Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« ONU SOIT QUI MAL Y PENSE » OU COMMENT « SATAN » SE CACHE PARTOUT (Partie 1)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Chose promise chose du, il y a quelques semaines j’avais promis à mes lecteurs d’évoquer Karl Marx (1818-1883). Nous y sommes ! Dans la continuité de mes articles consacrés à l’Ukraine, De Gaulle avait dit à propos de la Nation Russe : « La Russie absorbera le communisme comme le papier buvard l’encre ».

C'est à Londres que repose un condamné à l'exil, quittant Berlin pour Bruxelles, Bruxelles pour Paris, Paris pour Londres, en théoricien indésirable d'une Révolution qu'il ne verra jamais de son vivant. Il aura inspiré les systèmes politiques d'un bon tiers de l'humanité, de la Russie à Cuba, de la Chine à une partie de l'Afrique. Il aura même donné son nom à une quasi-religion. Il est celui pour qui la vraie destinée s'est jouée trente-quatre ans après sa disparition, le 14 mars 1883.

Le 25 octobre 1917, Lénine et ses bolcheviks s'adjugent par un coup d'Etat le contrôle de la Russie, offrant ainsi à mon illustre inconnu une seconde naissance, médiatique, mondialisée. Une notoriété immense s’annonce alors, tel un boulevard pour ce philosophe devenu économiste, mais sur le tard : ce progressiste qui entretient une haine inextinguible de cette bourgeoisie dont il est pourtant issu.

L’histoire étant continuellement écrite par les mêmes afin de tromper toujours les mêmes, on veut alors faire retenir à la gueusaille qui s’intéresse à lui, que l'édifice idéologique lui revenant tourne autour de « l'émancipation radicale de tout ce qui asservit l'homme ».

L’image qu’en retiendra le béotien est celle de l'exploitation du prolétariat qu’il cherchera toute sa vie durant à contrarier. Pour lui, elle est l'essence même du mal qui ronge les systèmes monarchiques européens. Il rêve donc de renverser ces régimes profondément inégalitaires qui, à ses yeux, n'ont aucun avenir. Jamais il n'en démordra.

L'autre personnage qui l'accompagnera toute sa vie d'homme, c'est Friedrich Engels (1820-1895), l'alter ego, le pygmalion, le frère d'armes, rencontré en août 1844. Lui avec qui il écrira le «Manifeste du parti communiste », en 1848. Lui, surtout, qui l'aidera à accoucher du fameux « Capital » qu'il lui faudra vingt ans pour écrire d’une précision obsessionnelle. Lui, vous l’aurez compris, c’est Karl Marx.

Et, expliquant le titre de cet article, la Charte de l’ONU a été signée dans la salle Herbst du Veterans Building de San Francisco, aux États-Unis, où se sont réunis les délégués. Elle est désormais ratifiée par 193 pays. Son préambule commence par la fameuse phrase « Nous, peuples des Nations Unies, résolus à préserver les générations futures du fléau de la guerre qui deux fois en l’espace d’une vie humaine a infligé à l’humanité d’indicibles souffrances … ».

Cette Charte se compose de deux types de dispositions majeures. La première régissant le fonctionnement de l’ONU. Dans un deuxième temps, la Charte codifie les grands principes des relations internationales que sont : le principe d’égalité souveraine des États membres ; l’interdiction du recours à la menace ou à la force ; le devoir d’assistance aux actions de l’ONU. Depuis sa rédaction, la Charte n’a pas beaucoup évolué, elle a été amendée à trois reprises en 1963, en 1965 et en 1973. Il s’agit de modifications mineures afin de prendre en compte l’accroissement du nombre d’États membres.

Si vous y jetez un coup d'œil, vous constaterez que le manifeste communiste de Marx y est inclus en tant que partie intégrante. C’est plutôt fâcheux lorsqu’on sait qui sert l’ONU! D’autant que je l’ai écrit depuis douze ans, le Nouvel Ordre Mondial est un régime fasciste et communiste. Le mot « communiste » ne doit pas être compris comme le communisme, ou le socialisme qui existait en Union soviétique, mais comme celui que décrivait Marx !

Il faut distinguer le projet marxiste du projet bolchevique ! Le projet est global pour ces mêmes bâtisseurs du Nouvel Ordre Mondial ! on considère que le marxisme s'est inspiré de trois sources : la philosophie classique allemande ; l'économie politique anglaise, et le socialisme à la française, une pure utopie.

Et comme on n’en sort jamais, sachez-le : Marx était un très proche parent de la famille Rothschild. En particulier, il était un parent de Lionel Rothschild, lequel, à cette époque, commandait en réalité l'Angleterre. Celui-ci dirigeait la Banque d'Angleterre et était membre du Parlement anglais.

Marx, jeune homme, va rejoindre une organisation appelée «l'église de Satan », un fragment des Illuminati bavarois. Il va devenir un sataniste ouvert, écrivant des poèmes et des hymnes dédiés à Lucifer. Et c’est Adam Weishaupt, qui sera le fondateur de l’Illuminate, le 1er mai 1776, comme mentionné sur le dollar amériCaïn.

L'Ordre des Illuminés de Bavière est plus connu sous celui de l'Ordre des Illuminatis. On dit que Weishaupt serait mort le 18-11-1811 pour les uns, et 18-11-1830 pour les autres. Mais retenez bien que dans les deux cas, il s’agissait du 322e jour de ces deux années. Sachant que les satanistes singent en permanence les écrits biblique : « L’Éternel Dieu dit : Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger, et de vivre éternellement. (Genèse 3-22).

Bref, pour en revenir à mes fameuses Georgia Guidestones, auxquelles j’ai consacré un long article : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/01/tout-est-prevu-et-depuis-longtemps.html  Il faut savoir que c’est le 22-03-1980 ou 3-22-1980 en format de datation US, ou Nouvelle Atlantide, que ce monument dédié au futur génocide de l’Humanité a été inauguré dans l'État américain de Géorgie.

Quatre tablettes de granit contiennent chacune une liste décrivant « un monde idéal », en huit langues. Le monument a été construit de telle manière qu'il s'aligne avec les corps astronomiques à certains moments très précis. Le plus intéressant dans tout ça, c’est que les acteurs travaillant à l’instauration de ce Nouvel Ordre Mondial génocidaire, sont pour la plupart tous issus de la secte Skull and Bones.  Ce monument a été placé sur ordre d'une organisation secrète opérant sous un pseudo.

Cependant, c'est la date d'ouverture qui le révèle. Réalisé par des kabbalistes, cette stèle dédiée à leur ORDO AB CHAOS a été placée par ordre de la cabale juive-sioniste œuvrant à l’arrivée de son futur Messie. La description de ce monde POST CHAOS dépeint la dystopie idéale telle que le sionisme mondiale, avide de pouvoir, le voit par lui-même.

Bush père et fils revendiquent tous deux d’être membres de cette secte Skull and Bones. Retenez- bien que c’est Bush père qui, le premier, un 11-Septembre 1990 (ça ne s’invente pas !), soit 11 années avant le 11-sept fatidique, avait le premier évoquer l’idée d’un NOM.

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Suite ici : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2022/06/onu-soit-qui-mal-y-pense-ou-comment-satan-se-cache-partout-suite-et-fin.html

Olivier

Commenter cet article