Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE DEEP STATE PREND PEUR

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

PRENEZ DONC UNE HEURE DE VOTRE VIE AFIN DE LIRE CETTE RETRANSCRIPTION DE FRANCE SOIR DE LA VIDÉO D'UN COLLECTIF DE MÉDECINS AMÉRICAINS CENSURE PAR LES GAFAS, C'EST ESSENTIEL A L'INFORMATION VRAIE ! ( deux articles)

Un collectif de médecins espagnols s'est  organisé pour dénoncer les mensonges officiels autour du Covid-19. Partout ça bouge, sauf en France où, à part le très controversé professeur Christian Perronne, pratiquement rien ne se passe. Il est, avec Raoult et quelques autres, le seul à en avoir une grosse paire dans le pantalon, puisqu'il est dans le viseur de l'Ordre des médecins et de l'AP-HP après des propos polémiques sur la chloroquine.

Pendant que la censure bat son plein concernant les vidéos de médecins qui remettent en question la version officielle du Covid-19, de l’autre côté les médias et les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) jouent aux putes. Ce qui permet à un aspect obscur des réseaux sociaux de continuer à œuvrer en toute impunité : celui des réseaux maçonniques pédophiles couverts en haut lieu.

L'épidémie fantôme n'est qu'un leurre, mais quand allez-vous vous réveiller pour ne pas donner raison à De Gaulle qui disait "les Français sont des veaux" ?!

Pendant ce temps, partout à l'étranger des médecins courageux disent stop à l’intox au Covid-19, après les Allemands et les Espagnols, ce sont des médecins américains qui jettent un énorme pavé dans la mare à tel point qu’il en a généré un tsunami.

Bien entendu, surprise : Facebook, Google / YouTube, Twitter Censor Viral Video of Doctors 'Capitol Hill Coronavirus Press Conference.

Facebook a supprimé une vidéo publiée par Breitbart News, qui était la publication Facebook la plus performante au monde lundi après-midi, d'une conférence de presse à Washington tenue par le groupe America's Frontline Doctors et organisée et parrainée par les Tea Party Patriots. La conférence de presse a réuni le représentant Ralph Norman (R-SC) et des médecins de première ligne partageant leurs points de vue et opinions sur le coronavirus et la réponse médicale à la pandémie. YouTube (qui appartient à Google) et Twitter ont par la suite également supprimé des images de la conférence de presse.

 

Le pire c'est que le propre site internet d'America's Frontline Doctors s'est trouvé piraté puis déconnecté.

Heureusement, France Soir en a réalisé une transcription numérique que vous pouvez trouver ici :

Transcription de la conférence de presse SCOTUS des médecins de première ligne de l'Amérique.Avertissement : Cette conférence de presse a été signalée et arrêtée par plusieurs plateformes de médias sociaux pour contenir des informations soi-disant «trompeuses» ou «fausses».

Membre du Congrès Norman: (00:00)

 

Simone Gold: (00:01)

 

Merci. Merci beaucoup aux membres du Congrès. Nous sommes donc ici parce que nous avons l'impression que le peuple américain n'a pas entendu parler de toute l'expertise qui existe dans tout notre pays. Nous avons des experts qui parlent, mais il y a beaucoup, beaucoup d'experts à travers le pays. Alors certains d'entre nous ont décidé de se réunir. Nous sommes les médecins de première ligne de l'Amérique. Nous sommes ici uniquement pour aider les patients américains et la nation américaine à guérir. Nous avons beaucoup d'informations à partager. Les Américains sont rivés et capturés par la peur en ce moment. Nous ne sommes pas autant retenus par le virus que par la toile d'araignée de la peur. Cette toile d'araignée est tout autour de nous et elle nous resserre et elle draine la force vitale du peuple américain, de la société américaine et de l'économie américaine.

 

Simone Gold: (00:53)

Cela n'a pas de sens. COVID-19 est un virus qui existe essentiellement en deux phases. Il y a la maladie en phase précoce et la maladie en phase tardive. Dans la phase précoce, soit avant d'attraper le virus, soit tôt lorsque vous avez contracté le virus, si bien sur vous avez contracté le virus, il y a un traitement. Nous sommes ici pour vous le faire savoir. Nous allons en parler cet après-midi. Vous pouvez le trouver sur America's Frontline Doctors, il existe de nombreux autres sites qui le diffusent en direct sur Facebook. Mais nous vous implorons d'entendre cela car ce message a été réduit au silence. Il y a des milliers de médecins qui ont été réduits au silence pour avoir annoncé au peuple américain la bonne nouvelle de la situation, que nous pouvons gérer le virus avec soin et intelligence, mais nous ne pouvons pas vivre avec cette toile d'araignée de peur qui resserre notre pays.

 

Simone Gold: (01:45)

Nous allons donc entendre maintenant de diverses positions. Certains vont vous parler de ce que le confinement a fait aux jeunes, aux plus âgés, aux entreprises, à l'économie et comment nous pouvons nous sortir du cycle de la peur. Dr Hamilton.

 

Dr Bob Hamilton: (02:03)

Merci, Simone. Et merci à tous d'être ici aujourd'hui. Je suis le Dr Bob Hamilton. Je suis pédiatre de Santa Monica, en Californie. J'y suis en pratique privée depuis 36 ans. Et aujourd'hui j'ai de bonnes nouvelles pour vous. La bonne nouvelle, c'est qu'en règle générale, les enfants prennent très bien ce virus. Rares sont ceux qui sont infectés. Ceux qui sont infectés sont hospitalisés en petit nombre. Et heureusement, le taux de mortalité des enfants est d'environ un cinquième de 1%. Les enfants tolèrent donc l'infection très fréquemment, mais sont en fait asymptomatiques.

 

Dr Bob Hamilton: (02:38)

Je tiens également à dire que les enfants ne sont pas les moteurs de cette pandémie. Les gens s'inquiétaient, au départ, de savoir si les enfants seraient réellement ceux qui propageraient l'infection. Le contraire se produit. Les enfants le tolèrent très bien, ils ne le transmettent pas à leurs parents, ils ne le transmettent pas à leurs professeurs. Le Dr Mark Woolhouse d'Écosse, spécialiste des maladies infectieuses pédiatriques et épidémiologiste, a déclaré ce qui suit. Il a déclaré: «Il n'y a pas eu un seul cas documenté de transfert de COVID d'un élève à un enseignant dans le monde.» Dans le monde.

 

Dr Bob Hamilton: (03:19)

Je pense qu'il est important que nous tous qui sommes ici aujourd'hui réalisent que ce ne sont pas vraiment nos enfants qui sont à l'origine de l'infection. Il est conduit par des personnes plus âgées. Et oui, nous pouvons renvoyer les enfants à l'école je pense sans crainte. Et c'est la grande question à l'heure actuelle, comme l'a fait allusion le membre du Congrès Norman, c'est la chose vraiment importante que nous devons faire. Nous devons normaliser la vie de nos enfants. Comment fait-on cela? Nous faisons cela en les ramenant en classe. Et la bonne nouvelle est qu'ils ne sont pas du tout responsables de cette infection. Oui, nous pouvons utiliser des mesures de sécurité. Oui, nous pouvons être prudents. Je suis tout à fait pour ça. Nous sommes tous. Mais je pense que l'important est que nous ne devons pas agir par peur. Nous devons agir par science. Nous devons le faire. Nous devons le faire.

 

Dr Bob Hamilton: (04:07)

Enfin, l'obstacle, et je déteste le dire, mais l'obstacle pour ramener nos enfants à l'école ne sera pas la science, ce sera les syndicats nationaux, les enseignants syndicat, l'Association nationale de l'éducation, d'autres groupes qui vont demander de l'argent. Et écoutez, je pense que c'est bien de donner de l'argent aux gens pour les EPI et différentes choses dans la classe. Mais certaines de leurs demandes sont vraiment ridicules. Ils parlent de, d'où je viens de Californie, l'UTLA, qui est l'union des enseignants de Los Angeles, exige que nous démobilisions la police. Qu'est-ce que cela a à voir avec l'éducation? Ils demandent d'arrêter ou de fermer toutes les écoles à charte privées, les écoles à charte privées. Ce sont les écoles qui éduquent les enfants.

 

Dr Bob Hamilton: (04:59)

Il va donc clairement y avoir des barrières. Les barrières ne seront pas scientifiques. Il n'y aura pas de barrières pour le bien des enfants. Ce sera pour le bien des adultes, des enseignants et de tout le monde, et pour le syndicat. C'est donc là que nous devons concentrer nos efforts et riposter. Alors merci à tous d'être ici et réintégrons nos enfants à l'école.

 

Dr. Stella Immanuel: (05:27)

Bonjour, je suis Dr. Stella Immanuel. Je suis médecin de premier recours à Houston, au Texas. En fait, je suis allé à l'école de médecine en Afrique de l'Ouest, au Nigéria, où j'ai pris en charge des patients atteints de paludisme, les ai traités avec de l'hydroxychloroquine et des trucs comme ça. Je suis donc habitué à ces médicaments. Je suis ici parce que j'ai personnellement traité plus de 350 patients atteints de COVID. Les patients diabétiques, les patients souffrant d'hypertension artérielle, les patients asthmatiques, les personnes âgées… Je pense que mon patient le plus âgé a 92… 87 ans. Et le résultat a été le même. Je les ai mis sur hydroxychloroquine, je les ai mis sur zinc, je les ai mis sur Zithromax, et tout va bien.

 

Dr Stella Immanuel: (06:12)

Au cours des derniers mois, après avoir soigné plus de 350 patients, nous n'en avons pas perdu un. Pas un diabétique, ni une personne souffrant d'hypertension artérielle, ni une personne asthmatique, ni une personne âgée. Nous n'avons pas perdu un seul patient. Et en plus de cela, je me suis mis, moi-même, mon personnel et de nombreux médecins que je connais sur l'hydroxychloroquine pour la prévention, parce que par le mécanisme même d'action, cela fonctionne tôt et comme prophylaxie. Nous voyons des patients, 10 à 15 patients COVID, tous les jours. Nous leur donnons des traitements respiratoires. Nous ne portons que des masques chirurgicaux. Aucun de nous n'est tombé malade. Ça marche.

 

Dr Stella Immanuel: (06:46)

Donc maintenant, je suis venu ici à Washington DC pour dire, Amérique, personne n'a besoin de mourir. L'étude qui m'a fait commencer à utiliser l'hydroxychloroquine était une étude qu'ils ont menée sous le NIH en 2005 et qui dit que cela fonctionne. Récemment, je faisais des recherches sur un patient qui avait le hoquet et j'ai découvert qu'ils avaient même fait une étude récente au NIH, qui est notre National Institute… c'est le National… NIH, quoi? Institut national de la santé. Ils ont en fait eu une étude et sont allés la chercher. Tapez hoquet et COVID, vous le verrez. Ils ont traité un patient qui avait le hoquet avec de l'hydroxychloroquine et cela a prouvé que le hoquet est un symptôme du COVID. Donc, si les NIH savent que traiter le patient avec de l'hydroxychloroquine prouve que le hoquet est un symptôme du COVID, alors ils savent certainement que l'hydroxychloroquine fonctionne.

Dr Stella Immanuel: (07:42)

Je suis bouleversée. Pourquoi je suis contrarié, c'est que je vois des gens qui ne peuvent pas respirer. Je vois des parents entrer, je vois des diabétiques assis dans mon bureau en sachant que c'est une condamnation à mort et qu'ils ne peuvent pas respirer. Et je les serre dans mes bras et je leur dis: «Ça va aller. Vous allez vivre. » Et nous les soignons et ils partent. Aucun n'est mort. Donc, si une fausse science, une personne parrainée par toutes ces fausses sociétés pharmaceutiques sort dire: «Nous avons fait des études et ils ont découvert que cela ne fonctionne pas. Je peux vous dire catégoriquement que c'est de la science fixe. Je veux savoir qui parraine cette étude. Je veux savoir qui est derrière cela parce que je ne peux pas traiter 350 patients et compter et personne n'est mort et ils ont tous fait mieux.

 

Dr Stella Immanuel: (08:21)

Je sais que vous allez me dire que vous avez traité 20 personnes, 40 personnes, et cela n'a pas fonctionné. Je suis un vrai témoignage. Je suis donc venu ici à Washington DC pour dire à l'Amérique que personne n'a besoin de tomber malade. Ce virus a un remède. Il est appelé hydroxychloroquine, zinc et zithromax. Je sais que vous voulez parler de masque. Bonjour? Vous n'avez pas besoin de masque. Il existe un remède. Je sais qu'ils ne veulent pas ouvrir d'écoles. Non, vous n'avez pas besoin que les gens soient enfermés. Il y a de la prévention et il y a un remède.

 

Dr Stella Immanuel: (08:48)

Et laissez-moi vous dire quelque chose, vous tous les faux médecins qui me disent: «Ouais. Je veux une étude en double aveugle. Je viens de vous dire, arrêtez de ressembler à un ordinateur, double aveugle, double aveugle. Je ne sais pas si vos puces fonctionnent mal, mais je suis un vrai médecin. J'ai des radiologues, nous avons des chirurgiens plasticiens, nous avons des neurochirurgiens, comme Sanjay Gupta qui disent: «Oui, cela ne fonctionne pas et cela cause des maladies cardiaques.» Permettez-moi de vous demander Dr Sanjay Gupta. Entends moi. Avez-vous déjà vu un patient COVID? Avez-vous déjà traité quelqu'un avec de l'hydroxychloroquine et il est mort d'une maladie cardiaque? Quand vous le faites, venez me parler car je m'assois dans ma clinique tous les jours et je vois ces patients marcher tous les jours de peur de mourir. Je vois des gens conduire deux ou trois heures à ma clinique parce qu'un médecin des urgences a peur du conseil d'administration du Texas ou a peur de quelque chose,

 

Dr Stella Immanuel: (09:35)

Je dis à tous les médecins qui sont assis et regardent mourir des Américains. Vous êtes comme le bon nazi… le bon, les bons Allemands qui ont vu des Juifs se faire tuer et vous n'avez pas parlé. S'ils viennent après moi, ils me menacent. Ils ont menacé de… je veux dire, j'ai reçu toutes sortes de menaces. Ou ils vont me signaler aux robots. Je dis, tu sais quoi? Je m'en fiche. Je ne vais pas laisser les Américains mourir. Et si c'est la colline sur laquelle je suis cloué, je serai cloué dessus. Je m'en fiche. Vous pouvez me dénoncer aux robots, vous pouvez me tuer, vous pouvez faire n'importe quoi, mais je ne vais pas laisser les Américains mourir.

 

Dr Stella Immanuel: (10:09)

Et aujourd'hui, je suis ici pour le dire, qu'en Amérique, il existe un remède contre le COVID. Toute cette folie n'a pas besoin de se produire. Il existe un remède contre le COVID. Il existe un remède contre le COVID qui s'appelle l'hydroxychloroquine. Cela s'appelle le zinc. Cela s'appelle Zithromax. Et il est temps pour la base de se réveiller et de dire: «Non, nous n'allons pas prendre cela plus longtemps. Nous n'allons pas mourir. Parce que laissez-moi vous dire quelque chose, quand quelqu'un est mort, il est mort. Ils ne reviennent pas demain pour se disputer. Ils ne reviennent pas demain pour discuter de l'étude en double aveugle et des données. Tous les médecins qui attendent des données, si six mois plus tard, vous avez découvert que ces données montrent que ce médicament fonctionne, qu'en est-il de vos patients décédés? Vous voulez une étude en double aveugle où des gens meurent? C'est contraire à l'éthique. Alors les gars, nous n'avons pas besoin de mourir. Il existe un remède contre le COVID.

 

Simone Gold: (11:02)

Mon Dieu. Dr Immanuelle également connu sous le nom de guerrier. Avant de présenter le prochain invité, je veux juste dire que je souhaite que tous les médecins qui écoutent cela apportent ce genre de passion à leurs patients. Et l'étude à laquelle le Dr Immanuel faisait référence se trouve dans Virology, qui parle d'une épidémie virale de SRAS qui affecte les poumons en provenance de Chine. Et ils ne savaient pas ce qui fonctionnerait. L'étude a montré que la chloroquine fonctionnerait. Cela ressemble exactement à ce que cela aurait pu être écrit il y a trois mois, mais en fait, c'est une étude en virologie, qui a été publiée par le NIH, l'Institut national de la santé lorsque le Dr Anthony Fauci était le directeur. Encore une fois, la publication officielle du NIH, Virology, il y a 15 ans a montré que la chloroquine… nous utilisons l'hydroxychloroquine, c'est pareil… un peu plus sûr… fonctionne.

 

Simone Gold: (12:03)

… coronavirus, ce qui n'est pas si nouveau. C'est 78% similaire à la version précédente. Le COV-1, sans surprise. Ça marche. Je vais maintenant vous présenter notre prochain orateur. Désolé. J'ai oublié de dire votre nom. Désolé.

 

Dr Dan Erickson: (12:12)

C'est d'accord. Dr Dan Erickson, le Dr Gold m'a demandé de parler du confinement, de son efficacité et est-ce que cela cause quelque chose de non financier? Ils parlent toujours de l'aspect financier, mais vous devez réaliser que le verrouillage, nous n'avons pas pris une économie de 21 billions de dollars et l'avons verrouillée. Ainsi, lorsque vous le verrouillez, cela pose des problèmes de santé publique. Nos lignes d'assistance téléphonique pour le suicide sont en hausse de 600%, notre violence conjugale. Différents domaines de l'alcoolisme sont tous à la hausse. Ce sont des problèmes de santé publique dus à un blocage financier. Nous devons donc être clairs sur le fait qu'il y en a, ce n'est pas comme si vous vous contentiez de verrouiller et d'avoir des conséquences sur les emplois des gens. Ils ont aussi des conséquences, des conséquences sur la santé à la maison. Nous parlons donc d'avoir un peu plus une approche mesurée, une approche cohérente. Si nous avons un autre pic à venir pendant la saison du rhume et de la grippe,

 

Dr Dan Erickson: (13:13)

Qu'est-ce qui est durable. Eh bien, nous pouvons socialement distancer et porter des masques, mais nous pouvons aussi ouvrir les écoles et ouvrir des entreprises. Donc, cette approche mesurée dont je parle, n'est pas inventée, elle se passe en Suède et leur décès est d'environ 564 par million. Royaume-Uni, confinement complet, 600 décès par million. Nous voyons donc que le confinement ne diminue pas de manière significative, le nombre de décès par million. Certains de leurs voisins nordiques ont moins de morts pour diverses raisons, je n'ai pas le temps de parler aujourd'hui. Alors quoi, mon message rapide ici dans une minute ou deux est simplement que nous devons adopter une approche durable. Une approche durable ralentit les choses, ouvre des écoles, ouvre des entreprises. Et puis on peut permettre au peuple d'avoir son indépendance et sa responsabilité personnelle de choisir de porter des masques et de se distancer socialement, au lieu de leur imposer des décrets, en quelque sorte les contrôler. Donnons-leur des données et laissons-les étudier ce que d'autres pays ont fait et prendre leur propre décision. C'est ce que j'aimerais partager. Je vous remercie.

 

Orateur 1: (14:28)

Y a-t-il des questions?

 

Simone Gold: (14:29)

Y a-t-il des questions?

 

Conférencier 2: (14:32)

Vous les gars, nous sommes tellement excités que je viens du Dakota du Sud? Vous avez peut-être entendu.

 

Simone Gold: (14:36)

Oui.

 

Conférencier 2: (14:38)

Je suis si heureux que vous prêchiez ce message.

 

Simone Gold: (14:39)

Vous savez, le Dakota du Sud a fait quelque chose d'intéressant. C'est intéressant que vous veniez de là. Le gouverneur n'a donc pas restreint l'accès à l'hydroxychloroquine.

 

Orateur 2: (14:46)

Nous savons.

 

Simone Gold: (14:49)

 

C'est vrai. Et vous étiez, je crois que vous étiez le seul État du syndicat à avoir fait cela. Et il y a eu des études qui tentent de montrer que cela ne fonctionne pas. Ils sont inexacts parce qu'ils sont administrés au moment, à la mauvaise dose, au mauvais patient soit trop, soit pendant longtemps. Le Dakota du Sud a donc fait mieux parce qu'il avait accès à l'hydroxychloroquine. Merci beaucoup.

 

Orateur 3: (15:06)

D'accord. Donc, si quelqu'un que nous aimons tombe malade du COVID et que vous avez dit le mot hydro, ou comment vous le dites, c'est limité. Comment pouvons-nous y avoir accès?

 

Simone Gold: (15:16)

Ouais. C'est la première question que nous nous posons tous chaque jour. Je veux que tu saches que tu n'es pas seul. De nombreux membres du Congrès m'ont demandé, comment puis-je l'obtenir? Donc les membres du Congrès ne peuvent pas l'obtenir, c'est pas de chance pour l'Américain moyen de l'obtenir. C'est très difficile. Vous devez surmonter quelques obstacles. Votre médecin doit avoir lu la science avec un œil critique et avoir éliminé la science indésirable. De nombreuses études ont été retirées comme vous le savez, et numéro deux, le pharmacien ne doit pas la restreindre. De nombreux États ont autorisé leurs pharmaciens à ne pas honorer la prescription médicale. Cela n'est jamais arrivé auparavant. Cela interfère avec la relation médecin-patient où le patient parle au médecin, honnêtement, et le médecin répond honnêtement au patient a été violé.

 

Simone Gold: (15:55)

Vous avez donc une période très difficile en tant qu'Américain moyen. Une partie des informations que nous partagerons plus tard cet après-midi est de montrer les taux de mortalité dans les pays où il n'est pas limité et les taux de mortalité où il est limité. J'ai donc des amis partout dans le monde maintenant à cause de cela. Et en Indonésie, vous pouvez simplement l'acheter au comptoir. C'est dans la section des vitamines. Et je suis ici pour dire au peuple américain que vous pouvez l'acheter au comptoir en Iran. Parce que les dirigeants en Iran, les mollahs en Iran, pensent qu'ils devraient avoir plus de liberté que les Américains. J'ai un problème avec ça. Mes collègues ont des problèmes avec cela. Nous n'aimons pas voir les patients mourir.

 

Julie: (16:26)

Donc, quand les gens ont des problèmes, ils devraient prendre le téléphone, ils devraient appeler leur État et leurs représentants et sénateurs fédéraux et dire que nous sommes le peuple américain.

 

Orateur 1: (16:42)

Permettez-moi de dire une chose [diaphonie 00:16:46].

 

Julie: (16:45)

Vous les gars, nous avons besoin que le public soit.

 

Orateur 1: (16:49)

Merci. Merci Julie. C'est exactement ça. Si vous entendez ce que vous êtes, lorsque vous entendez cela, si vous êtes inquiet et que vous vous demandez pourquoi vous ne pourrez peut-être pas y accéder, nous devons passer quatre appels, appeler votre gouverneur, appeler vos deux sénateurs et appeler votre membre du Congrès et dites-leur que vous voulez savoir pourquoi vous ne pouvez pas avoir accès à un médicament qui, selon les médecins, aidera à mettre fin à cela et nous aidera à réduire le nombre d'hospitalisations et le nombre de décès. Demandez-leur de lire l'étude du Dr Harvey Rich de Yale. C'est un professeur d'épidémiologie à Yale. Et à partir de là, vous trouverez d'autres études.

 

Orateur 4: (17:31)

Oui. Je voulais demander comment les gens font-ils confiance aux données qu'ils consultent chaque jour? Les chiffres sont si variables lorsque vous allez à Johns Hopkins, CDC, qui divise les décès par COVID en différentes catégories liées à la pneumonie, d'autres choses où nous obtenons les bonnes informations pour avoir un sens?

 

Simone Gold: (17:52)

Donc, le seul chiffre auquel je pense qu'il vaut la peine de prêter attention, et même ce chiffre n'est pas si utile, c'est la mortalité, car c'est un chiffre précis et rapide. Le numéro de cas est donc presque sans importance. Et c'est parce qu'il y a beaucoup d'inexactitudes avec les tests. Et même si le test est précis, la plupart des gens sont asymptomatiques ou légèrement symptomatiques. Ce n'est donc pas si important de le savoir. Donc, le nombre de cas, que vous voyez augmenter tout le temps dans les nouvelles, est fondamentalement hors de propos. Et si vous nous aviez dit il y a quelques mois, que c'était le chiffre sur lequel les médias allaient devenir fous, nous aurions tous ri de cela. Je veux dire, c'est essentiellement l'immunité collective. Il y a beaucoup de gens qui ont été testés positifs sans symptômes ou avec des symptômes très légers. Le seul chiffre qui mérite donc d'être pris en compte est la mortalité.

 

Simone Gold: (18:33)

Quand on regarde la mortalité, c'est une maladie qui prend, qui tue malheureusement nos membres les plus fragiles de la société. Les personnes atteintes de plusieurs maladies comorbides, en particulier le diabète, l'obésité est un problème majeur. On n'en parle pas, mais ça l'est. C'est un fait. Maladie coronarienne, maladie coronarienne grave, des gens comme ça. Et aussi si vous êtes plus âgé, c'est un facteur de risque. Mais le plus grand facteur de risque est si vous avez des conditions comorbides. Si vous êtes jeune et en bonne santé, ce n'est pas… Vous allez récupérer. Si vous avez moins de 60 ans sans conditions comorbides, c'est moins mortel que la grippe. Cela semble être une excellente nouvelle pour les Américains, car ce n'est pas ce qu'on vous dit. Je dirais que la réponse est qu'il est très difficile d'obtenir des chiffres précis.

 

Orateur 5: (19:13)

Ceci est [inaudible 00:19:13] de Breitbart News, si vous aviez un message au Dr Anthony Fauci, que lui diriez-vous?

 

Orateur 1: (19:18)

Écoutez les médecins. [inaudible 00:19:21] les médecins de première ligne. Ayez une réunion avec les médecins de première ligne, et peut-être que j'ai besoin de le dire dans le micro. Mon message au Dr Anthony Fauci est d'avoir une réunion avec ces médecins de première ligne qui voient de vrais patients. Ils touchent la peau humaine. Ils regardent les gens dans les yeux, ils les diagnostiquent et les aident à vaincre le virus. Ce sont eux qui parlent aux patients, ont des réunions avec eux et le font tous les jours et découvrent ce qu'ils apprennent sur le virus de première main. Et c'est, et il est important de le comprendre, que nous avons ici des médecins qui ne sont pas des médecins d'urgence. Ils empêchent même les patients de se rendre aux urgences. Donc, s'ils n'écoutent les urgences ou les soins intensifs qu'à la fin tragique de la vie d'une personne, ils ne comprennent pas toute l'histoire. Ils doivent revenir ici la partie précédente. Et ils doivent également comprendre ce que le confinement et les craintes font aux patients de tout le pays, car il y a beaucoup de conséquences imprévues, dont les médecins peuvent parler.

 

Dr Stella Immanuel: (20:30)

Puis-je dire quelque chose. Mon message au Dr Anthony Fauci est à quand remonte la dernière fois que vous mettez un stéthoscope sur un patient? Que lorsque vous commencez à voir des patients comme nous le voyons quotidiennement, vous comprendrez la frustration que nous ressentons. Vous devez commencer à ressentir les Américains comme nous, les médecins de première ligne, ressentons. Je dois commencer à réaliser cela. Ils vous écoutent. Et s'ils s'adressent à vous, vous devez leur donner un message d'espoir. Je dois leur donner un message qui va avec ce que vous savez déjà que l'hydroxychloroquine fonctionne.

 

Conférencier 6: (21:06)

J'ai une question pour le Dr Warrior.

 

Simone Gold: (21:09)

Dr Immanuel.

 

Conférencier 6: (21:10)

Dr Immanuel, d'accord. Vous avez mentionné précédemment certains résultats remarquables que vous avez obtenus en traitant vos propres patients. Elle a dit, je crois qu'elle a dit 300 patients.

 

Dr Stella Immanuel: (21:17)

Oui. Oui.

 

Orateur 6: (21:19)

Avez-vous pu publier vos découvertes et résultats [inaudible 00: 00: 21: 22].

 

Dr Stella Immanuel: (21:22)

Nous travaillons actuellement à sa publication. Nous y travaillons, mais c'est ce que je vais dire. Des gens comme le Dr Samuel [inaudible 00:21:29] ont publié les données. Et ma question est, et? Cela vous fera voir des patients. Il n'y a pas de données dans le monde. Oui. Mes données sortiront. Quand cela sort. C'est génial. Mais en ce moment, les gens meurent. Donc, mes données ne sont pas importantes pour vous pour voir les patients. Je le dis à mes collègues qui parlent de données, de données, de données.

 

Orateur 6: (21:44)

Si je peux poser juste une autre question.

 

Simone Gold: (21:46)

Puis-je simplement intervenir. Il y a beaucoup de données [diaphonie 00:21:49] à ce sujet. Tous les cliniciens n'ont pas besoin de publier leurs données pour être pris au sérieux. Les médias ne l'ont pas couvert. Il y en a une tonne. J'ai un compendium sur americasfrontlinedoctors.com, il y a un compendium de toutes les études qui fonctionnent avec l'hydroxychloroquine. Le taux de mortalité a été publié à Detroit, moins d'un… C'était le week-end du 4 juillet. Ils l'ont publié. La mortalité de moitié chez les patients gravement malades, les patients qui l'attrapent tôt, on estime que la moitié à trois quarts de ces patients ne seraient pas morts. Nous parlons de 70 000 à 105… 70 à 100 000 patients seraient encore en vie si nous suivions cette politique. Il y a beaucoup de données publiées. [diaphonie 00:22:27].

 

Dr Stella Immanuel: (22:26)

Même avec le Dr Rich. Le Dr Rich a publié des données récemment. Il y a donc beaucoup de données là-bas. Ils n'ont pas besoin de moi pour prendre ces décisions.

 

Orateur 6: (22:34)

Si je peux poser une autre question. Il y avait une petite fille qui il y a à peine quelques jours [inaudible 00:22:37] par ailleurs en bonne santé et il a été conclu qu'elle est décédée du COVID-19, donc j'étais curieux de votre point de vue, vous pensez que cette petite fille est peut-être morte de certains autre condition et il a été attribué au COVID-19 ou y a-t-il une autre raison pour laquelle elle [diaphonie 00: 00: 22: 52].

 

Dr Stella Immanuel: (22:52)

Je ne le ferai pas. Je ne pourrai pas dire cela tant que je n'aurai pas regardé l'histoire de la petite fille et ce qui s'est passé. Je sais que j'ai pris soin de beaucoup de membres de ma famille et que je vois beaucoup d'enfants qui présentent généralement des symptômes bénins, mais je ne peux pas parler d'enfants que je n'ai pas examinés.

 

Dr Bob Hamilton: (23:07)

Quel était encore l'âge de l'enfant?

 

Orateur 6: (23:10)

Elle avait neuf ans.

 

Dr Bob Hamilton: (23:10)

D'accord. Alors écoutez, il y a des enfants qui meurent de cette infection. Et la réalité est que lorsqu'ils meurent, ils semblent avoir des comorbidités. Vraiment, vous devez en quelque sorte examiner chaque cas individuel. Uniquement, il y a eu un peu plus de 30 patients dans tout le pays, dans la catégorie d'âge de 15 ans et moins, qui sont décédés du COVID. Souvent, ils ont des comorbidités comme une maladie cardiaque. Ils souffrent d'asthme, ils ont d'autres problèmes pulmonaires. Alors je ne sais pas, nous ne connaissons pas la réponse à cette fillette de neuf ans, tragiquement. Elle est décédée et elle n'est plus avec nous, mais il y a probablement, si vous creusez dedans, il y a probablement une histoire derrière.

 

Conférencier 1: (23:48)

Dr Hamilton, avez-vous vu des patients qui ont des effets secondaires indésirables parce que les écoles ont été fermées, qui souffrent de dépression ou de suicide?

 

Dr Bob Hamilton: (23:54)

Je veux dire, je pense qu'il est de notoriété publique que les écoles n'étant pas ouvertes, quand vous pensez à votre expérience au collège et au lycée ...

 

Dr Bob Hamilton: (24:03)

… ne pas être ouvert. Quand vous pensez à votre expérience au collège et au lycée, à quoi pensez-vous? Vous pensez aux fêtes et vous pensez aux matchs de football, à la socialisation. Ce sont les choses auxquelles nous pensons. Ceux-ci sont tous fermés, les gars. Personne ne s'amuse plus. Et je vais vous dire que ce sont des années critiques de la vie pour se mélanger avec d'autres enfants, d'autres personnes, et cela a été fermé. Alors oui, il y a beaucoup de comorbidités qui accompagnent l'arrêt. Nous parlons d'anxiété, nous parlons de dépression, de solitude, de maltraitance et d'enfants qui ont des… Les enfants qui ont des besoins spéciaux, les enfants ne vont pas bien non plus. Il existe donc une longue liste de complications qui surviennent lorsque vous mettez en quarantaine et enfermez des personnes.

 

Conférencier 7: (24:48)

Donc, une extension de ce dont vous venez de parler, nous entendons toutes ces études et tous ces sondages selon lesquels les mamans ont peur de retourner au travail parce qu'elles ont laissé leurs enfants aller à l'école, elles ne devraient pas vont à l'école parce qu'alors ils sont exposés, et si les mamans retournent à l'école, alors les grands-parents âgés, ils sont [diaphonie 00:25:04].

 

Dr Bob Hamilton: (25:04)

Bon, eh bien, c'est la grande [diaphonie 00:25:05].

 

Orateur 7: (25:06)

Pouvez-vous nous en parler, s'il vous plaît?

 

Dr Bob Hamilton: (25:07)

Bien sûr. Oui, c'est un gros problème parce que les gens ont peur que leurs enfants ne tombent pas particulièrement malades, parce que je pense qu'ils apprennent la vérité, c'est que cette infection est bien tolérée par les enfants. Mais certainement, ils regardent leur environnement, leur famille unique et je pense que dans certaines situations, cela peut être une peur appropriée. Cependant, je pense qu'en général, une règle générale dans tout le pays, les enfants peuvent retourner à l'école. Peut-être que quelques enfants ici et là, leur situation de vie, leurs soins, cela peut être un problème potentiel. Mais encore une fois, pour les jeunes enfants en particulier, ce ne sont pas eux qui transmettent la maladie aux adultes.

 

Orateur 7: (25:52)

L'hydroxychloroquine ne serait-elle pas ...

 

Dr Stella Immanuel: (25:52)

Je vais en parler.

 

Conférencier 7: (25:52)

Peut-être que le Dr Immanuel peut en parler, ou quelqu'un d'autre.

 

Dr Bob Hamilton: (25:53)

Eh bien, l'hydroxychloroquine, oui. [diaphonie 00:25:56].

 

Conférencier 7: (25:53)

En termes de prophylaxie.

 

Dr Bob Hamilton: (25:53)

Cela peut être fait. Oui, cela peut être utilisé. [diaphonie 00:26:06]

 

Dr Stella Immanuel: (26:06)

 

À suivre.

 

https://www.facebook.com/watch/live/?extid=aSAplnpL1IHwjy0S&v=770670327072360&ref=watch_permalink  

http://www.francesoir.fr/societe-science-tech/traitement-du-professeur-raoult-le-point-sur-les-connaissances-actuelles

Voir les commentaires

UN MONDE DE TARES

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Aujourd’hui le combat fait rage mais il ne se voit pas, car il est occulté par le MASQUE du coronavirus. Il s’agit d’une guerre de la conscience, d’un combat de l’esprit, d’un passionnant événement mondial depuis longtemps prophétisé et que nous vivons en en direct live, en cette année 2020.

Seriez-vous prêts à vous faire péter les neurones en grands coups de nanoparticules pour quelques euros ? Le Sars CoV-2 dans vos p’tites veines pour quelques milliers d'euros ? C'est la proposition formulée par plusieurs géants de chez Big pharma afin d’accélérer la production de la poudre de perlimpinpin. La course mondiale au profit est lancée pour découvrir le premier vaccin contre le Covid-19. Plus d'une centaine de « soupes » sont en cours de développement et les laboratoires tentent, tant bien que mal, de raccourcir leurs délais.

Les essais sur l'homme peuvent fournir des informations beaucoup plus rapidement que les essais d'efficacité classiques. Question : infecter volontairement un individu correspond-t-il au principe fondamental de la médecine, qui est de soigner ? Cette pratique présente des risques pour la santé, des risques sévères, possiblement mortels.

Certains comités médicaux s’offusquent donc et à juste titre de ce genre de possibilité. Une position qui tranche avec celle de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a émis le 6 mai une note favorable et les « critères pour rendre acceptable un challenge infectieux ». L'OMS prône un encadrement strict des essais cliniques et de la sélection et prévention des volontaires, sans refuser la tenue de ces « challenges ».

Je suis un « conspirationniste » comme ils disent ! Il y a plus de dix ans, et en tant qu’ex-électronicien, j’évoquais déjà l’Intelligence artificielle IA dans mes bouquins. On me disait souvent dans mon entourage « tu exagères Olivier ! ». En 2015, dans J’ai à te parler, j’ai consacré un chapitre entier à la robotique et la manière à laquelle elle allait prochainement nous éradiquer nos jobs et plus encore.

Certains lecteurs m’ont dit « tu exagères Olivier ! ». 5 ans plus tard, jetez donc un œil à mon article du 28 juillet : http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/07/l-antichrist-et-la-solution-finale.html et vous verrez bien si j’exagère !

Dans cet article et celui d’hier, je parle l’identification numérique, prochainement dopée par la vaccination : « Ils vont l’exploiter style Big Brother afin de tracer l’humain puis pour l’identification de vos actes et de vos gestes 24h sur 24, bien plus efficacement qu’avec des caméras ». Et c’est là que la 5G entre en action. Si j’avais parlé de cela il y a ne serait-ce qu’un an, ou du fait que 4 milliards d’humains se retrouveraient tous confinés, on m’aurait dit « tu exagères Olivier ! »

On pourrait croire que l’acceptation mondiale de la vaccination puis celle du contrôle automatisé des informations vaccinales associées à l’identité numérique seront probablement les plus difficiles à franchir. J’aimerais l’espérer, mais à voir le nombre de crétins qui marchent dans la rue ou conduisent leur voiture avec un masque, j’en doute.

Le plus grand marché jamais imaginé par Big pharma repose sur l’intox et la peur ainsi que l’aide des GAFAMs. C’est pourquoi ILS EXERCENT aujourd’hui une pression aussi énorme sur les médias et les gouvernements. C’est pourquoi ILS imposent le port du masque, et rament pour trouver toujours plus de cas de cluster et d’infections alors que l’épidémie est terminée.

Si l’intox fonctionne, et si suffisamment font caca culotte, le pouvoir financier en profitera pour instaurer le marquage ou la puce qui permettra tous les paiements et éliminera l’argent liquide. L’élite surfe sur les addictions de l’humain esclave de ses peurs et de son besoin de sécurité. On va bien « rigoler » durant l’hiver 2020-2021 avec la convergence des spectres d’un reconfinement et d’une vaccination imposés, et la transition entre le trop plein de révélations et l’effondrement final. Les humains qui acceptent aujourd’hui volontiers de porter le masque, par peur d’attraper ou de transmettre le virus, seront ces futurs cobayes dont je parlais en début d’article, et il y en a en nombre suffisant.

Néanmoins l’ampleur de la pression corruptrice qu’ils exercent sur les gouvernements et les médias (affaire de la chloroquine, affaire du masque obligatoire etc.), l’incompétence de nos décideurs et de leur conseils (pseudo) scientifiques, tout cela commence à se voir même chez les plus zombifiés. Ne reste qu’à espérer que ce port du masque que l’on nous impose aujourd’hui, alors que rien ne le justifie si l’on examine les courbes d’évolution du nombre de morts, va achever d’éveiller les presque morts.

C’est pour cela que mes singes ont de quoi se marrer, et je ne vous parle même pas des révélations, des plus effrayantes aux plus extraordinaires, qui vont bientôt arriver, avant la fin 2020. Le Deep State exploite le mensonge et il a intérêt à empêcher la vérité d’être diffusée. Attendons les élections US, les scandales pédophiles qui vont continuer à débarquer et réveiller tout le Walking Dead. C’est pourquoi ils s’affairent tous à vouloir vacciner, contrôler, surveiller, identifier, tracer, etc. Leur rêve est un dream en vert : un Soleil Vert. Il serait donc légitime pour eux de nous cloner, de nous vendre, de violer, charcuter, d’hybrider avec des animaux, de cultiver en laboratoire, etc.

J’arrête là parce que je sens que ce genre de propos va exciter Ton Gates et nous le mettre tout en érection le salopard.

À suivre.

Olivier

Voir les commentaires

L’industrie de la peur

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Depuis quelque temps, je semble avoir surtout Gates et Soros et ligne de mire. Je n’oublie pourtant pas les Rothschild et mon « ami » Roro (Rockefeller) auquel j’ai consacré plusieurs chapitres dans mes bouquins tant son « œuvre caritative » en faveur de la santé des gueux réclamerait des milliers de pages qui resteront à écrire, tant sa philanthropie masque l’eugénisme style Bill Gates. Ainsi, cet article s'emboîte-il parfaitement avec :

http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/07/l-antichrist-et-la-solution-finale.html

Staline et tonton Adolphe sont souvent repris comme « mètre-étalon » de l’horreur. En réalité, j’en parle énormément dans le 1er tome du Centième Gueux, tandis que de nombreux pays d’Europe adoptaient des lois eugénistes, au 20e siècle, L’URSS refusait d’en instituer. On peut pour cela, si je puis me permettre ce propos « remercier » l’agronome Trofim Lyssenko, lequel niait le déterminisme génétique.

En revanche, les mesures discriminatoires, instaurées aux États-Unis dès 1907, ont inspiré les nazis, en 1935. On peut « saluer » pour cela l’Eugenics Record Office, subventionnée par Andrew Carnegie le magnat de l’acier et John Davison Rockefeller, celui du pétrole. En 1935, Harry Laughlin, proche collaborateur du biologiste Charles Davenport qui dirigea le Cold Spring Harbor Laboratory de Long Island, accepta un doctorat honoris causa pour « sa science du nettoyage ethnique », mais ne put se rendre en Allemagne, pour y recevoir cet honneur.

Roro et sa Fondation demeurèrent actifs et en lien avec les nazis, avant, pendant et après la Seconde Guerre mondiale.

En ce moment, les sceptiques toujours avides de cracher sur le travail des « conspirationnistes », peuvent accéder au site de cette fondation. J’ai déjà consacré un article sur ce sujet et plusieurs pages (pages 138-139) dans De Mammon à Corona.

 

https://www.thebookedition.com/fr/de-mammon-a-corona-p-375958.html

Sur leur site un document est consacré au coronavirus, page 18. Il y est fait mention de la création d’une brigade style Big Brother. Elle serait munie d’appareils électroniques et de thermomètres, afin de tester en permanence les promeneurs dans leur quartier, les automobilistes, en pouvant obliger au confinement tout individu présumé porteur du virus, en s’autorisant à vérifier ses réseaux sociaux, forcer au confinement toutes les personnes avec lesquelles il aurait été en contact, décider du temps de confinement de chacun et qui aurait la permission de retourner travailler.

Cette démarche permettrait à l’élite de supprimer les emmerdeurs, tous ceux qui, comme moi, dénoncent ce genre de salopards. Les gens suspectés d’être des « asymptomatiques » potentiellement porteurs de virus, seraient ainsi du pain béni pour eux et susceptibles d’être arrêtés comme quiconque déplaît aux autorités

On peut y lire qu’un individu ayant été atteint par le coronavirus, en dépit du fait d’en être guéri, pourrait à nouveau être infecté, même suite à une vaccination. Déjà c’est pour eux se tirer une balle dans le pied en prouvant que leur fichu vaccin ne sert strictement à rien, mais le plus dangereux est que cela suppose un droit permanent à suspecter les gens et à les vacciner à répétition, tout en reconnaissant que ces injections ne garantissent pas l’éradication d’un virus.

On retrouve bien là la logique que je tente de déployer dans le premier volet de l’article http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/07/l-antichrist-et-la-solution-finale.html

À partir d’une plateforme mondiale, ils se permettraient ainsi de cibler les zones soi-disant à risque et d’y intervenir, au-delà des lois des pays indépendants, ce qui donnerait l’aval à des éliminations eugénistes, sans que le gouvernement local puisse réagir, puisque les fabricants des vaccins employés recevraient la promesse de ne jamais être poursuivis en Cour, quel que soit le résultat de la campagne de vaccination, le niveau sécuritaire de leurs soins ou le nombre de décès des gens traités. Sachez qu’actuellement Bill Gates s’active auprès des différents gouvernements afin d’obtenir l’immunité nécessaire à ne pas être poursuivi par les centaines de milliers d’individus qui seront victimes des effets secondaires de sa vaccination forcée. Il le reconnait lui-même.

Nos merdias sont en faillite, et sans nos impôts ils seraient cuits. Bill en finance beaucoup (style le Monde) afin d’être encensé et passer pour le petit malheureux de service et ça donne ceci :

  • Libération ; Covid19 : Bill Gates au cœur des théories du complot.
  • France info ; Coronavirus : comment Bill Gates est devenu la cible favorite des complotistes, des antivaccins et de l'extrême droite.

Bill réclame sa carte de santé biométrique pendant que la fondation Roro demande l’imposition d’une carte d’identité sur laquelle des informations liées à la santé du détenteur seraient codifiées et disponibles en permanence aux autorités.  Sans cela, vous ne pourrez pas voyager à l’étranger, ni acheter des billets de transport régional, de spectacles, etc.

Là où souvenez-vous, des associations de porteurs du VIH avaient demandé à garder secret leur état de santé, afin de ne pas subir de discrimination lors d’une demande d’emploi ou de signature d’un contrat d’assurance-vie, désormais ce sera open bar !

Ce sont quelques hommes d’affaires, liés au domaine de l’informatique, ou de la pharmaceutique, en collusion avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et la Banque Mondiale, qui feront la loi, la leur. Ils désirent passer outre les États et la Déclaration Universelle des droits de la Personne, en imposant un régime dictatorial mondial, en s’autorisant le droit de confiner des citoyens, d’emprisonner, de vacciner, de suspecter, de contrôler leurs déplacements et toutes leurs transactions, en s’attribuant, eux, L’IMMUNITÉ TOTALE et l’impunité complète.

À part cela, il n’y a pas de complot !!!

Qui peut croire que Bill Gates, soit devenu soudainement philanthrope ? N’a-t-il pas permis qu’on emploie des enfants et des adolescents, surveillés à la pointe de fusils, dans les mines de la République Démocratique du Congo, pour y extraire le cobalt qui entre dans la fabrication des téléphones cellulaires et des ordinateurs ?

Pensez-vous vraiment que lui et les siens, tous ces politiciens et affairistes qui ne voient aucune urgence à assainir l’environnement, lorsque les mesures à prendre semblent coûteuses, se préoccupent sincèrement de la santé des pauvres, des faibles et des vieillards, en promouvant une vaccination mondiale ? Pour Gates un p’tit africain vaut bien moins que l’un de ses fameux moustiques modifiés génétiquement qu’il s’obstine à vouloir produire. Ces gens-là sont des psychopathes !

Pour se lancer dans une telle entreprise, il faut qu’elle soit lucrative. Et cette motivation est l’unique préoccupation de ces individus. En conséquence, il est injustifiable de prétendre que l’on doive procéder à une vaccination mondiale, parce qu’une minorité risque déjà de mourir, de problèmes cardio-respiratoire, d’un cancer, du SIDA ou du diabète. Cette vaccination intensive d’individus, non atteints par le Covid-19, sera un acte totalitaire. Surtout lorsque l’on sait, puisque Gates le reconnait lui-même, que ce vaccin pourrait entraîner le décès d’entre 10% et 15% de ceux qui le recevront et n’ayant pourtant aucun risque de périr du coronavirus.

Il n’y a jamais eu de démocratie, il y a une volonté maçonnique d’Ordo Ab Chaos favorable à l’instauration définitive d’un NOM. Une société démocratique ne devrait jamais promouvoir la méfiance mutuelle et l’individualisme, en recommandant une distanciation sociale. Porter un masque entrave la respiration et fait réabsorber le dioxyde de carbone nocif, éjecté à l’expiration. De plus de nombreuses autres pathologies en découlent et les champignons sont là dans un milieu bien chaud et humide afin de proliférer et s’attaquer ensuite aux poumons des gueux. Mais ce n’est pas grave, on mettra cela encore une fois sur le compte du Covid-19 !

Actuellement, les causes de mortalités qui, normalement, seraient corrélées aux troubles cardiorespiratoires, au SIDA, au diabète ou au cancer, sont attribuées sans vérification au coronavirus, afin de maintenir la population dans la croyance d’une menace plus importante qu’auparavant et qui serait permanente. C’est la PEUR qui gère et doit guider les décisions qui, soyez en sûrs seront favorables pour eux et mortifères pour nous. Car tout est prévu d’avance :

http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/01/tout-est-prevu-et-depuis-longtemps.html

Beaucoup trop de mougeons à la cervelle zombifiée diront « Tu exagères » ou « tu vois des complots partout », voici quelques phrases pour aider à penser, tout en enjolivant les masques que l’on porte « pour ne pas contaminer les autres » lorsque nous n’avons pas la grippe… Un seul vaccin serait à mon sens efficace, celui contre la connerie humaine. Là il en faudrait bien quelques milliards de doses !!!

À suivre.

Olivier

Voir les commentaires

L’ANTICHRIST ET LA SOLUTION FINALE

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Les milieux évangéliques parlent constamment d’un antéchrist qui reste à venir AUX TEMPS DE LA FIN, le fils de la perdition et de Satan en personne, parfait antagonisme de ce qui s’est déroulé il y a deux milles ans avec la VENUE DU FILS DE L’HOMME.

Personnellement, lorsque j’analyse la situation mondiale depuis ma naissance en 1960, tout me laisse à penser que ces temps de la fin, nous y baignons déjà jusqu’aux trous de nez, et depuis un bon moment déjà. Et, à cet égard, Vatican II constitue pour moi une borne temporelle incontournable !

Tout comme le Paradis terrestre avec nos parents y vivants nus comme des vers relève de l’image d’Epinal, l’idée d’un Satan vivant sous terre avec ses hordes de démons prêts à fondre sur nous relève de l’enfantillage bien habile pour dissimuler la VÉRITÉ aux gueux depuis des siècles.

N’oublions pas que, durant longtemps, la lecture de la Bible est restée interdite au commun, et réservée à ceux qui étaient alors libres d’en donner leur propre version édulcorée, teintée volontairement d’une démonologie propre à effrayer le peuple en le gardant ainsi sous la coupe de l’élite dirigeante. Ça n’a nullement changé, et j’en veux pour preuve le Covid-19, le nouveau vecteur de propagation d’une peur toujours plus utile à l’élite de tonton Gates.

Ainsi, vous l’aurez sans doute deviné, je ne crois pas au Diable, mais je crois en la dichotomie de la « bête » humaine. Traduction : « tu veux voir le démon, regarde-toi dans une glace ! »

On a donc supposé, pendant des siècles, qu'une condition préalable à la venue de l'Antéchrist serait un Nouvel Ordre Mondial, une dystopie sous laquelle les frontières nationales se dissolvent et les groupes ethniques, les idéologies, les religions et les économies du monde entier en font tout autant sous une souveraineté unique et dominante. A la tête de ce Gloubi Boulga infecte mais non utopique, une seule « personnalité » fera surface. Il apparaîtra comme l’agneau de la Fabien Society, un homme distingué, mais deviendra finalement un féroce sanguinaire devant lequel Staline et Hitler seront des enfants de cœur (Daniel 8 : 23).  

C’est lui qui facilitera un gouvernement mondial unique, une religion universelle et un socialisme mondial déjà bien avancé. Commencez-vous à comprendre pourquoi les églises et les cathédrales brûlent, pourquoi on cherche à opposer toutes et tous (blancs, noirs, arabes, hommes contre femmes, LGBTQ, etc.)?Pourquoi toutes les valeurs morales se dissolvent face à une technologie chaque jour plus oppressive, et surtout, pourquoi Dieu doit définitivement disparaître de l’équation humaine ?

Ceux qui refuseront le Nouvel Ordre Mondial de ce « fils de la perdition » seront emprisonnés et éradiqués jusqu'à ce qu'il s'exalte enfin au-dessus de tout ce qui est appelé Dieu, ou qui est adoré, de sorte que lui, en tant que Dieu, soit assis dans le temple de Dieu. Ça c’est la version évangélique qui nous dépeint une prophétie biblique décrivant ce tyran à venir comme le plus meurtrier de l'histoire humaine.

On doit y voir un démon fait homme qui essaiera, pour le compte de son père, de mettre en œuvre une solution finale satanique pour infliger un génocide bien au-delà de celui accompli par Hitler ou Staline. Et cette ère à venir est plus proche que beaucoup ne peuvent l'imaginer, mais la plupart ne comprennent pas les événements qui nous attendent.

Ainsi, évangéliquement, un homme de péché apparaîtra bientôt sur la scène mondiale et un faux prophète qui pourrait bien être François 1er l'aidera dans ses manigances. Israël jouera un rôle non négligeable dans ce scénario en signant le prochain traité de paix. Et un troisième temple sera construit et des sacrifices reprendront à Jérusalem.

« La vie sera donnée à une image de la Bête », là ça devient intéressant aux vues des dernières avancées technologiques ou plutôt permises grâce à un retour aux sources, celles de la TECHNOLOGIE de nos lointains ancêtres. Jetez donc un œil sur cette caméra !

Je passe sur les différents sceaux, trompettes et coupes décrits dans l’Apocalypse et dont le Covid-19 et les invasions de criquets pourraient bien constituer des signes « avant-coureur » et face auxquels le ciel ou plutôt le soleil ne va pas tarder à rajouter sa couche de problèmes (voir mes différents articles concernant ce sujet sur ce blog).

Je passe aussi sur certaines données qui ont une lecture à double sens longtemps évoquées dans mes premiers livres, style les 144 000 Juifs mystérieusement scellés et les « géants Nephilim » qui devraient revenir en tant qu'agents du jugement de Dieu. Bref tout ce qui sert habituellement à alimenter les fourneaux du Web.

Ce qu’il convient essentiellement de retenir c’est que les serviteurs de Babylone (le Deep State : les Soros, Gates, Warren Buffet, Attali, etc.) nous préparent à la bataille d'Armageddon, pendant que les Évangélistes attendent la seconde venue de Jésus (alors qu’il n’est jamais parti), son règne millénaire (alors qu’il est écrit que son royaume N’EST PAS DE CE MONDE), le jugement du grand trône blanc, le ciel, l'enfer et VOTRE DESTIN.

Et pour la première fois depuis deux milles ans les visions de l’apôtre Jean rassemblées dans son livre de la RÉVÉLATION, vont voir leur réalisation certaine.

Tous ces sujets sur lesquels les érudits ont intrigué au cours des deux mille dernières années montrent que les Écritures semblent impliquer que le monde passera bientôt sous le contrôle d'une espèce de Golem, un « objet animé qui a été amené à la « vie ». »

Ce terme de Golem nous ramenant à une communauté dont il convient de ne pas citer le nom, puisque qu’instigatrice du NOM. C’est notre époque qui semble « enfin » pourvue de la technologie nécessaire à générer le Golem ou plutôt lui redonner la vie par le biais de la mystérieuse énergie luciférienne. L'humanité athée pour la plupart sera dépassée par cette technologie, qui, à toutes fins utiles, paraîtra homogène en un surnaturel à couper le souffle.

La course à la 5G et plus trouve ici sa pleine raison d’être face à une humanité qui s’est trouvée confinée durant des semaines. Semaines durant lesquelles l’état profond s’est activé fébrilement à mettre en branle cette technologie de contrôle des masses. Très prochainement, les technologies connexes : ordinateurs, tablettes, iPad, téléphones intelligents, Alexa, Siri, appareils de surveillance et plus, seront intégrées à cet esprit-ruche de données, qui n’attendra alors plus que « l'invocation » d'une intelligence « vivante » directement issue de de l’égrégore des « Pharisiens » et de leurs milliers d’années de méchanceté collective. « Il » sera alors bien plus rapide, plus intelligent et plus trompeur que le QI combiné de millions d’Einstein.

Avec l'émergence rapide de cette technologie transformatrice de l’ADN (nanotechnologie) et « possédée », une nouvelle forme-pensée apparaîtra rapidement. Regardez donc ces 3 minutes de vidéo afin de vous convaincre.Vaccin Funvax (sous-titre FR) : manipulation génétique de la liberté religieuse.

https://youtu.be/jgEPehf-8AA

Cette entité hybride EST destinée à contrôler et transformer la masse des gueux qui auront accepté la vaccination puçage au nom d’un danger tout fabriqué : Covid-19. C’est là que nous devons déceler au sens physique du terme la marque de la Bête. Là où psychologiquement et spirituellement elle est déjà en action depuis le début des années soixante et Vatican II.

Des individus voués au mal technologique du style Elon Musk, né le 28 juin 1971 à Pretoria, PDG de la société SpaceX et directeur général de la société Tesla, suscite des interrogations quant à sa stabilité mentale et à ses capacités de dirigeant d'entreprise lorsqu’il dit avoir convoqué le démon, ce qui conduira rapidement l'humanité dans une dystopie sombre et infernale, d'où les hommes chercheront la mort et ne la trouveront pas (voir Ap 9: 6).

On a de quoi réfléchir lorsque lui-même déclare :  « L'Intelligence artificielle constitue un risque majeur pour la civilisation » en tant que PDG notamment de Neuralink, start-up dont l'objectif est d'ajouter au cerveau humain une part d'intelligence artificielle. Analysez bien ici, comme je le dénonce depuis des années, la dérégulation, la dérive transhumaniste qui nous guette.

Le livre de l'Apocalypse décrit cette « bête 666 » et son principal aide de camp religieux en détail, proclamant que « tous les habitants de la terre l'adoreront », car son prophète « accomplira de grands signes et séduira les habitants de la Terre. L'acceptation généralisée de cet « homme ou intelligence artificielle IA) sera en grande partie due à ces miracles trompeurs que lui et son aide de camp religieux accompliront.

Et lorsque la Bible fait mention d’«essaims » volants cauchemardesques, je vous invite à visionner les quelques minutes de vidéo dont vous trouverez les liens plus bas.

Dans la vidéo ci-dessous, l'informaticien et professeur de l'IA Stuart Russell de l'Université de Californie à Berkeley propose au public certains de ces sbires « possédés » et autonomes. Il est donc important pour vous de surveiller et de comprendre ce qui va désormais se dérouler sous vos yeux à très brève échéance, et l’implication de tout cela avec « L’ANTICHRIST ET LA SOLUTION FINALE »

https://youtu.be/9CO6M2HsoIA

À suivre.

Olivier

Voir les commentaires

Les régimes sont fondés sur la peur

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Les régimes sont fondés sur la peur, laquelle sert à simuler l’absence de légitimité des gouvernements. Ainsi le peuple s’auto soumet au pouvoir en place par simple habitude ou par récurrence historique. Ne trouvez-vous pas que nous sommes en plein dedans avec le Covid-19 ?! Cette phrase n’est pas de moi, elle est d’Étienne de La Boétie (1530-1563), un écrivain humaniste et poète français, né près de Bordeaux. La Boétie est célèbre pour son Discours de la servitude volontaire d’où est issue cette phrase.

On se soumet bêtement parce que tout le monde le fait. On se soumet bêtement parce que c’est l’autorité qui le dit. On se soumet beh beh beh…tement au déploiement d’un gouvernement technocratique sanitaire. Un gouvernement de caporaux aux ordres de l’élite dont tonton Gates et Georges Soros constituent les fers de lances. Vaccins et certificat numérique sont les rêve de Bill Gates, pendant qu’une foule sans race et zombifiée marchant au pas constitue celui de Soros. Beaucoup trop suivent bêtement une autorité qui déclame tout et son contraire : REMEMBER.

Les pépites des masques ou la vérité adaptative ..., http://bibleetdecouvertes.free.fr/videos/gouvernement/lesmasques.mp4

Porter un masque n'est pas anodin, ce geste peu, à la longue vous tuer ..., Vous ne me croyez-pas ?! Deux vidéos sont très explicatives sur ce sujet : https://www.youtube.com/watch?v=VzyPtFxg8AQ  de minute 10 à mn 14.30.

 

À noter que Silvano Trotta effectue un travail remarquable sur ce sujet.

 

Pour en voir plus de vivavalval  https://www.youtube.com/watch?v=S5ImqqaMCd4  

Derrière les lignes ennemies : https://youtu.be/dWL8PMmUZcw est un extrait de vidéo d’un Canadien qui effectue également un travail remarquable, une synthèse de tout ce que j’écris. Quelque chose est prévu fin 2020, début 2021, pour nous. Il s’agit du vaccin C–O–V–I–D.

Ceux qui suivent ce blog et mes livres connaissent la composition de ces merdes qu’ils veulent nous injecter. J’en parle sur tout un chapitre dans mon livre De Mammon à Corona qui reste téléchargeable gratuitement sur ce lien :  http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/06/de-mamon-a-corona-comment-en-est-on-arrive-la.html

Par le biais d'un vaccin, on peut modifier la pensée et même la foi d'un homme. Visionnez-donc cette courte vidéo : Vaccin Funvax (sous-titre FR) ; manipulation génétique de la liberté religieuse.

https://youtu.be/jgEPehf-8AA  

Le port du masque étant en France obligatoire (ce jour) dans les lieux clos, la traque de l'homme « libre », ou la partie de pêche mondiale (comme vous voulez) continue et le masque devient obligatoire. Ce que les merdias financés nous donnent à gober depuis des mois, par l’afflux quotidien de nouvelles pour nous inquiéter, poussera la gueusaille vers une future demande volontaire ou obligatoire de ce « vaccin ou vers une autre solution à but identique », c’est à dire vers la future marque de la bête. Un vaccin QUI CONTIENDRA des nano particules capables d’influencer les comportements des gens.  Cette vidéo le confirme.

Des nano particules pour influencer les comportements des gens ? https://youtu.be/5uOB_qyPU0w   

En 1962, l’écrivain et visionnaire Aldous Huxley lançait déjà un avertissement. Cela a paru longtemps comme de la science-fiction, tant il décrivait un monde terrifiant entièrement sous contrôle. Ça n’en est plus, et chez nous grâce à En Marche, c’est une réalité en marche ! Un autre visionnaire, George Orwell, avait déjà extrapolé, avant 1950 (date de sa mort), ce qui allait se produire dans les années qui viendraient en matière de contrôle mental. Ecoutez et regardez (sous-titrages)

https://youtu.be/vUEo_FH1N0Y  Aldous Huxley sur la « Révolution Ultime » en 1962 - Neurologie - Avertissement de George Orwell.

Ce monde n’est pas pour demain, il est là à nos portes. En 2015, lors de la sortie de mon troisième ouvrage J’ai à te parler, j’évoquais déjà les robots tueurs d’emplois et tueurs tout court. Je parlais de micro-drones capables de tuer n’importe qui à distance. Regardez-donc cette courte vidéo et la fierté non dissimilée du commentateur face à de telles horreurs.

https://youtu.be/9CO6M2HsoIA

Non, l’enfer n’est pas ailleurs, il est ici, MAINTENANT, sur terre, prévue depuis longtemps par une élite richissime et à destination des gueux serviles. Car pour que ça aille si mal, ici, sur la Gaïa d’Al Gore, il faut certainement que le diable soit le dieu de quelqu’un.

Réveillez-vous !

À suivre.

Olivier

Voir les commentaires

Tant va la vague au gueux qu’à la fin il se puce ! (suite 1)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

En attendant, Bill Gates est devenu silencieux, mais ne vous inquiétez pas, le vaccinateur fou et ses acolytes seront de retour avant que vous le sachiez.  Pour l’instant ils gardent tous le silence afin de permettre aux émeutes raciales de nous faire peur, de sorte que lorsque la seconde vague et sont verrouillage interviendront, nous continuerons à leur obéir

C’est le plan.    Gates et sa clique de psychopathes sont ceux qui ont exigé la fermeture de l’économie, que l’on soit enfermés, et sont maintenant restés silencieux alors que les émeutiers violent et pillent.

Bill Gates, CNN, le CDC, l’OMS, nous ont fait croire que ce serait un meurtre pour nous de nous rassemblé en groupe.  À moins, bien sûr, que vous ne vouliez participer à des émeutes raciales. D’abord c’était volontaire, puis, c’était obligatoire.  Puis sont venues les émeutes de George Soros et juste comme ça, à ce moment-là, le verrouillage du COVID-19 était terminé.  ANTIFA et Black Lives Matter ont sans aucun doute fait peur au Covid-19 !

Loin d’être un miracle, les élites du Nouvel Ordre Mondial sont simplement passées de l’oppression en nous enfermant à l’oppression en permettant aux émeutes raciales d’avoir lieu

Après tous nous avoir dit que les rassemblements étaient dangereux et sources de propagation, que les lieux de culte devaient fermer parce qu’une salle de 100 personnes pouvait propager le virus à des dizaines de milliers, tous ces piliers sont tombés comme par miracle. Pourquoi ? Afin que les émeutes raciales puissent commencer. Ils se sont rassemblés par milliers et personne n’a dit un mot sur le coronavirus.  Ils ont osé verbaliser et arrêter un jour des propriétaires de magasins pour avoir osé rouvrir leurs entreprises, et le lendemain, ils ont autorisé des terroristes de l’ANTIFA et de Black Lives Matter à brûler ces mêmes entreprises.

Symbole de la puissance américaine, New York, la métropole de la côte Est, est en proie à l'anarchie. L'épidémie de Covid-19 avait plongé la ville dans une léthargie inédite. Black Lives Matter et la violence sont venus la réveiller. Elle est éclairée de mille feux. Mais ce ne sont plus ceux des enseignes lumineuses de la ville qui ne dort jamais. C'est celui des flammes des voitures de police et des boutiques de luxe qui brûlent. 2020 (666-666) sera l’année de la folie avec ses élections américaines. Ce sera le point culminant de la saison d’hystérie civile et  politique.

Avez-vous vu un modèle du CDC ou de l’OMS prédire l’infection inévitable des dizaines de milliers d’émeutiers se réunissant tous au même endroit ?  Non ! COVID-19 s’est soudainement et « miraculeusement » éloigné.  Alors ?

Alors, la nouvelle vague n'existe que dans les médias ! Chiffres au 24/07/2020 : 

Les français doivent savoir que notre liberté se réduit à la même vitesse que la vérité émerge, plus les français sont conscients du mensonge élitiste et des médias, plus nous serons censurés. Nous sommes réellement dans une guerre et nos moyens sont ridicules face aux milliards d'euros d’un Gates ou d’un Soros, mais nous avons la vérité qui engendre le nombre...

Je ne suis pas un fervent catholique, loin de là, mais tous les dirigeants de l’église catholique ne sont pas à mettre dans le même sac. Ainsi, l’archevêque du Vatican Carlo Maria Vigano, l’ancien nonce papal à Washington, D.C., a écrit au président Trump, pour le féliciter de sa gestion de crise au cours d’une étape critique de sa présidence alors qu’il fait face à de sévères critiques pour sa gestion du Civid-19 et les manifestations pour George Floyd.

Dans une lettre du 7 juin, Vigano écrit que l’ennemi du président sont « les enfants des ténèbres, que nous pouvons facilement identifier avec l’État Profond (Deep State) auquel vous vous opposez sagement et qui fait férocement la guerre contre vous en ces jours-ci . . . »

L’archevêque a indiqué que « l’urgence Covid » sera probablement considérée à l’avenir comme une « opération colossale d’ingénierie sociale ».

« Nous découvrirons également que les émeutes de ces jours ont été provoquées par ceux qui, voyant que le virus s’estompe inévitablement et que l’alarme sociale de la pandémie s’estompe, ont forcément dû provoquer des troubles civils, car ils seraient suivis d’une répression qui, bien que légitime, pourrait être condamnée comme une agression injustifiée contre la population », écrit Vigano. Il a affirmé que « la même chose se produit également en Europe, en parfaite synchronisation ».

Il a salué Trump comme un « président qui défend courageusement le droit à la vie, qui n’a pas honte de dénoncer la persécution des chrétiens à travers le monde, qui parle de Jésus-Christ et du droit des citoyens à la liberté de culte ».

Trump a signé un décret à la Maison Blanche soutenant la liberté religieuse dans le monde.  La veille, le président avait visité l’église Saint-Jean et avait présenté une Bible devant un bâillon de presse.  Dimanche soir, des manifestants ont tenté d’incendier l’église historique. Dans sa lettre, Vigano déclare à Trump que les attaques faisaient « partie du récit médiatique orchestré qui ne cherche pas à combattre le racisme et à rétablir l’ordre social, mais à aggraver les dispositions ; Non pas pour rendre justice, mais pour légitimer la violence et le crime ; Non pas pour servir la vérité, mais pour favoriser une faction politique. »

« Ils sont soumis à l’État Profond, au globalisme, à la pensée alignée, au Nouvel Ordre Mondial qu’ils invoquent de plus en plus au nom d’une fraternité universelle qui n’a rien de chrétien, mais qui évoque les idéaux maçonniques de ceux qui veulent dominer le monde en chassant Dieu des tribunaux, des écoles, des familles et peut-être même des  églises », a déclaré Vigano.

Il a conclu sa lettre : « Unis contre l’ennemi invisible de toute l’humanité, je vous bénis ainsi que la Première Dame, la nation américaine bien-aimée, et tous les hommes et femmes de bonne volonté ».

Enlevez donc vos masques avant qu’il ne soit trop tard, les amis, libérez-vous des chaînes que nous leur avons permis de placer sur nous.  Voyez les élites du Nouvel Ordre Mondial comme les menteurs pathétiques et évidents qu’elles sont.  Tonton Gates frémit d’impatience avec son vaccin empoisonné et sa carte d’identité numérique implantable, Ils sont tous deux prêts pour vous.  Tellement prêt !

À suivre

Olivier

Voir les commentaires

Tant va la vague au gueux qu’à la fin il se puce !

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Nous vivons en direct live la tentative de mise en place du nouvel ordre mondial, avec toutes ses phases de fausses réalités scénarisées. C’est une partie de pêche mondiale. Pour appâter, ferrer le gigantesque banc de sardines (la gueusaille) et le ramener dans ses gigantesques villes robotisées, Big Brother doit-il obligatoirement être rusé comme le serpent ? Pas nécessairement aux vues du comportement général des gueux lobotomisés.

Ichthus ou Ichtys (du grec « poisson ») est l'un des symboles majeurs qu'utilisaient les premiers chrétiens en signe de reconnaissance. En grec, c'est un acronyme pour Jésus-Christ. Désormais, il reste un symbole stylisé en forme de poisson formé de deux arcs de cercle, ainsi qu'un acronyme (ou un acrostiche).

Un pêcheur de la trempe de Tonton Gates ne doit pas montrer son leurre. Tout dans sa pantomime doit sembler vrai. Il convient donc d’arroser les merdias en millions de dollars afin que son discours et celui de son aréopage aient tous deux l'apparence de la réalité. Au ferrage, le poisson surpris, résistera et se défendra. Il faudra alors du doigté. Si la tension sur le fil augmente trop, le pêcheur donnera un peu de mou à sa ligne et laissera filer sa proie.

Ah, 11 mai, liberté retrouvée et danger enraillé mais, attention à la nouvelle vague qui pourrait arriver, soyez prudents ! En attendant, vives les vacances et le rosé en Méditerranée.

Laissez-moi vous conter la partie de pêche engagée depuis 1 an environ. Décembre 2019, arrivée surprise de la pandémie : Tension sur le fil. Un remède est là, mais il est ostracisé : l’hydroxy chloroquine du professeur Raoult est classée dangereuse. A la 1776  h du mois de mars 2020 (une signature occulte), le couperet tombe avec l’interdiction de sortir, privation de travail, amendes à 135€ (un 153 dans le désordre afin d’évoquer le filet), obligation d'attestation, privation de libertés, faillites etc. Le poisson est ferré, apeuré, lâchons du mou pour un temps.

Baisse des cas de Covid-19, fin de confinement, mais toujours sous surveillance de nos dirigeants qui ne nous veulent que « du bien », soyez en sûrs ! Fin de la pandémie, explication de cette retombée par le professeur Raoult.

Diversion avec l’arrivée « surprise » de ces rassemblements à l’échelle mondiale pour exprimer une solidarité avec les manifestants américains suite à l'affaire Floyd qui constitue encore une manipulation et un mensonge ! Mais c’est bon pour le stress et pour pouvoir ferrer à nouveau la gueusaille. Ajoutons-y un soupçon de comportement maçonnique avec ce genou à terre durant 8 minutes 46.

Concernant le 8.46 : le filet et le genou au sol, voir http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/07/vous-parlez-de-conspiration-quelle-betise.html

https://www.imdb.com/title/tt2048688/

Néanmoins nous sommes en été et la « liberté » est retrouvée. La tension sur le fil peut donc baisser mais se doit de rester toujours perceptible !

Arrive ce qui doit arriver et ce que nos sommités de la connerie médicale annoncent telles des madame Irma à grands renforts de pots de vin made in Big Pharma. La seconde vague est là avec sa soi-disant résurgence de la pandémie. C’est contraire aux explications de ceux, peu, qui ne sont pas des vendus, mais c’est comme ça. Bizarre ..., à nouveau on ferre le poisson, etc., etc., jusqu'à la mise en place de la marque de la bête !

Il est minuit moins deux les enfants, réveillez-vous !!!

À suivre

Olivier

Voir les commentaires

Qu'est-ce qui fait chauffer autant la couronne solaire ?

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Les astronomes se demandent depuis longtemps ce qui peut chauffer autant la couronne solaire. Une étude semble prouver que cette chaleur est transférée de l'intérieur du Soleil vers la couronne par de petits jets de plasma, les spicules. J’ai consacré un livre entier : Tonton Malthus est revenu ! à tenter d’expliquer la réalité climatique face aux incessants mensonges de l’élite dont la Jeanne d’Arc n’est autre que « sainte » Greta. Notre univers étant de nature électrique comme je le clame depuis PLUS de dix ans, notre soleil se comporte comme un énorme condensateur avec ses cycles accompagnés d’un incessant balai de changements magnétiques en surface.

Lorsqu'on admire une éclipse totale de Soleil, on remarque tout autour de notre étoile masquée par la Lune une grande auréole lumineuse, la couronne solaire. Bien que la surface du Soleil, la photosphère, soit à une température d'environ 6.000 K, la couronne solaire pourtant plus éloignée est beaucoup plus chaude, entre 1 et 3 millions de kelvins.

On connaît depuis longtemps l'existence à la surface du Soleil des spicules, de longs tubes formés par l'intense champ magnétique solaire dans lesquels circule très rapidement du plasma.

Les spicules sont particulièrement actives autour des taches solaires. Au cours de leur brève durée de vie (quelques minutes) elles se soulèvent puis retombent sur le Soleil. Elles sont accélérées verticalement dans la couronne et viennent y déverser leur plasma brûlant telles des fontaines. En 2012, une mission de la Nasa, Iris (Interface Region Imaging Spectrograph), permettra de mieux "comprendre" ce phénomène de transfert ainsi que le rôle joué par la chromosphère (une couche épaisse de 10.000 kilomètres située entre la photosphère et la couronne), zone de transit des spicules.

En 2020, ce qui aux vues des changements climatiques n’est pas anodin, pendant que les Nations arabes unies décident de faire mumuse autour de la planète Mars, la sonde euro-américaine Solar Orbiter a livré les images les plus rapprochées jamais prises du Soleil. Preuve s’il en faut encore qu’en haut lieu on sait et on prépare la suite des événements avec un gros bobard à raconter à la gueusaille. La sonde a ainsi dévoilé des éruptions miniatures appelées « feux de camp » qui pourraient expliquer le chauffage de la couronne solaire, l’un des phénomènes les plus mystérieux de notre étoile. La mission Solar Orbiter, collaboration entre l’Agence spatiale européenne (ESA) et la NASA, s’est élancée le 10 février en direction du Soleil, avec à son bord dix instruments, dont six télescopes d’observation, conférant au véhicule spatial une capacité unique à prendre des images de la surface solaire.

À environ la moitié de la distance Terre-Soleil (77 millions de kilomètres), les premières images rapprochées ont mis en évidence un phénomène nouveau : des « feux de camp », mini-éruptions solaires omniprésentes proches de la surface.

Ces « feux de camp », qui, jusqu'ici, n’étaient pas visibles en détail, sont minuscules comparés aux éruptions solaires géantes observables depuis la Terre, des milliards de fois plus petits. Les scientifiques ignorent encore si ces « feux de camp » sont une simple version miniature des grosses éruptions ou le résultat de mécanismes différents. Mais des théories avancent déjà qu’ils pourraient contribuer au chauffage de la couronne solaire, la couche la plus extrême de l’atmosphère du Soleil, qui s’étend sur des millions de kilomètres dans l’espace. Elle dépasse en effet largement le million de degrés, alors que la surface atteint «seulement » 5500 degrés.

C’est cet écart gigantesque qui défie les lois de la nature, plus on s’éloigne d’une source de chaleur, plus la température baisse. Comprendre ces mécanismes est considéré par tous ces « spécialistes » comme le « Graal » de la physique solaire. Considérer leurs boniments peut contribuer à faire croire que ce n’est pas un phénomène nouveau, mais une mise en évidence grâce au Solar Orbiter. Il n’en est rien ! Et ceux qui m’ont déjà lu connaissent parfaitement la science des anciens qui appréhendaient parfaitement tous ces cycles et leurs multiples incidences terrestres.

Il n’est qu’à se référer à un seul exemple : le calendrier Maya qui, comme des idiots à la solde ont tenté de le faire croire ne s’arrêtait pas en 2012, mais prévoyait bien la fin d’un cycle en 2012, c’est tout à fait différent !!! Comprenez-vous la distance entre le QI de nos anciens et celui de ces hommes de « science » vendus à l’élite ?

Si vous n’avez qu’une chose à retenir de cet article, c’est que cela constitue bien un phénomène nouveau qui se produit au moment critique mentionné dans mes livres et sur ce blog. Il y a danger, ne vous exposez pas. J’en veux pour preuve les incendies qui prospèrent à certains endroits stratégiques de la planète pour la plus grande joie d’Al Gore et de ses prophètes réchauffistes de malheur.

Le service d'incendie de la République de Sakha a signalé 127 incendies naturels dans le secteur fédéral russe. Pour eux, ces incendies et la chaleur qui va avec sont dus à la crise climatique due aux rejets humains dans l’atmosphère. En réalité, ces incendies font partie d'une boucle de rétroaction dangereuse dans la région nord. Avec le réchauffement en Sibérie, d'énormes quantités de carbone logées dans le pergélisol peuvent être libérées pendant des périodes comme celle-ci, en particulier lorsque les incendies se développent dans les régions arctiques.

Mais si « l'Arctique est littéralement en feu », comme l’indiquent ces experts. Il ne se réchauffe pas en réponse à l'augmentation des niveaux de dioxyde de carbone et d'autres gaz à effet de serre dans l'atmosphère, comme le clament ceux qui sont à la solde du GIEC.

Ce réchauffement qui entraîne une fusion rapide et une augmentation des incendies de forêt n’est dû qu’aux interactions solaires décrites plus haut. Les températures en Sibérie pour les cinq premiers mois de 2020 étaient en moyenne de 14 ° F au-dessus de la normale.

Et ce n’est que le début des catastrophes qui vont désormais s’enfiler les unes derrières les autres comme les perles sur un collier.

À suivre.

Olivier

 

Voir les commentaires

Vous parlez de conspiration : quelle bêtise !!!

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Je jette ici pêle-mêle dans cet article quelques éléments censés démontrer le contraire (il  y a conspiration). L’ensemble de mon propos, et bien plus encore, se trouve expliqué et largement documenté dans ma littérature sur 14 livres édités depuis dix ans.

http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/02/lire-c-est-chouette.html

Beaucoup trop clament qu’un « vieux bouquin » nommé la Bible n’est qu’un ramassis de conneries. Pourtant dans son dernier livre (Révélation), il mentionne clairement la marque de la bête là où note petit président Macron évoque lui dernièrement dans un discours « La Bête de l'événement est là ! ». Cette simple réflexion d'Emmanuel Macron suffit pour appuyer mon propos. Bizarre que tout ceci ne trouvez-vous pas ?!

Prenez donc 6 mn 34s de votre vie afin de visionner ce lien :

https://youtu.be/Rkldy0PdDAI

Flotte dans cette petite vidéo comme un accomplissement prophétique du verset 13 : 16-18 de l'Apocalypse de Jean (Révélation) avec la marque 666 de la Bête. Ne pensez-vous pas que tout soit dit avec le dénommé Bibi : Benyamin Netanyahou ?

Exemple avec cette capture d’écran beaucoup plus vicieuse, dans le cadre de l'horaire d'été, la 668e heure à la montre correspond en réalité à la 666e heure réelle sur le plan astronomique.

Ou encore cette capture des Echos qui à elle seule est plus qu’éloquente. Parfois le nombre 666 s'affiche en clair...

La presse aux abois étant déjà subventionnée pour pouvoir subsister, elle est donc à la botte de ceux qui la finance (l’élite). N’oublions pas les millions d’euros de subvention « offerts » par la Fondation Bill et Melinda Gates au Journal « Le Monde » ... Tout ceci devant servir à l’enfumage des masses serviles.

Passons à un autre registre : celui de l’Ordo ab Chaos chéri par les élites. Puisque l’incontournable sérénade visant à monter l’occident contre les musulmans semble ne pas vouloir donner le fruits escomptés, quoi de mieux que de passer au volet « noir » du sujet en cherchant à tout prix l’opposition musclée black contre white.

Il est bon pour nos dirigeants de l’ombre de faire de certains voyous les porte étendards d’une « noble » cause. Ainsi, dès le 25 Mai 2020, un énorme battage sera entrepris par les Médias à propos d'un certain G. Floyd qui, au moment de son arrestation, était défoncé au fentanyl et à la méthamphétamine, comme confirmé par deux rapports d’autopsie. G. Floyd, un « brave gars » qui n’hésita pas à pointer une arme sur une femme noire avant de la cambrioler avec ses potes. Bien entendu tout le monde à droit à une seconde chance, mais là … on parle de nombreux séjours en prison !

En 1998, il fut condamné à la prison pour vol à main armée, en 2002-2004-2005 pour possession de drogue, mais le pompon va se produire en 2007.  Cette année-là, il va cambrioler la maison d’une femme en compagnie de ses comparses. Cette femme était enceinte et G. Floyd n’hésitera pas à sortir un revolver et le presser contre son ventre afin de l’intimider et lui faire révéler les caches d’argent et de bijoux. Il sera arrêté et condamné deux ans plus tard à 5 ans de prison.

Sa mort a eu lieu le 25 Mai 2020, mais c'est à partir du 26 mai que le brasier a commencé à gagner toutes les nations. À part ce petit fait, il n’y a bien entendu AUCUN COMPLOT ORCHESTRE. Bien sûr, la Gaule n’y a pas échappé. La France a fait l'objet d'une récupération de la mort de G. Floyd avec un certain Adama Traoré... ADAMA et ses trois lettres pyramidales, signature classique des occultistes. Les Traoré, une famille aux très, trop nombreux soucis judiciaires.

https://www.dreuz.info/2020/06/11/tout-savoir-sur-les-traore-une-famille-aux-nombreux-soucis-judiciaires/

Grace à mes trois lettres « A » je peux ainsi me téléporter d’Europe aux USA. À Atlanta, des manifestants Black live matters (BLM) ont tiré sur un véhicule et tué une fillette noire de huit ans. La nouvelle a été totalement occultée afin de garder le cap vers leur chaos souhaité ! Mais Cape est heureusement là afin de vous en parler.

Et AtlAntA c’est « sympa » pour des Attentats... Atlanta est la capitale de la Géorgie. Le film à grand succès « Autant en emporte le vent » supprimé des catalogues pour cause d'esclavagisme, se déroule en Géorgie. À quand la suppression de Tintin au Congo ? C’est déjà fait ! À nouveau, tout ceci prend une étonnante consonance biblique, tout comme BaLaaM avec ses trois « » pyramidaux et son BLM des Black live matters.

Lisez ceci mes amis !

« Mais j’ai quelque chose contre toi, c’est que tu as là des gens attachés à la doctrine de Balaam, qui enseignait à Balak à mettre une pierre d’achoppement devant les fils d’Israël, pour qu’ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles et qu’ils se livrent à la débauche. » (Apocalypse 2 :14)

Les Gaulois seraient des racistes, mais pas notre cher président si l'on s'en tient à ce type d'exposition du chef de l'État ! En revanche... un ex-braqueur semble bel et bien faire un joli un doigt d'honneur à tout l’hexagone...

Macron qui nous parle de l’avènement de la bête s’exprime à 20h02 en 2020 Sachant qu’en alpha numération et comme je l’ai déjà de nombreuses fois expliqué, vingt vaut 666. De là l’intérêt de faire applaudir la gueusaille chaque soir à 20 h tapante durant le confinement, afin d’applaudir en cœur l’arrivée de « La Bête de l'événement » comme le dit si bien Macron 1er.

Autre élément révélateur de temps bien troubles : à Washington, la cheffe de la Chambre des représentants et plusieurs élus démocrates ont rendu hommage à G. Floyd en posant un genou à terre, une coutume maçonne. Et une fois de plus cette bonne vieille bible fait mention d’eux (les maçons), lorsqu'elle parle de ceux qui n’ont pas posé un genou à terre devant Baal : l’idole de nos élites satanistes. « Mais je laisserai en Israël sept mille hommes, tous ceux qui n’ont point fléchi les genoux devant Baal, et dont la bouche ne l’a point baisé. » (1 Rois 19 :18)

« Mais quelle réponse Dieu donne-il ? Je me suis réservé sept mille hommes qui n’ont point fléchi le genou devant Baal. (Apocalypse 11 : 4) On comprend alors pourquoi un « bouquin » révélant tant de vérités doit être ridiculiser et disparaître des mémoires. Et aussi pourquoi les églises et les cathédrales doivent brûler !

Nancy Pelosi, 80 ans, cheffe de la Chambre des représentants, un genou à terre, se recueille sur le marbre du sol du Capitole à Washington. À ses côtés, plusieurs sénateurs démocrates font de même. Ce sol est celui du Hall du Capitol Building's Emancipation, qui rend hommage aux esclaves noirs ayant participé à sa construction. La pose de ces élus du Congrès (Chambre des Représentants et Sénat) aura duré 8 minutes et 46 secondes, est-ce un hasard ? Non !

Vous n’y portez peut-être pas attention mais 8 :46 est une annotation qui revient souvent dans notre quotidien. Le temps d’étranglement supposé de Georges Floyd a été selon les Médias 8 : 46. Pourquoi ? Ce 8 : 46 a été imposé et ne correspond en rien à la réalité mais il est en lien avec les événements du 11- Septembre 2001, un 9/11.

En 2011, un film titré « 8 : 46 » avait été tourné ! C’est un « documentaire narratif » qui suit un ensemble de personnages et de scénarios dans les jours précédant les attentats du 11 septembre aux États-Unis.

À l'approche du 10e anniversaire du 11 septembre, ce film avait été créé afin de faire vibrer la corde sensible chez le public. Il fallait remuer « la pulpe du fond » chez les zombis, leur faire revivre la tragédie la plus déchirante de l'histoire américaine, « Nous n'oublierons jamais ». Concernant le sujet endoctrinement, je vous invite à lire ma suite d’articles sur le MK-Ultra.

  http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/07/mk-ultra.html

Par son aspect traumatique, il est alors facile de comprendre le pourquoi de la réutilisation de cet index temps qui ne correspond pourtant absolument à rien dans l'affaire G. Floyd !

À tout grand événement sensé changer à jamais la face du monde, il convient de Préparer LA CERVELLE des gueux. En effet, c'est à 8 : 46 qu'avait eu lieu le 1er impact sur la tour Nord du WTC le 11 Septembre 2001. A 8 h 46 le mardi 11 septembre 2001, un avion s'abattait sur l'une des deux tours du World Trade Center.

Une « journée d'apocalypse » débutait alors pour les New-yorkais, mais aussi pour les Américains qui allaient tous subir ensuite le Patriot act.  Désormais avec Covid-19 c’est pareil, l’appareil répressif s’est emballé et les mâchoire de l’étau se resserrent autour des peuples. L’élite nous emmène désormais vers son Ordo Ab Chaos chéri, mais à vitesse supersonique.

À suivre.

Olivier

Voir les commentaires

235 substances chimiques dans un seul vaccin !!!

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

235 substances chimiques dans un seul vaccin et l'on veut nous faire croire que les vaccins sont sans effets secondaires !

Cet article n'est pas de moi, il est reprit afin de vous démontrer que mes nombreuses allusions négatives à la vaccination sont réelles et fondées et que mon livre DE MAMMON À CORONA téléchargeable gratuitement ici est de circonstance !!!

http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/06/de-mamon-a-corona-comment-en-est-on-arrive-la.html

 

ANNONCES

Nouveau sur le site : ALUMINIUM : APPEL DU PROFESSEUR JOYEUX....

Un document exceptionnel qui met en cause le président et les vaccins obligatoires riches en aluminium toxique.

Nouveau sur le site : SUBSTANCES CONTENUES...

Document à faire circuler : 235 substances chimiques dans un seul vaccin et l'on veut nous faire croire que les vaccins sont sans effets secondaires !

Nouveau sur le site : Le mythe de l’efficacité du vaccin contre la rougeole est en train de s'effondrer

La fin d'un mythe. Une étude détaillée et irréfutable à donner à ceux qui sont encore prisonniers de la « religion vaccinale »

INTERNET : Nous cherchons pour étoffer notre équipe un expert en LearnyBox et un spécialiste de la vente sur réseaux ! Ecrire à jmmuller@gmail.com

 

Suite ici

 

Newsletter 140 du 15 décembre 2019

https://www.santeglobale.world/article/newsletter-140-du-15-decembre-2019/#.XxQKLFUzbX4

 

Voir les commentaires