Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE DOIGT D'HONNEUR DU GRAND CAPITAL.

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Pendant que les pauvres serrent les fesses, les riches le deviennent chaque jour un peu plus, et à un train d’ENFER. Ainsi, Bernard Arnault, propriétaire du groupe mondial de l'industrie du luxe LVMH, qui fabrique des produits de luxe sous les marques Dior, Vuitton, Givenchy, Guerlain, Chaumet, etc., a augmenté jeudi 30 janvier sa fortune de près d’un milliard d’euros. Selon le compteur en temps réel du site de Forbes, il pèse dorénavant près de 98 milliards d’euros. À cette date, il occupe la troisième place du classement des hommes les plus riches du monde en 2020, selon le magazine Forbes. Il reste néanmoins derrière le fondateur du groupe Microsoft, tonton Bill Gates avec une fortune estimée à 100 milliards d’euros.

C’est qu’ils ne perdent pas le nord ni l’OR nos oligarques, ils ont de la suite dans les idées, et même leur égérie leur ramène du pognon. Ainsi, les tuteurs de Greta Thunberg, les Soros et compagnie qui veulent tous « décafardiser » la planète, Bill Gates en tête, assurent leurs arrières. Ils lui ont fait annoncer le dépôt de la marque « Fridays For Future », le nom du « mouvement écologiste » fondé autour de Greta. Son nom a aussi été déposé.

La « sainte » a aussi annoncé la création d’une fondation « nécessaire pour gérer l’argent (droits d’auteur, dons, prix, etc.) de manière totalement transparente. »

À mille années lumières des émissions dégoulinantes de complaisance à l’égard des gredins, et bien loin de l’hagiographie mielleuse décrivant trop souvent Bill Gates plus proche de dieu que des hommes, aux vues d’une « Enorme générosité » devant laquelle, tout philanthrope connu et reconnu n’est qu’un freluquet, un baltringue de banlieue, je vais plutôt vous présenter le mètre étalon toutes catégories de la philanthropie business. Son art s’apparente plutôt au philanthrocapitalisme, il y règne en maître au pays du charité-business. Un pays qui permet à toutes ces grandes fortunes de réaliser des affaires au travers de leur « générosité » qui n’est alors, comme le cherchaient les alchimistes, qu’une Pierre de Projection permettant de tout transmuter en or, surtout l’abjecte.

En un gigantesque Ouroboros se mordant la queue, sa Fondation perçoit d’énormes subsides des grandes entreprises et multinationales. Cette philanthropie est bonne pour eux, puisqu’elle vient alimenter ce commerce d’hypocrites qui les rend toujours plus riches. Le financement de la très « vertueuse » Fondation Bill et Mélinda Gates provient donc de ces mêmes multinationales qui appauvrissent la terre et les gens. Entre 2011 et 2019, Bill Gates est passé d’une fortune de 56 à 96 milliards d’euros, soit 40 milliards de plus en 8 ans.  Il est donc très loin de se dépouiller au profit des pauvres, comme certains gogos le pensent encore. Un fond d’investissement adossé à sa Fondation place de l’argent, et seuls les dividendes des placements vont alimenter la fondation. Vous me direz alors que « ça ne pose aucun soucis si ces dividendes reversés à la fondation contribuent à l’économie sociale et solidaire. » C’est vrai ! Mais là où le bât blesse, c’est que le trust Bill et Melinda investi, lui, dans l’armement, les énergie fossiles (dans 35 des 200 sociétés les plus émettrices de CO2), Big pharma, Monsanto et ses OGM, Coca, MC Do, etc.

C’est-à-dire que sous couvert de philanthropie, sa Fondation aide de grands groupes à conquérir toujours plus de marchés quelles qu’en soient les conséquences (eau, déforestations, pollution, empoisonnement des populations, etc.)

Nous nageons en plein conflit d’intérêts et à toutes les échelles. Je m’explique : Ces mêmes entreprises qui reçoivent des investissements de la Fondation font également parties des gentils philanthropes donateurs en même temps que bénéficiaires des dons, la pompe est ainsi amorcée et ne se désamorce plus. Donner de l’argent à une entreprise qui va vous en redonner ne correspond pas du tout à ma vision de la générosité, mais je ne suis qu’un pauvre gueux ignare !

Coca, en 2014, a reçu 518 millions d’euros de placements de la fondation, et bénéficié d’aides dans des programmes destinés à former cinquante milles agriculteurs kényans dans la culture des fruits de la passion. Et si on ajoute que Rob Horsch, ancien vice-président de Monsanto … est actuellement directeur du programme de développement agricole dans la Fondation de Gates, ... Nous sommes là face à une action de marketing bien rodée, et soutenue au plus haut niveau, car la Fondation Gates est également le cheval de Troyes, en Afrique, concernant les OGM de Monsanto.

Loin de l’image que ce couple démoniaque cherche à donner au beau milieu des p’tits africains, nous sommes plutôt là face à des vampires assoiffés, et prêts à toutes les vilénies afin d’atteindre leur but : la captation complète et définitive des richesses de ce monde. Ce sont toutes ces ONG et l’ONU qui façonnent, selon leur bons désirs, les contours et l’avenir de tout ce continent, laissant aux peuples une infime part de manœuvres et de réels subsides. Les choix des programmes qui vont provoquer la création de nouveaux marchés sont donc privilégiés, et grandement financés, au détriment de toute action qui pourrait autonomiser ces gens.

L’exemple le plus flagrant du comportement déviant des Gates revient à un remède local africain contre le paludisme. Il se verra ostracisé comme empêcheur de tourner en rond au motif inavouable que les maladies qui font appels à l’ouverture des marchés et la fabrication de couteux vaccins sont très profitables à Big pharma. L’Artemisia est une plante efficace contre le paludisme. Promue par des associations et personnalités, l'usage de la plante Artemisia Annua sous forme de thé ou de poudre contre le paludisme inquiète l'Académie de médecine. Parmi ses craintes : l’augmentation de la résistance au traitement et le risque d'aggravation de la maladie. Rien que ça !

Bien que de nombreux sujets de thèses soient venus à la rescousse des prétentions de cette plante, le lobby pharmaceutique et les merdias qui appartiennent aux mêmes salauds, sont donc arrivés avec des articles du style : « Des médecins s’inquiètent des affirmations non fondées d’une association qui vante les mérites de tisanes antipaludiques. » Pourquoi ? Parce que le Mosquirix, vaccin antipaludique administré aux enfants au Malawi, au Ghana et au Kenya et bien plus rentable pour Big pharma et ses acolytes.

Conçu en 1987 par le géant pharmaceutique britannique GSK, le vaccin est destiné aux enfants de moins de deux ans les plus vulnérables à la maladie. Et la Fondation Gates a utilisé de son influence auprès de l’OMS pour faire en sorte que ces vaccins soient préférés au détriment de l’Artemisia qu’ils cherchent à interdire.

Pour Gates, le salut du monde viendra donc par la technologie. Ce qui est grave, c’est que ce psychopathe semble sincère dans sa démarche de démiurge au QI bodybuildé. Ce jusqu'au jusqu'au-boutistes obsessionnel de la technologie a su accaparer une technologie gratuite à l’époque, pour la rendre payante par des milliards d’individus. Ce capitaliste froid croit au dieu science, parce qu’à une époque, il a su construire des monopoles incontournables autour de « son » informatique et la rendre obligatoire, tout comme ses idées sur l’orientation dans notre paysage contemporain. Il est persuadé de la direction que doit prendre ce monde.

Sa logique est d’imposer les semences brevetés : les OGM. Son hypocrisie va jusqu’à dire que les cultivateurs peuvent développer leurs semences naturelles pendant que lui booste les recherches concernant les OMG avec un lobbying de corruption des plus intense orchestré autour des dirigeants africains. Ainsi, plus ses OGM sont acceptés en Afrique, et plus la réglementation devient dure vis-à-vis des semences paysannes libres qui se voient marginalisées.

Mais en plus du marteau juridique, sa fondation prétendant aider les petits producteurs de graines les forme à la vente de ses OGM faisant monter à des niveaux exponentiels le développement de cette firme du Diable nommée Monsanto.

S’il est autant adulé par les médias, c’est qu’au même titre que nos médias français sont détenus par les oligarques, il a la main mise sur les médias mondiaux qui, de fait, entretiennent l’image angélique communément admise, à des profondeurs abyssales de ce que je tente de vous expliquer. En 98, il sera attaqué par le Gouvernement américain pour abus de position dominante avec son logiciel internet explorer. C’est tout de même fort de café que le pays où le capitalisme est roi, lui reproche son libéralisme sans scrupules ! Il est ensuite passé de cette image de prédateur économique, qu’il est toujours, à cette hagiographie communément admise. Pourquoi ? Parce qu’en 2000, il va devenir l’homme le plus « généreux » du monde en « donnant toute sa fortune ».

Il achète tous les silences à prix d’OR et l’on ne tue pas la POULE AUX ŒUFS D’OR ! Le budget de sa Fondation est tout simplement colossal, avec une force de persuasion supérieure à bien des pays. Elle est alliée à un vide juridique abyssal, et de FAIT, il a la main sur l’OMS. Voilà comment un milliardaire du top 10 peut prendre le contrôle sur tout ce qui est question environnemental et sponsoriser une égérie, sorte de poupée Chucky !!!

On est donc loin du paradigme prêché à outrance par « sainte » Greta, le Golem de toute cette clique de sombres enculés.

Pour terminer en beauté, j’aimerais vous faire lire une extrait de mon 3e livre, les pages 84 à 86 de J’ai à te parler, paru en janvier 2015. J’y brosse déjà un sombre tableau de notre lascar !

http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/01/bill-gates-un-sacre-philanthrope.html

 

 

Voir les commentaires

BILL GATES, UN SACRE PHILANTHROPE !

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

 Voici une extrait de mon 3e livre, les pages 84 à 86 de J’ai à te parler, paru en janvier 2015. J’y brosse déjà un sombre tableau de notre lascar !

L’arrivée imminente du globalisme sous toutes ses formes

Pendant que nous regardons la mise en place de la nouvelle société globale, nous devons nous rappeler qu’il y a une force derrière elle. L’élite sait qu’afin de faire adhérer le plus possible d’individus à sa cause, elle doit comme le disait souvent l’apôtre : « se déguiser en ange de lumière» Conclusion, elle doit faire ressembler cela à une noble cause. Il y a eu beaucoup de mouvements d’unités à travers l’histoire, surtout au 20ème siècle : les idéologies pangermaniques avec l’Allemagne comme mère-patrie ; celle du panslavisme avec la Russie comme mère-patrie ; et en Extrême-Orient, la Sphère de la Grande Coprospérité de l’Asie orientale.

Le Troisième Reich a été un exemple primordial d’un idéal qui devait souder fermement les gens dans une force d’une puissance stupéfiante. Cet idéal était le concept de Der Vater land, ou la Mère-Patrie, les gens étaient émus dans leurs âmes les conduisant à un engagement total envers la patrie.

La population allemande a été extrêmement exploitée par les banquiers et les conspirateurs des Illuminati, et elle a vu par la suite une occasion de se libérer. En effet, le lieu de naissance des Illuminati était Ingolstadt en Bavière. C’était à cet endroit que le Dr Adam Weishaupt, fils d’un Rabbi qui s’était converti au catholicisme, enseignait la loi canon à l’université de cette ville.

C’était l’homme trié sur le volet par les banquiers Rothschild pour échafauder un échéancier pour la gouvernance mondiale unique, et ce projet a été lancé le 1er mai 1776. L’histoire est remplie des activités de cette organisation secrète qui fonctionne dans les plus hauts niveaux de la franc-maçonnerie. La finalité de ce plan se déroule maintenant sous nos yeux.

Weishaupt et les Rothschild ont créé un monstre travaillant à l’avènement de leurs idéaux globalistes. Mary Shelley a utilisé le sous-titre « The Modern Prométhéum » à son roman «Frankenstein » (1818). Frankenstein n’était qu’une préfiguration du côté obscur du transhumanisme et du génie génétique. Il est d’ailleurs curieux de constater que ce roman de Marie Shelley dépeint en détails toute l’histoire des Illuminati ; un monstre construit à partir de parties de corps de diverses personnes et amené à la vie par l’électricité pour accomplir les folles besognes du malade Dr Frankenstein. Etonnamment, le cadre de toute l’histoire était le secteur d’Ingolstadt, en Bavière.

Désormais, l’argument trompeur utilisé afin de souder les gens ensemble n’est autre que notre bonne vieille Terre, Gaïa comme ils disent ! Nous assistons à un vibrant appel pour sauver ce que les sorcières du Nouvel Age appellent notre Terre-Mère, jusqu’à en faire une religion. C’est une cause beaucoup plus puissante et universelle que celle de la Mère-Patrie d’il y a quelques décennies.

Les Nations Unies demandent continuellement des règlements pour ralentir ou arrêter le réchauffement de l’atmosphère. Les occultistes New Age des hauts niveaux aimeraient nous faire croire que notre planète est une entité femelle vivante qui a des ennuis à cause de la pollution causée par les humains. Peu de gens semblent se rendre compte que certains des plus riches individus du monde partagent les mêmes visions sur la population humaine. Ce sont des hommes comme Bill Gates, Maurice Strong et Ted Turner qui, en raison de leurs grandes richesses, exercent également beaucoup de pouvoir et d’influence. Bill Gates a déclaré lors d’un récent séminaire que « Le monde d’aujourd’hui a 6,8 milliards d’habitants. Or, si nous faisons un très bon travail sur les nouveaux vaccins, les soins de santé, les services de santé génétique, nous pourrions peut-être abaisser ce nombre de dix ou quinze pour cent. »

Depuis, tonton Gates semble rattrapé par la réalité, ou plutôt par l’Inde. Gates fait face à un procès pour avoir testé sans consentement là-bas, un vaccin sur des enfants ; il semble que ses crimes contre l’humanité l’ont finalement cueilli en plein vol. Le gentil tonton qui met ses dizaines de milliards de dollars pour sauver les enfants d’Afrique, n’est qu’un mythe, pire, un mensonge éhonté ! Un rapport de quatre pages a été récemment publié par The Economic Times  en Inde (et aussi sur d’autres supports), c’est du sérieux ! Lisez, c’est édifiant ; ils ont forcé des enfants à se faire vacciner, initié et diffusé des programmes de vaccination « préventifs » nocifs voire mortels, testé des vaccins sur les populations locales, notamment les enfants, et beaucoup en sont morts ou sont tombés malades, en Inde, en Afrique etc.

Ce rapport indique que la Fondation Gates se trouve face à un procès en cours, en raison d’une enquête qui est menée par la Cour suprême de l’Inde.  Health Impact News  déclare : « Bien que la fraude et la corruption soient révélées sur une base quasi quotidienne maintenant dans l’industrie du vaccin, les grands médias US continuent d’ignorer largement ces histoires hors des États-Unis, cependant, les empires de la vaccination commencent à s’effriter, tout comme les informations provenant des versions anglaises des médias grand public qui sont disponibles sur Internet. Un de ces pays est l’Inde, où la Fondation Bill & Melinda Gates et leur empire de vaccins sont sous les feux des projecteurs, une instance contre eux est actuellement en cours d’étude par la Cour suprême de l’Inde. L’article de « Health Impact News » est centré en grande partie sur un rapport de quatre pages qui a été récemment publié par « The Economic Times » en Inde. »

L’Organisation Mondiale de la Santé, la Fondation Gates et deux organismes financés par eux, le PATH (Programme for Appropriate Technology in Health) et l’Alliance GAVI (Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination), se sont retrouvés sous les feux des projecteurs après une pétition à l’origine soumise à la Cour suprême de l’Inde. Les pétitionnaires ont déclaré : "BMGF, PATH et l’OMS ont été criminellement négligents sur des expérimentations de vaccins et leurs effets secondaires, sur une population vulnérable, sans instruction et sous-informée dont les administrateurs scolaires, les étudiants et leurs parents n’ont pas été informés et ont donné leur consentement sans être éclairés ou conseillés sur les effets indésirables potentiels ou qui doivent être surveillés. "

L’Economic Times of India  a publié son rapport en août 2014. Ils ont déclaré qu’en 2009, des tests ont été effectués sur 16 000 enfants des écoles de l’Andhra Pradesh, en Inde, en utilisant le vaccin papillomavirus humain (HPV), le Gardasil. Selon le rapport, dans le mois de la réception du vaccin, de nombreux enfants sont tombés malades et en 2010, cinq d’entre eux étaient morts. Deux autres enfants auraient trouvé la mort à Vadodara, état du Gujarat, où l’on estime à 14 000 les enfants des tribus locales qui ont été vaccinés avec une autre marque du vaccin contre le VPH, Cervarix, fabriqué par Glaxo Smith Kline (GSK).

Ce qui est choquant, c’est que le rapport indique que la plupart des formulaires de consentement utilisés pour vacciner les jeunes filles ont été signés « illégalement », soit par les gardiens des auberges où beaucoup de filles résidaient, ou en utilisant les empreintes digitales de parents analphabètes. Cette parodie a été découverte par une équipe de militants de la santé de l’organisation non gouvernementale SAMA. C’est une organisation spécialisée dans la santé des femmes, qui a décidé d’enquêter sur ce qui s’était passé.

Selon le rapport, ils ont été choqués de découvrir que 120 filles était malades, souffrant d’une variété de symptômes, y compris «des crises d’épilepsie, de graves maux d’estomac, des maux de tête et des sautes d’humeur ». D’autant plus choquant quand vous découvrez que l’organisation qui avait financé l’étude n’était autre que la Fondation Bill et Melinda Gates, qui a déclaré le projet comme étant une réussite totale.

Selon la Fondation Gates, l’OMS, la Fédération internationale de gynécologie et d’obstétrique, et la Fédération des sociétés d’obstétrique et de gynécologie de l’Inde ont tous recommandé la vaccination à titre préventif, éprouvée et très efficace pour le cancer du col utérin. Les vaccins utilisés dans ce projet sont autorisés en Inde et ont été administrés en toute sécurité des dizaines de millions de fois dans le monde, ce qui a empêché d’innombrables cas de maladies, de cancer, et la mort, soutient un porte-parole de BMGF. C’est contraire à l’éthique quand les gens qui défendent la cause des vaccins sont les mêmes que ceux qui investissent dans le développement de vaccins, a déclaré V Rukmini Rao, l’un des militants qui ont déposé une pétition devant la Cour suprême dans le cadre des études sur les vaccins contre le VPH.

De là à en déduire que l’on nous empoisonne délibérément, comme je l’affirmais dans mes deux premiers livres (« La Quête » et « La Promesse »), il n’y a qu’un tout petit, petit pas ! Alors, théorie du complot ?

Maurice Strong est un puissant homme d’affaires et milliardaire canadien qui est fortement impliqué avec l’Organisation des Nations Unies. Il a déclaré : " Les licences pour avoir des enfants incidemment est quelque chose qui me préoccupe depuis de nombreuses années, en suggérant que même au Canada cela pourrait être nécessaire à un moment donné, au moins certaines restrictions pour le droit d’avoir un enfant."

Strong a fait l’éloge de Ted Turner à de nombreuses reprises, et certains avancent même que c’est en fait Ted Turner qui était responsable de l’érection du monumental Georgia Guidestones dont je parle dans mes bouquins.

Dans le roman  Frankenstein, le médecin fou avait un assistant, nommé Igor, qu’il envoie voler un cerveau pour son monstre. Le mouvement moderne pour « Gaïa » n’a pas d’assistant nommé Igor, mais nous en avons un dénommé Al Gore qui vole les esprits des gens en gagnant pour cela des prix Nobel ! Bien qu’il y ait réellement des changements globaux, ils sont toutes proportions gardées de nature exogène. L’humanité y contribue mais à dose homéopathique. Le canular du réchauffement climatique sert à nous cacher le véritable responsable venant tout droit d’outre espace, puisqu’il en arrive à réchauffer également les autres planètes de notre système solaire.

https://www.thebookedition.com/fr/tonton-malthus-est-revenu--p-371412.html

Ce genre de phobie grotesque autant que mensongère contribue à remplir les poches des mêmes salopards tout en bloquant les pays émergents. Nous pouvons comparer le centre de la Terre à un moteur électrique avec deux parties. L’une statique, le stator ; l’autre en mouvement le rotor et son noyau ferreux. Le tout produit son courant électrique et de fait, un champ électromagnétique, le fameux bouclier qui nous protège des particules venant de l’univers et notamment du Soleil. Lorsque celui-ci est bien excité, il nous envoie suffisamment de particules provoquant les fameuses aurores boréales aux pôles. Depuis un certain temps, il est tellement en forme, que des aurores ont été visibles jusqu’au centres des USA.

Le problème est que notre champ faiblit et ses pôles se déplacent. Le nord magnétique s’oriente désormais vers la Sibérie en un mouvement qui depuis des années prend de la vitesse et de l’amplitude. Bien que la NASA le cache, une inversion des pôles terrestres s’est déjà produite par le passé. L’inversion magnétique est d’ailleurs commune chez notre Soleil avec un cycle qui était jusqu’à présent régulier.

Fin de l’extrait.

Et en conclusion, lisez donc ce que déclarait déjà Warren Buffet, le propriétaire de l’usine Lubrizol de Rouen, un pote de Gates.

 

Voir les commentaires

TONTON GATE LE BIENFAITEUR FAIT ENCORE DES SIENNES !

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Voir les commentaires

HOMMAGE À FERNAND CROMBETTE.

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Fernand Crombette (1880-1970), est un monsieur que j’apprécie beaucoup de part l’énorme travail qu’il a réalisé pour le compte de la VRAIE Histoire. Il est né à LOOS lès Lille dans le Nord de la France. À la suite du décès de son père, lui qui avait rêvé de faire Polytechnique, fera sa carrière dans l’Administration des Postes. Elément notable, peu avant son entrée dans l’Administration, il perd la foi vu le comportement particulièrement antisocial de ses premiers patrons, ceux-ci se disant par ailleurs catholiques. Il ne la retrouvera que bien plus tard et providentiellement, durant la 1 ère Guerre Mondiale.

Après un séjour éprouvant en Allemagne, il reprend sa carrière aux Postes où il gravit tous les niveaux.

Bien qu’ayant, par souci de liberté, refusé un poste de directeur, son intégrité le portera à des responsabilités de contrôle où de nombreuses irrégularités l’amèneront à apprécier à sa juste valeur "l’honnêteté" des milieux maçonniques. Cette « douce » rencontre lui vaudra d’être mis à la retraite Manu militari dès l’âge de 57 ans.

Il va donc pouvoir se consacrer aux recherches commencées quelques années auparavant. Il va dès lors rédiger une œuvre considérable (41 volumes et près de 16 000 pages) et deux atlas d’une centaine de cartes sur des sujets aussi divers que la Géographie, la Géologie, l’Astronomie, l’Histoire ancienne, l’Exégèse, etc. Il va les poursuivre jusqu’en 1965 environ. En 1967, il fait publier, à compte d’auteur, toujours sous le pseudonyme de « Un catholique Français » son ouvrage sur «l’Affaire Galilée »; Ce sera ensuite, en 1970, la Révélation de la Révélation en 2 tomes, (par ordre chronologique l’avant-dernier de sa série d’ouvrages), mais cette publication ne rencontra pas le succès qu’il espérait. C’est encore pareil aujourd’hui.

Il décède le 13 novembre 1970, et repose au cimetière du Nord à Tournai. Quelques temps plus tard, le 18 mars 1971, naissait le CESHE (Cercle Scientifique et Historique) créé dans le but de faire connaître son œuvre et surtout de l’étudier.

Ceux qui me lise savent à quel point je n’apprécie pas la Catholique Romaine et toutes ces déviances doctrinales, le dernier pape en étant la parfaite incarnation. Mais il ne faut jamais jeter l’eau du bain avec le bébé. Et ce « bébé » là, croyez-moi, est plus que digne de respect pour son travail effectué au nom de la Vérité qui rend libre.

F. Crombette a été amené providentiellement à consacrer trente-cinq ans de sa vie à la recherche : égyptologie, histoire de la Crète, des Hittites et de la Mésopotamie, travail sur l'Atlantide aussi bien que sur diverses énigmes de l'histoire, de la géographie, de la préhistoire et de l'astronomie, son œuvre est immense et la valeur de ses analyses éminente... Un homme méconnu à découvrir, chose à laquelle j’essaie de palier par cet humble article.

La carte que vous verrez à la fin de l'article représente son travail, une tentative de reconstitution de la Pangée. Les zones en jaunes correspondent, aux déplacements continentaux près, aux surfaces situées dans l'intervalle altimétrique -2000 m. En dépit des déformations tectoniques qui ont suivi « leur séparation », les régions continentales (en marron) sont parfaitement identifiables.

Il va reconstituer complètement (entre 1933 et 1945) le puzzle du continent primitif, avec les bancs et îles aujourd'hui dispersées sur le fond basaltique des mers, et le chemin exact parcouru par chacune des masses continentales. Il est à souligner que son travail a débuté par les îles Falkland et la pointe de l'Amérique du sud. Crombette explique ainsi la formation de la surface, l'orographie du monde (Étude des reliefs montagneux).

Je comprends que cela puisse paraître extraordinaire, mais le continent primitif qu’il reconstitue a la forme d'une fleur à huit pétales, avec JERUSALEM en son centre. Et c’est ce fait troublant qui va lui donner un nouveau regard sur la Bible. L'incompatibilité qui existe aujourd'hui entre les chronologies officielles de l'Histoire de l'Antiquité et la chronologie biblique, est un fait indéniable que la haute maçonnerie s’est évertuée à cacher aux gueux depuis des siècles voire des millénaires. Cela pose question, et j’essaie d’y répondre depuis plus de dix ans au travers de mes ouvrages. C'est en 1830 que Champollion va modifier ses estimations initiales et avancer pour les premières dynasties égyptiennes une date remontant au 6e millénaire avant Jésus-Christ. Or, cela va gonfler les athées mais c’est chose tout à fait incompatible  avec la date de -2348 A.C. admise communément pour le Déluge.

Crombette, habitant depuis 1937 à Tournai (Belgique) se rend alors à la Fondation Egyptologique Reine Elisabeth, à Bruxelles, pour s'initier à la lecture des hiéroglyphes. Champollion assimile les hiéroglyphes à une écriture alphabétique, alors que les signes pictographiques sont antérieurs à tout alphabet. La Pierre de Rosette est le point de départ du travail de Champollion, or cette Pierre de Rosette ne saurait, pour Crombette, servir  au déchiffrement des inscriptions royales des dynasties égyptiennes.

Au lieu d'avoir à reconstituer une langue artificielle imprononçable et incertaine, comme l'ont tenté les égyptologues fidèles à la méthode de Champollion, Crombette parvient à lire directement les hiéroglyphes dans une langue connue qui s'est transmise jusqu'à nous par les écrits des linguistes arabes, comme par la communauté copte qui, en Egypte même, résiste encore à l'islamisation.

Sur cette base il va écrire une Histoire de l'Égypte en 15 volumes, LE LIVRE DES NOMS DES ROIS D'ÉGYPTE, ce travail sera par la suite concentré en 3 volumes, intitulés VÉRIDIQUE HISTOIRE DE L'ÉGYPTE ANTIQUE, et un volume CHRONOLOGIE DE L'ÉGYPTE PHARAONIQUE. Ce travail minutieux de la généalogie réalisé sur toutes les dynasties pharaoniques fait apparaître que Misraïm (Rê), fondateur éponyme de l'Égypte, n'est autre que le fils aîné de Cham (Amon), fils aîné de Noé, et que l'arrivée de Misraïm en Égypte suit aussitôt la dispersion des peuples à Babel, en - 2197 A.C.  Son immense travail rend ainsi hommage au texte biblique. Tant en Histoire qu’en Géographie, la Bible dit vrai !

Fort de son succès, il va ensuite s’intéresser aux peuples voisins de l’Egypte. Il va ainsi écrire CLARTÉS SUR LA CRÈTE en 3 volumes. Et chose extraordinaire que j’explique déjà dans mon second livre : La PROMESSE,

http://vecteur-douceur.over-blog.com/2017/02/olivier-cape-presente-son-deuxieme-ouvrage-la-promesse-paru-en-fevrier-2014.html

le premier roi de Crète n'est autre que le fils du premier roi de la première dynastie égyptienne.

Viendra ensuite l'histoire des Hittites en 2 volumes : LE VRAI VISAGE DES FILS DE HETH. Les Hittites descendent de Heth, second fils de Chanaan (-2321 à -2121). Il explique enn détail l'histoire de chaque souverain hittite, et en particulier ceux qui donneront la 15e dynastie dite HYKSOS, en Egypte. Il découvre l'origine du royaume étrusque et la fondation d'Athènes par Cécrops en -1557, d'Argos par Agénor en -1552 et de Thèbes par Cadmus en 1493 A.C.

L'évhémérisme est une « théorie » pour moi bien réelle. Selon elle, les dieux seraient des personnages réels, sacralisés après leur mort. Et comme répéter revient souvent à déformer, leur légende serait embellie jusqu'à devenir une sorte de symbolisme absolu et universel. Elle tire son nom du mythographe grec Évhémère. On comprend ainsi la présence des souverains des premières dynasties égyptiennes dans la mythologie grecque : Chronos (Nemrod), Héra, Zeus, Poséidon, etc... Lorsque j’ai parcouru pour la première fois avec avidité ses ouvrages sur l'Égypte, ils m’ont donné la clé de l'évhémérisme. Le philosophe grec Évhémère, au 4e siècle avant Jésus-Christ, AVAIT AINSI PARFAITEMENT RAISON.

Les mythes ne sont que des récits imagés d'événements historiques, et les dieux et héros mythiques ne sont que des mortels divinisés après leur mort.

Mais là ou Crombette fait encore plus fort, c’est en allant chatouiller les Darwinistes là où ça fait mal. Il va en effet dénoncer la Préhistoire officielle, horriblement faussée par l'évolutionnisme. L’étude des noms propres de personnes se nomme l’anthroponymie, et celle des lieux, la toponymie. Ainsi sa longue étude de la Géologie, va-telle tout autant se pencher sur les anciens noms de lieux que sur la toponymie antiques. Il va réussir à écrire l'histoire des patriarches antédiluviens puis celle des fils de Noé jusqu'au partage des terres après Babel. Ce long travail portera le nom de SYNTHÈSE PRÉHISTORIQUE ET ESQUISSE ASSYRIOLOGIQUE, en 2 tomes.

Crombette entreprend la traduction de la Genèse, jusqu'au 11e chapitre, ainsi que d'autres passages caractéristiques de la Bible. La traduction qu'il nous offre, dans l'ouvrage qu'il intitula LA RÉVÉLATION DE LA RÉVÉLATION sera édité peu avant sa mort en 1970.

Il est ainsi amené à découvrir une méthode de traduction plus précise de la Bible en supposant que la langue originelle de celle-ci était le copte, langue monosyllabique de Moïse. Les traductions qu'il obtient donnent ainsi des explications plus détaillées sur les faits historiques qu'elle renferme.  Il explique comment, en - 2187 A.C., les Ludim, nom biblique de Thoth-Mercure qui devinrent les Philistins (Palestiniens), envahirent le territoire attribué à Heth, entre Hébron et Gaza. Ils descendent donc de Cham, mais par Misraïm.

Ayant constitué un texte continu de cette traduction, ce travail est devenu LA GENÈSE, CETTE INCOMPRISE.

Mais là où ça commence vraiment à sentir le soufre en déblayant allégrement toute cette pseudo-science dont les pères la truelle nous abreuvent depuis plus de deux siècles, c’est qu’en s'étant ainsi rendu compte à quel point la Révélation, traduite par le copte ancien, éclairait les observations des sciences profanes et donnait une vision cohérente et chrétienne de l'histoire humaine, il se demande si les juges de GALILÉE, qui s'étaient appuyés sur la Bible pour condamner le système héliocentrique, n'avaient pas eu raison contre le savant italien.

Et pan, c’est une grande claque dans la gueule pour les héliocentristes ! Les traductions, par le copte, de plusieurs textes bibliques et des Psaumes, décrivent les différents mouvements de la terre comme étant géocentriques. Crombette va alors reprendre l'expérience de Michelson et Morley, une expérience d'optique qui a tenté de démontrer l'existence de l'éther. Pour y parvenir, Albert Michelson et Edward Morley ont cherché à mettre en évidence la différence de vitesse de la lumière entre deux directions perpendiculaires, et à deux périodes de révolution de la Terre dans l’espace espacées de 6 mois. En fait, il s'agissait de toute une série d'expériences entre 1881 (Michelson seul) et 1887 (ensemble), date à laquelle le résultat est « définitivement admis » mais avec un gros caca, une diarrhée aiguë, pour toute la communauté scientifique de l’époque qui serre les fesse.

J’explique tout cela dans mon 7e ouvrage Naschas, qui devrait paraître courant 2020. Et c’est tonton Einstein qui viendra, tel Zorro, les sortir tous de la merde grâce à ses théories.

MICHELSON, premier prix Nobel américain, avait donc bien difficilement tenté de mettre en évidence l'influence du déplacement de la terre, dans l'espace, se basant sur la vitesse apparente de la lumière. Ces expériences permettaient de conclure CONTRE le mouvement supposé de la terre autour du soleil ; aussi furent-elles occultées, et ses comptes-rendus sont-ils ignorés aujourd'hui par la plupart des physiciens. Le résultat des recherches de Crombette sera un ouvrage en deux tomes : GALILÉE AVAIT-IL TORT OU RAISON ?

Ainsi, pour Crombette, Jérusalem, lieu où s'opéra la Rédemption, n'est pas seulement au centre de la Terre, comme l'indique le Psaume 73, c'est aussi le centre du Monde : l'Univers est véritablement géocentrique, et plus encore, christocentrique par la mort du Christ sur la Croix, ce qui ne devrait pas surprendre les lecteurs du Nouveau Testament. Paul l’affirme en effet (Col. I, 16) : « C'est en Jésus-Christ qu'ont été créées toutes choses... tout a été créé par Lui et pour Lui. »

Fernand Crombette aura su réaliser un merveilleux travail de transmutation spirituelle chez certains, athées ou non. Il a ainsi réussi à rendre à nos intelligences laïcisées et matérialistes cette vision biblique et christocentrique de l'Univers qui permettra seule de rétablir la vérité intégrale des sciences et de l'histoire.

 Olivier.

 

Voir les commentaires

TOUT EST PRÉVU, ET DEPUIS LONGTEMPS !

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

La meilleure façon d’aider ceux que vous aimez, c’est de les informer. Faites-donc circuler ces articles SVP. Quant à la meilleure façon de m’aider, c’est de faire connaître mes livres et les acheter.

Merci d’avance.

Oui, tout est prévu, et à un niveau que vous ne pouvez même pas appréhender ! Comme hors d’œuvre à cet article, j’ai déjà parlé de l’ingénierie sociale et rédigé de nombreux articles sur le sujet. Afin d’adapter progressivement la grenouille à l’eau de la casserole, la programmation prédictive consiste à informer la population des événements qui vont bientôt se produire.

ExempleEn 2012, lors du spectacle d’ouverture des Jeux olympiques d’été, le corps du spectacle n’était autre qu’une pandémie de coronavirus. Oui, ils ont eu le culot de la jouer aux yeux d’un monde entier qui n’a d’ailleurs rien compris. Lits d’hôpitaux, infirmières devenues joués d’un système de contrôle, mort omniprésente, géant démoniaque rodant sur le monde, rien n’y manquait ! Ils avaient même poussés le vice jusqu’à éclairer le stade de telle manière que vu du ciel, il ressemblait à un coronavirus. Regardez vous même !

Revenons à nos moutons, ou plutôt nos agneaux à abattre !

Les Georgia Guidestones

Vous connaissez ce nom, je l’ai déjà mentionné dans ma chronique à Dudul, et j’en parle souvent dans mes livres. Les Georgia Guidestones sont un monument mystérieux sur lequel sont gravés dix « commandements » pour un nouveau paradigme, un «nouvel âge de la Raison ». Le premier de ces commandements, et certainement le plus anxiogène est : le maintien de la population mondiale à moins de 500 millions d’individus.

Son message appelle sans conteste à ce que je dénonce depuis maintenant plus de dix ans, un Nouvel Ordre Mondial, il est l’œuvre de sociétés secrètes. Le monument de granit énigmatique est situé à Elbert County, en Géorgie. Aussi connu comme le "Stonehenge américain", la structure a près de 6 m de haut et est composée de six dalles de granit, d’un poids total de 120 tonnes.

Le détail le plus étonnant du monument n’est cependant pas sa taille, mais le message qui y est gravé. Ces commandements portent sur des sujets comme : le dépeuplement massif, une gouvernance mondiale et unique, une nouvelle spiritualité (tendance luciférienne), etc.

Les auteurs ont demandé à rester anonymes, et jusqu’à présent, c’est chose faite. Les Guidestones décrivent un « monde idéal », tel qu’envisagé par les sociétés occultes. 

Mais cet anonymat peut être percé. C’est Adam Weishaupt, qui sera le fondateur de l’Illuminate, le 1er mai 1776, comme mentionné sur le dollar améri-Caïn.

L'Ordre des Illuminés de Bavière est plus connu sous celui de l'Ordre des Illuminatis. On dit que Weishaupt serait mort le 18-11-1811 pour les uns, et 18-11-1830 pour les autres. Mais retenez bien que dans les deux cas, il s’agissait du 322e jour de ces deux années. Sachant que les satanistes singent en permanence les écrits biblique : « L’Éternel Dieu dit : Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger, et de vivre éternellement. (Genèse 3-22).

Bref, pour en revenir à mes fameuses Georgia Guidestones, il faut savoir que c’est le 22-03-1980 ou 3-22-1980 en format de datation US, ou Nouvelle Atlantide, que ce monument dédié au futur génocide de l’Humanité a été inauguré dans l'État américain de Géorgie.

Quatre tablettes de granit contiennent chacune une liste décrivant «un monde idéal », en huit langues. Le monument a été construit de telle manière qu'il s'aligne avec les corps astronomiques à certains moments très précis. Le plus intéressant dans tout ça, c’est que les acteurs travaillant à l’instauration de ce Nouvel Ordre Mondial génocidaire, sont pour la plupart tous issus de la secte Skull and Bones.  Ce monument a été placé sur ordre d'une organisation secrète opérant sous un pseudo.

Cependant, c'est la date d'ouverture qui le révèle. Réalisé par des kabbalistes, cette stèle dédiée à leur ORDO AB CHAOS a été placée par ordre de la cabale juive-sioniste œuvrant à l’arrivée de son futur Messie. La description de ce monde POST CHAOS dépeint la dystopie idéale telle que le sionisme mondiale, avide de pouvoir, le voit par lui-même.

Bush père et fils revendiquent tous deux d’être membres de cette secte Skull and Bones. Retenez- bien que c’est Bush père qui, le premier, un 11-Septembre 1990 (ça ne s’invente pas !), soit 11 années avant le 11-sept fatidique, avait le premier évoquer l’idée d’un NOM.

Ce monument est donc la preuve d’un lien existant entre ces sociétés, l’élite mondiale, et la pression qu’ils exercent sur les peuples vers un Nouvel Ordre Mondial. Et, à n’en pas douter, les Guidestones vont bientôt devenir lumineuses dans leurs significations.

Ces dix principes de vie sont écrits en huit langues : anglais, espagnol, swahili, hindi, hébreu, arabe, chinois et russe. Un court message trône au sommet de la structure dans le script de quatre langues : babylonienne, grecque classique, sanskrit, et hiéroglyphes égyptiens. Et ces quatre langues anciennes sont d’une grande importance dans les enseignements des écoles à mystère, dont sont friands les différentes obédiences franc-maçonnes.

Les quatre grandes pierres composant cette œuvre sont disposées en « roue à aubes ». Elles montrent les positions extrêmes du lever et du coucher du soleil dans son cycle de 18,6 années. La pierre centrale a deux particularités : l’étoile du Nord est toujours visible à travers un trou foré à partir du côté sud vers son côté nord, d’autre part, une autre fente s’aligne avec les positions du soleil levant au moment des solstices d’été et d’hiver et à l’équinoxe.

A la base des Guidestones se trouve une tablette énumérant certains des détails de la structure. Elle fait mention d’une capsule temporelle enfouie sous la structure. Son contenu (si elle existe) est un mystère total.

Les 10 Commandements pour un nouvel âge de raison sont :

1. Maintenir l’humanité en dessous de 500 000 000 d'individus en perpétuel équilibre avec la nature.

2. Guider la reproduction intelligemment en améliorant la forme physique et la diversité. (Allusion au transhumanisme)

3. Unir l’humanité avec une nouvelle langue mondiale.

4. Traiter de la passion, la foi, la tradition et toutes les autres choses avec modération.

5. Protéger les personnes et les nations avec des lois et des tribunaux équitables.

6. Laisser toutes les nations régler leurs problèmes devant un tribunal mondial.

7. Éviter les lois et les fonctionnaires inutiles.

8. Équilibrer les droits personnels et les devoirs sociaux.

9. Faire primer la vérité, la beauté, l’amour en recherchant l’harmonie avec l’infini.

10. Ne pas être un cancer sur la terre, laisser une place à la nature.

Le terme "cancer" est un appel d'air à cette frange écologiste, ces "Ultras" qui en appellent même à ne plus avoir d'enfants et dont l'égérie fabriquée de toutes pièces par les ONG de Georges Soros n'est autre que "sainte" Greta.

La bonne question serait qui sont les vrais nuisibles ? Ceux qui peinent pour quelques euros à produire de la fumée, ou ceux qui, pour s’enrichir outrageusement, ont bâtit de belles usines produisant cette fumée ? 

Ces commandements appellent donc à une réduction drastique de la population mondiale, l’adoption d’une nouvelle langue mondiale, la création d’un tribunal international et des allusions à l’eugénisme.

Traduction : les directives pour un Nouvel Ordre Mondial.

Le premier « commandement » stipule essentiellement que près de 93% des individus sur cette Terre ne devrait pas exister. Quand au dernier commandement des Guidestones, « Ne soyez pas un cancer sur la terre », il est particulièrement inquiétant puisqu’il ne masque même plus une vision entièrement malthusienne du monde, celle des énarques portée par une « sainte » Greta Thunberg. Ce dépeuplement massif est un des buts avoués de l’élite, et de nombreuses personnalités importantes l’ont ouvertement appelé de leur vœux, de là à penser que l’arrivée du Covid-19 n’est pas un hasard, il n’y a qu’un pas à franchir….

Des « humains » comme le prince Philip ou plus récemment, Bill Gates l’ont clairement déclaré.

« Le monde compte aujourd’hui près de 6,8 milliards d’habitants… et on se dirige vers les 9 milliards. Mais si nous faisons un bon boulot avec les nouveaux vaccins, les soins de santé, les services de santé génésique, nous pourrions peut-être obtenir une réduction de 10 ou 15 pour cent. », voila ce que déclarait tonton Gates.

Et que dire de celui qui, depuis 40 ans, souffle à l'oreille de nos présidents français !!!

Le deuxième commandement requiert la création de lois réglementant le nombre d’enfants par famille. L’amélioration de la diversité et de la santé obtenue par « reproduction sélective » ou stérilisation des membres indésirables de la société, ça s’appelait « eugénisme », jusqu’à ce que ceci devienne politiquement incorrect à cause des nazis.

La plupart des autres commandements qui appellent essentiellement à la création d’un gouvernement mondial, sont loin d’être une idée neuve. Ils représentent bien au contraire l’obsession des élites maçonniques, ce depuis des siècles. Nous serions tous dirigés (les survivants) par une « élite éclairée », qui régirait tous les aspects de la vie humaine, y compris la foi, les droits sociaux, l’économie, etc.

Depuis l’érection du monument le 22 Mars, 1980, nombreux sont ceux qui ont tenté d’interpréter le sens de ces dix commandements. Mais, étant donné que les auteurs du monument ont choisi de rester anonymes, on se perd en conjectures. Ils ont cependant laissé une importante déclaration. Ce texte étonnant, qui décrit leurs motivations dans les moindres détails, ne peut être trouvé que dans The Georgia Guidestone Guidebook, une brochure produite par la Granit Company, qui a construit le monument.

Il semble évident que les auteurs du monument ont comme but la création d’un Nouvel Ordre Mondial. Il ne s’agit nullement d’une «théorie du complot » ou d’une hypothèse. En voici résumé quelques lignes parmi les plus significatives.

(…) La pression démographique va bientôt créer une crise politique et économique à travers le monde. Cette dernière rendra plus difficile et en même temps plus nécessaire l’édification d’une société mondiale fondée sur la raison. (…) Nous devons mettre de l’ordre dans notre maison ici sur terre avant de chercher à atteindre les étoiles. (…) La crise qui vient pourrait amener l’humanité à accepter un système de droit international qui mettra l’accent sur la responsabilité de chaque pays dans la régulation des affaires intérieures, et qui les assistera dans la gestion pacifique des conflits internationaux. (…) Nous estimons que nos préceptes sont sains. Ils ne nécessitent aucune discussion.  (…) Il faut espérer que d’autres pierres pourront être érigées en cercles extérieurs afin de marquer les migrations du soleil et peut-être certains autres phénomènes célestes. (…) Sans nous, il y a très peu d’amour, de miséricorde, ou de compassion. Cependant, nous pouvons aussi être des agents de la haine, de la cruauté et de la froide indifférence. (…)

En 1980, alors que ces pierres étaient érigées, le problème mondial le plus urgent était la nécessité de contrôler la population humaine. Durant les derniers siècles la technologie et les carburants abondants ont rendu possible la multiplication de l’humanité au-delà de ce qui est raisonnable ou souhaitable à long terme. Maintenant, nous pouvons prévoir l’épuisement imminent de ces sources d’énergie et l’épuisement des réserves mondiales de nombreuses matières premières essentielles. (…) Maîtriser notre reproduction est urgent. Les souhaits des couples humains sont importants, mais non primordiaux. (…) La procréation irresponsable doivent être découragée par des pressions sociales et légales. (…)

Le nom de Christian RC est important concernant l’origine des commanditaires du monument, sinon pourquoi le graver sur le monument pour la postérité ? Christian Rosenkreutz dont le nom anglais est Christian Rose-Croix, est le « fondateur légendaire » de l’Ordre rosicrucien. Les Rose-Croix sont connues pour avoir publié trois manifestes, au début du 17e siècle : Fama Fraternitatis Rosae Crucis, Confessio Fraternitatis et Noces Chimiques de Christian Rosenkreutz.

Ces livres anonymes, entourés de mystère, ont en leur temps introduit de façon  cachée le grand public à cette philosophie rosicrucienne. Ils annonçaient  une profonde transformation du paysage politique et intellectuel de l’Europe. Le "Siècle des Lumières" a bientôt suivi, accompagné de la chute des monarchies féodales. Paradoxalement, les Georgia Guidestones semblent accomplir les mêmes fonctions que les manifestes Rose-Croix, en appelant à des transformations importantes du monde tout en maintenant un climat de mystère

Thomas Paine (1737-1809) a été un des principaux membres de la Fraternité de la Rose-Croix en Amérique. Les Georgia Guidestones et les textes qui les accompagnent font références à la notion « d’Age de Raison » comme un clin d’œil « d’Horus » adressé à son ouvrage classique intitulé… Le Siècle de la Raison, un traité qui affirme l'existence d'un "dieu" et son influence dans la création de l'Univers, sans s'appuyer sur des textes sacrés ou devenus sacrés. Paine était un radical britannique et révolutionnaire américain du 18e siècle. Cet ouvrage très critique envers la religion institutionnalisée remettait ouvertement en question la Bible, point de vue qui est manifestement partagé par les auteurs des Guidestones à tendance luciférienne.

Cette Fraternité existait en Amérique avant la première Révolution américaine. En 1774, le Grand Conseil des Trois était composé de Benjamin Franklin, George Clymer et Thomas Paine. Cette pièce du puzzle Rosicrucien indiquent bel et bien que les auteurs du monument étaient des francs-maçons ou des membres de la Fraternité rosicrucienne.

Conclusion: Ces pierres sont un manifeste pour la compréhension des forces qui façonnent secrètement le monde d’aujourd’hui et surtout de demain. Ce manifeste matérialise le lien crucial entre les sociétés secrètes, l’élite mondiale et le plan pour un Nouvel Ordre Mondial. Le fait qu’ils indiquent clairement que leurs idées ne   « nécessitent aucune discussion » nous donne un avant-goût du « doux » monde fasciste qu’ils désirent nous réserver.  Ce sont cette pression pour un gouvernement mondial, ce contrôle de la population et cette fausse écologie phagocytaire qui nous est infligée désormais à doses létales, qui  m’ont incité à finaliser rapidement mon 12e livre Tonton Malthus est revenu actuellement en réédition pour raison d'augmentation.

Ce sont des questions qui sont aujourd’hui discutées quotidiennement dans l’actualité. Et pour terminer, si j’ai souligné plus haut cette phrase issue du The Georgia Guidestone Guidebook : « Il faut espérer que d’autres pierres pourront être érigées en cercles extérieurs afin de marquer les migrations du soleil et peut-être certains autres phénomènes célestes. », c’est parce que nos « bienfaiteurs » de l’humanité savent sur nos cieux des choses qu’ils se sont empressées de faire oublier aux gueux.

Voila pourquoi j’écris et « rabâche » souvent certaines choses, c’est pour réveiller ceux qui ne sont pas encore entrés en phase de sommeil profond autant que définitif. En lisant entre les lignes, les Guidestones exigent des masses la perte de nombreuses libertés personnelles et une soumission à un contrôle gouvernemental mondial socialiste accru sur de nombreuses questions … sans parler de l’élimination de 93% de la population

Il est plus facile pour les élites de fabriquer le consentement au travers d'un virus, à travers les médias de masse, au travers d’égéries style « sainte » Greta, mais fort heureusement ça ne marche pas sur tout le monde… et surtout pas sur MOI !

Et comme précisé en début d'article, et dans le même esprit que celui-ci, je ne saurais trop vous conseiller la lecture EDIFIANTE des JO 2012 : 

http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/09/le-phenix.html 

http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/09/le-phenix-suite.html

Olivier

 

Voir les commentaires

Comment après avoir fabriqué un virus, on te balance chèrement un antivirus.

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Déclaration de M. Bernard Cazeneuve, Premier ministre, sur la coopération entre la France et la Chine en faveur du renforcement de la gouvernance internationale en matière de sécurité sanitaire et dans les domaines scientifiques et de l'environnement, à Wuhan le 23 février 2017.

Texte intégral

Madame la Ministre,

Messieurs les Ministres,

Messieurs les Parlementaires,

Monsieur l'Ambassadeur (ambassadeur de Chine en France, M. ZHAI Jun),

Monsieur le Gouverneur (gouverneur de la province de HUBEI, M. WANG Xiaodong)

Monsieur le Secrétaire du Parti de la ville de Wuhan, (M. CHEN Yixin)

Monsieur le Maire de la ville de Wuhan (M. WAN Yong)

Monsieur le vice-président de l'Académie des Sciences de Chine, (M. ZHANG Yangmin)

Monsieur le Président-Directeur général de l'INSERM, (M. Yves LEVY)

La France est fière et heureuse d'avoir contribué à la construction du premier laboratoire de haute sécurité biologique P4 en Chine. Conçu par des experts français, puis mis en chantier à WUHAN en 2011, cet outil de pointe constitue un élément central de la réalisation de l'accord intergouvernemental de 2004 sur la coopération franco-chinoise en matière de prévention et de lutte contre les maladies infectieuses émergentes.

De même que le nouveau laboratoire P4-Inserm de Lyon, conçu par les mêmes sociétés françaises, celui où nous nous trouvons est un modèle de technologie au plus haut niveau mondial. Parfaitement maitrisées par nos entreprises d'ingénierie et nos équipementiers, ces technologies de laboratoire constituent un atout majeur pour garantir la sécurité des populations tout en développant une capacité nationale de gestion du risque biologique.

Depuis la pandémie de SRAS qui en 2003 a coûté la vie à des centaines de personnes, principalement en Asie, nous avons pu mesurer la gravité des risques et l'importance d'une coopération internationale renforcée dans ces domaines. Car le dérèglement climatique, la mondialisation des échanges, l'accroissement de la mobilité des personnes, des espèces animales et des denrées alimentaires ne connaissent pas de frontières. La France et le monde ont été confrontés, au cours des dernières années, à des crises sanitaires majeures, qui représentent un défi grandissant pour la communauté internationale. Je pense bien sûr aux épidémies de CHIKUNGUNYA, de ZIKA, et de fièvre hémorragique EBOLA.

Parce que les crises sanitaires portent avec elles des risques considérables de déstabilisation économique, sociale et politique, nous devons agir au niveau international en nous dotant d'une gouvernance solide. Soucieuse au plus haut point de la sécurité sanitaire mondiale, la France a compris la nécessité de renforcer les moyens de la recherche au plus près des lieux d'émergence des épidémies. C'est pourquoi elle a joint ses forces à celles de la Chine pour créer à WUHAN un laboratoire P4.

Renforcer la gouvernance internationale en matière de sécurité sanitaire, c'est encore l'objectif que vise notre pays en apportant à l'Organisation mondiale de la santé un appui sans faille. Permettez-moi de rendre ici hommage à Margaret CHAN, directrice générale de l'OMS, pour son action à la tête de cette organisation stratégique : son successeur aura à poursuivre les réformes engagées pour lui permettre d'assumer son rôle de pilier de l'organisation sanitaire mondiale.

Mesdames, Messieurs, ce laboratoire que nous avons bâti ensemble sera un fer de lance de notre lutte contre les maladies émergentes. Il accroîtra considérablement la capacité de la Chine à conduire des recherches de pointe et à réagir efficacement à l'apparition de maladies infectieuses qui menacent les populations de l'ensemble du globe.

La France sera aux côtés de la Chine pour répondre à ces menaces, conformément aux engagements scellés par l'accord de 2004 et son avenant de 2006. L'Inserm et l'Académie des sciences de Chine ont en outre signé en juin 2016 un mémorandum d'entente prévoyant que des programmes conjoints associent les laboratoires P4 de Lyon et de WUHAN.

Cette coopération repose également sur l'accord signé en 2014 entre l'Inserm, l'Institut Pasteur, la fondation Mérieux et le Centre chinois pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), ainsi que sur les rapprochements entre l'institut Pasteur en France, l'institut Pasteur de Shanghai, la fondation Mérieux et l'Institut de virologie de WUHAN.

Afin de soutenir cette dynamique de coopération, l'Etat français mettra à disposition un budget d'un million d'euros par an sur cinq ans. J'ai demandé au président de l'Inserm, en sa qualité de président de l'Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN), de travailler rapidement à l'élaboration avec la Chine d'un programme de coopération autour du P4 de WUHAN, dont les détails pourront être discutés au printemps lors de la prochaine réunion du comité de pilotage de l'accord de 2004.

La France mettra en outre à la disposition de la Chine son expertise technique pour soutenir l'amélioration continue de la qualité et de la sécurité du laboratoire. Cette assurance qualité devrait permettre au laboratoire de Wuhan d'intégrer à terme le dispositif global d'alerte et de réponse aux crises sanitaires de l'OMS, ce qui constituera une contribution essentielle de nos deux pays au renforcement des politiques de santé publique en Asie et dans le monde.

L'action de l'Institut Pasteur, enfin, est essentielle : il participe ainsi, dans le cadre de sa stratégie internationale, à la mise en place de partenariats par le réseau des Instituts Pasteur en Asie et en Afrique.

La France est riche d’une longue tradition d'excellence scientifique et technologique. Fréquemment récompensée par la médaille Fields, elle est l'un des cinq pays ayant obtenu le plus grand nombre de prix Nobel, dont celui de chimie, attribué à Jean-Pierre Sauvage en 2016.

Paris vient en outre d'accéder à la seconde place du classement des villes les plus innovantes d'Europe et talonne désormais Londres. En avril prochain, le plus grand incubateur du monde, la Station F, pouvant abriter jusqu'à 1000 start-up, ouvrira ses portes à Paris. Les levées de fonds de nos start-ups ont augmenté de 22% en 2016, pour atteindre 2,7 milliards d'euros.

La France et la Chine travaillent ensemble dans de nombreux autres domaines scientifiques, comme la recherche spatiale où elles coopèrent pour la conception et le lancement de deux satellites d'observation, le premier destiné à l'astronomie, le second à l'étude environnementale. L'assemblage de celui-ci aura lieu à XI'AN et à Pékin avec l'aide d'équipes du Centre national d'études spatiales (CNES) et de partenaires français établis en Chine. Dans le domaine de l'environnement, encore, l'Unité mixte internationale du CNRS à Shanghai représente un partenariat essentiel pour la mise au point de procédés chimiques permettant de limiter la dépendance aux énergies fossiles.

Ces projets montrent toute l'importance du dialogue étroit qu'ont su développer Pékin et Paris, dialogue sans lequel l'accord ambitieux obtenu l

n'aurait pas été possible.

En saluant aujourd'hui l'accréditation du laboratoire P4 de WUHAN, c'est l'ensemble de la coopération scientifique franco-chinoise que nous souhaitons célébrer. Loin de se limiter à Pékin et à Shanghai, elle embrasse désormais toute la Chine. Elle apporte à la recherche fondamentale un soutien décisif et la met au service de la prévention de risques qui nous menacent tous. Nos accords de coopération sur la sécurité sanitaire, signés à Paris en juillet dernier, y apporteront eux aussi une contribution majeure.

Permettez-moi enfin d'adresser mes félicitations à tous les acteurs engagés dans la coopération franco-chinoise qui ont permis la réalisation de ce projet essentiel

Je vous remercie.

Source http://www.gouvernement.fr, le 24 février 2017

 

Voir les commentaires