Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA HYENE

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Bourla, bourre là pas ?

 

Bonjour à mes lecteurs habitués ainsi qu'aux nouveaux,

J’espère que vous ne m’en voudrez pas trop mais j’ai éprouvé le besoin d’effectuer mon p’tit « reset » à moi. Devant tant d’informations nauséeuses, mon petit estomac de chrétien s’est soulevé et j’ai éprouvé le besoin d’aller respirer un grand coup loin de ce monde-démon qui pue vraiment la merde à tous les étages.

En effet que dire ou écrire de plus devant les frasques d’un « méchant poutine » et de ses troupes, tous "violeurs d’enfants", alors que de l’autre côté (l’Otan) ça sent la rose et le jasmin ? Que dire ou écrire de plus devant le résultat « magistral » d’une vaccination qui aura éradiquée ce "méchant virus" en laissant sur le carreau des milliers de nouveaux cardiaques qui s’ignoraient, en laissant apparaître comme par miracle des cancers en rafales et des maladies auto immunes qui se multiplient désormais comme les pains et les poissons d’un dénommé Jésus.

Mais là, je reviens, et je remets les mains dedans ! Aujourd’hui, nous allons aborder la merde, celle de l’hyène.

Les petits toutous de Davos remuent toujours la queue dans le même sens, et aux ordres des cabinets conseils. En France nous avons celui qui emmerde une catégorie de Français tout en espérant se faire réélire avec Mc Kinsey qui, en coulisse tire les ficelles pour le Deep State.

En Allemagne, moteur économique grippé d’une Europe désœuvrée, à l’agonie, nous avons sa copine Von der Leyen, elle aussi biberonnée durant longtemps par Davos. Avant que de sévir à Bruxelles en espérant tous nous vacciner et toucher au passage des rétrocommissions colossales, elle a dirigé le ministère allemand de la Défense, celui-ci a accumulé de GROS problèmes de gestion, les dizaines de millions d'euros dilapidés sans contrôle pour payer des consultants style Mc Kinsey, conseillers et autre sous-traitants privés.

« Il y en a pour près de 100 millions », affirmait il y a peu l'hebdomadaire Focus en se basant sur un rapport d'enquête qui vient d'être rendu public et qui s'avère « dévastateur » pour l'ex-ministre, l’hyène qui sévit désormais sur nos vies d’Européens en sursis.

Un an de travail a été nécessaire afin de démêler l’écheveau des crapuleries ministérielles, et les conclusions des députés Verts, libéraux-démocrates et du Parti de Gauche sont accablantes pour l’animal politique. Elles sont reprises également par Der Spiegel qui déclare : « Sous Ursula von der Leyen, la gestion du ministère était "un échec complet", dixit le rapport, avec des procédures de contrôle des contrats de consulting qui n’étaient pas respectées, et cachaient souvent des liens de copinage, de connivence entre hauts fonctionnaires et lobbyistes privés. »  

Des copinages qui ne sont pas sans rappeler ceux qui émaillent le quinquennat désastreux de celui qui, chez nous, aimerait bien remettre le couvercle pour cinq années supplémentaires de supplices pour le peuple français. C’est qu’il en fallait des conseillers pour expliquer à notre Véran véreux de la santé comment piquer et empoisonner plus de 65 millions de Gaulois.

Essaie donc toi, mon ami, de ne pas payer tes impôts ! Tu verras alors une horde de fonctionnaires éructer et débouler sur ta vie pour te mettre à poil. Alors que chez ces gens-là, monsieur, « On n'pense pas, Monsieur, On n'pense pas, On prie… » Satan de venir à son secours par le biais de ses sbires dévoués : les Klaus Schwab et compagnie … Et comme disait si bien Coluche, « ils osent tout. »

La désormais présidente de la Commission européenne s'en est toujours sortie, jusque-là, en disant que les décisions n'étaient pas prises à son niveau, qu'elle ne savait pas et donc qu'elle ne pouvait en être tenue responsable. Le rapport d'enquête de l'opposition DIT TOUT LE CONTRAIRE.

Pire encore, elle a semblé tenter de faire obstruction à l'enquête parlementaire. Puis, on le comprend désormais aisément, l’hyène a pris la poudre d’escampette vers Bruxelles, terre d’élection des magouilleurs non élus en tous genres.

Un pays où l’on vend son âme aux lobbys contre FORTE rétribution. Elle est désormais rattrapée par la dure réalité car il est clair que, tout comme chez nous en France, elle a laissé entrer les parasites que sont les consultants privés et à grands frais, tout en touchant au passage moult royalties. Ils ont ainsi pu faire leur nid au ministère de la Défense.

Bref, tout comme Macron a su donner les clés du pays aux lobbys, elle a donné les clés de la Défense nationale, à travers ces lobbyistes, aux intérêts des grandes compagnies du secteur de l'armement en particulier. Et désormais, ces individus veulent un retour sur investissement, une bonne guerre mondiale. Suivant leur modus operandi (leur Ordo ab Chaos) le coronavirus et les vaccins ne marchent pas assez vite afin d’éradiquer plus de 7 milliards de gueux. Il convient donc de passer aux « choses sérieuses » : pénurie de tout et une BONNE GUERRE MONDIALE.

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier

 

 

Commenter cet article