Dès qu’on laisse poindre un semblant d’intérêt pour la chose en ne pointant qu’un doigt hors de la matrice, on la sent bien cette élite prédatrice tendance antichristique reliée aux temps modernes comme un morpion le serait sur une paire de … Elle a su s’orner d’un socialisme suintant, armé d’une industrie sans âme, et d’une presse qui l’est tout autant. Fin des religions, mondialisation, sont devenus les leitmotiv d’une élite prédatrice.

L’Antéchrist se rapproche ; l’homme moderne arrive boosté de ces multiples rappels vaccinaux, l’Homme-Démon à l’ADN modifié, le Verbe de l’Enfer, ce mythe de la fraternité créant le totalitarisme global. Et comme ce caractère de fraternité ou d’humanité est identique partout et pour tous les hommes puisque ventilé outre mesure par les loges maçonniques, il s’en suit qu’une seule et même législation, un seul et même gouvernement, doivent être à la fin admis pour répondre aux droits de la fraternité et de l’humanité.

On voit alors poindre le rôle essentiel des sociétés secrètes organisé depuis un siècle dans le monde entier, sous divers noms et sous diverses formes. On comprend alors qu’elles sont le vrai foyer où fermentent tous ces projets détestables, et d’où part le mouvement, la force d’agression contre les peuples.

On appréhende alors avec effroi ce monstre si bien dépeint par Nietzsche, j’ai nommé l’Etat. Un socialisme graveleux aboutissant au communisme est la doctrine antisociale qui tend et aboutit à faire de l’État le maître absolu de toutes choses, c’est-à-dire des personnes et des biens, des corps X fois piquouzés et des âmes.

Un État plus que jamais corrompu, un bateleur couronné, un prodigieux comédien âpre aux mensonges les plus pervers, un séducteur des foules habile bretteur soi-disant au service des droits et des intérêts de tous !

Bref, un empoisonneur du peuple !

Mais lorsque ne serait-ce qu’un trait de lumière en vient à pourfendre la noirceur où aiment croupir ces sales démons, on commence à voir poindre les vrais tenanciers du bordel, ceux qui, des coulisses, et depuis des siècles, par le biais de leurs sinistres alliances et de leurs mariages incestueux jouent les marionnettistes de l’ombre. On voit alors poindre le bout du nez d’un Cyrano d’opérette, celui d’un Schwab et de son Davos si prompte à vouloir nous ôter la liberté ainsi que la propriété privée.

Il n’y aura, dès lors, ni classes élevées, ni classes inférieures ; ni pauvres, ni riches, si ce n’est ceux qu’il lui plaira de combler et d’élever autant que durera son caprice et sa monstruosité totalitaire dans l’indifférence du troupeau hébété puisque pucé. Tenant à la fois en mains tous les fils de sa trame, l’Antéchrist Schwab détruira, chemin faisant, toute religion, tout culte, excepté celui de sa personne… Quiconque n’observera point sa loi, quiconque ne s’assujettira pas à tenir pour bon et pour mauvais ce que ce monstre aura décrété sera coupable, et devra mourir.

L’humanité deviendra le troupeau. Seul maître et seul éducateur des enfants procréés sous le jeu de ce vaste système de prostitution, il se proposera d’anéantir toutes les traditions de la famille. Le troupeau sera marqué au signe de la bête (au code QR).

En un énorme Ouroboros se mordant la queue, cette nouvelle Babel est liée au progrès de la technologie de la communication dont l’apothéose est le 5G. Poussière intelligente aidant, elle constitue ce nouveau libre-échange de la pensée, que Babel avait interrompu, et qui prépare l’unisson de la pensée actuelle, celle de l’antéchrist mondialiste : l’esprit aventurier du commerce, l’économiste moderne devant lequel s’effacent toute frontière et toute nationalité.

Pour Schwab et sa clique, le patriotisme n’est qu’étroitesse d’esprit et de cœur pour les vrais libéraux du progrès … « Pauvre Zemmour », il a face à lui l’Antéchrist en personne, le tueur des nations ! Il poursuivra de sa haine tous les résistants.

Allez, je plaisante. C’était pour rire ! Il y a ce que souhaite cette bande de dégénérés et puis il y a la réalité qui nous rattrape toujours. Ça balance de partout, ça se fissure et les rats quittent le navire. Le président Loukachenko balance le chantage du FMI et de la Banque Mondiale.

Autant Macron fut un « cadeau » pire que la peste ou le choléra pour les Français, autant Omicron est un cadeau de Dieu fait pour les emmerder. Même le Franc maçon Pujadas retourne sa veste concernant la panique omicron.

Les « vaccins » covid-19 ont tué des millions de personnes, dont 400.000 Américains, 97.000 Français, 58.000 Canadiens, 17.000 Belges... En Australie, plus de 80 000 plaignants se retournent contre leur gouvernement orwellien qui, du coup, admet désormais les EFFETS SECONDAIRES GRAVES DES VACCINS et dédommage certaines victimes à hauteur de 600 000 $. C’est le début de la fin pour l’Australie ! Il ne faudra pas oublier non plus de s’occuper du nouveau p’tit dictateur autrichien en temps voulu.

Fauci, l’équivalent américain de notre Varan véreux, avoue que les chiffres sont gonflés par les tests PCR et que les enfants sont « cas Covid » alors que ce n’est qu’une pathologie parmi d’autres. Chez nous, les hôpitaux sont bondés de vide : https://twitter.com/i/status/1477354899537113091

Il y a eu des centaines de milliers de morts dues au blocage intentionnel de l'hydroxychloroquine ou de l'ivermectine par nos gouvernements, et ça commence à se savoir. Le Dr Robert Malone, inventeur des premiers vaccins à ARNm a supplié de ne pas vacciner les enfants, ces merdes injectés étant dangereuses pour tous mais surtout pour nos gosses, et ça commence à réagir.

Ils sont allés trop loin et ils ont peur (avec raison). Alors laissons-les dans leur merde, qu’ils continuent à s’octroyer des ordres du démérite national (la mère Buzyn). Ça ne les sauvera pas.

 

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Bonne et heureuse année 2022.

Olivier

Commenter cet article