Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Suite des réjouissances au bal des grosses.

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Pour ceux qui, par précaution désirent se rafraichir les méninges :

http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/12/le-great-reset-mais-pas-celui-de-klaus-chwab-et-de-davos.html  

http://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/01/ce-froid-qui-vous-a-laisse-froid.html  

Suite des réjouissances :

Séismes.

Un fort séisme de magnitude 6,8 a frappé tôt mardi matin 5 janvier le nord de la Mongolie, non loin de la frontière avec la Russie. L'épicentre était localisé à 33 kilomètres au sud de la ville de Turt, dans le lac Khövsgöl, la plus grande réserve d'eau douce en Mongolie. Aux USA, le 11 janvier, et à Yellowstone, c’est le réveil du plus haut geyser du monde qui a eu lieu selon la National Academy of Sciences. Un autre séisme de magnitude 6,2 a frappé vendredi 15 janvier l’île indonésienne de Célèbes, faisant au moins trente-quatre morts, plusieurs centaines de blessés et de nombreux dégâts.

L'alerte d'évacuation a été levée du fait de l'absence de menace de tsunami, à la suite du fort séisme qui s'est produit samedi soir 23 janvier en Antarctique près de la base chilienne Eduardo Frei, ont annoncé les autorités chiliennes.

En Espagne, la ville de Grenade a été secouée par un séisme de magnitude 4,2 : un demi-million de personnes ont été touchées. En Gaule et à Strasbourg, une importante secousse a été ressentie, un nouveau tremblement de terre de magnitude 3,4 minimum dans la soirée de vendredi 22 janvier 2021. Les autorités se sont empressées de la mettre sur le compte de l’usine géothermique pourtant à l’arrêt !

Températures.

Côté températures, pendant qu’une vague de chaleur record sévit à Iqalut Nunavut, proche du pôle nord, une vague de froid intense sévit en Inde où d’intenses brouillard y surgissent comme en Israël.

En effet, particulièrement forte à Tel Aviv, une étrange brume très épaisse avait enveloppé le centre d’Israël dimanche matin 3 janvier.

Elle obscurcissait la visibilité des routes et ralentissait la circulation. Selon la météo, ce brouillard était dû à l’air marin qui pénétrait à l’intérieur des terres, provoquant une augmentation de l’humidité dans la plaine côtière et dans d’autres régions. Le phénomène était réapparu au cours des nuits suivantes, réduisant la visibilité sur de vastes étendues du pays, y compris la côte et le nord du Néguev.

https://youtu.be/EIHFJSL0iqQ   

Ces conditions météos sont différentes de la brume jaune causée par la poussière dans l’air, qui y dérive parfois, notamment lors des deux tempêtes de sable qui ont recouvert le pays en 2015, la pire depuis la création de l’Israël moderne en 1948.

Et pour revenir en Inde, le 27 janvier, Delhi a enregistré une température minimale de 5,4 degrés Celsius, trois crans en dessous de la normale, alors même que le département de la météo a déclaré que la vague de froid pourrait revenir au cours des deux prochains jours. Au même moment, une vague de froid sévie aussi au Cachemire, avec des température minimale sous zéro. Le 27 janvier, Kupwara a enregistré un minimum de moins 2 degrés Celsius, tandis que Kokernag dans le sud a enregistré moins 8 degrés Celsius

Au Maroc, le gouvernement effectue des efforts dans le cadre de son plan national pour faire face à la vague de froid pour la saison d'hiver 2020-2021.

En Angleterre, la perfide Albion prend l’eau avec des évacuations au milieu de fortes pluies, d'inondations et de neige, avec Manchester, le nord-ouest, le Leicestershire, le Yorkshire et le Pays de Galles parmi les endroits durement touchés.

En Catalogne,  le 22 janvier, une monstrueuse tempête a eu lieu. 

Signes dans les cieux.

Du côté des « signes dans les cieux », des jets de lumière bleus dus à de très basses fréquences d’origine électromagnétiques ont été visibles dans nos cieux. Il convient de ne pas les confondre avec les courants de foudre également de couleur bleue qui ne se dirigent pas vers la terre mais qui s’élèvent dans l’espace. Ces «elfes », en revanche, sont des émissions de lumière qui apparaissent comme des anneaux en expansion rapide dans l’ionosphère.

Le 20 janvier, dans les Pyrénées-Orientales et dans d’autres endroits du monde, d’autres étranges phénomènes lumineux ont été observés dans le ciel. Il s’agit de rayons crépusculaires, des rayons de lumière solaire qui semblent venir d'un unique point dans le ciel.

Signes chez les hommes.

Entre pannes de courant, perturbations sur nos écrans télé, certains signalent aussi des bruits bizarres dans les communications téléphoniques et des coupures de communications. Les réseaux internet, cellulaire et électrique ont donné de nombreux signes de faiblesse dans de nombreux endroits du monde. Une panne Internet massive a même frappé la côte Est des Etats-Unis.

À SUIVRE SI ON ME LAISSE CONTINUER À ECRIRE.

Olivier

Voir les commentaires

Soixante années d’histoire pour en arriver à ça ? Non merci les mondialistes !

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Je ne vais pas jouer les Macron, notre petit roitelet jupitérien qui, lors d’une allocution télévisée, nous l’avait répété six fois, mais oui, nous sommes en guerre. C’est une guerre, la dernière, celle des 99,999 % contre les 0,001 %. Arrivée à son paroxysme, elle sera la plus dévastatrice que l'humanité ait jamais connue.

C’est celle des Peuples contre les 0,001 %, une élite assoiffée de pouvoir et ses administrateurs et « scientifiques » achetés.

Elle fera l’objet de cette série d’articles Soixante années d’histoire pour en arriver à ça ? Non merci les mondialistes ! qui paraîtront le lundi 1 février.

Je vous invite vraiment à la diffuser à toutes  celles et ceux que vous aimez. Faite-le, il y a le FEU ! Elle constitue une clé de compréhension de ce marasme actuel.

Olivier

Voir les commentaires

Les dissidents au culte du Couillonavirus

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Avec le Covid-19, les "complotistes" sont à la fête, le concept de dissidence a été remis à la mode. Sont qualifiés de dissidents et voué à l’anathème, tous ceux qui réfutent la doxa gouvernementale faite des plus gros mensonges possibles. Il est fermement interdit, sous peine de buché, de remettent en cause les objets et les croyances du culte : masque, mesures liberticides autant que débiles, et surtout le « saint Graal » : le vaccin qui nous sauvera tous.

Ça, c’est pour la partie terrestre ! Concernant la partie 5e dimension, vous êtes concernés aussi les « complotistes ». Vous êtes vraiment dans la merde ! Car le saint siège, en la personne du sieur François, il a dit l’monsieur que : pas de vaccin égal pas de paradis.

N’essayez donc pas d’utiliser ce que le dénommé Dieu vous a donné gratuitement entre les deux oreilles. N’adoptez surtout pas une approche rationnelle de la manière dont la situation est gérée par la bande d’handicapés élyséens. Cela fera de vous un excommunié, un sorcier à abattre. En plus, si vous jouez aux cons, ce sont toutes vos zzzaides qui vont disparaître.

Remarquez, con ou pas, elles disparaitront bientôt avec le Titanic de la Dette et au son de l’orchestre de tonton Schwab, le dingue de Davos.

Elles peuvent désormais disparaître, elles sont devenues inutiles pour une société zombifiée où l'Etat est n’est plus qu’un Golem obéissant aveuglément à des décisions prises ailleurs (chez tonton Klaus).

Or, pour l’instant, avant que le titan ne se prenne l’iceberg, au beau milieu de ce fatras « couillonaviral », et alors que la gueusaille est « soignée », « chouchouté » par le pouvoir, l’horreur se fait jour. Les salops de dissidents sont de retour, tous ces antivax lucifériens organisent des sabbats et tournent en rond, la nuit, sur les ronds-points avec des hordes de Gilets-jaunes.

Alors que tonton Gates est allé préalablement effectuer des essais en Afrique pour ne pas que nous soyons malades, voila venir des sales antivax qui refusent la panacée ultime ? À mort, salops !!!

Quel horreur ! Alors que ces salops de gueux devraient être heureux et reconnaissants d'être soignés, protégés, contre un danger viral, certains ont l’audace de contester les ordres. Au lieu de voir grandir la reconnaissance, nous voyons grandir le mécontentement, dénommé dans le discours public de « dissidence ».

Cette plèbe se doit donc d’être éradiquée dans les plus brefs délais, même si, pour la plupart, elle ne remet pas en cause l'existence du coronavirus. Non. Pour entrer dans la catégorie « gueux radicalisé », il suffit SIMPLEMENT de s'interroger sur le bien-fondé des mesures liberticides débiles et de ne pas les suivre.

Ils se voient donc stigmatisés par la simple prise en compte du bon sens dans cette société où le zombi est devenu la norme. Dans cette dystopie où la soumission au masque conditionne l'accès aux transports, aux magasins, voire à la voie publique ; les dissidents à cette pantomime n’ont pas leur place.

Et ça les démange les petits capos de l’élite, la tentation est forte de les compartimenter avec une politique ségrégationniste de la vaccination rendue socialement obligatoire. Mais, attention ! Cela doit se faire en douceur, sans réveiller les plus de 90% qui dorment d’un sommeil profond, celui occasionné par plus de 40 années d’enculage merdiatique.

Il convient donc de réprimer en douceur, à la vaseline d'un Etat sans viagra, affaibli, qui ne peut se permettre de se montrer trop répressif, au risque de démontrer ainsi son incapacité à convaincre l’intérêt de ce « Nouvel Ordre Mondial » fantasmé.

Il fallait un détonateur à nos psychopathes de l’ombre. Klaus Schwab, en parfait gourou « davosien », et comme bien d’autres, a déclaré la larme à l’œil « Le Covid est arrivé, c’est une mince fenêtre qui s’ouvre à nous afin de tout remettre à plat ». Ça aurait pu être un autre virus, peu importe. Il « justifie », du moins pour eux, ce monstrueux forçage devant leur permettre de changer de société, d'arriver à leur « nouveau monde ».

Un NOM qui n'a rien de nouveau, puisqu'il a déjà été décrit dans la littérature SF des années 50, mais qui ne cesse de ne pouvoir accoucher de rien, sauf d'un nouveau régime totalitaire.

Ainsi, bien que couillonavirus ne soit plus qu’un minuscule pet de lapin dans la blogosphère, nous entrons désormais de plein fouet dans un processus de réalisation d'une vision globalisante de cette nouvelle société. Il lui faut l’individu adapté, nous sommes alors tous entrés dans la dimension idéologique. L'idéologie globaliste, qui, tel Dracula, avait besoin de sang frais, s'est développée sur les oripeaux du libéralisme, couillonavirus est donc arrivé, tel le pale serviteur du monstre jamais rassasié.

En attendant, morts à tous ces salops de « complotistes » (je blague !) Je préfère une éradication complète de ce virus là :

À suivre, si on me laisse continuer à écrire.

Olivier

Voir les commentaires

Suite du froid qui vous a laissé froid

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Ou la fin d’un monde vu au pays des Youpi qu’est-ce qu’on est con !

Avant d’aller plus loin, je ne saurais trop vous conseiller la lectures des deux précédents articles : http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/12/le-great-reset-mais-pas-celui-de-klaus-chwab-et-de-davos.html

http://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/01/ce-froid-qui-vous-a-laisse-froid.html

Je reprends ici ma longue énumération des cataclysmes qui ont suivis et suivront encore l’alignement Saturne-Jupiter du 21.12 dernier. En Espagne, et dans beaucoup d’autres endroits, la situation a été « historique ». De fortes chutes de neige, d'une ampleur inédite depuis cinquante ans à Madrid, se sont abattues sur une grande partie du pays, en raison du passage de la tempête Filomena, vendredi 8 janvier. Ensuite, durant plusieurs jours, la neige a continué de tomber dans les rues de Madrid donnant des paysages apocalyptiques !  

Tandis que chez nous, en Gaule, le réseau électrique français était déjà sous tension au point de rupture.

Ce qui me fait penser à : « où est donc passée cette bonne vieille France des années 60 ? »

Durant ces années, nous avions fait le pari du nucléaire. La Gaule s’était affranchie de nombreuses contraintes énergétiques en matière de charbon, de gaz et de pétrole. Elle s’offrait ainsi le luxe d’avoir une des plus faibles factures carbones du monde. Quelle horreur ! C’était bien un scandale que les gouvernements successifs se sont employés à « courageusement » corriger en sabotant réorganisant progressivement notre production électrique.

Comment ? Par l’intermédiaire des Barbares ; les Verts, ils ont déferlé sur le pays en mettant l’économie, et surtout nos impôts, à plat, exsangues les Franchouillards. Et pourquoi ? Pour des moulins à vent qui tournent 30% de l’année, des panneaux solaires qui polluent les pays pauvres à les fabriquer et ne produisent rien.

D’un autre côté, il fallait « protéger l’épinoche » et, pour se faire, réduire les barrages, moins de centrales nucléaires, etc… Il fallait le préparer leur monde post Covid, celui qui fait bander de joie tonton Klaus Schwab et sa bande de banxters de Davos.

Résultat ? Alors que, alignement du 21.12.2020 aidant, les températures n’en finissent pas de ne pas monter, et que la politique de transport officielle consiste à pousser l’achat de voitures électriques, EDF crie « au secours, nous sommes à bout de souffle ! » Le gestionnaire du réseau électrique a lancé une alerte, demandant aux Français de réduire leur consommation pour « éviter tout risque de coupure ».

Comment est-ce possible, alors que, depuis des décennies, nos gouvernements successifs ont eu « l’intelligence » de tout prévoir ; surtout l’expansion de leurs comptes en banque ? Il n’empêche, malgré ce mauvais comportement de picsou, ils ont pensé à nous châtier, nous, les vilains pollueurs payeurs. Ils ont même pensé à châtier toutes ces sales vaches pétomanes. Car elles sont là et bien là, toutes ces lourdes taxes carbones bien méritées (non mais !).

Je n’ai pas fait l’ENA, ni pipo technique, et je suis admiratif devant le flair et l’intelligence de nos bons dirigeants prévisionnistes. Heureusement qu’ils ont pensé à imposer de diminuer notre capacité de production électrique depuis les centrales nucléaires qui ne rejettent aucun CO2.

Heureusement qu’ils ont pensé à subventionner à mort, et avec nos impôts, des éoliennes qui ne tournent pas, mais font tourner à des rendements de plus de 10% l’an, des fonds de pensions étrangers et surtout américains. J’allais oublier les terres rares qu’on ratisse chez les pauvres en leur payant une misère une pollution désormais pérenne.

Pourquoi ? Afin de fabriquer des panneaux photovoltaïques qui ne fonctionnent ni la nuit, ni les jours couverts, de pluie, de neige et de brouillard : c'est-à-dire QUAND C’EST LE PLUS NECESSAIRE !

Les Charlots ont chanté « Merci patron ! », nous, post couillonavirus, on pourra chanter « Merci les Verts, et merci Greta ! » d’avoir su empapaouter nos intelligences à ce point. Tous les ingrédients sont désormais réunis : Covid-19 et CO2 vont nous donner la « ration davosienne » pour le Monde d’Après.

Chacun y sera mince, très maigre, mais super écolo avec les fesses froides en hiver. « Sainte » Greta aura su nous prêcher un ventre souvent vide mais bio et sans pesticides, une couverture maladie en béton, et surtout une santé faite de vaccins ; nanoparticules, mais aucun hôpital pour l’assurer et un vélo pour tous ses déplacements nécessaire au renouvellement trimestriel du vaccin Covid-19, 20, 21, 22, etc.

C’est nous qui allons rire jaune, pas les Chinois qui eux, moins cons, ou pas cons du tout, se fichent comme de l’an 40 des technologies comme le solaire et l’éolien pour se consacrer aux centrales plus traditionnelles, à charbon, et surtout, pour lancer leur propre parc de centrales nucléaires, y compris pour les modèles les plus technologiquement avancés.

Ainsi, chaque jour que le dieu de ce pays athée ne fait pas, ce sera plus d’énergie, plus de croissance, richesse et aisance générale, les Français ont habilement choisi le contraire : frugalité énergétique, dépendance totale aux autres pays, éco-conscientisation affichée, syntonisation parfaite avec Gaïa et disparition complète de la scène internationale dans un petit couic misérable, voilà qui, enfin, donne un souffle épique aux projets des politiciens français.

Jetez-donc un œil à cette vidéo, histoire de vérifier que le sieur Olivier n’est pas fêlé du bocal :

https://youtu.be/oxql8o1v-oA Merci au CO2, les vérités du physicien François Gervais.

En attendant depuis mon premier article concernant l’alignement du millénaire, on se les gèle, on tremblote de partout et même Gaïa s’en mêle !

La Suisse orientale a frôlé les -30 degrés. Le thermomètre a enregistré une température avoisinant les -30 degrés dans le Toggenbourg (SG). Il s’agit jusqu’alors de la nuit la plus froide de cet hiver.

D’un autre côté, certains et surtout les réchauffistes vont bander de joie à cette annonce « d’un réchauffement stratosphérique soudain en Arctique », mais c’est oublier un peu vite l’histoire du battement d’aile du papillon ! En effet, ce phénomène est dû, comme longuement expliqué dans d’autres articles, à un bombardement de particules solaires. Au-dessus du pôle Nord, la stratosphère vient de gagner 50°C ! Par rétroaction, elles menacent l’Europe d’une vague de froid et d'un hiver rigoureux.

Le Japon, quant à lui, s'efforce d'éviter le blackout alors qu'une vague de froid s'empare de l'Asie de l'Est. Dans un contexte de forte demande d'électricité due à un temps froid inhabituel et à un approvisionnement serré en gaz, le Japon s'efforce d'éviter une panne d'électricité nationale en appelant les compagnies d'électricité à produire plus et le public à en utiliser moins.

Ça, c’est pour les claquements de dents, le reste du squelette peut se trouver secouer par tout ceci :

Un séisme de magnitude 6,2 sur l’échelle de Richter a frappé ce vendredi 15 janvier l’île indonésienne de Célèbes, faisant au moins trente-quatre morts, plusieurs centaines de blessés et de nombreux dégâts.

Le volcan Etna, en Sicile, est entré en éruption, émettant deux coulées de lave et un nuage de cendres, rapporte l'Institut national de géophysique et de volcanologie. L'éruption a été suivie de tremblements volcaniques.

En Indonésie, un autre géant s’est réveillé avec la violente éruption du volcan Semeru.

À COMPLETER AU BON GRE DE DAME NATURE.

Olivier

Voir les commentaires

Du rififi dans nos économies

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Les taux négatifs représentent l’impôt NUMBER ONE sur vos économies. Cela signifie que littéralement, l’épargne ne vaut plus rien ! Classiquement, c’est l’argent placé qui permet aux banques de prêter. Enfin, ça c’est la version utopique du fonctionnement bancaire. C’est l’épargne des uns, qui doit permettre de financer les crédits des autres et le prix de cette épargne est fixé par l’offre et la demande des acteurs économiques concernant cet argent !

Seulement voilà, dans cette dystopie qu’est devenue notre nouveau monde, les banques centrales financent à taux négatifs les banques qui le demandent à volonté ou presque. Vos économies ne servent donc plus aux banques. Au contraire, cette épargne devient un problème qui « coûte » aux banques.

Voilà pourquoi, désormais, « ceux qui savent » oscillent entre grand reset et politique d’austérité. La seule manière de rendre un peu plus supportable sa politique d’austérité d'un Mario Draghi, serait d’aller plus loin dans les taux négatifs avec des taux « profondément » négatifs. Tout est prêt ! Mais avec ou sans reset, avec ou sans taux négatifs, devinez qui seront toujours les baisés dans l’histoire ? Vous n’en avez pas marre ?

Pour l’instant, comme le crime profite toujours aux mêmes, c’est la fête à neuneu les taux négatifs permettant de se gonfler les valoches (actions) à n’en plus finir.

Dans cet ordre d'idées, Tesla vaut donc autant en bourse que tous les principaux constructeurs de voitures au monde et qui vendent pour plus de 1 300 milliards de dollars de voitures chaque année, là où Tesla n’en vend « que » pour 28 milliards ! Alors comment l’expliquer ? C’est de la spéculation et un pari sur le fait que dans la guerre à la voiture électrique, les technologies Tesla, très en avance, seront dominantes, et que tout le monde devra passer par les brevets Tesla, comme lors de la bulle Internet.

Mais lorsque la grosse BUBULLE, congloméra de toutes les autres, va imploser, ça va piquer les yeux, croyez-moi.

À suivre.

Olivier

Voir les commentaires

El papa lâché par les progressistes.

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

En cette sombre époque de bandit qui pue la merde à tous les étages, on peut tout faire pour les siens, sa bande, sa chiourme, tout en se faisant néanmoins évincé pour rester poli.

Voici donc un petit florilège de toutes les nouveautés papales qui devraient réjouir les progressistes de tous bords. Pour lui, les partenariats civils entre personnes de même sexe sont moraux. Il a soutenu notre « ami » Jojo, le candidat pro-avortement à l’élection présidentielle américaine. 

François n’aime pas les Etats-Unis en général, et Trump en particulier. Si vous avez lu le précédent article, vous savez pourquoi.

Il n’aime pas les catholiques américains conservateurs, et déteste autant Trump que les traditionalistes.  Il frémit d’impatience et de joie à cette présidence Biden-puis-Harris qui démarre. Pourquoi ?

Parce qu’il sait qu’elle utilisera un mélange de législation, de décrets exécutifs et d’emballage de la Cour Suprême pour supprimer toutes les protections juridiques des catholiques et de ceux qui adhèrent strictement à l’enseignement de l’Église sur la moralité sexuelle. Il a d’ailleurs été intronisé pour ça par la clique à tonton Soros.

Mais, car il y a un mais, l'hebdomadaire progressiste allemand Der Spiegel a mis fin à son histoire d'amour avec le pape, déclarant que la crise des abus sexuels dans l'Église concerne « de plus en plus le pape François ».

Un Cardinal du Vatican a même osé déclarer que le pape François est « machiavélique ». El papa est donc bien lâché par les progressistes. Curieux paradoxe ?!

À suivre si je ne me trouve pas excommunié !!!

Olivier

Voir les commentaires

Du rififi au Vatican

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Cet article fait suite à celui consacré aux SOMBRES ARTISANS DE NOTRE MALHEUR (partie une).

http://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/01/les-sombres-artisans-de-notre-malheur-partie-une.html

Le Pape François a été accusé d’hérésie par plus de 60 prêtres, théologiens et universitaires qui ont publié une lettre de 25 pages dans laquelle ils ont usé d’une mesure utilisée pour la dernière fois au XIVe siècle.  Le document accuse le Pape actuel de propager de nombreuses positions hérétiques. Un ancien consultant très respecté de la Congrégation pour la doctrine de la foi du Vatican, Monseigneur Nicola Bux, a déclaré publiquement que le Pape François devait mettre fin à la « confusion et à l’apostasie » qu’il semait parmi les prêtres et les évêques en « corrigeant » ses «paroles et actes ambigus et erronés ».

En 2017 déjà, et en Colombie, le pape fut déclaré « non grata » pour les ultra-catholiques du pays. Ces catholiques certes minoritaires allant même jusqu’à le qualifier de pape « illégitime ». Bien qu'étant en minorité, ils ont une influence politique certaine et sont visibles, y compris via la chaîne de télévision privée internationale Teleamiga. Son responsable, José Galat, âgé de 89 ans, est même allé jusqu’à penser que ce pape argentin va à l'encontre de l'Évangile et de l'autorité du Christ. Ce qui pour moi ne fait aucun doute !

José Galat présente sur sa chaine un programme hebdomadaire d'une heure et demie, qui attire quelque 400 000 téléspectateurs. Il y a déclaré publiquement il n’y a pas longtemps que le Pape François était le « faux prophète » qui, dit-il, « ouvre la voie à l’Antéchrist ». 

Pour lui, le « vrai pape » est Benoît XVI, qui a été forcé de démissionner.   François « a été élu par une mafia de cardinaux», a-t-il déclaré, en accord avec les catholiques de sa communauté qui voient en François un conspirateur jésuite mis en place à la suite d’une kabbale. Dernièrement, Benoît XVI, lui-même, a déclaré que l’Église Catholique était « sur le point de chavirer ».

Mais, François est-il le fameux Petrus Romanus, le fameux Pape final annoncé, non pas par la Bible, mais par la prophétie de Malachie ?  J’ai déjà abordé longuement ce passionnant sujet dans l’un de mes livres. Malachi Martin (1921-1999), est un autre «Malachie », ancien prêtre jésuite irlandais. Relevé de ses vœux de religion, il quitta l'ordre jésuite pour devenir écrivain. C’est lui qui, dans ses ouvrages, nous met en garde contre cette superpuissance franc-maçonne catholiques qui gangrène le Vatican, surtout depuis Vatican II sur lequel je reviendrais longuement dans un prochain article.

Les francs-maçons utilisent-ils le dénommé François et sa théologie de gauche pour leurs sales œuvres messianiques ? Tout semble le prouver ! Tout porte à croire qu’ils se livrent à travers lui à un jeu complexe « de la fin des temps » visant à manipuler et à reconfigurer Rome en un outil socialiste-marxiste pour l’arrivée du vrai pape final. Il y a 7 ans dans un précédent ouvrage, j’indiquais que l’éviction de Benoit XVI s’était effectuée de manière très floue. Les mondialistes qui avaient œuvrés dans l’ombre étaient alors les mêmes qui, dernièrement, se sont déchainés sur Trump. Georges Soros, Barack Obama, les Clinton, etc. L’équipe Obama était alors impliquée jusqu’aux genoux dans un Coup d’État différent de celui qui s’est concentré sur Trump.

De multiples preuves accréditent ainsi le fait que la Secrétaire d’État Hillary Clinton, le vice-président Joe Biden et le conseiller d’Obama/Clinton John Podesta ont conspiré pour renverser le conservateur Benoît XVI et le remplacer par un radical. Dans le cadre de la fomentation d’un « printemps catholique » on est en droit de se demander quel était le but et la nature de la réunion secrète entre le vice-président Joe Biden et le Pape Benoît XVI au Vatican début juin 2011 ?

En effet, tout suggère que George Soros a favorisé Bergoglio (le Pape François) pendant le conclave qui l’a élu Pape.  Depuis, le mouvement du Nouvel Ordre Mondial a obtenu un puissant soutien de sa part.

Il a insisté de manière agressive sur le fait que les changements climatiques, l’ouverture des frontières, l’anticapitalisme et plus encore sont désormais des problèmes d’obligation morale et religieuse pour une nouvelle Église Catholique Mondiale. Sans oublier la vaccination anti-Covid-19 sans laquelle « aucune entrée au Paradis » ne serait possible ! De nombreux documents soutiennent ces accusations, y compris certains publiés par WikiLeaks.

Ceux qui m’ont déjà lu savent à quel point John Podesta est un immonde pédophile lié, tout comme le clan Obama-Clinton à l’horrible affaire du Pizzagate.  Il est conseiller/confident de Clinton de longue date et un grand militant du bailleur de fonds de gauche George Soros. Un Soros dont on ne doit jamais oublier qu’il était et reste l’âme damnée progressiste derrière tous ces coups d’État dits : « printemps arabe » organisés en 2011 conjointement avec l’équipe Obama-Clinton. Ils avaient pour but de déstabiliser le Moyen-Orient et porter ainsi au pouvoir des régimes islamistes radicaux et des groupes terroristes dans la région. D’un côté on déstabilisait l’islam et de l’autre on en finissait avec un catholicisme déjà bien gangréné avec Vatican II.

De tous temps, les Papes ont été étroitement mêlés à la politique. Mais avec François, on a atteint des sommets, au point qu’il est considéré comme le chef de la gauche internationale.  De là à en conclure qu’il prépare le terrain, pour le fameux « Faux Prophète», qui guidera les fidèles religieux du monde entier à soutenir la personnalité politique appelée Antéchrist, il n’y a qu’un petit pas à franchir, et beaucoup l’ont déjà franchi.

Je pense que le sieur François prendra sa retraite bientôt, ou sera écarté. En effet, même les cardinaux qui avaient voté pour lui veulent maintenant qu’il démissionne afin que le Secrétaire d’État du Saint-Siège, le cardinal Pietro Parolin, puisse être élu le vrai pape.   François a été mis en place comme temporaire jusqu’à l’arrivée de Petrus Romanus. 

Au fait ! Parolin et « Pierre le Romain », ça nous amène à la dernière ligne de la prophétie des papes !

À suivre, si je ne me trouve pas excommunié !!!

Olivier

Voir les commentaires

Vaccinologie 2021

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Cet article fait suite à : VIRUSSOLOGIE 2021

http://vecteur-douceur.over-blog.com/2021/01/virussologie-2021.html

Ainsi, pour rester dans le cadre de la première partie de cet article (VIRUSSOLOGIE 2021), sachez que dans une maison de retraite US, où jusqu'au 29 décembre, il y avait zéro mort du Covid, ils ont vacciné 80% de leurs patients au 22 décembre. Depuis il y a eu 24 morts ! L’épidémie est terminée en France, mais les médias disent le contraire et la propagande terrorisante est plus active que jamais : tout le monde doit se faire piquer ! Et le seul vaccin qu’ils souhaitent que vous preniez c’est le vaccin à ARNm !

Pendant le ce temps, l'ancien chef de recherche de Pfizer nous dit que la pandémie est finie. Cherchez l’erreur ?!

https://cdn.lbryplayer.xyz/api/v4/streams/free/yeadon/ac9929f296e633a1e56a1255660ed2bc0c1b2dec/63de05

Cela n’empêche nullement l’OMS d’exiger que l’Europe en fasse encore plus face à la fable du Covid, la situation étant alarmante !

Quand va-t-on dire la vérité à tous ces Cobayes qui viennent de se faire piquouzer ? Ils participent en réalité à la phase 3 de Pfizer. Ce que ce laboratoire de mort ne dit pas, c’est que ses essais cliniques se poursuivent jusqu’en 2022. Mais le choc en retour arrive déjà. C’est une grande claque dans la gueule des laboratoires Moderna et Pfizer qui vient de siffler.

La vérité, s’il en existe un semblant chez ces gens-là, c’est que « l’efficacité » des vaccins Pfizer et Moderna ne serait qu’à peine de 29 % avec en prime tous les morts et effets secondaires graves. Ce n’est pas de moi !  C’est une étude scientifique parue dans le British Medical Journal qui remet en cause l’efficacité de leurs vaccins anti-Covid. Le vaccin Pfizer augmenterait le risque de contamination et de mort par Covid19.

C’est ce que peut faire craindre la longue liste ci-dessous corroborées par les évolutions récentes de l’épidémie dans les pays actuellement les plus vaccinés, selon les propres données fournies par l’OMS. De plus, les vaccinations produiraient des virus mutants. Allons-y gaiement !

  • Un médecin légiste de Miami enquête sur la mort d’un collègue : le Dr Gregory Michael, 56 ans, qui serait mort d’une maladie auto-immune rare 15 jours après avoir été vacciné. La femme du malheureux voudrait que la mort de son mari serve d’avertissement aux autres.
  • Un infirmier américain attrape le Covid-19 huit jours après avoir reçu le vaccin de Pfizer.
  • En Italie, à Gêne, une dame de 89 ans meurt juste après sa vaccination.
  • Etats-Unis encore : des centaines de personnes se retrouvent aux urgences après avoir reçu le vaccin contre le Covid-19. 55 personnes sont mortes après avoir reçu des vaccins contre le Covid-19.  Et en Californie, c’est l’arrêt des injections du vaccin Moderna en raison d’un trop grand nombre d’effets indésirables.
  • Au Canada, Gisèle Lévesque, la première vaccinée du pays a contracté la Covid-19 deux semaines après avoir reçu sa dose. Le virus continue de se propager au CHSLD Saint-Antoine, malgré l’opération de vaccination de la mi-décembre.
  • Le Québec, quant à lui, cherche à comprendre pourquoi des personnes qui ont été vaccinées ont contracté le Covid-19, notamment dans des CHSLD, comme l’explique le Dr Richard Massé, de la direction générale de la santé publique du Québec.
  • Chez nous, en Gaule, six cas d’effets indésirables graves après injection du vaccin Pfizer ont été recensés. Une personne est décédée deux heures après la vaccination avec le vaccin Pfizer. Quatre cas de réactions allergiques et deux de tachycardie ont été constatés après une vaccination contre le Covid-19, selon l'ANSM. Toujours chez nous, cinq personnes sont mortes. Elles avaient toutes plus de 75 ans et souffraient de comorbidités s’est empressé d’ajouter le gouvernement, le vaccin n’étant bien entendu pas responsable. En tout, pour l’instant, 139 cas d'effets secondaires graves ou inattendus ont été recensés en France.
  • La Norvège met en garde contre les risques de vaccination pour les personnes de plus de 80 ans : déjà 23 morts ! 13 des 23 décès constatés à la suite d’une injection du vaccin Pfizer « pourraient être » dus aux effets secondaires. Mais quelques jours après, la Norvège fait état, dimanche 3 janvier, de 29 personnes décédées qui ont toutes pour points communs d’avoir 75 ans ou plus et d’avoir récemment reçu une dose du vaccin contre Covid-19 de Pfizer.
  • En Allemagne, plusieurs personnes sont mortes peu de temps après avoir été vaccinées contre le coronavirus.

Voudrez-t-on se débarrasser de nos vieux qu’on ne s’y prendrait pas mieux. C’est très appétissant ne trouvez-vous pas ? Ce qui ressort de tous ces Faits, c’est que les vaccins Pfizer et Moderna neutralisent la réponse immunitaire face au virus, et que bientôt nous aurons des millions de mort pour finaliser le grand reset de Davos. Et faire bander de joie Schwab et sa clique de psychopathes.

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

Olivier

 

Voir les commentaires

Petit retour sur un grand gourou du système

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Klaus Schwab, ingénieur et économiste de formation, a fondé son Forum économique mondial (FEM) en 1971. Il sera massivement sponsorisé par les multinationales.

Klaus Schwab est le fondateur du Forum économique mondial. Avant l’arrivée du Covid-19, il avait déjà vigoureusement prôné la « Grande Réinitialisation » en utilisant le changement climatique comme facteur déclencheur de la crise. Mais ça, c’était avant ! Couillonavirus lui a fourni un prétexte encore plus direct de promotion pour ses projets de restructuration du monde.

Il est le co-auteur d’un livre tout au long duquel lui et son comparse semblent se réjouir des effets supposés des nombreuses « angoisses» suscitées par le virus. C’est pour eux la porte ouverte à la marche implacable de l'automatisation, à de profonds changements sociétaux. En particulier, la nouvelle obsession de l'hygiène entraînera la création de nouveaux emballages : fini goût, toucher, odorat.

Ce livre me fait penser au dernier bouquin d’Attali « L’économie de la vie » que je me suis forcé à lire pour pouvoir en parler. Ces individus semblent en effet, et d’un commun accord, se réjouir par avance de ce monde déshumanisé qui s’en vient. Une société sans vie, sans goût, vécue par écrans interposés où tout ce qui faisait que ce monde était vivable, grégaire, répondant aux appétences de chacun, n’existera plus.

Du haut de leur condescendance, ces « experts » postulants à la gouvernance-mondiale décident des « besoins » des masses. Des désirs supposés SURTOUT destinés à correspondre aux objectifs de rentabilité colportés par ces mêmes experts. Tout n’est qu’innovation numérique, automatisation massive "grâce" à «l'intelligence artificielle ».

Le maître mot reste cependant l’amour du prochain, cela va de soi ! Et puisqu’on aime, il convient, en une vision hautement progressiste, d’améliorer la Création Divine.  Pour se faire, des humains seraient alors artificiellement dotés de certaines des caractéristiques des robots, mais sans s'embarrasser le moins du monde de considérations éthiques.

Vous l’aurez compris, le FEM est donc une combinaison de cabinet-conseil capitaliste et de lobby géant. Ses visions dystopiques sont conçues pour piloter les investisseurs dans les domaines rentables la fameuse « Quatrième Révolution industrielle ». Une belle machinerie destinée à faire pression sur les gouvernements afin qu'ils soutiennent ces investissements au travers de subventions, d'allégements fiscaux, de marchés publics, de réglementations et de lois.

En bref, le FEM est le lobby des nouvelles technologies, de tout ce qui est numérique, de l'intelligence artificielle et du transhumanisme.

Cette organisation est actuellement devenue puissante parce que, et surtout en Europe, le rôle de l’Etat a été largement réduit à un rôle de réponse positive aux demandes de ces lobbies. Ils se sentent à l’abris des gens ordinaires. Pourquoi ? Ce sont eux qui, par leurs contributions financières aux campagnes électorales, font de la plupart des hommes politiques d'aujourd'hui des pantins entièrement dépendants des conseils de lobbies comme le WEF.

Macron et bien d’autres sont de ceux-là.

Chez l’oncle Sam, c’est le succès économique de l'industrie de la défense pendant la Seconde Guerre mondiale qui a donné naissance au Complexe militaro-industriel (CIM), devenu un pilier permanent de l'économie américaine. C'est le rôle dominant du CIM et les lobbies qui ont finalement transformé les USA en un capitalisme d'État en lieu et place de l'institution républicaine initiale. Bodybuildé par des budgets militaires de plus en plus grotesquement gonflés, le CIM a fini par donner naissance à des médias et à des groupes de réflexion endoctrinant, moralisateurs et de plus en plus phagocytant pour les intelligences.

Chez nous, en Europe, dernière marche avant leur Nouvel Ordre Mondial, le FEM peut être considéré comme le pendant du CIM. C’est lui qui prône l’avènement de l’IA pour promouvoir la « 4IR» qui dominera l'économie et la vie civile au quotidien.

Couillonavirus est pour eux un prétexte éphémère ; la nécessité de « protéger l'environnement » va devenir un prétexte plus pérenne. C’est pourquoi je vous conseille la lecture de Tonton Malthus est revenu. Il revient bientôt, revu et augmenté !

Schwab est ainsi un gourou prônant la tyrannie technologique de la 4IR qui, jusqu’ici, n’avait pas encore trouvé sa place au sein du capitalisme d'État américain. Mais, la Silicon Valley a massivement contribué à la campagne de Joe Biden, et ce dernier s'est empressé d'intégrer ses grands pontes dans son équipe de transition.

Ce sont ces différents acteurs majeurs qui nous font entrer de force dans l’ère Skynet, prouvant que la science-fiction ne l’est que le temps de devenir réalité. Ceux qui croient que la combinaison de l'IA (intelligence artificielle) à des objets du quotidien connectés à l'internet, des capteurs et de la technologie mobile apportera de nouvelles connaissances sur le bien-être des individus en matière de santé se leurrent.

Ces systèmes surveilleront nos vies, notre état de santé et nos sentiments en permanence. Ils fourniront à nos bourreaux des informations précises sur notre empreinte carbone, notre impact sur la biodiversité, et les environnements au sein desquels nous nous déplaçons. Je vous parle d’un monde où ces « magiciens » de la technologie veulent se débarrasser des agriculteurs, de leurs sols souillés et de leurs animaux malpropres et produire industriellement des aliments artificiels. Un monde où mode Soleil Vert, les morts trouveraient un avenir nutritionnel.

Le remplacement de l’homme par la machine est déjà à l'œuvre depuis des décennies.

Conjugué à la sous-traitance et à l'immigration voulue par les mêmes, il a affaibli le pouvoir collectif du travail. Mais les industries technologiques soutenant le FEM sont prêtes à aller plus loin, bien plus loin encore et également plus vite pour supplanter les humains et les priver de leur travail. Les technocrates gagnent très bien leur vie en privant d'autres personnes de la possibilité de gagner la leur. La crise du Covid-19 et les mesures de distanciation sociales qui l'ont accompagnée vont bientôt se traduire par la perte de millions d'emplois sous motif de Covid-19 et du CO2, l’ennemi numéro ONE de « sainte » Greta.

Pourtant, c’est le bon sens qui devrait faire loi. Un homme qui roule sur un vélo de livraison utilise une énergie renouvelable. Un robot ou un drone en fait-il autant ? Non. Ils nécessitent tous deux des piles, des piles et encore des piles ! Fabriquées à partir de quels matériaux, provenant d'où et produites comment, par d'autres robots ? D'où vient l'énergie qui remplace non seulement les combustibles fossiles mais aussi l'effort physique humain ?

Un autre fait MAJEUR est à prendre en considération ! Dans un livre que j’aime ENORMEMENT, il est écrit en Apocalypse 13 : 13 (un signe) en parlant de la Bête 666 « Elle opérait de grands prodiges, même jusqu'à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes. » Feux du ciel : laser, satellites en orbite, technologie HAARP, etc.

Opportunistes à souhait, nos prophètes de malheur prédisent en effet l'effondrement partiel de l'aviation civile et de l'industrie du transport aérien, les gens restant chez eux, collés à leurs écrans. Mais nous pouvons leur faire confiance, après avoir su assainir ce secteur, ils vont se l’octroyer définitivement. Amazon ayant réalisé des gains mirobolants en 2020, fonctionne désormais avec ses propres avions achetés au rabais. On peut compter sur nos génies du crime.

Le secteur aérospatial de la défense va devenir une exception et un refuge relativement sûr pour l'investissement. Au lieu de vacances passées sur des plages ensoleillées, nous pouvons nous attendre à des guerres spatiales. L’IA va réduire considérablement le temps nécessaire pour lier la décision à l'action qui en découle. Si la plateforme IA considère que c'est une opportunité, on fonce ! Tout comme à Wall Street, où s’échangent des millions d’actions en une fraction de seconde, la guerre ne sera plus qu'une compétition sur le temps de réaction largement supérieure à celui des méthodes de guerre traditionnelles.

Voilà pourquoi ceux qui ont une vision à plus ou moins long terme comprendront aisément que nous sommes mal barrés. Une Ursula Von der Leyen d’un côté de l’Atlantique et un John Kerry de l’autre jouent la même partition : celle du Forum économique mondial et du CIM. Inutile de vous dire que ce qu’on appelle communément « démocratie » va voler en éclats

Un boulevard est donc en train de s'ouvrir au Great Reset pour la simple et bonne raison que rien ne s'y oppose. Si j’ai consacré plusieurs articles à Trump et aux élections US, ce n’était pas pour rien. Ce sombre drame, cette élection grotesque, vont impacter le monde entier. Les imbéciles qui voyaient en Trump l’ennemi numéro UN, le raciste primaire voulu par les merdias toujours financés par les mêmes, vont comprendre un peu tard leur ERREUR MAJEURE.

La PSEUDO virulence des réactions des partisans politiques en présence aura été beaucoup de bruit pour rien. Une belle pagaille savamment orchestrée pour les bienfaits du FEM et du CIM. Les arguments assez vicieux n'ont visé que les personnes et non pas la politique.

Je sais que tout ce qui se déroule là, maintenant, est écrit depuis longtemps. Je ne suis pas un utopiste. Ce qu'il aurait fallu, c'est que tous les citoyens du monde se réunissent pour étudier les problèmes et se forger une opinion véritablement documentée sur les objectifs et les méthodes de développement du futur. Il n’en est rien, et le livre de la Révélation va donc aller à son terme.

Les Davosiens vont gagner, mais pour un court espace de temps. Ils vont néanmoins installer pour un bref moment une dystopie à faire pâlir de jalousie les rédacteurs du Meilleur des monde et de 1984. Pourquoi ?

Parce que tant qu'ils ne seront pas confrontés à des critiques précises, la Silicon Valley et ses alliés commerciaux et financiers continueront simplement à faire tout ce qu'ils s'imaginent pouvoir faire, du style couper Twitter ou Facebook à un Président en exercice quelles qu'en soient les implications sociales.

Ils vont continuer à filtrer les réseaux sociaux pour éradiquer tous ceux qui refusent de coopérer à cette pensée unique et castratrice pour les intelligences, fomentée par l’oligarchie luciférienne.

Ainsi, je ne suis ni gourou ni prophète, je ne suis qu’un modeste écrivain. Je peux néanmoins vous annoncer d’emblée que la véritable lutte d'envergure qui nous attend tous, se fera contre l'insignifiance.

J’ai 60 ans, je suis donc déjà trop vieux. Mais Ceux qui, bien que vaccinés, échoueront dans la lutte contre l'insignifiance formeront une nouvelle « classe inutile » du point de vue du système économique et politique.

Ils n’auront peut-être pas droit à une seconde dose, ou bien les nanoparticules inoculés au travers du vaccins viendront leur exploser les boyaux du crâne, comme dans l’épisode 7 saison 1 à la dixième minute de The Rain. BOUM !

À suivre, si tonton Schwab n’envoie pas un Terminator pour me faire la peau.

Olivier.

Voir les commentaires

Mais qui a donc volé la grippe ?

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Les masques et les tests PCR l’auraient ils tuée ? Nous l'aurait-on volé ? Excusez-moi de poser cette question bête mais l’une des caractéristiques les plus étranges de la prétendue « pandémie mondiale » de couillonavirus est justement la mystérieuse disparition de la grippe saisonnière. C’est comme si elle s’était évaporée dans l’air après avoir été le virus respiratoire saisonnier le plus courant.

En effet, juste derrière le PIB de tous les pays appliquant les conneries distanciatrices de nos petits capos du pouvoir, ce sont les chiffres des cas de grippe saisonnière enregistrés qui ont littéralement effectué un plongeon abyssale de près de 98 % dans le monde entier. D’où ma question à la con « Le Covid-19 a-t-il tué la grippe ? »

Selon l'institut Pasteur il y a entre 2 à 6 millions de personnes qui ont la Grippe chaque année. Si on prend 6 mois (les grippes d'été sont importées) cela fait entre 11 000 et 33 300 personnes par jour positifs à la Grippe. Au fait, elle est où la Grippe ?

Mais, sachez-le, le tragi-comique de cette sale pièce de théâtre ne s’arrête pas là. Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, les modes précis de la transmission et le rôle des asymptomatiques dans celle-ci font débat. C’est désormais terminé car les Chinois ont tranché par le biais d’une analyse géante réalisée à Wuhan sur dix millions de personnes. Elle démontre que les asymptomatiques ne contaminent personne, et donc que la pratique généralisée des tests PCR est inutile et explique l'échec de notre politique sanitaire actuelle.

Elle prouve que tout ce qu’il fallait faire, nous ne l’avons pas fait. Pour empêcher la transmission, il suffit seulement d'isoler réellement 1 semaine dans des établissements spécialisés les malades symptomatiques comme on l'avait toujours fait auparavant lors d'épidémies graves. Cela confirme que les mesures prétendument sanitaires qu'on nous impose depuis des mois sont totalement inefficaces, n'ont aucun fondement scientifique et qu'elles nous détournent des seules mesures efficaces (lavage des mains, quarantaine des malades symptomatiques) expliquant que les pays européens qui les imposent (France, Italie, Espagne, Belgique, Grande-Bretagne) se classent dans le top 5 européen des plus fortes mortalités attribuées au Covid-19.

Il est hautement probable que les tribunaux internationaux qui multiplient l'examen des plaintes contre les mesures dites sanitaires anti-Covid s'empareront rapidement de cette étude supplémentaire qui démontre l'inutilité du confinement et des tests PCR qui ne servent qu'à effrayer la population.

https://cdn.lbryplayer.xyz/api/v3/streams/free/fuellmichsenta/12f3db8ee248aff47d347df0ca5b4ea758a00e6a/c07e07

 

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

Olivier

Voir les commentaires