Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les prophètes du Diable. (Partie 12)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Le Sionisme aux manettes du monde.

Retour à la première partie : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/10/les-prophetes-du-diable.partie-1.html

Une autre hypothèse soulevée est que ces parasites pourraient ne pas se manifester tant que les conditions de vie adéquates ne sont pas réunies. N’oublions pas les conditions de froid extrêmes que réclament certains de ces produits. D’autre part, le graphène semble également jouer un rôle essentiel à la prolifération de l’hôte. Tous ceux qui ont reçu ces vaccins risquent de voir ces "êtres" se développer en eux. Dans un article j’avais déjà signalé la possibilité de mettre des neurones en culture sur une base de graphène.

Pour Zalewski, cette chose qui semble avoir une tête et trois jambes serait un composé d’aluminium, de carbone et de brome avec des pattes de différentes couleurs. Elle est administrée dans les vaccins par l’intermédiaire de ce qu’il qualifie « d’espèces d’œufs » qui doivent avoir un environnement approprié, sinon, rien ne se passe. Mais si on teste l’hydre sur une bande de graphite… comme en ce qui concerne les cultures neuronales, elle y trouve son compte. C’est pourquoi il y a du graphène ajouté aux « vaccins » afin de nourrir les œufs.

Cette bêbête aux tentacules colorés est faite d’aluminium, et l’extrémité du tentacule est à base de carbone. De même que des graines ne pousseront pas si elles ne se trouvent pas dans un environnement approprié sur un sol fertile, un signal électromagnétique serait l’élément déclencheur les amenant à se développer. De là à mettre ce FAIT en relation avec les propos d’autres chercheurs, il n’y a qu’un pas que je vous invite à franchir.

La Dr Jane Ruby nous explique que le phénomène de magnétisme observé chez plusieurs personnes vaccinées à l’ARN messager est bien réel et s’appelle la magnétofection. Déjà largement connu et documenté, ce processus agressif force l’implantation des modifications génétiques dans toutes les cellules en utilisant un champ magnétique. Jane Ruby a été interviewé par Stew Peters et a montré des exemples de ce à quoi ressemble le sang détérioré lorsqu’il est exposé à l’oxyde de graphène.

https://www.bitchute.com/video/1TagXdRjpT7c/  

L’oxyde de graphène est le composant des protéines de pointe de l’ARN messager et des prions. C’est une éponge à oxygène qui prive le corps de l’oxygène nécessaire et provoque de nombreuses complications, y compris un choc anaphylactique, une coagulation sanguine toxique, une paralysie pulmonaire mortelle, un cancer mitochondrial et un cancer endothélial (mais pas que). Avec ce que nous venons de lire, on est en droit de se demander quels seront les effets d’une deuxième et troisième injections ?

Ma réponse sera : faire plaisir à ceux qui disent, fidèles aux préceptes des Georgia Guidestones, « Ne soyez pas un cancer sur la Terre ; Laissez place à la nature. » Concernant ce sujet, je vous conseille la lecture de mon article le plus partagé :

https://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/01/tout-est-prevu-et-depuis-longtemps.html  

Et « ceux-là », CE SONT les philanthropes contributeur médicaux de l’Organisation mondiale de la santé et les soutiens de Klaus Schwab et de sa « grande réinitialisation », inaugurant une monnaie numérique mondiale qui est un objectif secondaire de l’OMS pour 2022, mais qui était déjà prévu dans The Economist de 1988 vu plus haut (encore une pièce du puzzle).

Partisan convaincu du transhumanisme, tout comme Elon Musk (Tesla), Schwab prévoit l’implantation de puces d’abord dans les vêtements puis dans le cerveau, pour établir une « communication directe entre notre cerveau et le monde digital. » A de nombreuses reprises tonton Schwab annonce de manière péremptoire, voire autoritaire, les prochains implants cérébraux, ou la fusion de l’humain avec les machines. Il faut dire que le bonhomme appartient à cette techno-élite financiarisée (similarité frappante avec B Gates, partenaire du WEF) qui veut retravailler tout ce que le Créateur /la nature aurait selon eux raté.

Il défend et promeut l’avènement de l’intelligence artificielle pour nos vies dans La quatrième révolution industrielle paru en 2017. Mais à quoi pourraient bien leur servir des bio-nano capteurs en oxyde de graphène à l’intérieur des corps ?

Regardez ces deux minutes de vidéo SVP https://youtu.be/O9lu6f09HFI  C’est l’émission Télé matin qui fait la promotion d’une puce sous-cutanée comme moyen de paiement. La chose que je dénonce dans mes bouquins depuis plus de dix ans est en train de se banaliser au même titre que « la poussière intelligente » de notre psychopathe de Klaus Schwab. Autant d’idées qui rappellent le concept de l’Homme nouveau, un concept cher à Staline et à… Hitler.

Mais moins compact ou invasif, comme vous voudrez, la société WalletMor vous propose déjà pour 199 dollars une puce à insérer dans votre main par un chirurgien et qui devient alors un moyen de paiement bancaire sans contact. La propreté du processeur emballé dans un plastique polymère hypoallergénique compatible avec votre peau et qui peut envoyer ses ondes NFC à tout moment... https://www.youtube.com/watch?v=saTmxksjc4c&t=4s  

Avec mes articles concernant ce graphène, j’ai déjà « effleuré » la notion de l’Internet des corps. Les capteurs pour la surveillance de la santé humaine, qu’il s’agisse de capteurs invasifs ou non invasifs, peuvent être considérés comme un « sens augmenté », qui est une extension des sens humains. Nous parlons d’un matériau pouvant ouvrir la voie au transhumanisme.

Ces capteurs n’ont d’autres objectifs que de connecter le corps humain à un serveur et donc à fusionner les deux entités pour en créer une 3ème : un transhumain. Cette dernière appellation est l’antichambre du post humain qui est l’objectif final du World Economic Forum. Ce qui était, il y peu encore, du domaine de la science-fiction est aujourd’hui réalité. Les appareils connectés sont déjà légions et à travers eux, nous nous dirigeons vers un territoire inexploré.

L’Internet des corps, ou IOB, est en fait un écosystème. Il s’agit d’un ensemble d’appareils connectés à Internet qui contiennent des logiciels et qui collectent des données personnelles sur votre santé ou peuvent altérer le fonctionnement du corps.

L’Internet des corps existe depuis un certain temps. Avec lui, il est tout à fait possible d’y connecter un stimulateur cardiaque afin qu’un médecin puisse être automatiquement averti si quelque chose d’anormal se produit. Ça c’est le côté soft de l’histoire.

Dans mon second bouquin paru en 2014, j’expliquais déjà qu’il existe des pilules qui ont un capteur électronique permettant à un fournisseur de soins de santé de savoir si vous avez pris le médicament. Et c’est ça le rêve de Big Pharma, prendre le contrôle total de nos corps à travers une médecine de précision/prévision. L’idée, c’est de créer des produits pharmaceutiques ou un traitement spécifiquement, un traitement personnalisé et très cher (pas pour le gueux). Ça, c’est la façade philanthropique du projet.

En 2017, la Federal Drug Administration des États-Unis a approuvé la première utilisation de pilules numériques aux États-Unis. Les pilules numériques contiennent de minuscules capteurs ingérables, ainsi que des médicaments. Une fois avalé, le capteur est activé dans l’estomac du patient et transmet les données à son smartphone ou à d’autres appareils.

En 2018, Kaiser Permanente, un fournisseur de soins de santé en Californie, a lancé un programme de réadaptation virtuelle pour les patients qui se remettent d’une crise cardiaque. Les patients ont partagé leurs données avec leurs prestataires de soins via une montre connectée, permettant un meilleur suivi et une relation plus étroite et plus continue entre le patient et le médecin. 

Pensez un instant aux cyber pirates, et le risque pour la vie privée avec toutes ces données qui sont collectées. De plus, n’arrangeant rien, les réglementations concernant ces données sont obscures pour le moment. Les consommateurs doivent se méfier de ces technologies car, à mesure qu’elles deviennent de plus en plus populaires, toutes ces données intimes sont collectées.

Le World Economic Forum est donc le promoteur de cet Internet des corps. Outre la poussière intelligente que Schwab désire nous injecter (c'est déjà fait chez beaucoup), et qui génèrera d’énormes quantités de données biométriques et comportementales, n’oublions pas les sombres projets du WEF concernant l’argent virtuel. Les deux sont liés (voir ma série https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/09/qui-ou-quoi-se-cache-derriere-le-voile-ou-le-wallet-premiere-partie.html ).

Les récents progrès technologiques ont inauguré une nouvelle ère de « l’internet des corps » (IOB), avec un nombre sans précédent d’appareils et de capteurs connectés fixés ou même implantés et ingérés dans le corps humain. Pass SS et QR codes seront, entre les mains de ces psychopathes, des outils de discrimination et de préjugés : emploi, éducation, finance, accès à votre banque, à l’assurance maladie et d’autres domaines importants pour la répartition des ressources sociales. Ils seront tous livrés à leur vigilance de satanistes.

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier

Suite ici : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/11/les-prophetes-du-diable.partie-13.html

Voir les commentaires

Les prophètes du Diable. (Partie 11)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Le Sionisme aux manettes du monde.

Retour à la première partie : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/10/les-prophetes-du-diable.partie-1.html

À la fin du 19e siècle, les grands capitalistes libéraux (Rothschild, Carnegie, Rockefeller, etc.) ont soutenu la réforme sociale comme un moyen d’apaiser les classes ouvrières rétives et, finalement, de les placer sous leur contrôle.

La Société fabienne, dont les premières armoiries étaient plus que significatives, était l’organisation clé mise en place à cet effet.

Nathan Rothschild fut donc l’un des premiers partenaires de Sidney et Beatrice Webb à financer leurs projets subversifs. Il a été personnellement impliqué, avec Sidney Webb, dans la restructuration de l’Université de Londres dans laquelle la London School of Economics (LSE) des Fabiens a été incorporée en 1898. Il a également fourni des fonds pour la LSE et en a été le troisième président, après son parent Lord Archibald Primrose, 5e comte de Rosebery.

Rétablissant la Vérité et non leur histoire galvaudée, il convient ici de préciser que les Rothschild ont été les principaux actionnaires du système mondial de banque centrale. La carrière de Victor comme agent soviétique confirme que le plan de ces banquiers basés à Londres pour imposer un « gouvernement mondial » dictatorial s’appuyait sur le Communisme.

Le souci de la Société fabienne vis-à-vis de l’organisation internationale fut articulé dès le début dans les documents Fabiens comme le « Gouvernement International » qui fut à l’origine de la création, trois ans plus tard, de la Société des Nations, qui fut remplacée en 1945 par l’Organisation des Nations unies reprenant un certain nombre de ses agences et organismes. Ces étapes prouvent qu’ils progressaient par bons dans l’idée de leur PLAN vers sa finalité : nos temps « covidiens autant que carbonés ».

Or, la stratégie mortifère de l’Agenda 21 était déjà profondément ancré dans la pensée et la stratégie fabienne. La Base fabienne de 1887 que tous les membres devaient signer et respecter stipulait que : « La Société fabienne est composée de socialistes. Elle vise donc à réorganiser la société par l’émancipation de la terre et du capital industriel de la propriété individuelle et à leur attribution en communauté pour le bénéfice général. De cette manière, seuls les avantages naturels et acquis du pays peuvent être équitablement partagés par l’ensemble du peuple. La Société travaille donc à l’extinction de la propriété privée et en conséquence de l’appropriation individuelle, sous la forme d’un loyer, un prix à payer pour l’autorisation d’utiliser la terre, ainsi que des avantages des sols et des territoires. »

Depuis sa création, la Société fabienne entretient des objectifs diaboliques. Beatrice Potter Webb admirait le fondateur de l’eugénisme, Francis Galton. Elle poussa son époux Sidney Webb à adhérer à la Société eugénique à partir de 1890. Cependant, tous deux rejetaient l’idée d’eugénisme positif de Francis Galton.

Ils préconisaient une action sur l’environnement plutôt que sur la biologie. L’un des quatre fondateurs principaux de la Société fabienne, George Bernard Shaw, admirait le chef du parti national-socialiste, Adolf Hitler, et son programme génocidaire.

Il déclarait : « Vous connaissez presque tous au moins une demi-douzaine de personnes qui ne sont d’aucune utilité dans ce monde. Qui sont plus de problèmes que ce qu’ils valent. Il suffit de les mettre là et de dire, Monsieur ou Madame, allez-vous maintenant avoir la gentillesse de justifier votre existence ? Si vous ne pouvez pas justifier votre existence, si vous ne tirez pas votre poids dans le bateau social, si vous ne produisez pas autant que vous consommez ou peut-être un peu plus, alors, clairement, nous ne pouvons pas utiliser la grande organisation de notre société dans le but de vous garder en vie. Parce que votre vie ne nous profite pas et qu’elle ne peut pas vous être très utile. »

On croirait entendre Jacques Attali !

Nous voyons donc là que l’Agenda 21/2030 dont je vous parle souvent respecte en tous points les objectifs eugéniques et totalitaires de la Société fabienne.

Le Dr Igor Shepherd écrit : « La grande réinitialisation (Great Reset) est un gouvernement mondial planifié de style régime communiste, en cours (par la force) via la pandémie Covid-19 pré planifiée et canularisée. C’est un programme mondial totalitaire qui est devenu populaire en 1987 grâce aux Nations Unies. Il s’intitulait Agenda 21, car l’objectif était de réinitialiser complètement tous les gouvernements et économies du monde d’ici 2021. » C’est exactement la tâche que les « Gardiens du Conseil » se proposent de réaliser selon le calendrier qui leur est imparti.

Des Nations Unies, The ONE, véritable nid de francs-maçons qui ne cachent même plus leurs accointances, puisque leur nouveau bâtiment, au Sénégal, affiche fièrement un triple 6.

Tout ceci me fait penser à d’autres versets bibliques : « Il cria d’une voix forte, disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande ! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux, parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l’impudicité, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe. » (Apocalypse 18 :2-3) Et question personnification du mal et impureté, le pape François en connaît un rayon : https://youtu.be/wOBgbGHKn_Y

Le « Conseil pour le capitalisme inclusif avec le Vatican » (The Council for Inclusive Capitalism with the Vatican) a été fondé par Lynn Forester de Rothschild, une femme d’affaires américano-britannique qui est la directrice générale d’E. L. Rothschild, une société holding qu’elle possède avec son troisième mari, Sir Evelyn Robert de Rothschild, membre de la famille.

Elle siège actuellement au conseil d’administration d’Estée Lauder Companies, de The Economist Group, de Bronfman-Rothschild, de E. L. Rothschild LP et de Christies International. Elle est membre du Council on Foreign Relations (États-Unis), de Chatham House (Royaume-Uni), de l’Institute for Strategic Studies (Royaume-Uni), de l’International Advisory Council of Asia House (Royaume-Uni) et de la Foreign Policy Association (États-Unis). Que du beau monde et des groupement œuvrant uniquement à « notre bonheur ».

Lynn Forester de Rothschild a été mariée trois fois. Son troisième mari est Sir Evelyn de Rothschild (né le 29 août 1931), à qui elle a été présentée par le Sabato frankiste Henry Kissinger lors de la conférence du Groupe Bilderberg en 1998 en Écosse.

Ils se sont mariés le 30 novembre 2000, à Londres. À l’annonce du mariage, le couple Rothschild a été invité à passer leur lune de miel à la Maison Blanche par les Clinton. Sir Evelyn Robert Adrian de Rothschild est un financier britannique. Il a été nommé administrateur de Rothschild Frères à Paris en 1968 alors que Guy de Rothschild de la branche française de la famille est devenu associé chez NM Rothschild & Sons.

En 1976, il a succédé à son cousin, l’agent soviétique Victor Rothschild, en tant que président de la banque et en 1982, il est devenu président de Rothschild Continuation Holdings AG, la société de coordination du groupe de banque d’affaires. Il est devenu co-président de Rothschild Bank AG, Zurich en 1994, servant jusqu’en 2003, date à laquelle il a supervisé la fusion des maisons françaises et britanniques de la famille.

David René de Rothschild de la succursale française a pris la relève en tant que président exécutif de Rothschild International après la fusion des différentes succursales et Sir Evelyn est resté président non exécutif de NM Rothschild & Sons.

Evelyn de Rothschild a été le président du journal The Economist de 1972 à 1989. J'ai représenté ci-dessus une partie de la couverture de The Economist 2019. L'homme de Vitruve y arbore tout ce que nous subissons depuis cette fin d'année 2019

Evelyn de Rothschild fut le gouverneur de la London School of Economics, fondée en 1895 par les membres de la Société fabienne Sidney Webb, Beatrice Webb, Graham Wallas et George Bernard Shaw. Sir Evelyn a été nommé « Knight Bachelor » dans les honneurs du Nouvel An 1989. Il sert de conseiller financier de la reine Elizabeth II.

Toutes ces personnes constituent les ramification de la Bête 666, l’idole de notre Macron-Jupiter. Il y aurait tellement à dire sur ce nombre 666 !

Laissez-moi vous en livrer un échantillon déjà assez conséquent.

Jetez déjà un œil qui voit tout sur ce sceau découvert lors des fouilles sur les sites khazars : c’est un disque solaire chamanique.

Évoquer la figure d'un hexagone avec ses six pointes, six triangles, six angles... c'est établir un lien direct avec le nombre 666 de cette Bête que semble attendre impatiemment notre président Macron. Et de ce nombre aux saloperies qu’on nous injecte, il n’y a qu’un tout petit pas facile à franchir.

En effet, observez-donc les liens chimiques entre les atomes de carbone au sein d’une molécule, performance que vient de réaliser une équipe d’IBM auquel j’ai consacré un article : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/09/ibm-et-leonard-une-histoire-a-la-big-brother.html

Au-delà de la prouesse technologique et des belles images obtenues, ces travaux ouvrent la possibilité d’étudier les propriétés chimiques et d’agencer au mieux des nano matériaux (graphène notamment) destinés aux futurs circuits électroniques. Voici une molécule de graphène vue par le microscope à force atomique mis au point par les chercheurs d’IBM Research à Zurich.

 

Lorsque vous observez en détail cette molécule de graphène, le complotiste fou que je suis ne peut s’empêcher de penser au billet de 1 dollar auquel j’ai consacré de nombreux articles. Observez vous-mêmes comment l'examen d'un billet vert devient alors extrêmement instructif.

Certains ont certainement l'impression de me voir partir dans tous les sens, il n'en est rien. Et comme je l'explique dans mes livres, les événements du 11-Septembre 2001 étaient prévus et encodés de longue date dans le dollar américain.

Je ne suis pas madame Irma, je ne fais que rassembler toutes les pièces du puzzle, et depuis des années. L'image ainsi réalisée devient alors COHERENTE à mourir.

Il y a là de quoi réjouir Klaus Schwab, puisqu’après l’Internet des Objets qui a déjà bien transformé notre façon de vivre, de voyager et de travailler en connectant des objets du quotidien à Internet, place à l’Internet des corps.

Avant d’aller plus loin, j'aimerais SVP que vous visionniez ces deux vidéos :

https://videopress.com/dfe078e5-55ea-496c-b062-dda4e7f0e5dd 

https://videopress.com/1077ca5f-95eb-4495-bb3e-2a9e0931b5c4  

Il faut que vous sachiez qu’une brosse à écouvillon SERVANT à collecter des échantillons d’ADN dans la bouche, ou ailleurs comme en Chine, est faite de telle manière que chaque extrémité est scellée. La brosse de l’écouvillon contient du titane, de l’aluminium et du carbone. Le but du test de l’écouvillon est de collecter de l’ADN. Pourquoi ont-ils besoin de notre ADN ?

Si je vous ai demandé de visionner les 9 mn de vidéo du docteur Carrie Madej. C'est qu'outre le fait qu’elle ait mise en évidence des nano particules dans les vaccins, elle parle d’un organisme parasite surnommé « La Chose » trouvé dans ces « vaccins » Covid.

L’étrange parasite ressemble à une « hydre », un parasite qui a pu être identifié comme « hydra vulgaris ». Un autre chercheur, Franc Zalewski, affirme avoir trouvé une forme de vie à base d’aluminium et de carbone dans les vaccins.

Certains vaccins ne comprenant qu’une solution saline, on peut penser qu’ils diluent le problème un vaccin largement répandu et infecté par des parasites provoquerait trop d’effets secondaires néfastes d’un seul coup et serait trop alarmant pour le public. C’est pourquoi cette thérapie expérimentale contenant des parasites est intercalée avec des flacons de solutions salines afin d’épargner à certains des effets secondaires et trop de décès. Ce sont les autres injections qui permettront de réintroduire la Bête plus tard avec des rappels continus.

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier

Suite ici : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/10/les-prophetes-du-diable.partie-12.html

 

 

Voir les commentaires

Les prophètes du Diable. (Partie 10)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Le Sionisme aux manettes du monde.

Retour à la première partie : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/10/les-prophetes-du-diable.partie-1.html

Le Vatican conclut une « alliance mondiale » avec les Rothschild, la Fondation Rockefeller et les banques pour créer une Grande Réinitialisation

J’y ai déjà consacré un article : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/09/leur-ordo-ab-chaos.partie-trois.html Mon propos entrant parfaitement en symbiose avec le texte d’Apocalypse 17 :1-2.

Dans cet article, j’explique que le pape François a annoncé que le Vatican conclurait une « alliance mondiale » avec les grandes banques mondiales, les entreprises internationales et les fondations mondialistes pour créer un conseil économique visant à redistribuer la richesse à travers le monde.

Le Pape François est un progressiste acharné, vous pouvez le voir ici main dans la main avec Luigi Ciotti, activiste gay, financé par les Rockefeller, pour réaliser son agenda avec l'expansion du mouvement gay pro Nouvel Ordre Mondial.

Hélas, s’il n’y avait que cela ! Je vous invite à jeter un œil à ces deux articles : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/01/les-sombres-artisans-de-notre-malheur-partie-une.html  et https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/01/el-papa-lache-par-les-progressistes.html

Avec El papa on ne rigole pas ! C’est du lourd et non pas du Lourde !

Après les enfants maltraités, c’est la bénédiction de cellules souches de fœtus avortés Le Vatican ressemble de plus en plus à cette étrange Salle Paul VI, évoquée dans mes article concernant ce pape diabolique.

Tout s’emboite et semble annoncer la Bête de l’évènement tant attendue par Macron. Le Vatican exigera bientôt que tout le personnel soit vacciné ou DEVRA se soumettre à des tests réguliers du Covid-19. Même les membres les plus anciens de l’Église catholique n’en seraient pas exemptés. Pour le pape, se faire vacciner est un « devoir moral ». Les salariés du Vatican sans les certificats appropriés prouvant qu’ils sont soit vaccinés soit testés négatifs, seraient considérés comme « absents » et ne toucheront aucun salaire.

Le Vatican a déclaré qu’il considérait qu’il était acceptable que les catholiques utilisent des vaccins, même ceux qui utilisent des lignées de cellules souches de fœtus avortés. Plus tôt, le pape a déclaré qu’il ne comprenait pas pourquoi certains hauts dignitaires catholiques ne voulaient pas se faire vacciner. « C’est un peu étrange parce que l’humanité a une histoire d’amitié avec les vaccins », a-t-il déclaré après une visite en Slovaquie, selon BBC News. 

Pfizer a été béni entre tous par Pie XII Disons que — officiellement — les liens entre Pfizer et le Vatican ont été consacrés par le discours du pape Pie XII adressé aux participants du symposium international européen de la Charles Pfizer corporation en 1955 : « Que, du haut des cieux, vous protège le Tout-Puissant, à qui Nous vous confions, ainsi que vos familles et tous ceux que vous aimez et désirez recommander à Nos prières ! À toutes ces intentions, Nous vous accordons de grand cœur Notre paternelle Bénédiction apostolique. »

La vaccination est un acte d’amour, selon le pape François.

Après une telle bénédiction papale à l’équipe Pfizer, la suite coulait de source : « Se faire vacciner, avec des vaccins autorisés par les autorités compétentes, est un acte d’amour, déclare le pape François dans un message vidéo diffusé le 18 août à l’occasion d’une vaste campagne de communication en faveur de la vaccination contre le Covid-19. »

Mais il y a mieux encore avec ce croquignol. L’initiative mondialiste, appelée « Le Conseil pour le capitalisme inclusif avec le Vatican » (The Council for Inclusive Capitalism with the Vatican), se présente comme une organisation pro-capitaliste qui vise à créer « des économies et des sociétés plus fortes, plus justes et plus collaboratives ». Le groupe d’élite, qui s’appelle pompeusement « Les Gardiens », se qualifie lui-même de «collaboration historique de PDG et de dirigeants mondiaux travaillant avec la direction morale du pape François pour exploiter le pouvoir des affaires pour de bon », indique le site internet.

Selon le communiqué de presse du Conseil, le partenariat avec le Vatican signifie « l’urgence d’unir les impératifs moraux et commerciaux pour réformer le capitalisme en une force puissante pour le bien de l’humanité. » Et la encore on retrouve la main des Rothschild. L’héritière bancaire Lynn Forester de Rothschild déclare dans une vidéo : « Nous répondons au défi du pape François de créer des économies plus inclusives qui répartissent plus équitablement les bénéfices du capitalisme et permettent aux individus de réaliser leur plein potentiel ».

En réalité, les « Gardiens » sont ces mêmes mondialistes déterminés à mettre en œuvre des politiques d’extrême gauche radicale dans le monde entier, comme le Green New Deal et les initiatives de politique identitaire.

Parmi ces « Gardiens », en plus du pape François, figurent les PDG de Visa, Mastercard, Bank of America, DuPont, The Estée Lauder Companies, Johnson & Johnson et BP, ainsi que le secrétaire général de l’OCDE, le président de la Fondation Ford Darren Walker, le président de la Fondation Rockefeller et l’envoyé spécial des Nations Unies pour le climat, Mark Carney.

On lit sur le site Web de l’organisation : « Le Conseil est déterminé à agir. Il recherche un changement réel et durable pour le bien. Les organisations membres adopteront chacune une approche différente pour mettre en œuvre les Principes pour le capitalisme inclusif, mais chacune s’engage à promouvoir des économies durables, inclusives, fortes et fiables dans le monde entier. (…) Cela comprend une nouvelle amélioration des mesures environnementales, sociales et de gouvernance dans nos opérations quotidiennes alors que nous contribuons à atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies. »

Cela vient après que le Forum économique mondial, les Nations Unies et d’autres institutions ont récemment appelé à une « grande réinitialisation » pour réorganiser le système capitaliste mondial en un ordre mondial transhumaniste socialiste qui éliminerait la propriété privée et la monnaie.

J’en profite ici pour reparler de tonton Schwab et vous prouver une fois encore que tout est lié. Tonton est le créateur du Forum économique mondial grand admirateur de technologie (poussière intelligente). Grâce à cette micro-technologie, il sera donné à l'homme de perdition que constitue cette élite de psychopathes d'être omniprésent dans le monde entier et de tromper à loisir ceux qui ne vérifieront pas les données prophétiques que la Bible est seule à avoir révélées en guise d'avertissements.

L'infâme Klaus Schwab, l'initiateur du forum de Davos adulé par E. Macron est le chantre du projet de « Grand Reset » ou « Réinitialisation Globale » de notre monde démon. Parmi ses projets, une carte bancaire qui serait désactivée dès que le seuil/quota de consommation et d'émission de CO2 de son porteur serait atteint ! La fameuse empreinte Carbone...

Sur cette image vous pouvez vérifier les origines de Klaus, sachant que son papa Günther Schwab avait déjà de drôles de gouts. On lui doit en effet ce « La danse avec le diable » dont voici un résumé : Un journaliste américain, un technicien allemand, une jeune française médecin et un poète suédois décident d'interviewer le « Prince de ce monde ». Le diable est maintenant homme d'affaires, il dirige le ministère de l'Extermination. Son programme ? Empoisonnement de l'air, pollution et gaspillage des eaux, dégénérescence de l'homme par l'alimentation dénaturée, le bruit, la course au standard de vie, l'abus de la chimie en médecine, en agriculture, l'augmentation de la radioactivité, et l'empoisonnement progressif des âmes par les images, etc.

Une interview fantastique qui mène à cette évidence que, sans un prompt retour à l'éternelle loi, aux invariables règles morales, l'existence du genre humain paraît compromise à brève échéance. Un roman d'anticipation ? En effet, toute ressemblance avec nos vies actuelles ne serait que pur hasard !

Depuis, son fils chéri, Klaus, adore la poussière intelligente et autres gadgets qui feraient de lui le maitre du monde. De manière réductrice, on peut dire que son livre parle de nano robots manipulant des nano particules et qu'ainsi des nano outils pharmaceutiques peuvent gérer des nano substances de type oxyde de graphène reconnues comme toxiques par de nombreux scientifiques spécialisés. Les robots et le domaine de la robotique font référence au développement de machines, capables d'effectuer des tâches sans opérateur humain. Par manipuler, il faut comprendre « recâbler » nos cerveaux.

Je ne vais pas vous écrire ici un énième article concernant les nanoparticules et l’oxyde de graphène, qu’il vous suffise de savoir que : le covid-19 sera bel et bien le tombeau de l’Europe et du monde aussi surement que Tchernobyl fut celui de l’URSS. Une simple preuve parmi tant d’autres, le docteur Carrie Madej spécialiste en médecine interne aux États-Unis met en garde contre les technologies utilisées dans les vaccins ARN MESSAGER contre la COVID19 qui provoquerait une réaction inflammatoire et leur état de santé c’est aggravé après exposition au virus. https://www.brighteon.com/2bccfca0-c4ab-4eec-9d6d-a6a5a306ca9a

Concernant El Papa et sa chiourme guignolesque on sait HEUREUSEMENT comment ça doit finir : « Les dix cornes que tu as vues et la bête haïront la prostituée, la dépouilleront et la mettront à nu, mangeront ses chairs, et la consumeront par le feu. » (Apo 17 :16)

https://youtu.be/uySdMbZHjms

Passons à une autre entité nous voulant du bien (elles sont nombreuses).

Dans mes livres et surtout Le Centième Gueux tome 1, j’évoque longuement le rôle de la Société fabienne. Comment des compagnies mondialistes qui se sont évertuées durant toute leur existence à ruiner les peuples comme Visa et Mastercard, à polluer l’environnement comme British Petroleum Company (BP) et à répandre leurs organismes génétiquement modifiés (OGM) comme Johnson & Johnson peuvent-elles prétendre aujourd’hui se mobiliser pour créer « un système économique plus inclusif » et contribuer à atteindre les objectifs de développement durable incluant une nouvelle amélioration des mesures environnementales et sociales ?

Je vous rappelle que le vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson est un vaccin OGM (le généticien Axel Kahn, L’Usine Nouvelle, 27-11-2020). « Le capitalisme a créé une énorme prospérité à l’échelle mondiale, mais il a aussi laissé trop de gens pour compte, a entraîné la dégradation de notre planète et n’inspire pas largement confiance dans la société », a déclaré Lynn Forester de Rothschild, fondatrice du Conseil et associée directrice d’Inclusive Capital Partners. Mais d’où provient donc cet élan d’humanisme alors que la famille Rothschild a de tout temps cherché à causer du tort à des sociétés et à des individus, sans aucun remord ?

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier

Suite ici : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/10/les-prophetes-du-diable.partie-11.html

Voir les commentaires

Les prophètes du Diable. (Partie 9)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Le Sionisme aux manettes du monde.

Retour à la première partie : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/10/les-prophetes-du-diable.partie-1.html

Un petit peu d’Histoire !

Passons à un maillon central de cette chaine devant nous mener au NOM : les Rothschild. Issus d’un milieu populaire, ils deviendront la famille la plus riche d’Europe. Finançant les Etats, influençant la politique mondiale, interférant dans les guerres de religions, soutenant l’art à leur profit, il sont devenus au fil du temps pour le commun, un "modèle" de travail, d’audace, et de perspicacité.

Tout commence au 18e siècle dans le ghetto juif de Francfort-sur-le-Main dans l’ouest de l’Allemagne. Mayer Amschel Rothschild, né le 23 février 1744 est père de dix enfants (cinq garçons et cinq filles). C’est un juif-orthodoxe issu d’une famille modeste. En ce temps, la plupart des métiers leur sont interdits, mais pas la banque. Ils sont en effet libres d’accorder des prêts (avec intérêts) et d’effectuer des opérations de change. À cette époque, l’Allemagne est divisée en moult municipalités opérant avec des monnaies différentes, une aubaine pour eux.

Mayer possède un sens commercial hors norme. Ces atouts lui permettent de se faire connaître auprès de la famille princière austro-hongroise et notamment avec le Prince Guillaume de Hesse-Cassel. Les affaires devenant fleurissantes, ses enfants se joignent à lui : ses cinq fils (Amschel, Nathan, Salomon, James et Carl). En 1796, Mayer est alors l’un des juifs les plus riches de Francfort. Très vite, il comprend les enjeux de son expansion.

Nathan, le plus audacieux des cinq, désire monter sa propre affaire hors de l’Allemagne. Après s’être lancé dans le trading de textiles à Manchester, il ouvre son établissement financier, la branche londonienne de la banque de son père : NM Rothschild & Sons.

Napoléon et ses guerres incessantes vont donner le coup de fouet décisif à la famille. Asphyxiée économiquement par le blocus mis en place par les Français, l’Angleterre n’a d’autre choix que de trouver des sources de financement pour payer son armée.

Parallèlement, en une véritable opportunité commerciale, le prince Guillaume de Hesse-Cassel, chassé de son pays lors de la défaite de Iéna en 1806 a confié à Amschel la gestion d’une fortune estimée à 15 millions de pièces d’or. Nathan, devenu le leader des cinq frères à la mort du père en 1812, organise de nombreuses livraisons de marchandises et d’or. Deux ans plus tard, le prince reprend possession de ses terres lors de la bataille des Nations à Lindenau. Il récupère l’intégralité de son trésor, intérêts compris.

Rothschild va alors devenir alors synonyme de fidélité, de puissance et d’intégrité.

La famille va bientôt mettre en avant des richesses d’un nouveau genre : l’information et le temps. Nathan se voit nommé responsable du financement de  Wellington sur le territoire français en 1814. Pendant ce temps, son frère James s’occupe de vendre des francs vers l’Angleterre. Ils communiquent grâce à des pigeons voyageurs. Waterloo va sonner et ayant eu vent de la défaite française avant les autorités, Nathan spécule sur la monnaie du vainqueur : le 20 juin 1815, il se rend à la Bourse de Londres et met en vente tous ses titres en ébruitant le mensonge selon laquelle Napoléon est victorieux de la bataille. Pris de panique, les investisseurs suivent son exemple, entraînant l’effondrement du marché des actions. Au dernier moment, Nathan rachètera au plus bas les titres sur le marché, assurant la fortune de la famille.

C’est ainsi que les Rothschild perçoivent bien avant les autres la valeur financière du temps. Le monde financier est alors en pleine évolution et les Rothschild mettent réellement en place un système de banque-réseau européen. Ils inventent un nouveau concept  : un gouvernement peut contracter un emprunt auprès d’un organisme privé en échange d’un titre (et d’intérêts).

Mais alors qu’on pourrait les croire reconnus, la famille n’est pas sollicité lors de la signature des traités de paix. Leur ascension attire les foudres de la presse. N’en déplaise, début du 19e siècle, ils ont conquis l’Europe : Nathan est à Londres, James à Paris, Amschel à Francfort, Salomon à Vienne et Carl à Naples. Ce réseau international devient la fondation de leur dynastie. En 1822, ils deviennent officiellement barons de Rothschild.

Nathan s’impose définitivement comme le leader de la famille, et James fait des prouesse. La France représente une terre d’accueil privilégiée pour lui dans la mesure où le climat est bien plus ouvert depuis la révolution de 1789 habilement financée par la famille.

Les juifs y ont les mêmes droits que les chrétiens. James est grand amateur d’art. Dès 1840, en précurseur, il flaire le potentiel des machines à vapeur et de l’exploitation minière qui y est associée. Cela lui vaut bientôt une belle notoriété au sein de l’hexagone à tel point que le roi Louis-Philippe fait appel à lui. Cependant, en 1848, ce dernier rend les armes. En bon banquier, il tourne alors sa veste et d’une manière admirable il s’attire les louanges de Napoléon III. Victime de la jaunisse, il sera le dernier frère à s’éteindre en 1868.

Les rejetons

Revancharde et consciente de l’injustice dont leur famille a été victime comme tous les juifs d’Europe, ils se mettent en quête de l’obtention du pouvoir politique afin de faire évoluer les mentalités et surtout les pratiques. Lionel, le fils de Nathan, va reprendre les affaires au sein de NM Rothschild & Sons. Il arrive à accéder au rang de député. Son plus grand fait d’arme sera le renflouement du gouvernement égyptien en 1874 pour empêcher l’indexation du canal de Suez par les Français. Lors de son décès d’une crise cardiaque en 1879, la famille est à l’apogée de sa puissance. En faire le développement prendrait ici trop de pages. Néanmoins, historiquement, on veut nous faire croire que la 1ère partie du 20e siècle sera très difficile pour la famille Rothschild.

La montée du nazisme est censée avoir représenté une menace constante et croissante pour eux. C’est oublier un peu vite, nous le verrons plus loin, le partenariat peu connu ayant existé entre le sionisme et le nazisme. Dans les années 50 et selon l’histoire officielle, les banques de Londres et de Paris sont sur le déclin et ne s’occupent essentiellement plus que de riches clients fidèles à la famille. Selon cette histoire, les Rothschild perdent énormément d’influence sur le continent européen.

Dans les années 70, Jacob Rothschild l’arrière, arrière, arrière-petit-fils de Nathan Mayer souhaite relancer la branche londonienne. Il veut ouvrir l’établissement à des investisseurs étrangers afin d’être en mesure de concurrencer les grandes banques d’affaires de l’époque. Néanmoins Evelyn, son cousin, n’est pas d’accord. Mais surtout, il a le soutien de Victor qui n’est autre que…le père de Jacob. Cette lutte de pouvoir sans précédent divise la famille : c’est le premier grand conflit au sein de la famille Rothschild.

Evelyn demeurant à la tête de NM Rothschild, Jacob part avec son portefeuille de clients et fonde Rothschild Investment Trust. Que faut-il en retenir ? Les Rothschild sont peut-être la seule famille dont le nom semble résister au temps.

Généalogiquement, des héritiers de Mayer Amschel Rothschild et de ses cinq fils, seules les branches anglaises et françaises nous intéressent à l’heure du BILAN, dans la mesure où les 3 autres branches de la famille (Francfort, Naples et Vienne) ont disparu.

Nathan aura 7 enfants (4 fils et 3 filles). Deux des fils prendront une importance majeure au sein de la famille : Lionel Nathan de Rothschild, et Nathaniel de Rothschild :

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier

Suite ici : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/10/les-prophetes-du-diable.partie-10.html

Voir les commentaires

Les prophètes du Diable. (Partie 8)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Le Sionisme aux manettes du monde.

Retour à la première partie : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/10/les-prophetes-du-diable.partie-1.html

Il faut donc être aveugle pour ne pas voir que le juif et franc-maçon Macron affiche clairement ses appartenances. Comme Sarkozy l’est, Emmanuel Macron est aussi un homme des Américain.

N’oublions jamais que le Forum économique mondial de Davos l’avait désigné Young Global Leader (YGL), jeune leader mondial dans sa promotion 2016. Une de ces fournées qui, chaque année, sont censées donner au monde américano-sioniste ces hommes et ces femmes de moins de 40 ans, scientifiques, chefs de gouvernement, futurs chefs d'entreprise, activistes sociaux qui façonnent la politique, la société et le monde qui les entourent à la convenance de leurs maîtres.

Mais ce n’est pas tout. The Young Leaders China est également un programme destiné « aux hauts potentiels français et chinois ». Edouard Philippe en fait partie. Mais il y a encore plus prestigieux : Macron lui-même, recruté bien avant son élection, est membre de ce club ! On ne s’étonnera donc pas qu’ensuite nos dirigeants s’extasient littéralement devant le programme de contrôle chinois faisant de ses ressortissants des esclaves d’une société dystopique.

Joel Magardi, un Italien franc-maçon de haut grade, dirigeant du 30e degré, spécialiste de l’hermétisme et de la kabbale juive avait un jour sur une radio italienne confirmé l’appartenance maçonnique de Macron en ces termes : « Emmanuel Macron est dans la parfaite continuité de Hollande... Déjà banquier des Rothschild, il a été consultant puis ministre du même Hollande. De plus, il est le chouchou du franc-maçon Jacques Attali...

Macron en personne se vante de son appartenance maçonnique dans l’Ur-lodge (super-loge) « Fraternité verte » où l’a amené Hollande, et dans la super-loge « Atlantis Aletheia » ... Son mentor Attali ? Un raffiné franc-maçon, un intellectuel d’envergure qui a travaillé pour le centre-gauche et a participé à la construction de cette Europe technocratique et oligarchique, ...opération cosmétique qui a porté Macron à l’Élysée. »

Le journaliste Juif et franc-maçon Serge Moati confirmait de même l’appartenance maçonnique de Macron à Ouest France, le 8 mai 2017 en ces termes : « il est devenu président en marchant vers la Lumière. » Cette « Lumière » qu’Anders Breivik, le terroriste norvégien, évoquait afin de commettre son massacre est la même Lumière à laquelle notre président se réfère lorsqu’il évoque la création de cette commission censée réprimer la mauvaise parole des « complotistes ».

Dès lors, comment s’étonner qu’en 2018, Macron avait reçu les francs-maçons à l’Élysée. Le président de la République avait reçu les représentants des grands courants de la franc-maçonnerie française. Il avait notamment été question de la laïcité pour les autres quant eux vénèrent leur « » Grand architecte.

Toutes les mises en scènes d'Emmanuel Macron reflètent fidèlement le modèle de l'oncle Sam. Ce fut FLAGRANT lors de sa fameuse « Messe maçonnique » tenue dans la cour du musée du Louvre, pas loin de la fameuse pyramide aux 666 facettes.

Gesticulades puériles au sujet desquelles le même Serge Moati déclarait « c’est un rite maçonnique indispensable ! » Jupiter s’y est effectivement appliqué saluant la foule avec le geste du symbole à l’ordre maçonnique au son de L’hymne à la joie du maçon Ludwig van Beethoven. Il avait alors dit : « Ce soir c’est l’Europe, le monde qui nous regarde, ils attendent que nous défendions les Lumières ! »

Et ce sont effectivement ses LUMIERES qui nous éclairent, ou plutôt qui assombrissent nos vies chaque jour un peu plus. Matériellement, elles nous assombrissent également comme jamais avec le bradage de notre patrimoine industriel aux étrangers, celui de nos territoires d’outre-mer, etc. Quant au plan moral et sociétal « ses Lumières » culminent dans la continuité des Sarkozy- Hollande avec : avortement, gestation pour autrui, poursuite de l’enseignement de la théorie du genre, mouvement LGBT au sein de l’enseignement aux plus petits, etc. etc.

Durant la campagne, le candidat d'En marche ! élu à 66.06%, n'avait cessé d'être attaqué à propos de son passage chez les Rothschild, où il avait travaillé de septembre 2008 à mai 2012.

Durant sa campagne présidentielle, en 2017, on pouvait lire en Suisse : « A l'époque banquier chez Rothschild & Cie, le candidat à l'élection présidentielle avait conseillé Nestlé pour le rachat de la division nutrition de Pfizer. Une opération réalisée grâce à ses liens avec l'ex-patron du groupe suisse Peter Brabeck. » Ainsi de Jacquot on arrive à Hollande, puis Sarko, puis Jupiter qui tend la mains aux empoisonneurs tels Pfizer et leur graphène 666 (ceux qui n'ont pas lu mes articles concernant ce graphène comprendront plus loin).

Et preuve que tout est lié, j’apporte encore ici un p’tit morceau à ce puzzle mondialiste. Macron est conseillé par le groupe américain McKinsey. J’ai d’ailleurs consacré deux articles à ce cabinet conseil qui, chaque mois, coûte beaucoup d’argent au contribuable français pour forcer à son empoisonnement vaccinal : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/09/ces-conseilleurs-qui-ne-sont-surtout-pas-les-payeurs.html

Le 26 août dernier, Pfizer l’empoisonneur annonçait la nomination d'un nouveau vice-président exécutif : Aamir Malik. Aamir Malik travaillait chez McKinsey depuis 1997, cabinet bien connu en France pour accompagner Macron dans la campagne de vaccination.

Depuis la loi de 1973, dite « loi Rothschild », du nom de la banque dont était issu l’ancien président de la République, Georges Pompidou, l’État français, comme beaucoup d’autres, est obligé de passer par le système des banques privées pour financer son endettement. En clair, l’État est condamné à se financer par des emprunts, contre intérêts, auprès de banques privées, au lieu de continuer à emprunter sans intérêt auprès de la Banque de France.

En 1973, après de 30 années de création monétaire, l’économie française était remise à flot. Dans l’esprit de Georges Pompidou, et des hauts fonctionnaires qui l’entouraient à l’époque, la France était désormais reconstruite suite aux destructions de la deuxième guerre mondiale. L’heure semblait donc venue de se débarrasser des mécanismes qui s’étaient avérés bénéfiques pour le financement de dépenses d’investissements structurels, d’autant plus que ces mécanismes de création monétaire avaient été souvent utilisés pour financer le fonctionnement courant de l’État.

Il s’agissait avant tout d’instituer un garde-fou afin de préserver le pays de l’inflation et des dévaluations de la monnaie en s’imposant une discipline budgétaire. Il apparut souhaitable à la fois d’encadrer les dérives potentielles de l’État et de sortir d’une ère d’économie administrée en établissant un autre système de financement. Mais le problème, c’est que ces bonnes intentions finirent par faire le jeu du monde de la finance qui a vite vu l’intérêt qu’il pouvait retirer d’un système par lequel l’État devait obligatoirement passer pour emprunter.

De ce point de vue, la loi de 1973 fut également le fruit d’un habile lobbying bancaire visant à neutraliser tous ceux qui étaient favorables au système en vigueur jusqu’ici. Cette loi a été abrogée en 1994 mais après avoir été étendue et confortée au niveau de l’Union Européenne par les traités de Maastricht (à compter du 1er novembre 1993, article 104) et Lisbonne (à compter du 1er décembre 2009, article 123) que la France appliquer à la lettre depuis cette date. Sarko était hélas passé par là !

Contrairement à ce qu’escomptaient les initiateurs de la loi de 1973, l’endettement public non seulement s’est poursuivi mais a augmenté considérablement, l’État étant progressivement devenu l’otage d’un système financier privé. On le voit aujourd’hui en France mais aussi en Grèce, en Irlande, au Portugal, en Espagne, en Italie, ce ne sont plus les États qui gouvernent mais la « troïka » (Union Européenne, Fond Monétaire International et Banque Centrale Européenne) qui resserre toujours davantage son emprise, notamment sur le Sud de l’Europe.

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier

Suite ici : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/10/les-prophetes-du-diable.partie-9.html

Voir les commentaires

Les pénuries massives : réelles ou artificiels ? (Partie 3)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Retour à la première partie : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/10/les-penuries-massives-reelles-ou-artificielles-partie-1.html

Tout ça mis bout à bout, nous assisterions à un effondrement économique mondial presque immédiat. Nous serions dans la MERDE.  Les chaînes d’approvisionnement deviennent beaucoup plus importantes lorsque on a faim. Il faut se procurer de l’argent et avec des DAB hors service, nous avons là déjà deux choses qui sont sûres de provoquer le chaos dans l’économie.

Le plus grand échec de l’agenda du Grand Reset ayant été l’existence des médias alternatifs, réfléchissez à qui profiterait encore et une fois encore ce second crime après celui du covid-19.

Couillonavirus a servi à nous mettre tous en quarantaine, muselant ainsi les mécontents et cette économie qu’ils veulent détruire définitivement. Là, grâce à ce virus informatique, ils ont un moyen d’isoler de force des réseaux dissidents de tous ordres et surtout ceux hostiles aux mesures liberticides et à la piquouze mortifère et ses dégâts irréversibles.

Les blogs d’information alternatifs comme le mien pourraient simplement être considérés comme un risque et fermés, tandis que les sites d’information grand public, contrôlés, ainsi que ceux nombreux appartenant à une « cinquième colonne » continueraient à diffuser leur propagande. Il convient donc de se préparer mais intelligemment. Comme d’habitude, ce sont l’or et l’argent qui permettraient de survivre avec en amont l’utilisation du bas de laine resté planqué sous le matelas. En effet, en cas de cyberattaque à l’échelle de l’Internet que deviendraient les systèmes de crypto-monnaies ?

Certains me prendront surement pour un parano en lisant ces lignes, peu m’importe. Ce que je sais, c’est qu’il y a eu une augmentation des cyberattaques et des perturbations sur le Net.

D’autre part, je le répète,  certaines personnes trouveraient un grand avantage à une autre crise mondiale si proche de la pandémie de Covid-19. Imaginez un monde où seul BFM WC vous donnerait le son de cloche ? Croyez-moi, ce sont les adeptes de Ppz moquette (les radio amateurs) qui seraient alors les grands gagnants dans l’histoire !

Alors que faut-il en conclure ?

Coïncidence : le début de ce mois d’octobre a été marqué par une double crise : le premier effondrement d’Internet et l’échec final de l’économie verte. Ces verts vous savez combien je les aime, je leur ai même consacré un bouquin entier.

Le zéro carbone prôné par ces zéro du bulbe va jeter l’Europe dans des froids sibériens. Quant à l’aspect CONnecté, laissez-moi vous dire que chez Face de bouc, on vient d’en appréhender cruellement les limites. Les employés de Facebook ont dû y aller à la hache et à la tronçonneuse pour accéder à leur lieu de travail, car les portes intelligentes refusaient obstinément de céder le passage et leurs badges avaient perdu leur fonction magique.

Cyber pirates ou non, il semble que les problèmes d’Internet aient été provoqués par des forces inconnues extérieures à Facebook. Au même moment, vla ti pas que les premiers froids ont révélés aux yeux d’un monde incrédule l’incapacité de l’énergie verte à chauffer nos maisons et à alimenter l’industrie. Si « pas de main pas de chocolat » alors « pas de vent pas d’éoliennes et de turbines ». Les prix de l’énergie se sont donc envolés puisque nous ne cessons d’accabler ceux qui pourraient nous sauver (chauffer à moindre frais) : les « méchants » Russes.

Pendant que tonton Schwab rêve de poussière intelligente à nous injecter et de connexions à tout va, cet excellent avenir dystopique qu’il nous destine exempt de nauséeux relents fossiles, ne s’est pas concrétisé. Pour l’instant, avec ou sans viagra, notre schwabounet l’a toute molle et au fond de son vieux calcif en coton.

En espérant secouer la pulpe du fond à tous ces geeks, dont hélas mon beau-fils fait partie, et qui ne jurent que par la technologie, ce malheur s’est produit bien avant que toute l’humanité n’ait été embarquée dans des habitations intelligentes chauffées par un vent malicieusement absents.

La Bible évoque un géant aux pieds d’argile dans les derniers temps, et c’est bien ce que nous sommes, nous qui nous prenons pour l’apothéose de cette civilisation. Une crise énergétique combinée à une panne d’Internet, voilà de quoi nous faire ravaler notre égo baleinesque. On vise à s’aventurer dans les étoiles et on se prend les pieds d’argile dans le tapis d’une dure réalité de fer. Au lieu de s’en tenir à des technologies connues qui ont fait leurs preuves et améliorer les choses tout « doucettement », comme on dit din ch’Nord on veut faire un bond olympien en avant.

De plus, des hurluberlus veulent décarboner à mort et les résultats sont fortement noirs, comme nous l’apprenons aujourd’hui.

Bref, nous sommes peut-être dans la merde, acculés à la piquouze et les QR codes, mais tonton et son Green New Deal, suite croquignolesque de son feuilleton, le sont tout autant.  Ce vieux fossile et sa clique veillent depuis longtemps à ce que pétrole, gaz et charbon passent tous pour « caca boudin », les qualifiant de « fossile » : ils restent, preuves à l’appui, des combustibles dont on ne peut se passer. La guerre contre les combustibles, menée par la Fondation Rockefeller et rejointe par de jeunes sectaires à la Greta la folle, a été extrêmement fructueuse, peut-être trop fructueuse pour leur propre bien.

L’Europe et les USA, la Chine et la Russie, ont déclaré leur volonté de parvenir à un monde sans carbone.

Tout ceux qui nient, preuves à l’appui, que le réchauffement entropique causé par le CO2 n’est qu’une vaste escroquerie verte, doivent circuler, il n’y a rien à voir, et pourtant …

Néanmoins, c’est bien connu, il n’y a que les cons qui ne changent jamais d’avis ! Et parmi les anciens « cons », la Chine a été la première à faire volte-face. Vite, vite, faisons une haie d’honneur à nos bonnes vieilles mines de charbon en Mongolie intérieure.

En effet, le PCC, lorsqu’il a commencé à avoir froid à son p’tit cul, se trouvant fort démuni sans énergie pour alimenter ses centrales, alla trouver ses p’tites mines de charbon un peu trop rapidement mises en veille. Le déclencheur de cette crise avait en effet été la fermeture des mines de charbon en Mongolie pour des raisons mondialistes, et l’arrêt de l’importation de charbon australien pour un différend politique. Apparemment, tonton Schwab et sa horde de malthusiens malfaisants avaient réussi à convaincre les Chinois que le climat se réchauffait rapidement et que le New Deal vert signifiait qu’ils n’auraient plus besoin d’alimenter leurs usines et de chauffer leurs maisons.

Lorsque je dis que « il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis », les Européens eux persistent et signent ; ils doivent abandonner les combustibles habituels et passer à des combustibles « propres ». Mais y pas de problème ! sans eau, sans vent, sans centrales à charbon, sans gaz et sans nucléaire, l’électricité continuera à venir des prises de courant ; une électricité neutre, zéro carbone. D’où proviendra-t-elle ? Du trou du cul des Verts sans doute !

Qui pourrait expliquer à tous ces cons qu’il faut de l’énergie pour créer de l’électricité ? Le seul point positif à retirer de ce fiasco ubuesque, c’est que les Verts détruisant activement les sources d’énergie traditionnelles de l’Europe, ça sent grave le cramé pour le fameux Green Deal de tonton, mais avant que la gueusaille endoctrinée sauce Greta aient compris qu’il s’agit d’une voie suicidaire, nous allons nous le geler et cracher au bassinet avec des prix de l’énergie qui, eux, vont chauffer.

Récemment, le gaz a subi de fortes hausses de prix à la suite de manipulations purement politiques. Les Russes ont terminé la pose du Nord Stream 2, un gazoduc pour le gaz naturel qui mène directement à l’Allemagne, mais l’Europe n’en veut pas. Les Russes ont commencé à construire le NS 2 il y a quelques années ; pour les contrer, la directive gaz a été appliquée au NS 2 en 2020.

C’est une décision particulière : la directive n’existait pas lorsque les Russes ont commencé à construire le gazoduc. Mais les dirigeants est-européens sont malhonnêtes.

En effet, certaines conditions politiques ont été établies il y a quelque temps afin d’empêcher le NS 2 de livrer du gaz bon marché. Les politiciens exigent que le gazoduc ait plus d’un propriétaire, car il a été construit par la société russe Gazprom. En outre, ils affirment que la Pologne et l’Ukraine doivent pouvoir exprimer leurs objections avant que le gaz russe bon marché ne soit autorisé à franchir la frontière allemande. Si l’on attend l’autorisation de ces deux pays concurrents fortement antirusses de Gazprom, on va avoir froid !

Poutine a cassé la hausse des prix du gaz en exprimant sa confiance dans le fait que le problème serait bientôt résolu. Il veut une entreprise saine et durable, apportant des bénéfices stables chaque année ; d’autre part, les négociateurs allemands et européens veulent que les prix du gaz naturel soient intolérablement élevés, pour forcer les citoyens à passer à l’électricité. La Russie pourrait faire de gros bénéfices aujourd’hui, mais il n’y aurait rien pour demain. Poutine préfère avoir des clients satisfaits de son gaz en Europe.

Les Européens pourraient bénéficier d’une énergie moins chère, tant pour se chauffer que pour se déplacer, mais leurs dirigeants ne le permettront pas, car comme nous dit notre Jupiter : "la Bête est là !" dans nos murs

Aucun des pays riches en gaz naturel et en pétrole (Iran, Venezuela, Russie) n’est un allié privilégié de l’UE et du Royaume-Uni. Les dirigeants européens veulent tuer le pétrole et le gaz. Cette crise politique de l’énergie est mondiale. Une des raisons est l’achat massif par les gouvernements de technologies solaires et éoliennes peu fiables.

Pendant plusieurs années, les entreprises du secteur de l’énergie ont cru qu’il ne valait pas la peine de dépenser de l’argent dans les combustibles traditionnels ; on leur a dit qu’ils étaient en voie de disparition. Aujourd’hui, elles vont peut-être y repenser. Maintenant que nous réalisons que nous avons encore besoin de gaz et de pétrole, nous ferions mieux de nous tourner vers Poutine.

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier.

Fin

Voir les commentaires

Les pénuries massives : réelles ou artificiels ? (Partie 2)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Ces sales gosses ont simulé une nouvelle pandémie de coronavirus qui se propagerait dans le monde entier et provoquerait de graves interruptions de l’économie mondiale. Et quelques semaines plus tard, crac boum hue, vla ti pas que le premier cas de covid-19 est apparu. Fort heureusement, les sales gosses avaient tout prévu et surtout Bill le coyote qui, en 2019, brandissait déjà non pas son membre viril mais son vaccin Moderna. Ces messieurs étaient donc tous prêts à accueillir la vilaine bêbête à laquelle la simulation était destinée. Etrange non !?

Un des résultats est que bizarrement tonton Gates est encore devenu plus riche. EN EFET, LES CREATEURS DE MODERNA SONT DANS LA LISTE DES ULTRA-RICHES AMERICAINS.

Ceux qui meurent des effets secondaires des « vaccins », peuvent dire merci à Bill le coyote, ils sont déclarés « mort du Covid » alors qu'ils ne l'avaient même pas attrapé !

Conclusion : vaccinés ou non, nous pouvons tous dire « merci » a tous ceux qui sont devenus milliardaires grâce à la volonté d’une bande de malthusiens de mes … et de leur pseudo « NOM » Rien qu’à lui-seul Moderna c’est plus de 150 millions de doses injectés à plus de 20 dollars la dose. Bref, ne nous éloignons pas trop du sujet central : les pénuries !

Après nous avoir joué les madame Irma concernant un virus biologique, vla ti pas que la bande de sales gosses voulait récidiver avec un virus informatique. Après l’Event 201, le forum de Davos et la fondation-Bill-et-Melinda-Gates organisaient le « Cyber polygone ». Le 3 février dernier le Forum Économique Mondial (WEF) annonçait qu’en juillet 2021 aurait lieu une simulation d’une cyberattaque mondiale qui frapperait les réseaux d’approvisionnement et provoquerait la « fermeture » de l’Internet.

Question subsidiaire : cette pirouette cybernétique permettrait-elle en même temps le vol de données privées détenues par le système bancaire ? Dès lors, le « sale complotiste » que je suis, savait que nous avions du mouron à nous faire. Le fait que Cyber Polygone soit prévu pour juillet dernier signifie que la supposée attaque se produira après cette date, comme avec l’Event 201 et son covid-19 apparu comme par magie peu après.

Cyber Polygone 2021 : c’est le nom de leur « exercice ». Sur leur site Web récemment mis à jour, ils estiment, compte tenu de la numérisation massive voulue pour TOUT, aidée fortement en cela par couillonavirus, qu’un seul point vulnérable suffirait à faire tomber l’ensemble du système, avec effet domino. D’où leur machiavélique conclusion d’un monde devant être rendu plus sûr grâce à un flicage numérique intensif. Et à ceux qui se demandent quand le pass SS de la honte va cesser, je réponds : JAMAIS !

Le Forum économique mondial a officiellement approuvé un système mondial de codes QR Covid, ce à la demande expresse de la Chine par l’intermédiaire de secrétaire général chinois Xi Jinping. On comprend alors pourquoi nos dirigeants occidentaux bavent de concupiscence devant le système à points chinois et l’instauration progressive d’un revenu universel mais uniquement pour les piquouzés avec rappels réguliers.

Mais en vue d’accroître la cyber-résilience mondiale, une simulation similaire parrainée par le WEF de Davos avait déjà eu lieu en juillet 2020. La personne choisie pour ouvrir ce cyber bal n’était autre que le Premier ministre en fonction depuis janvier 2020 de la Fédération de Russie, Mikhaïl Mishustin. Ce « bal » décrivait une espèce de jeu de guerre impliquant des méga-entreprises du secteur technologique, pratiquement toutes les méga-banques, PayPal, et bien sûr BlackRock ainsi que des entités internationales comme Interpol.

Voici ce qu’un de ces prophètes de la panne générale redoutée, déclarait en juillet 2020 : « Je pense qu’il y aura une autre crise. Ça va être plus significatif et tu sais (il s’adressait à tonton Schwab) qu’on doit vraiment se préparer maintenant. Lorsque nous verrons cette prochaine crise, elle sera plus rapide qu’avec la covid. Le taux de croissance exponentiel sera beaucoup plus raide, l’impact sera plus grand et, par conséquent, les implications économiques et sociales seront encore plus importantes… » Jeremy Jurgens, Directeur général du Forum économique mondial, 8 juillet 2020

Klaus Schwab a très vite exploité l’épidémie de Covid-19 pour justifier l’agenda du « Grand Reset :  c'est-à-dire une reconstruction « socialiste » du système financier et de la structure politique du monde que ces globalistes réclament depuis au moins 2014. En vérité, les plus grands bénéficiaires de la pandémie sont les mêmes personnes qui ont simulé l’épidémie quelques mois auparavant lors de l’Event 201.

https://youtu.be/fpnsFtVuz5o

Alors, y aura-t-il une autre coïncidence miraculeuse qui déstabilisera les systèmes commerciaux du monde et créera des conflits sociaux ? Tout d’abord, comme Daech et autres, le cyber terrorisme perturbe déjà l’économie, quelques attaques inquiétantes, proches de la crise, ont déjà eu lieu au cours du mois dernier. Si l’objectif des attaquants était de créer un maximum de dommages, il n’est pas nécessaire d’attaquer directement la chaîne d’approvisionnement pour la briser. Schwab a commenté la prochaine simulation Cyber polygone, il a déclaré que la prochaine ressemblerait à une « cyber pandémie » dont l’ampleur destructrice serait bien pire que celle du covid-19. Et quoi de mieux que d’attaquer le « problème » à sa source : l’Internet lui-même.

De quoi faire trembler même les plus grands ; les GAFAM. En juin dernier, une panne d’internet a entraîné la fermeture de grandes parties du Web, même en France : Amazon, eBay, etc., ainsi qu’une multitude de sites gouvernementaux. Pendant environ une heure, mardi 8 juin 2021, un dysfonctionnement a touché les services de la société Fastly, qui travaille pour de grandes entreprises. Résultat :  les sites de nombreux médias dont le New York Times, le Guardian, et des services en ligne parmi lesquels PayPal, sont restés inaccessibles en fin de matinée, ce 8 juin heure française.

Tout ça pour une simple entreprise de distribution de contenu (content delivery network, CDN). Ces sociétés stockent les données de leurs clients à de nombreux endroits dans le monde, et réduisent ainsi la distance qu’elles doivent parcourir pour parvenir aux utilisateurs, et accélèrent donc le chargement d’un site Web ou d’un service. Un lecteur X de mon blog résidant à l’autre bout du monde accède ainsi en général à une copie du site située dans son pays, sans devoir se connecter aux serveurs français.

Petite idée des dégâts possibles en cas de panne : Bien que Fastly ait identifié et corrigé le problème en deux heures et qu’Amazon ait remis son site en ligne en 20 minutes seulement, cette brève panne a coûté à l’entreprise plus de 5,5 millions de dollars de chiffre d’affaires (et il ne s’agit que d’un seul site web !). Une grande partie du web dépend de seulement trois sociétés CDN, dont Fastly, de quoi faire bander de joie le vieux Schwab (mais avec viagra).

L’internet joue un rôle beaucoup plus important dans la vie quotidienne que vous ne le pensez. Réseaux de paiement, chaînes d’approvisionnement, distribution et communication, tout cela a envahi nos vies sans vraiment qu’on ne s’en rende compte. Si des piliers de l’internet étaient paralysés pendant des semaines, notre économie déjà affaiblie par une année et demie de confinements pourrait ne pas s’en remettre. C’est d’ailleurs leur souhait.

Les transports, les feux de signalisation, les compagnies aériennes, certains chemins de fer, les ports, etc., tout ceci ferait que toute la logistique qui nous abreuve depuis des lustres en produits made in china serait en ruine. N’oublions pas les communications, banque et finance, y compris le marché boursier, services publics : réseaux électriques et eau ; tout ça dépend d’Internet. Toutes les infrastructures en réseau dépendant de l’alimentation électrique, telles que : téléphones, portables, internet, distributeurs automatiques de billets, systèmes de paiement, stations-service, feux de circulation, tunnels, et j’en oublie beaucoup d’autres.

Trafic global, de nombreux systèmes de transport public seraient impactés, les ascenseurs, monte-charges, palans, etc. Cela signifie également que l’approvisionnement en nourriture, en articles d’hygiène ou en médicaments est interrompu. Sans oublier les centres hospitalier qui ne pourraient pas fonctionner durant des lustres sur groupes électrogènes. Dans certains cas, il faut également s’attendre à des problèmes d’approvisionnement en eau et d’évacuation des eaux usées. Dans les foyers, l’éclairage, les réfrigérateurs et la plupart des systèmes de chauffage seraient affectés. Les appels d’urgence ne peuvent plus être passés.

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier.

Suite ici : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/10/les-penuries-massives-reelles-ou-artificiels-partie-3.html

Voir les commentaires

Les pénuries massives : réelles ou artificielles ? (Partie 1)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

La réponse est : orchestration massive autant qu’artificiellement créée.

J’effectue ici une petite pose dans ma LONGUE série consacrée aux prophètes du Diable, pour aborder un sujet qui va très prochainement devenir CRUCIAL pour nos assiettes et le reste. En fait, je ne sors pas vraiment de mon précédent sujet tant les vrais responsables de ces pénuries artificiellement créées, Davos aidant, restent encore et TOUJOURS les mêmes.

https://twitter.com/i/status/1448241885772931073

Dans cette courte vidéo, vous pouvez voir des cargos bloqués avec leurs cargaisons en attente de déchargements. La manutention ne vient pas et entraîne de fait un embouteillage monstre, les autres cargos ne pouvant venir décharger à quai.  Les pénuries sont donc organisées afin de détruire l'économie, « Grand Reset » oblige !

Voilà des mois que je m’évertue à lancer des petites piques dans mes articles en ce qui concerne ce sujet crucial. Il est temps d’entrer dans le vif du sujet. Mais dors et déjà un conseil : faites des provisions ! L’effondrement est imminent parce qu’avant tout il est lié à l’énergie que nos Verts veulent laver plus blanc que blanc. J’y reviendrais en conclusion.

Nous devons nous poser une question FONDAMENTALE pendant que nous sommes encore assis bien tranquillement le cul au chaud face à nos écrans plats : comment affronter un blackout énergétique ; électrique et numérique global ? N’oubliez-pas les coups de semonces que nous venons déjà de subir. Dernièrement Mark Zuckerberg en a fait caca culotte et c’est bien fait pour sa gueule de troll.

Les signes d’un prochain blackout électrique et numérique géant s’accumulent ? MAIS PAS QUE.  The Cyberattaque géante provoquerait un blackout électrique totale avec des perturbations graves sur les chaines d’approvisionnement alimentaire. C’est-à dire qu’en plus d’être devenus sourds et aveugles, nous aurions le ventre et les poches vides.

Notre économie très complexe n’est qu’un géant aux pieds d’argile, et un mouvement d’aile de papillon en Chine peut ainsi provoquer diverses pénuries à l’autre bout du monde : aluminium, azote, méthane, ammoniac, etc., etc. Question normes anti-pollution hyper contraignantes, nous pouvons dire merci aux Verts, notamment pour le diesel passé d’un claquement de doigt de vertueux à pollueur. Il est, depuis, l’ennemi à abattre avec la nécessité d’un second réservoir où l’on rajoute un additif qui permet de réduire la pollution. C’est l’AdBlue, sans qui, les véhicules ne peuvent plus démarrer. Merci fée électronique !

Et tonton Schwab, il aime bien l’électronique, surtout la poussière intelligente qu’on peut, « vaccination » aidant, vous injecter dans le sang, afin de faire redémarrer vos neurones, mais DIFFEREMMENT. Great reset aidant, tonton a parfaitement compris que, sans le plein d’AdBlue, votre véhicule, camionnette ou camion ne peut pas rouler. Et si les véhicules de transport et de livraison ne peuvent pas rouler ou roulent en nombre moins important, les conséquences en chaîne sur notre économie aux pieds d’argile seront terribles.

Bien sûr, comme pour tout le reste, on ne parle pas encore en France de cette pénurie à venir d’AdBlue. Le responsable ? Le méthane dont les prix flambent et qui est utilisé pour produire de l’ammoniac essentiel à l’additif AdBlue. Et ce n’est là qu’un petit problème dans une logistique mondiale déjà très désorganisée et frappée par de multiples autres difficultés que je vais aborder.

Comprenez bien que l’élite nous veut tous à sa botte et affaiblis. Une gueusaille crevant de faim et de froid, entassée dans des villes où les flux qui les alimentent peuvent facilement être coupés à la moindre tentative de rébellion, c’est pratique, c’est cool.

Vous comprenez dès lors la politique qu’on nous applique de manière fasciste au nom d’un sauvetage hypocrite de la planète. Ceci explique alors pourquoi une ministre du logement du nom d’Emmanuelle Wargon en fait des wagons concernant la maison individuelle, rêve des Français, en la déclarant « non-sens écologique » ; elle qui possède une maison d’une valeur de 1.5 millions d’euros avec toutes les commodités qui vont avec ! Cela ne constitue-t-il pas un non-sens vis-à-vis du travailleur qui gagne péniblement 1000 euros par mois ?

Mais du point de vue de tonton Schwab, elle n’est qu’un pantin exécutant le PLAN de ses maîtres de l’ombre. En effet, c’est très intelligent d’entasser des millions de personnes qui deviendront alors entièrement dépendantes de livraisons d’alimentation à partir de véhicules qui fonctionnent à l’AdBlue que l’on ne peut plus produire…

Imaginez-donc ce monde avec un gouvernement qui prend alors en main la gestion de l’additif avec toutes les incohérences que nous avons connues concernant celle des masques FFP2. Vous allez me dire « c’est du complotisme » OK ! Mais réfléchissez bien à ceci : avant la crise de couillonavirus, ce qui faisait la différence entre un « complotiste » et la Vérité, c’était souvent quelques années.

Depuis le Covid-19, c’est devenu de l’ordre de quelques mois (pass SS et obligation vaccinale). Désormais où se situe la limite, quelles est l’échelle (année, mois, semaines) ? Ce que je peux vous certifier en tant que COMPLOTISTE patenté et fier de l’être, c’est que nous allons vers de grosses perturbations pour la fin de l’année.

« Nous connaissons tous, mais nous n’y accordons pas toujours suffisamment d’attention, le scénario effrayant d’une cyberattaque mondiale qui conduirait à l’arrêt complet de l’alimentation électrique, des transports, des services hospitaliers et de notre société dans son ensemble. La crise covid-19 est, en comparaison, une petite perturbation par rapport à une cyberattaque grave. Nous devons nous demander, dans une telle situation, comment nous pourrions laisser cela se produire malgré toutes les informations sur la possibilité et la gravité d’une attaque comportant de tels risques. La cybercriminalité et la coopération mondiale devraient être au premier plan de l’ordre du jour mondial. »

Ça, c’est le laïus de tonton Schwab et sa clique que je viens de vous retranscrire, la vidéo se trouve plus bas. Regardez-le d’un air goguenard nous annoncer l’Apocalypse orchestrée par les fils de la veuve. Dans cette courte vidéo de juillet 2020, Klaus Schwab, fondateur du Forum de Davos, annonce et décrit la « quatrième phase » du Grand Reset, celle qui amènera tout l’occident dans son ensemble au revenu universel et à l’abolition de la propriété privée.

Une chose qui ravira Jacques Attali qui, au gré de ses livres, nous voit déjà depuis longtemps comme des nomades mais bronzés, j’allais l’oublier, grâce à leur métissage imposé mode Grand remplacement. De toutes les manières, ces gens-là mettent leur grand « G » partout.

Après le cirque Daech, nous allons connaître celui des attaques de pirates informatiques. C’est, semble-t-il, l’excuse qui sera utilisée pour justifier ce qui est décrit dans la « feuille de route » de tonton Schwab et sa clique de psychopathes. Voilà pourquoi les perturbations sont prévues de belle lurette sur la chaîne d’approvisionnement mondiale. Nous commençons donc à constater partout ces pénuries de stocks liées à une grande instabilité économique.  Mais sachez-le bien, tout ceci était prévu pour débuter fin du deuxième trimestre 2021.

L’utilisation des militaires pour filtrer les allées et venues dans les grandes régions métropolitaines l’est aussi, ainsi que sur toutes les routes principales pour établir des points de contrôle de nos déplacements qu’ils vont limiter ainsi que les voyages. Ça, c’est pour la fin de l’année et le début de l’autre afin que, conjointement aux coupures de réseaux, toute rébellion soit muselée. Ils veulent donc nous empêcher de voyager physiquement et virtuellement.

Les services de renseignement israéliens le prédisent depuis longtemps, et croyez-moi, on peut leur faire confiance ! Ceux qui en douteraient n’on qu’à lire ma série : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/10/les-prophetes-du-diable.partie-1.html

Ils possèdent une longue histoire d’espionnage électronique contre les États-Unis et d’autres pays et ont été responsables de plusieurs attaques dévastatrices contre le programme nucléaire iranien.  Avec la vaccination de masse effrénée au prix de nombreuses vies juives, le Sionisme, c'est-à-dire l’État profond d’Israël, est parmi les plus grands bénéficiaires de la Grande Réinitialisation étant donné la force de l’industrie de haute technologie de la nation.

Ils reproduisent ici un scénario similaire à celui de 39-45 en utilisant le malheur des Juifs utile à leurs intérêts. Mais comme nous le verrons en conclusion, la technologie, c’est à double tranchant. Pétain disait que les Français « on la mémoire courte », là où De Gaulle clamait que « les Français sont des veaux », avec ça, on est pas sorti de l’auberge !

Mais, c’est ma foi vrai que beaucoup ont déjà oublié l’Event 201 auquel je fais souvent référence. Rien d’étonnant à cela, je constate souvent avec effroi qu’autour de moi beaucoup ne savent même plus comment ils vivaient début 2020, avant couillonavirus.

Pourtant avec l’Event 201, une simulation d’attaque virale a déjà a déjà eu lieu. Elle s’est tenue à New York sous l’égide du Forum économique mondial, en octobre 2019, avec la Fondation Rockefeller, Bill Gates et l’Université John Hopkins. Etrangement biologiquement ou informatiquement, c’est toujours la même clique qui est en œuvre !

Ils ont organisé un exercice mondial qui mettait en scène une épidémie de coronavirus propagée par des animaux porteurs à l’homme, tuant des millions de personnes tout en forçant la fermeture de l’économie de « l’ancien monde ». Deux mois plus tard, le scénario exact de pandémie qu’ils ont simulé s’est produit dans la vie réelle, à quelques détails près.

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier.

Suite ici : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/10/les-penuries-massives-reelles-ou-artificiels-partie-2.html

Voir les commentaires

Les prophètes du Diable. (Partie 7)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Le Sionisme aux manettes du monde.

Retour à la première partie : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/10/les-prophetes-du-diable.partie-1.html

Descendons plus avant dans les abysses du Deep State. Je développerai la chose en détail plus en aval, mais d’ores et déjà sachez que l’origine du mouvement sioniste prend sa source dans les anciennes tribus khazars pour aboutir dans les organisations contemporaines des élites mondialistes qui, comme Attali l’indique, préparent une autre grande guerre « contrôlée » avec une fin convenue contre les peuples. Une guerre à plusieurs fronts, l'un d'entre eux confronterait la Chine post-communiste à l'Occident pré-communiste.

Pour comprendre en un trait l’histoire de la commande de sous-marins à la France, il faut savoir ceci : Les dirigeants fantoches du Royaume-Uni et de l'Australie, (nouveau test de la dictature verte autant que covidienne) nous décrivent bien le modèle des futures prisons libérales occidentales), feignent de s'alarmer (sous-marins à l’appui) de l'expansionnisme chinois dans le Pacifique.

Dès lors l’Europe et la Pologne ne valent plus un clou aux yeux ou plutôt à l’œil du Big Brother américain qui préfère remplacer la Pologne par l’Australie. L’élite planifie cette guerre de la même manière qu'elle a planifié couillonavirus. Cela nécessite de nombreux préparatifs. Le scénario semble être très similaire à celui de la Seconde Guerre mondiale : une grande dépression mondiale provoquée par les financiers de la City et de Wall Street précédée ou accompagnée du financement de la Chine. Étant donné que de nombreux acteurs sont des puissances nucléaires, la grande guerre va être une guerre d'usure qui laissera tous les pays participants épuisés, à l'exception du petit coq israélo-sioniste.

Bien sûr, l'OTAN est le bras armé d'Israël, la patrie de choix des Rothschild, mais ce bras est devenu tremblant face à une possible invasion jaune qui passerait au galop par-dessus les États défaillants d'Irak et de Syrie. "La Serbie pourrait jouer un rôle important dans l'ambitieux projet chinois de nouvelle « route de la Soie » destiné à multiplier les échanges entre l'Europe, l'Asie et l'Afrique", a déclaré Xi Jinping. Cette route  atteint Belgrade, donc les pays de l'Est peuvent déjà commencer à trembler car les hordes de  Jacob Frank et son "Golem", sont à nouveau sur eux.

Il est difficile de comprendre pourquoi ils veulent provoquer la troisième guerre mondiale prédite par le maçon sataniste Albert Pike auquel j’ai déjà consacré une longue série d’articles (6), alors que les sionistes dominent déjà le monde entier et qu'il n'y a qu'un seul système économique : le corporatiste-communiste (c'est-à-dire une élite entourée d'un luxe prohibitif et d'une masse  d'esclaves se tuant au travail), une seule religion : le satanisme vert-covid, et un seul parlement mondial : l'ONU et ses  satellites de la mort :  Bilderberg, Davos, etc.

Selon les dérives d’un Attali et de ses coreligionnaires, le patriarche khazar-Rothschild souhaite établir sa cour satanique définitivement à Sion et y recevoir ses vassaux d'Orient et d'Occident. Faut-il y voir là l’unique attrait de ce monstrueux carnage prévu : une Capitale mondiale à Jérusalem ?

Dans ce scénario, l'ONU (le parlement mondialiste) sur le changement climatique inexistant, ou plutôt le changement climatique causé par les géo-ingénieurs de Bill le coyote, joue un rôle déterminant qui provoquent des cataclysmes climatiques là où c’est nécessaire (chez les récalcitrants au NOM) c'est-à-dire tous ceux hostiles aux libéraux anti-liberté, pro-usure et pro-avortement.

Les néo-fascistes sont en fait des sionistes déguisés en militants d'extrême-droite, de la même manière que les communistes sont des sionistes déguisés en militants d'extrême-gauche. Les néo-conservateurs nord-américains sont des sionistes déguisés en conservateurs et les libéraux des sionistes déguisés en politiciens modérés de centre-gauche ou de centre-droit qui délèguent aux extrémistes sionistes la tâche de mener des attaques terroristes.

C’est compliqué autant qu’ubuesque, mais c’est ainsi que va ce monde/démon.

Les fascismes de l'entre-deux-guerres constituaient une série de mouvements nationaux. Chacun avait ses propres caractéristiques selon le pays. Ils surgissaient en réaction à la "menace communiste" financée par le sioniste Jacob Schiff, homme de paille des Rothschild, et à l'impérialisme sioniste britannique.

L'alliance entre l'Angleterre et l'Union soviétique ne laisse aucun doute sur le fait que le communisme et le libéralisme anglo-saxon étaient un piège qui a écrasé toutes les nations européennes et les a transformées en colonies de la City et de Wall Street.

Après la Seconde Guerre mondiale, des loges maçonniques comme Gladio ont recréé ou réinventé des fascismes pour servir leurs objectifs : l'agrandissement d'Israël. Pour comprendre le procédé, voici un exemple type. Récemment, Anders Breivik est ce terroriste norvégien d'extrême droite qui a perpétré et revendiqué les attentats d'Oslo et sur l'île d’Utøya qui ont fait un total de 77 morts et 151 blessés le 22 juillet 2011. Son idéologie est décrite dans un document (1000 pages) qu’il avait distribué électroniquement le jour des attaques.

Il y indique son soutien au « conservatisme culturel », à l'ultranationalisme, au populisme de droite, à l'islamophobie, au sionisme et au nationalisme blanc. Point essentiel : Il y considère l'islam et la plupart des partis politiques européens comme des ennemis des Lumières et exige l'annihilation du multiculturalisme, ainsi que l'expulsion hors d'Europe de toutes les personnes revendiquant les principes du Coran pour préserver l'acquis des sociétés occidentales, qu'il assimile à la chrétienté.

Ce qui ressort donc de cette idéologie c’est qu’Anders Breivik est un nationaliste de la nouvelle école ; c'est-à-dire un défenseur de la seule nation ayant le droit d'exister : Israël. Dans son manifeste de 1 000 pages, il a déclaré à plusieurs reprises sa ferme conviction que tous les nationalistes doivent défendre et soutenir Israël à tout prix. Tous les partis nationalistes européens sont désormais anti-islamistes. Ne rejoint-on pas là les théories d’un Zemmour VRP de l’Etat sioniste, qui désire voir la vieille Europe chrétienne partir en croisade contre un Islam, qu’ils ont su longtemps attiser, mais qui désormais leur fait peur ?

Autrement dit, ils proposent de défendre les nations européennes des terroristes islamistes endoctrinés et entraînés par les agents de la CIA, du MI6 et du Mossad et de les protéger de l'immigration massive de musulmans en provenance de pays (comme la Syrie, la Libye ou l'Afghanistan) déstabilisés ou détruits par Israël et ses colonies occidentales attisées par le jeu infame des Sarkozy et des BHL.

Nous découvrons là un jeu dangereux, un jeu d’échec, où une Marine le Pen a cru bon de déplacer ses pions en faveur d’un Israël qui lui crache désormais au visage, remplacée qu’elle est par un Eric Zemmour plus banquable vis-à-vis de l’opinion publique.  Voilà ce qu’il en coûte à un ex- Front national  trop prudent pour ne pas attaquer Israël et se limitant à diaboliser les islamistes. Il vaudrait mieux qu'ils se dissolvent car pour dissoudre les États nationaux et les transformer en satellites du sionisme international, nous avons déjà l'OTAN et le Mossad.

Donc, la prochaine grande guerre sera surtout hybride et cybernétique ; elle a déjà débuté. Dans tout ce méli-mélo, il faut remercier les Sionistes d'avoir choisi la Russie comme ennemi juré, c'est une grave erreur de leur part étant donné que les Russes, désormais bodybuildés aux missiles nucléaires hypersoniques, étaient prêts à participer au nouvel ordre mondial maçonnique, le problème c'est qu'ils voulaient continuer à être Russes, ce qui pour les Israéliens est tout simplement intolérable.

D’autre part, il ne faut pas oublier que les Khazars, dont nous verrons l'histoire plus loin, jurent une haine éternelle aux Slaves pour les avoir anéanti, et les avoir dispersés dans toute l'Europe où ils menaient une existence plutôt marginale ; jusqu'à ce que les Rothschild émergent et finissent par s'installer à la City  et prennent les rênes de la franc-maçonnerie.

La seule vertu hypocrite de tout ce « beau monde » est de souscrire au scénario du « lutter contre le terrorisme », qu'il soit celui des islamistes ou des citoyens qui manifestent contre la dictature sanitaire et qui refusent d'être transformés en rats de laboratoire.

Car oui, les cobayes humains réticents sont désormais les nouveaux terroristes de l'État sioniste mondial. Dans la poursuite de leur Ordo ab Chaos, ils reproduisent même vis-à-vis des Juifs, le même scénario qu'entre deux guerres, puisqu'ils vaccinent à mort le peuple israélien. Si quelqu'un sort du consensus global, il doit être licencié ou abattu. Tout le monde voudrait quitter cette OTAN malade, mais comme avec la mafia, c'est un mariage à l'ancienne. Dans un mariage arrangé, il n'y a pas de place pour le divorce. L'OTAN, tout le monde voudrait la cocufier tant elle perd ses dents et tout le reste. Elle ne fait plus bander, et depuis longtemps, tous ces ex-amants encore fortement membrés.

L'OTAN sioniste, cet Israël khazar, est en voie de devenir une veuve apocryphe de toutes les nations du monde. Mais avant le divorce, ça risque de faire des étincelles.

Ceux qui ont permis l’émergence de ce mariage incestueux sont une dynastie dont le nom est mondialement connu : les Rothschild.

Ce nom d'origine allemande désignait à l’origine une maison se distinguant par un signe rouge (rot : « rouge » et schild : « bouclier »), la référence la plus ancienne à un tel nom remonte au 13e siècle. Il a souvent été le patronyme de juifs ashkénazes.

Les plus célèbre à le porter sont des descendants de Mayer Amschel Rothschild (1744-1812). Né Mayer Amschel Bauer, à Francfort-sur-le-Main dans l'ouest de l'Allemagne, il changea son nom en Rothschild en référence au bouclier rouge, symbole de la maison familiale puis de la banque créée par son père.

Ses descendants ont fondé depuis le 16e siècle des dynasties de banquiers dans différents pays européens aux origines juives ashkénazes et aux différentes nationalités (allemande, française, britannique, israélienne, etc.).

Tout ceci me fait penser à cette locution latine : Nomen est omen ; « Le nom est un présage ». Ainsi, lorsqu’on est originaire de Francfort « Franc fort » qui plus est « sur-le-Main », on a beaucoup d’atouts en main. Ne dit-on pas que « La main qui donne est au-dessus de celle qui reçoit. » Notons que c’est à Francfort (Frankfurt/Am/Main...) que se situe la BCE avec madame reset,  Christine Lagarde, qui est à sa tête.

Au début des années 80, le premier ministre Raymond Barre expliquait d’ailleurs aux Français que si le Franc dévaluait, c'était à cause du Mark qui était trop fort.

Le président Pompidou était un ancien fondé de pouvoir de chez Rothschild...Tout comme un certain Emmanuel Macron qui, mieux encore, était ASSOCIE ! D’où tirait-il donc les moyens financiers nécessaires pour devenir ASSOCIE à de tels banquiers ? Et preuve que je ne m’égare nullement, https://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/quand-emmanuel-macron-etait-banquier-d-affaires-un-element-prometteur-mais-sans-plus_2171646.html

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier.

Suite ici : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/10/les-prophetes-du-diable.partie-8.html

Voir les commentaires

Les prophètes du Diable. (Partie 6)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Le Sionisme aux manettes du monde.

Retour à la première partie : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/10/les-prophetes-du-diable.partie-1.html

Alors que la maison individuel demeure le rêve du Gaulois, un autre Emmanuel (une), Emmanuelle Wargon, la ministre du logement, veut en finir avec nos maisons, elle désire voir refleurir des logements collectifs qui renouent avec « l’intensité heureuse » tout en qualifiant les maisons individuelles de « non-sens écologique, économique et social. » ça, bien entendu, c’est ma version de « complotiste malveillant », celle du ministre est plus édulcorée : «  Il s’agit d’identifier les besoins pour concevoir et déployer des projets en cœur de ville d’habitat innovant, et en particulier inclusif ; identifier des outils ou des leviers manquants ou insuffisamment développés pour ces projets. » Blablabla !

Revenons un instant sur un article en deux parties que j’ai rédigé il y a peu :  https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/09/lorsque-couillonavirus-copule-ave-le-co2-ca-engendre-de-sales-mouflets-mais-au-nom-du-bien-commun.html J’y explique qu’ils font de nous des pollueurs payeurs et nous préparent ainsi à toutes les restrictions possibles et imaginables en vue de « sauver » une planète qu’ils ont eux-mêmes  FORTEMENT contribués à contaminer  EN S’ENRICHISSANT OUTRAGEUSEMENT.

Dans cette optique d’aveugles et fous, ils s’apprêtent à faire en sorte que la moitié du parc automobile français soit condamné à disparaître sous peu. La moitié des Français (les plus pauvres bien sûr : les gilets jaunes) vont se retrouver à pied parce que soi-disant leurs vieilles voitures polluent trop.

Mais là me direz-vous « trop c’est trop, on va descendre dans la rue ! » Mais on y est déjà dans la rue, et qu’est-ce que ça change ? les mougeons, pour la plupart, sont chez eux à penser week-end, vacances, sorties, restaurants, etc. Certains sentent parfois et de plus en plus fréquemment comme une démangeaison au fondement, en plus, il y a le complotiste fou de beau-frère qui dit que … ah le con… que des conneries tout ça, c’est pas possible, ça se saurait bordel !!  Mais là en effet, on nous prive de liberté, on nous prive de consommer, on nous prive de travail, et en plus on veut nous interdire de circuler et me retirer mon projet de pavillon ! Il est peut-être pas si con le beau-frère !? j’su pas content !!

Je vais me soulager dans les urnes, on va bientôt voter « vive Marine le Pen ! »

Arrive alors un drôle de gus, le dénommé Zemmour, le chasseur Number One de boucs émissaires, de quoi soulager toute la rage accumulée chez nous : les mougeons. J’en vois déjà qui froncent les sourcils « il est bien Zemmour, il dit la vérité ! ». Il a même déclaré « j'ai un cœur moi aussi ». C’est rassurant, alors moi, je crois que je vais voter pour lui.

Attention, minute papillon, texte hors contexte n’est que prétexte à … Croyez-vous que ce soit pour déplorer le sort des gilets jaunes, de nos clochards, de nos vieux, des sans-papiers, pour le sort des non-vaccinés, de celui de nos pauvres gosses masqués dans les écoles par des salauds qui s’empiffrent sur notre compte et partouzent dans des cocktails mondains autant que pédophiles ?

Non : il a du cœur, ou plutôt il est attristé concernant le droit des Juifs à être enterrés en Israël. C’est clair maintenant ?

Depuis des décennies on prépare ce bon peuple plus soumis que jamais à la chasse à l’arabe. C’est le double effet Kiss Cool garanti, celui de la division chez les antisystèmes qui préfèreront chasser l’arabe plutôt que les vrais parasites responsables de tout ce marasme et leur Ordo ab Chaos tant chéri.

Souvenez-vous, pour mes plus anciens lecteurs, lorsque je déclarais que Macron avait été élu, choisi, chérie par cette élite, afin de finir de dépecer le poulet France. La vieille carcasse du coq gaulois ne devait pas y survivre.

Il était là dans la continuité de ses prédécesseurs, mais pour porter l’estocade finale à un pays appauvri, morcelé, remplacé. Il fallait en finir également avec tous ces cons de Gaulois au sang pourri comme dirait cette chère Carla Bruni. Il fallait l’abrutir ce sans culture, le culpabiliser, mais un peu plus rapidement que ses prédécesseurs. Le Gaulois était inculte et fainéant, refusant de traverser la route afin, c’est sûr, de trouver un travail.

Mais, car il y a un mais, celui qui avait été choisi avant d’être élu pour nous priver de TOUT, par tout un panel de mondialistes surpuissants : Davos, Bilderberg, OTAN, Trilatérale, GAFAM, etc., était surtout là pour nous priver de l’essentiel : nous porter l’estocade finale autant que vaccinale.

Mais en attendant les effets pervers de la troisième dose, puis quatrième puis … c’est à pied que des hordes de gilets jaunes relégués loin des mégalopoles à bobos se dirigeraient plus ou moins moribonds (plus que moins) vers des hôpitaux sous équipés et eux aussi dépeuplés, mais surtout de leurs âmes. En effet, la plupart des grandes villes françaises vont devenir des ZFE (zones à faibles émissions) d’ici à 2024, avec des plans d’exclusion des véhicules les plus anciens de la circulation, principalement les diesel, interdits de circuler dans le Grand Paris dans 3 ans.

Ces ZFE pourront appliquer le dispositif des vignettes Crit’Air pour écarter de la circulation les véhicules jugés les plus polluants, en « permanence ». C’est le cas actuellement à Paris pour les véhicules Crit’Air 4 et 5. Cette interdiction peut aussi être ponctuelle, lors des pics de pollution pour pratiquer la circulation différenciée, en pouvant choisir d’exclure jusqu’à un certain niveau de cette vignette.

Comprenez qu’en plus d’avoir un conducteur vacciné, donc soi-disant non contaminant (je rigole !), votre véhicule devra l’être tout autant ; sinon pas de bras pas de chocolat ! Mais c’est pas tout. Après nous avoir longtemps copié, les Chinois nous servent désormais de modèle. On pourra vous photographier au volant et vous piquer l’amende directement sur votre compte bancaire si vous êtes un vilain contrevenant au sauvetage de Gaïa, notre mère la terre.

Jusqu’ici, seuls des contrôles des forces de l’ordre peuvent donner lieu à une verbalisation. Mais on peut toujours compter sur LREM pour nous en remettre une couche. Jean-Baptiste Djebbari est le ministre des Transports du gouvernement Jupiter. Depuis 2019, il aura été secrétaire d'État puis ministre délégué chargé des Transports dans les gouvernements Philippe II puis Castex.

Ce « brave gars » a prévenu récemment que la vidéo verbalisation pourrait être mise en place d’ici fin 2021. Le fichier des immatriculations étant lié à celui des cartes-grises, il sera ainsi assez simple de déterminer si une voiture a le droit ou non de rouler dans un territoire donné.

Vous allez peut-être me prendre pour un type qui voit tout en noir, et cesser de me lire. C’est à vous de voir. Je suis là pour vous informer et surtout vous révéler la VERITE concernant ce monde/démon. Ainsi sachez-le bien, l’idée que les non-vaccinés n’auront bientôt plus accès à leurs comptes est également dans les cartons de ces salopards. Il serait alors malvenu pour moi de vous rappeler que les « vilains complotistes » évoquaient avant tous la possibilité de l’introduction de l’idée même du paSS Nazi, puis de celle de la vaccination obligatoire, et que pour cela ils se faisaient vilipender.

Avant tout, oublions pudiquement la France dont les instances défendent depuis longtemps uniquement les intérêts de l’Etat sioniste. Nos capos en sont maintenant au même point qu’Israël à envisager fort sérieusement d’annuler la validité du paSS pour ceux qui refuseraient la troisième dose.

Avec tout ce que je vous dévoile depuis le début, peut-on vraiment appeler dérive ce qui est la suite logique, naturelle, et inévitable d’un système dont tout indique qu’il est là pour durer, à commencer par le système d’amendes prohibitives en cas de fraude qui est en cours de mise en place ?

J’ai toujours indiqué dans mes livres que l’Europe constituait la dernière marche de leur escalier menant à leur Nouvel Ordre Mondial (NOM). Tout comme les satanistes ne cachent même plus leur but de nous éradiquer pour les plus faibles et les inutiles, les dirigeants non-élus de ce trou à merde que constitue l’UE, en font de même. Thierry Breton, qui a toujours su briller par ses compromissions nous explique tranquillement, et sans aucune ambiguïté que le droit national est inférieur au droit européen.

Thierry Breton, l’ex-président de (Bull, Thomson puis de France Télécom), des société qui ont toutes subies de drôles de sorts et surtout leurs personnels ; Thierry, ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie au sein du gouvernement Raffarin III, finira classé à trois reprises (2010, 2017 et 2018) parmi les 100 patrons les plus performants au monde.

Et chez ces gens-là, lorsqu’on congratule pour « performance » c’est dans le sens des dividendes versés aux actionnaires vampires de l’emploi. Ses bons et loyaux services rendus aux intérêts de la Bête lui vaudront d’être nommé commissaire européen en 2019 (par qui ou quoi ?), chargé du marché intérieur, de la politique industrielle, du tourisme, du numérique, de l'audiovisuel, de la défense et de l'espace.

Sachant que le droit européen n’est pas fait par le parlement européen, mais par la Commission Européenne, et en dehors de tout contrôle démocratique, et que ce droit européen est supérieur au droit national, et que nos députés vendus sont « nationaux », les lois de nos députés seront toujours inférieures aux lois européennes. La conséquence est très simple à comprendre : ce que disent la France et les Gaulois vaut moins qu’un pet de lapin dans la blogosphère.

Ce n’est pas moi qui le prétend : c’est le sieur Thierry ;

https://twitter.com/i/status/1449803252627869702

Allez donc vous soulager dans les urnes, cela revient à pisser dans un violon. Les Etats Unis, bras armé de ce Deep State sioniste que je vous décris, ont voulu et piloté cette construction européenne. Nous y sommes désormais englués dans une toile qui nous mène directement en Dystopie-land. Ce sont les lois européennes (sionistes) qui s’appliqueront quoi qu’il arrive et quel que soit votre choix dans les urnes.

Il n’en reste pas moins que les étapes suivantes font froid dans le dos, à commencer par l’obligation vaccinale pure et simple, pour toute la population. Pour un vaccin qui, je l’explique depuis plus d’un an à coups d’articles, est toujours officiellement en phase d’essais thérapeutique, et dont l’efficacité et la non-létalité restent toujours largement à débattre pour rester soft. Des rapports de plus en plus nombreux sortent et le démontrent.

Au Royaume-Uni, l’un d’eux montre clairement que les personnes de 40 à 70 ans, doublement vaccinées, ont perdu 40% de la capacité de leur système immunitaire par rapport aux personnes non vaccinées. Leur système immunitaire perd environ 5% par semaine.  À ce train-là, moins d’un an après la vaccination, ils auront une dégradation totale de leur système immunitaire.

Ces personnes souffriront alors d'un syndrome d'immunodéficience acquis. D’autre part, pour ceux qui se font inoculer une dose de rappel, les chiffres recueillis indiquent qu’ils développeront ensuite une forme progressive encore plus rapide de syndrome d'immunodéficience acquise (après quelques mois d'efficacité).

Lorsque les vaccinations ont débuté et que par exemple Pfizer revendiquait une efficacité de 95% pour son « vaccin », ses chiffres pourraient bien avoir été corrects juste après la vaccination, et valables un très court espace de temps. Ensuite, les « vaccins » perdent leur efficacité au fil du temps, jusqu'à une efficacité nulle, et endommagent progressivement le système immunitaire, jusqu'à une efficacité dite négative. Résultat : ils laissent actuellement les plus de 30 ans dans une situation pire qu'elle ne l'était avant la vaccination.

Nous fonçons tous, vaccinés ou non, pour la plupart vers une misère incroyable mais tolérée ; et tout le monde semble s’en taper le coquillard. C’est un beau monde de contrôle dystopique de nos vies et de l’espace assorti qui nous attend. Il sera parsemé de contrôles informatisés, assortis à un totalitarisme aveugle autant que satanique. C’est hélas l’avenir proche qui plane sur nos têtes.

L’œil de Big Brother nous observe, mieux, il nous scrute en détail, PARTOUT. Il serait temps de vous réveiller, camarades, car ce n’est certainement pas en chassant l’arabe, ce « terroriste » que le Français s’épargnera les horreurs ici dénoncées. S’il désire se défouler intelligemment qu’il le fasse donc en dénonçant les travers de cette caste qui nous pourrie la vie depuis 1789, et dont le but de ces articles est de vous dévoiler la bassesse et les malversations.

Pour l’instant, les instances sanitaires « veillent » sur nous. Une étude a dévoilé que dans les masques faciaux qu’on nous oblige à porter pour nous protéger, on a détecté 11 agents pathogènes dangereux pour nos enfants, dont des bactéries responsables de la diphtérie, de la pneumonie et de la méningite. Une autre étude révèle, tout en étant volontairement minorée, qu’un tiers des effets indésirables liés à la vaccination contre le Covid-19, sont jugés graves.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier.

Suite ici : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/10/les-prophetes-du-diable.partie-7.html

 

Voir les commentaires

1 2 > >>