Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les vases communicants

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

On a quarante milliardaires en France, et presque dix millions de pauvres, ce qui m’amène à cette question : connaissez-vous le phénomène des vases communicants?

 http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/03/vases-communicants.html

Voir les commentaires

vases communicants

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

On a quarante milliardaires en France, et presque dix millions de pauvres, ce qui m’amène à cette question : connaissez-vous le phénomène des vases communicants ? Il n’y a pas de génération spontanée de matière, c’est un fait. Une étude INCE confirme que le pactole des réformes Macron revient aux riches. Cette enquête de l'Insee étudie l'impact concret des réformes fiscales de l’année 2018 sur le niveau de vie des Français.  Ce sont les 10 % des citoyens les plus aisés qui en ont bénéficié.

https://www.thebookedition.com/fr/tonton-malthus-est-revenu--p-371412.html

Larry Fink, est le président-directeur-général de l'entreprise BlackRock, la plus grosse société de gestion d'actifs et d'investissements au monde avec plus de 6 900 milliards dollars américains sous gestion à fin septembre 2019.

Macron, notre employé de chez les Rothschild ne ménage pas ses efforts afin de remercier ses maîtres. Après avoir reçu Larry, la France et l’Allemagne ont décidé de s’associer afin d’investir des millions de votre argents dans des projets liés au climat en Afrique. Au nom de la sauvegarde de la planète, je m’enrichie tout en te réduisant en esclavage.

Macron vient d’inviter deux cents chefs d’entreprises pour la 3e édition du sommet « Choose France », traduction : venez privatiser et piller la Gaule. Macron les a reçus à Versailles pour promouvoir l'attractivité française. Le gouvernement a déjà annoncé 4 milliards d'euros d’investissement étrangers en amont de ce sommet. 165 grands patrons étrangers étaient donc là le 20 janvier : de Netflix à YouTube en passant par BMW, Fedex ou encore General Electric.

La plupart faisaient un arrêt avant de se rendre au forum économique mondial de Davos (Suisse). L'objectif du gouvernement est de conforter notre pays désormais préférée à l'Allemagne et au Royaume-Uni, empêtrée dans le Brexit. En 2018, selon la Propaganda macronienne, les investissements étrangers auraient créé trente mille emplois. Alors bien entendu l'Élysée souligne que « ce sont les réformes engagées depuis le début du quinquennat Macron » qui dynamise les investissements : simplification du droit du travail, allègement des contraintes et des charges pour le patronat. Bref, ce sont tous les cadeaux fait avec l’argent du contribuable français qui servent à créer des emplois ubérisés propres à pondre les millions de prolétaires du 21e siècle.

Après les p’tits fours et le champagne versaillais, c’est donc Davos et son caviar à la louche qui attendaient nos Maîtres. Chacun allait ainsi s’empresser de quitter son jet privé pour écouter l’hystérique de service, Greta Thunberg, qui allait leur expliquer comment sauver la planète en leur faisant gagner des trilliards d’argent VERT sur le dos des pauvres cons, toujours les mêmes.

La haute aristocratie mondialiste devient ainsi chaque jour plus riche pendant que les gueux plongent chaque jour un peu plus vers la ruine. Même le grand écart à la Jean Claude Vandamme ne permettrait pas à notre Chirac national d’enjamber la fracture sociale qui est devenue la faille de San Andreas. Les 10% les plus riches concentrent en France la moitié des richesses de notre pays.

La domination actuelle est maintenue par les salaires plus bas, par la précarité plus grande des emplois des femmes, ces emplois sont attribués non pas par un autre mâle employé ou chômeur, mais bien par un propriétaire bourgeois où par ses cadres. Il y a bien là domination de la classe bourgeoise sur les prolétaires, avec une discrimination particulière sur les femmes et autrefois et encore ailleurs sur les enfants employés aussi.

Olivier

Voir les commentaires

TU PAIES POUR L’AVENIR DE TES GOSSES, EN ES-TU SUR !?

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

L’Europe veut mobiliser 1.000 milliards d’euros sur 10 ans pour financer la transition écologique. La planète lobbysée subit une restructuration en profondeur pilotée par la haute finance. A l’image de l’entreprise, des modèles et outils servent à redessiner la planète.  Pour les consultants globalistes, les humains y sont donc considérés comme des ressources, productives…ou pas, au même titre que celles mobilisées par les entreprises.

2030 est l’échéance de fin pour l’actuelle phase de transition. Là, nous entrerons définitivement dans le Nouveau monde de Thomas Paine (voir ma chronique sur les Georgia Guidestones). Les faux-semblant démocratiques n’auront plus lieu d’être, et l’humanité telle que connue jusqu’à présent prendra fin.

2030 devrait faire émerger le monde des Georgia Guidestones où la vie est sous contrôle des puissances technologiques, elles-mêmes contrôlées par les puissances financières, elles-mêmes soumises aux détenteurs de la création monétaire contre dettes.

La question est : l’avenir est entre vos mains, oui, mes lesquelles ???

La date de mutation fut fixée par l’ensemble des Etats-participants au programme de l’ONU « Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030 ». Le 25 septembre 2015, l’accord fit l’unanimité des représentants des Etats réunis. Le lancement de l’évènement planétaire qui a abouti à la signature de ce document à valeur de Constitution universelle a été présidé par un bon « chrétien » : le pape François.

Il y a toutefois un problème à ce projet. Le programme qui vise 2030 est un programme dont le fil rouge est le concept de Développement durable.

Le développement durable est, selon ce rapport de la Commission Brundtland, une invitation à repousser les limites de la nature et à redéfinir l’organisation sociétale pour surtout poursuivre la croissance économique. Le tout saupoudré de bonnes intentions humanitaires.

Le développement durable va ouvrir de juteuses perspectives à un nouveau business, « l’économie verte », aux effets dévastateurs pour l’environnement.

https://www.thebookedition.com/fr/tonton-malthus-est-revenu--p-371412.html

Or, l’explosion de l’exploitation des ressources a été flagrante depuis la publication du rapport de la Commission Brundtland sur le développement durable en 1983. L’élite utilise le climat pour asseoir la gouvernance politique mondiale qui sera officialisée au plus tard en 2030. Ce projet qui engloutit des sommes folles, car il n’oublie aucun territoire reculé du globe, est soutenu par les banques centrales planétaires. En retour, elles renvoient la facture aux États et autres épargnants-retraités-contribuables sur fond d’un cynisme solide.

Olivier

Voir les commentaires

Et si Téléphone s’était trompé !?

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Partout sur Gaia le ralentissement de la croissance et/ou le déclin pur et simple de la population en âge de travailler est clairement visible. La croissance économique est en majorité tirée par l’augmentation de la demande représentée par la croissance de la population en âge de travailler et d’être ainsi employée. Mais pas de n’importe quelle population, celle qui a des moyens, celle qui a des économies et qui a accès au crédit.

C’est cette croissance qui stimule les gros projets d’infrastructure, la mise en place de chaînes d’approvisionnement, l’augmentation de la production et, en bout de course, la hausse de la demande des consommateurs. En l’absence de croissance démographique en particulier parmi ceux qui ont des moyens, les gouvernements naviguent sans boussole en une folle traversée qui ne fait qu’aggraver la réorganisation finale.

Pourquoi ? Lorsque tu travailles, tu gagnes et dépenses environ le double des vieux ayant un revenu fixe. Or, la croissance de l’emploi est faible ou nulle, et malgré les faibles taux, la vitesse de circulation de l’argent continue, et continuera de chuter.

Le Japon entre dans sa troisième décennie de déclin de la population en âge de travailler. Cet effondrement de l’âge de travail dans les zones rurales, alors que les jeunes se dirigent vers les centres urbains à la recherche d’opportunités, se reflète dans le reste du monde et constitue le dernier acte du déclin économique mondial.

Juste derrière le plus mauvais élève constitué par le Japon, nous trouvons l’Allemagne, beaucoup plus ouverte à l’immigration. En un comportement de « tout pour ma gueule » la création de la zone euro par l’Allemagne a permis d’éviter son effondrement, mais son salut économique a entraîné une destruction économique pour la plupart des nations de la zone Euro.

Tout comme le Japon et l’Allemagne, la Corée du Sud, bien que puissance exportatrice incroyablement urbanisée et industrialisée en fait désormais un autre géant aux pieds d’argile car sa population nationale décline sans fin.

La Chine est l’éléphant dans la pièce avec une population en âge de travailler qui s’effondre par rapport à la croissance gargantuesque de sa population âgée. Quant à l’Europe occidentale avec ses 455 millions, soit 5,9 % de la population mondiale, son dépeuplement de population en âge de travailler est massif. L’Europe de l’Est et ses 295 millions, soit 3,8 % de la population mondiale fait bien pire encore avec pour la période 2020-2030… un dépeuplement de la population en âge de travailler de -9% (-16 millions)

L’Amérique de Nord + (États-Unis d’Amérique / Canada + Australie / Nouvelle-Zélande) et ses 397 millions, soit 5,1 % de la population mondiale est également en baisse. La croissance de la population américaine en âge de travailler au cours de la prochaine décennie n’est que de 1,6 %, mais les chiffres relativement plus élevés pour le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande font augmenter la moyenne.

L’Amérique du Sud et ses 427 millions, soit 5,5 % de la population mondiale. Pour la décennie 2020-2030… sa population en âge de travailler augmente de +7 % (+19 millions) en baisse par rapport au pic de la décennie de +32 % (+40 millions)

Ailleurs, l’impressionnante croissance démographique de la population en âge de travailler en Afrique, en Amérique centrale, en Asie (à l’exclusion de l’Asie de l’Est), etc. ne se traduit tout simplement pas par une augmentation significative de la demande et de la consommation, car ces pays sont trop pauvres et trop dépendants de la croissance des importations des pays plus riches. 

Au cours de la prochaine décennie, le système et les paradigmes actuels fondés sur la croissance seront mis de côté. Le mantra des retombées mondiales de la richesse est déjà en train d’échouer, et il s’effondrera complètement. L’impact sera mauvais pour les pays riches, mais encore pire pour les pays pauvres. La vraie question est de savoir ce qui remplacera le système défectueux actuel…

https://www.thebookedition.com/fr/tonton-malthus-est-revenu--p-371412.html

Olivier

 

Voir les commentaires

GUERRE CIVILE : OU 40 ANS DE POLITIQUE DE LA VILLE

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Selon la DGSI, 150 quartiers seraient tenus par l’islamisme en France!

Outre les banlieues de Paris, Lyon et Marseille, des territoires plus reculés seraient aussi touchés par ce phénomène. Quatre mois après qu’Emmanuel Macron ait déclaré que la lutte contre le communautarisme était l’une de ses priorités, la DGSI a remis à Christophe Castaner un rapport révélant l’ampleur de la situation.

Tour ceci n’est pas sans rappeler ce qui avait amené l’ancien ministre de l’intérieur, Gerard Collomb, à prendre ses jambes à son coup, lui qui évoquait déjà les « territoires perdus » de la République.

Ainsi la DGSI semble donner raison au discours prononcé par l’ex-Ministre de l’Intérieur, lui, qui a décrit un pays ghettoïsé, en proie à un communautarisme qui menace dangereusement la paix civile. Gérard Collomb a parlé de « problèmes immenses » qui peuvent demain, sous l'effet de migrations incontrôlées, conduire à « une situation ingérable. »

Sans surprise, les banlieues des grandes villes comme Paris, Lyon et Marseille figurent sur la liste. Mais des agglomérations plus petites, dans le Nord, sont également concernées : Maubeuge, Denain, Roubaix. Annemasse, commune de Haute-Savoie, ou à Bourg-en-Bresse et Oyonnax dans l’Ain.

Selon certains préfets, les vraies surprises de ce rapport sont « l'apparition de petits territoires qui se salafisent dans des petits coins de France. »

Parallèlement à ces faits, un important arsenal de guerre a été découvert à Paris : des fusils d’assaut, fusil à pompe, carabine 22 Long Rifle, pistolets automatiques, gilets pare-balles et stock de munitions : sept personnes ont été interpellées le 14 janvier à Paris pour trafic d’armes et de drogue. Une perquisition a mené à la saisie d’un véritable arsenal destiné à la vente. Parmi les interpellés figuraient les deux frères Samir et Mohamed R., bien connus des services de police. Ils livraient des armes et de la drogue dans la capitale depuis plus d’un an, a rapporté Le Parisien. Ils ont été mis en prison vendredi 17 janvier dernier avec l’un de leurs complices.

Au cours d’une perquisition au domicile d’une nourrice (personne qui cache des armes et de la drogue), la police a constaté que certaines armes destinées à la vente étaient emballées dans du plastique pour éviter toute trace d’ADN, a précisé le quotidien. Chez une seconde nourrice ainsi que chez un des frères, d’autres pistolets automatiques ont été découverts, ainsi que de l’ecstasy et de la cocaïne en faible quantité.

Les armes rapportent moins d’argent que les narcotiques, mais elles offrent un « gage de crédibilité ». En 2018, une enquête réalisée par l’hebdomadaire estimait à 15 millions le nombre d’armes rien qu’en France, Europol parle plutôt de trois à six millions réparties dans toute l’Europe occidentale. Prisées par les terroristes, elles sont souvent vendues via Internet, et l’absence de contrôles à l’intérieur des frontières de l’espace Schengen facilite leur circulation. Bon nombre d’entre elles sont des kalachnikovs qui proviennent des Balkans et servent à l’approvisionnement les cités...

C’est Éric Zemmour qui va être content !

Olivier

https://www.thebookedition.com/fr/tonton-malthus-est-revenu--p-371412.html

Voir les commentaires

On plombe nos gosses : ET SI L’ON TENTAIT DE NOUS ERADIQUER ?

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

 

Serge Rader est pharmacien et auteur d’un livre « Vaccins oui ou non » sur la contamination des vaccins aux nano particules.

Il avait déjà participé à un autre livre « Le racket des laboratoires et comment en sortir », avec pour co-auteures la députée Michèle Rivasi et la magistrate Marie-Odile Bertella-Geffroy au cas où vous penseriez fake new sur le Net… Ce lanceur d’alerte est indigné par le passage de 3 à 11 vaccins obligatoires pour les nourrissons en France depuis le début de l’année 2018.

 

Pour Serge Rader, et nous sommes de plus en plus nombreux à partager cet avis, les vaccins ne sont pas sûrs. 3,5 milliards de dollars, c’est la somme des amendes infligées aux labos par la justice américaine pour dédommager les victimes. Le vaccins contre le papillomavirus, le HPV a fait près de 400 décès répertoriés au VAERS, le registre de la pharmacovigilance aux USA. Les Italiens, sur lesquels je reviendrai dans un prochain article, ne sont pas non plus en reste. Un rapport de 2015 montre que, chez eux, les vaccins représentent la deuxième cause d’effets secondaires des médicaments après les médicaments anti-cancéreux.

Les cas d’autisme régressif, les décès d’enfants, un bébé de deux mois mort, l’asthme qui explose et les cancers aussi, le tout consécutif à des vaccins ne sont pas déclarés aux autorités. Lorsqu’on demande à ce pharmacien pourquoi les vaccins ne sont pas sûrs ?  Voici ce qu’il déclare : « on injecte des soupes de purulence additionnées de produits chimiques, des conservateurs, adjuvants, excipients, allergènes et des contaminants. Tous les vaccins humains sont contaminés avec des nanoparticules toxiques. L’aluminium n’est pas éliminé par l’organisme. L’aluminium n’a aucune fonction dans le corps, il ne doit pas y en avoir dans le corps. Les doses utilisées dans les vaccins sont phénoménales. La limite pour les adultes dans les poches de perfusion est fixée à 25 microgrammes et pourtant les bébés avec les vaccins en reçoivent 945 microgrammes. »

Comme je le crie haut et fort dans mes bouquins, on privilégie les intérêts de l’industrie sur ceux de la santé, et pour des histoires de gros sous on intente à la vie des bébés : 14 morts subites du nourrisson en deux ans. On vaccine les femmes enceintes alors que c’était interdit par décret.

Alors je vous pose deux questions : que faut-il penser de ce « beau » pays nommé France où l’on conspue ceux qui servent la santé publique et où l’on décore ceux qui servent les lobbys ?

Et comme je le demandais déjà dans la Chronique à Dudul du 17 janvier dernier : Alors Georgia Guidestones ou pas ?

Olivier.

https://www.thebookedition.com/fr/tonton-malthus-est-revenu--p-371412.html

 

Voir les commentaires

Une aubaine pour leur Ordo ab Chaos

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Les effondrements permettent à l’élite de consolider le contrôle sur les richesses durables, car la pauvreté oblige les populations à vendre ce qu’elles ont pour survivre. De plus, l’élément peur est déterminant et la pauvreté crée la peur, ce qui rend le public malléable et plus facile à contrôler. Chaque nouvelle crise instille de nouveaux courants doctrinaux, elle ouvre la porte à des changements politiques et sociaux, des changements qui se traduisent par moins de liberté et plus de centralisation. L’effondrement, et une succession de crashs voulus, mènent ainsi à un effacement complet de la société d’origine.

Je vous parle là d’un cancer caché (le N.O.M.) et insidieusement introduit par métastases successives du corps national. Les tristes agents pathogènes en sont ces élites apatrides et banxtérisées. L’effondrement est complet lorsque la nation se brise ou est si endommagée pendant si longtemps que personne ne peut se rappeler à quoi elle ressemblait avant.

Epidémie aidant, ce à quoi nous assistons aujourd’hui, c’est le début d’un nouvel effondrement, et les phases finales d’un effondrement de notre mode de vie.

On brule déjà les billets de banque en Chine, par peur de la contamination, une belle aubaine pour ceux dont le rêve est de rendre l’argent totalement virtuel, et donc traçable à cent pour cent. Rien n’a changé en douze ans depuis le krach de 2008, si ce n’est que la motivation pour planquer le krach est en train de disparaître rapidement.

Ne vous y trompez pas, nous vivons un moment historique ; l’issue de l’effondrement dépend de nous et de nos réactions. Ce n’est pas la tâche de la prochaine génération, c’est une tâche pour nous, là, maintenant. Nous n’avons pas des années pour réagir. Les dominos ne vont pas tomber, ils sont déjà tombés.

Olivier

http://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/02/coronavirus.html

https://www.thebookedition.com/fr/tonton-malthus-est-revenu--p-371412.html

 

Voir les commentaires

ça va péter

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Si nous écoutons les « spécialistes économiques » les marchés baissent parce que les Chinois sont enrhumés, d’où mon propos sur la mère Bachelot, il y a 11 ans. A l’époque les taux de mortalité en début d’épidémie au Mexique semblaient alarmants.

Puis finalement, ce fut cette année-là qu’il y eu le moins de morts par la grippe en France. Les marchés ne baissèrent pas d’un iota en raison de cette épidémie. Au contraire, 2009 fut une année de progression pour le CAC 40 après une purge monumentale entre 2007 et… 2009 !

Puis de mexicaine, la grippe est devenue porcine, puis la grippe H1N1. Nous avons connu le SRAS ou le MERS, les épidémies récentes d’Ebola en Afrique, et jamais une épidémie n’a provoqué de réactions négatives sur les marchés financiers. Alors, pourquoi cette « épidémie » de coronavirus en provenance de Chine inquiète autant les marchés ?

Cela devrait être bon pour les copains de la mère Agnès Buzyn qui, en plein marasme du au coronavirus quitte son poste « les larmes aux yeux » afin de se consacrer à quelque chose de plus grand : sa carrière ! Quant aux actionnaires des laboratoires pharmaceutiques, ils se frottent les mains.

En plus ça tombe bien puisqu’il convient de décarboner le monde, ce sont les compagnies aériennes et les voyagistes qui vont morfler. Alors Pourquoi ça baisse bordel ? 

Les marchés seraient-ils arrivés à des niveaux himalayens dopés au papier cul ? Ou bien je me plante, et les élites savent quelque chose que nous ignorons sur la dangerosité de cette épidémie, sur sa gravité, style cheval de l'Apocalypse, et sur les taux de mortalité et de transmission. Ils savent que l’économie mondiale va être très secouée dans les mois qui viennent. Espérons que ça ne soit pas la raison!?

Olivier.

Voir les commentaires

Voiture électrique.

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

https://www.thebookedition.com/fr/tonton-malthus-est-revenu--p-371412.html

La voiture électrique sera comme tout le reste, une grosse arnaque, des véhicules hors de prix à l'utilisation hors de prix aussi, avec peu d'autonomie, et des batteries qui ont une faible durée de vie et qu'il faudra remplacer au prix fort. La fabrication de ces batteries est extrêmement polluante, et elles ne sont pas recyclées. Mais ça, comme beaucoup de choses, on ne vous le dira pas !

Mais pendant ce temps, Total installe 20 000 points de recharge électrique… au Pays-Bas !

Le plus gros contrat jamais signé en Europe. L’entreprise va y installer et exploiter 20 000 points de recharge électrique dans la région d’Amsterdam, où vivent plus de 3 millions d’habitants. Le pays compte déjà plus de 42 000 points de recharge publique contre 30 000 en France. Ainsi, les Pays-Bas accueillent un quart des bornes installées en Europe.

L’énergie, produite sur place, sera entièrement d’origine « renouvelable » avec des charges dites « intelligentes », autrement dit capables de gérer les pics de consommation et de proposer des tarifs plus abordables aux heures creuses. Cela implique également de pouvoir produire beaucoup, mais alors beaucoup plus d’électricité dans les années qui viennent car le système de production électrique n’est pas capable de produire de quoi faire rouler tout notre parc de véhicules non plus aux carburants fossiles mais à l’électricité. Il faut bien payer les taxes, l’environnement, l’écologie. Il faut aussi payer le démantèlement des anciens réacteurs nucléaires, mais aussi la construction des nouveaux.

Il faut payer aussi l’installation des éoliennes ou des panneaux solaires et autres énergies dites aussi « propres » qu’intermittentes. Enfin, il faut permettre aux opérateurs privés de pouvoir vendre eux aussi de l’énergie qu’ils ne produisent pas… dans le cadre de l’ouverture des marchés de l’électricité à la concurrence…

Bref, toutes ces raisons-là font que votre facture d’électricité montera comme la petite bébête. Lorsque vous voyez la société TOTAL, acteur majeur du secteur pétrolier, se lancer dans l’installation de bornes de rechargement, vous pouvez être surpris, sauf, si vous prenez cela comme un signal faible de la déplétion réelle des quantités de pétrole encore à disposition. Ces quantités de pétrole, sont l’un des secrets les mieux gardés.

On est vraiment dans la merde… Au secours les écolos !!!!

Olivier

Voir les commentaires

MINIMUM SOLAIRE

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Comme je l’indique dans Tonton Malthus est revenu ! des scientifiques intègres (ça existe encore !) ont averti que la Terre pourrait être confrontée à une mini-période glaciaire en raison du rayonnement solaire apportant cycliquement moins d'énergie et de chaleur vers Gaïa. Selon eux, cela signifierait que la planète serait plongée dans un hivers extrême au cours des 30 prochaines années. Selon la NASA, le Soleil atteindra son activité la plus basse depuis plus de deux siècles en 2020, moment où je rédige cet article. On va tous pleurer? et surtout Greta, car à la suite de son entrée dans une période naturelle d'hibernation, la Terre pourrait voir les températures chuter, entraînant des pénuries alimentaires à l'échelle mondiale.

Un changement progressif mais significatif des conditions climatiques pourrait avoir des résultats imprévisibles, mais certainement pas dans le sens de ces satanés réchauffistes vendus au Grand Capital. La professeure Valentina Zharkova brise le silence et confirme l’arrivée d’un « super grand minimum solaire ».

Elle enseigne au département de mathématiques, physique et génie électrique de l'Université de Northumbria situé à Newcastle, et a déclaré au Sun que la période sera une version élargie des minimums solaires qui se produisent naturellement tous les 11 ans. Cependant, elle insiste pour dire que plutôt que de ne durer que quelques années, le « Grand Solar Minimum » pourrait durer jusqu'à 33 ans.

Elle déclare : « Le Soleil approche d'une période d'hibernation. Moins de taches solaires se formeront sur la surface solaire et donc moins d'énergie et de rayonnement seront émis vers les planètes et la Terre. La baisse de température entraînera des temps froids sur Terre, des étés humides et froids, des hivers froids et humides. Nous aurons peut-être de grosses gelées comme cela se produit actuellement au Canada où ils voient des températures de -50 C. Mais ce n'est que le début du GSM, il y a plus à venir dans les 33 prochaines années. »

J’ai déjà plusieurs fois écrit que le dernier Grand Minimum Solaire connu a été celui de Maunder (1645-1715). Au cours de cette période de 70 ans, les températures ont chuté à travers le monde ; la Tamise et le canal d'Amsterdam ont complètement gelé. Un siècle après le minimum de Maunder eut lieu celui de Dalton. Indépendamment de ces périodes de minimum apparaît très clairement une modulation du nombre de taches solaires, suivant un cycle d'environ 11 ans.

Sur ce graphique, vous pouvez suivre l’activité solaire depuis l'an 900, mesurée par la variation de quantité de carbone 14 dans le bois. Plus l'activité solaire, moins il y a de carbone 14 produit dans l'atmosphère et le bois, car les vents solaires dévient les rayons cosmiques à l'origine de ce carbone 14.

Cependant, et j’en parle dans un de mes livres qui paraitra prochainement, d’autres experts pensent que la période froide qui s'est produite pendant le minimum de Maunder a également été déclenchée par d'autres facteurs, notamment par des éruptions volcaniques qui eurent lieux à l’époque relâchant de gigantesques panaches de cendres qui opacifièrent l’atmosphère.

Mais la doxa de l’élite ayant, comme je l’indique dans d’autres articles, la vie dure grâce aux milliards de dollars insufflés à dessein, des experts vendus à la Bête estiment que le changement climatique garantira que le monde restera sous l'emprise de conditions planétaires à réchauffement rapide, indépendamment de tout grand minimum solaire. Ainsi, Matthew Owens, scientifique solaire à l'Université de Reading, a déclaré au Sun : « La petite réduction de l'énergie solaire associée à un minimum solaire est largement compensée par les effets causés par l'activité humaine, tels que le CO2 dans l'atmosphère ... Il n'y aura donc probablement aucun effet détectable sur le climat mondial. »

Vous voyez par là qu’ils sont indécrottables, et que même avec le nez dans la merde, ils auront encore le culot de vous dire que ça sent la rose et le jasmin !

Olivier.

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 40 50 60 61 62 63 64 65 66 67 > >>