Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je suis un Gaulois réfractaire et j’en suis fier !

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Je vais me soulager et comme le dirait le groupe Trust, si chère à ma jeunesse, faites-en bientôt autant dans les urnes.

Je suis un Gaulois au caractère de cochon. Il suffit que l’on m’impose pour que je m’interpose. Arrivé à plus de 61 ans, avec beaucoup de tuiles auxquelles j’ai su survivre, ce ne sont pas quelques illuminés en mal d’un 4e Reich ; des nostalgiques à la carrure de bouteille Sylvaner et aux anus dilatés par des comportements d’enculés qui vont me faire changer d’avis.

Depuis deux ans déjà (comme le temps passe), je fulmine contre tous ces salauds qui ont su organiser une pandémie qui n’en est pas, nous "vendre" (imposer de façon déguisée) des « vaccins » qui n’en sont pas, et faire disparaître les médicaments ainsi que les bons toubibs qui soignent.

Seul point "positif ", aimant les animaux, je constate qu’ils ont su gagner du temps et des essais cliniques sur les rats et les cobayes.

J’ai mal à mon bon sens d’avoir DU ENTENDRE et de devoir continuer à avaler leurs conneries chaque jour plus grosses. La couleuvre devenue boa relève désormais du Castex anaconda. Néanmoins, la nature ayant horreur du vide, nous apporterait-elle en compensation, un cadeau utile à la digestion de tant de mensonges « macroniens, vérandiens, et castexiens » ? J’attends l’Alka-Seltzer salvateur permettant à la France de ne pas dégueuler en masse sur les pompes en croco de l’EMMERDEUR en chef.

Un emmerdeur si « intelligent » que pensant en EMMERDER 5 à 6 millions seulement, c’est bien plus en fait sur lesquels il va devoir déféquer. C’est comme on dit chez moi Din ch'Nord «vouloir … plus haut qu’on a le cul ! ». Une gymnastique à laquelle je ne saurais me livrer ne possédant ni les sphincters et encore moins la pratique de certains de nos dirigeants.

Eloignons nous des flatulences et des borborismes du pouvoir vers un doux alizé non élyséen.

L’année 2022 nous apporterait-elle un vent frais, celui de la délivrance de tous ces médecins qui n’en sont plus, ces politiques toujours plus corrompus et tous ces Goebbels à la petite semaine ?

Qui a dit que « science sans conscience n’est que ruine de l’âme» ? Encore convient-il d’en posséder une ! Lorsque je vois avec quelle frénésie tendance rétrocommissions, ceux qui nous pompent l’air depuis plus de deux ans veulent désormais plomber nos gosses, j’ai des doutes.

Mais, je garde le moral avec cette nouvelle année ! En effet, que le grand pouic me pouac ! J'ai failli tomber de ma chaise. Sur LCI, Arlette Chabot, macroniste convaincue, reconnaît « qu'on a des doutes sur l'efficacité des vaccins » !! Même Pujadas, le Franc maçon du Grand Orient, crache dans la soupe, talonné qu’il est par la bande à Cyril Hanouna.

Quant à Martin Blachier, celui dont le nom possède cette syllabe scato si chère à notre Présipède, il virevolte au grès des vents dominants. Et actuellement, ces vents semblent être ceux des peuples en révolte contre les horribles et criminels mensonges de Davos.

Surprise, Blachier refuse donc désormais, comme beaucoup, et avec une intelligence qu’on ne lui connaissait point, de faire vacciner ses enfants. Morandini peste désormais là où bien d’autres collabos de la dernière heure le rejoignent contre cette pantomime couillonaviresque.

Ça sent vraiment pas bon du côté des emmerdeurs là où ça sent la fraise et le jasmin pour les « salauds » de non vaccinés.

Je remercie donc mon président « chéri » et son Véran véreux national de m’avoir privé de tout : c'est-à-dire de ce qui ne m’était nullement essentiel. Ils ne peuvent en effet me priver de ce qui, pour moi, est essentiel : l’essence du Ciel, cette relation privilégiée que certains gardent encore (trop peu) avec le Vrai propriétaire des lieux.

Ces cons là m’ont simplement privées de choses pour lesquelles l’intelligence m’interdit de mettre ma santé en jeu.

L’absence de vacances, de restaurants, de matchs, de cinés, etc., ne me fera pas un deuxième trou du cul, j’en possède déjà un. Il est réservé à ce pourquoi la nature l’a destiné ; et non à des séances « sportives » que la bienséance m’interdit ici de mentionner et dont seuls nos dirigeants semblent avoir l’apanage du haut de leurs cimes élyséennes.

Mais après tout, ils peuvent terminer à Sodome, dès l’instant où ils se tiennent loin de nos gosses. Bien que, concernant certains, j’en doute ! Rien ne me ferait m’injecter de l’oxyde de graphène ou de la protéine de pointe tendance Scotch-Brite.

Sportif ma vie durant, j’ai su garder ma tuyauterie en état. Désormais, ce n’est pas parce que je suis puni de McDo que je vais me résoudre à m’injecter la soupe mortifère du sieur Albert Bourla (un nom prédestiné), même s’il a été reçu à l’Elysée.

Ce qui, vous en conviendrait, ne constitue d’ailleurs plus un signe de confiance, et depuis longtemps déjà. Viendra un temps ou l’individu normal devra aussi fuir comme la peste non pas ceux qui ne seront pas vaccinés contre couillonavirus, mais bel et bien tout titulaire de la fameuse Légion d’Horreur tendance collabo à la Buzyn.

Alors adieu veaux, vaches, cochons, mal bouffe de chez McDo, beuveries dans les bars assis ou debout afin d’éviter la patrouille de France des Covid-Delta-Omicron, etc., films idiots, cholestérol au resto, stade de foot-Baal (666) où des millionnaires courent derrière un morceau de cuir, applaudis en masse par des smicards, ou pire par des gars au RSA.

Adieu théâtres, spectacles en tous genres, expositions où, d’un sourire forcé, tu dois trouver beau ce qui ne l’est pas, et que ton intelligence se refuse à comprendre.

Merci à mon gouverne MENT d’avoir eu la délicatesse de me priver des terrasses de café de ch'nord  et d’el baraque à frite par ce froid de canard. Merci mille fois

Merci à vous tous LREM et tous les autres sans âmes, vendus à Vanguard et BlackRock car, en temps de crise, les intelligents cherchent des solutions, là où les imbéciles cherchent des coupables.

Olivier

Ps : un gars qui vous emmerde, mais à un point difficilement imaginable pour vos cervelles de bulots neurasthéniques.

Voir les commentaires

L’hydre mondialiste et son cerbère français : Jacques Attali.

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

L’hydre mondialiste n’a pas de centre, pas un cerveau mais plusieurs, comme la pieuvre. Lorsqu’un cerveau de la bande se trouve attaqué, elle botte en touche. Lorsque le « vénérable » Attali se voit interrogé concernant les intérêts douteux entre Fabius junior et McKinsey, ça donne ça :

https://twitter.com/i/status/1466836419389837318

Cette hydre sait étouffer tout bruit de couloir, pouvant transformer à souhait une explosion atomique en un pet de mouche neurasthénique. En une voix homogène, nos merdias serviles, distillateurs d’une pensée unique : c’est ça.

A croire qu’ils se servent tous chez le même crémier ? Et c’est bien ça le problème, pour nous, en Europe, le Rungis de l’information de gros, c’est Reuters.  

Et devinez ! Le président de l'agence de presse Reuters est membre du conseil d'administration de Pfizer ! James C. Smith est un investisseur et membre du conseil d'administration du géant Pfizer.

Il a été élu au conseil d'administration en 2014, et a rejoint les comités de gouvernance d'entreprise et de science et technologie de Pfizer. Mais ce n’est pas grave, là où toi tu vas en cabane si tu ne payes pas tes impôts ou si tu refuses bientôt la énième dose, ici ce n’est rien, et surtout aucun problème de conflit d'intérêts. Pourtant, Reuters continuent de promouvoir Pfizer, de défendre les sociétés pharmaceutiques contre les critiques et de faire taire les sceptiques.

Ailleurs, chez-nous, en Gaule, un autre cerveau de l’hydre s’est infiltré chez l’EMMERDEUR. Le cabinet de conseil McKinsey s’est infiltré à l’Élysée et au gouvernement. McKinsey a pris en charge en 2020, et pour des millions de dollars payés par le contribuable gaulois, la campagne de vaccination contre une grippe venue de Chine ou des labos du mondialisme.

Bill Gates avait annoncé une telle pandémie, et même préparé une feuille de route pour les gouvernants, qui s’y sont curieusement pliés, contre, le plus souvent, les besoins et les désirs de leurs peuples respectifs. Mais nous ne sommes plus les peuples de ces gens-là depuis longtemps.

Ceci étant dit, le cabinet de conseil McKinsey a établi une structure tentaculaire dans le monde entier, un gouvernement de gouvernements, une gouvernance fantôme. Il a créé plus de PDG de multinationales qu’un lapin peut faire de crottes en une journée. C’est la définition de l’hydre mondialiste, mais il ne s’agit que de l’une des hydres de l’hydre globale.

Car nous avons aussi Big Bank, avec les grandes institutions financières, banques (centrales et privées) et fonds de pension (Vanguard, BlackRock), Big Pharma (Pfizer, Moderna, etc.), Big Tech (GAFAM), et bien sûr Big Business, incarné par le CAC40 chez nous.

L’hydre c’est les grosses entreprises, l’industrie du numérique, de la santé, du fric, sans oublier les services de renseignement, de police et de défense, qui protègent tout cela, plutôt que les peuples eux-mêmes. C’est à peu près ça, aujourd’hui, l’oligarchie. Un ensemble de puissances dont les intérêts se croisent forcément.

Outre beaucoup d’autres, McKinsey c’est le scandale des opiacés aux États-Unis, et celui des « vaccins » covid chez nous. Normal !

McKinsey illustre à merveille ce cordon ombilical, le prolongement de la politique dite française entre Sarkozy et Macron : c’est la définition du pouvoir profond ! Kinsey conseille notre politique sanitaire, pour ne pas dire qu’il la dirige, ainsi que Pfizer, qui vient de faire 35 milliards de bénéfices avec son pseudo-vaccin, ce modificateur cellulaire à détente retard (effets secondaires incalculables).

Bref ! En abscisse nous avons l’axe Pfizer-Kinsey-Macron, en ordonné celui des vaccinés, et en courbe le résultat : les décédés.

Les survivants aux X doses de graphène imposées connaîtront la « transformation digitale ». Elle aura été insufflée par une panique covidienne en cours. Quant aux restants du coq gaulois : la carcasse, comme je l’expliquais dans https://vecteur-douceur.over-blog.com/2018/09/lettre-a-ma-france-reedition.html  

lorsque Macron est arrivé au pouvoir, elle fait saliver BlackRock ! Pas la peine d’allonger ici la liste des collaborations entre Google et Kinsey.

Partout se tissent des liens forts entre ces géants, qui se partagent le gâteau du monde. Big Tech, Big Bank, Big Pharma et Big Brother (dans lequel on case le renseignement, la police, la répression gouvernementale), toutes ces têtes forment l’hydre mondialiste. Le dernier arrivé dans ce carré de tête est bien Big Pharma, qui sert de déclencheur avec son idée géniale de pandémie, qui doit forcer le basculement dans le monde d’Après. Et vous pouvez être sûrs que les autres têtes de l’hydre sont prêtes à nous bouffer tout crus !

Les scandales derrière Kinsey (Enron, opiacés), Google (censure, CIA), Pfizer (effets secondaires, corruption), sont heureusement effacés par le Big Média, les larbins, nécessaires au fonctionnement de la domination mondiale, mais larbins quand même. Big Média, ce haut-parleur unique qui dit la même chose du matin au soir d’un pays à l’autre pour enfoncer la propagande mondialiste dans la tête des gens.

Avec un tel monstre en liberté, pas étonnant qu’on en arrive à vouloir vacciner des enfants pour protéger des gens qui sont déjà « protégés » ! Quant aux crétins qui disent « on a du recul avec des milliards de doses injectées et des mois de vaccination intensive ! » Ecoutez- donc ce PDG qui nous apprend tout simplement que : Nous n’avons pas de recul sur ces nouveaux vaccins ! « Si vous voulez dix ans de recul, faut attendre 10ans. »

https://twitter.com/i/status/1469291867686776833  

Pour rappel la soupe malfaisante de Pfizer et des autres, n’a JAMAIS été testé en double-aveugle. L’ivermectine et l’hydroxychloroquine si.

Le Dr. Malone à l’origine de le l’ARNm a déclaré : « Voulez-vous vraiment que votre enfant fasse partie de l'expérience la plus radicale de l'histoire de l'humanité ? » Oui ! Voulez-vous que vos gosses soit empoisonnés pour protéger les vieux qui sont déjà vaccinés avec un produit tellement sûr, que vous devez être menacé pour le prendre, contre une maladie si mortelle que vous devez être testé pour savoir si vous l’avez ?

Des produits à ARNm qui ont déjà tués plus de personnes en 1 an que tous les autres vaccins réunis en 30 ans. Mais tous ces spécialistes non inféodés à Big Pharma doivent mentir, puisque aux USA les décès de pilotes ont augmenté SEULEMENT de 1 750 % après leur vaccination obligatoire.

Il y a peu, sur Cnews, UN AUTRE « MENTEUR », le généticien Christian Vélot affirmait que le SARS-CoV-2 se recombine en raison des vaccins. Le consultant en santé public va dans le même sens en apportant, cette fois, des arguments épidémiologiques. Du pain béni pour nos gouverne MENTs qui en profitent pour proposer désormais toute une série de restrictions pour les non-vaccinés face à la résurgence des cas de Covid-19 dans une situation de plus en plus complexe. Ce qui fait dire à Marie-Estelle Dupont, psychologue clinicienne : « On fait du mal aux gens, on les méprise, on les divise, on les culpabilise. »

Et au milieu de toute cette MERDE, au pays de l’EMMERDEUR, la France est le seul pays au monde à avoir fermé des lits en période épidémique.

Pas grave ! Les supers Zéros sont là, Le patron de Pfizer avance qu’une quatrième dose sera nécessaire ! Tandis que la souche Omicron suscite l’inquiétude dans le monde à cause de l’incertitude persistante autour de sa « virulence », le patron de Pfizer, le sieur Bourla (tant que tu peux encore et sans viagra) n’exclut pas un recours à la quatrième dose dans des délais plus réduits. « Avec l’Omicron, nous devons attendre et voir parce que nous avons très peu d'informations ».

A travers le monde, les gouvernements instaurent l’un après l’autre un apartheid médical à propos du vaccin COVID-11-09 et ça rappelle des souvenirs. C’est au sein de l’Union européenne, région où l’influence de la Bande du Davos est sans doute la plus forte, que ces restrictions sont les plus draconiennes. En effet, les vaccins grippe-covid ont de quoi réjouir tonton Schwab. Pleins de graphène, ils viennent à point booster (comme ils disent) les nanoparticules dans nos cerveaux : poussière intelligente comme aime à le déclamer si poétiquement le vieux  Schwab, une vieille carne de 80 ans qui emmerde, lui aussi, la vie des jeunes.

Mais ne vous inquiétez-pas, arrive à la rescousse une bande de supers Zéros. Zuckerberg et son Métavers ou Elon Musk et sa puce implantable dans nos têtes, arrivent en SAUVEURS, de quoi nous changer les idées, non ?! Elon Musk, Neuralink, et sa puce d'IA transformeront les humains en unités programmées par ordinateur.

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier

Voir les commentaires

Une ENORME bombe aura explosé sans faire de bruit à l’oreille du Gaulois.

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

J’avais déjà, il y a plusieurs mois, écrit un article concernant ce sujet. Mais beaucoup trop d’endormis n’ont pas réagi.  J’y reviens donc. Un avis du CDC américain émis en juillet 2021 vient d’être appliqué à l’échéance du 1er janvier 2022. Il leur aura fallu près de deux ans pour reconnaître que le test PCR est défaillant et invalide. Oui, vous lisez bien !

J’espère que cette fois vous ferez tourner massivement l’info.

Lisez attentivement, ce que cette directive du CDC admet. Vous pouvez facilement la trouver sur le Net.  Elle dit ceci : En résumé, le test PCR ne peut pas différencier les « virus du SRAS-CoV-2 et de la grippe ».

Voici l'extrait traduit : « Après le 31 décembre 2021, le CDC retirera la demande à la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis d’autorisation d’utilisation d’urgence (EUA) du panel de diagnostic RT-PCR en temps réel du CDC 2019-Novel Coronavirus (2019-nCoV), le test introduit pour la première fois en février 2020 pour la détection du SARS-CoV-2 uniquement. »

Lorsqu’il y a des mois, reflétant aussi la pensée des professionnels de santé non inféodés à Big Pharma, j’écrivais que nous assistions à une épidémie de tests détectant TOUT et RIEN, la chose était déjà confirmée par le CDC américain qui avait alors fait circuler une directive comme quoi, fin 2021, les professionnels ne devraient plus s’y fier.

Mais, comme d’habitude, le Monde le sait sauf la France et ses merdias inféodés à l’ordre nouveau EN MARCHE. On comprend dès lors pourquoi l’EMMERDEUR en chef a accordé 500 millions d’euros de rallonge de fonds publics (nos impôts) à tous ces Goebbels à la petite semaine qui sont payés grassement afin de nous mentir et de maintenir les peuples dans la PEUR.

Au fait, CONCERNANT LES VRAIS MALADES, 500 millions ça ferait combien d’ouvertures de lits en réanimation dans les hôpitaux ?

Lorsqu’en mars 2020, l’EMMERDEUR à déclaré par six fois « nous sommes en guerre … » C’est bel et bien une guerre que les riches sont en train de mener contre les peuples.

Voici ce que déclarait le Dr. Kary Mullis, en 2019 : « Le test PCR est un processus. Il ne vous dit pas que vous êtes malade ». Dr. Kary Mullis, lauréat du prix Nobel et inventeur de la RT- PCR, décédé en août 2019. J’avais déjà repris l’info dans mon livre De Mammon à Corona paru en juin 2020.

Reiner Fuellmich est l’avocat allemand qui a créé le Comité Corona. Les tests constituent d’ailleurs la pierre d’achoppement que son équipe et lui vont utiliser dans le Second Nuremberg qu’ils préparent contre tous les assassins à l’origine de cette fantastique couillonade.

En effet, l’utilisation abusive de la technique RT-PCR est employée comme une stratégie par nos gouvernements afin d’appliquer le rêve de Klaus Schwab. Sa mise en œuvre se trouve appuyée par des conseils scientifiques de sécurité et par les médias dominants, tous inféodés à la puissance financière de Big Pharma. Le but est double : élimination et contrôle, le tout justifié sous un voile sanitaire autant qu’hypocrite.

Dans cet organigramme, regardez-donc qui se cache derrière le CDC et bien d'autres structures tentaculaires. C'est Bill le coyote, l'eugéniste fou au service  de l'élite.

Cela permet aux gouvernements et à notre EMMERDEUR national de justifier des mesures excessives comme la violation d’un grand nombre de droits constitutionnels, sous prétexte d’une pandémie de tests positifs, et non sur un nombre de malades réels.

Voilà pourquoi, sentant venir le vent de la Vérité, le CDC a déclaré que le test PCR est invalide et ne fait pas la différence entre le Covid-19 et la grippe saisonnière.  Il ne détecte ni identifie le SARS-CoV-2 et ses variants.

Ça sent vraiment la merde au pays des Véran et des Fauci (poupées de Bill Gates) parce que dans ce cas, les centaines de millions de soi-disant « cas confirmés » collectés dans le monde depuis le début de la prétendue pandémie, n’ont aucun sens. Il n’y a pas de pandémie.

Le test PCR est fréquemment utilisé pour prétendument «identifier» les variants dont le Delta et l’Omicron, ce qui est une impossibilité, ainsi qu’un mensonge. En janvier 2021, un an après l’avoir fortement recommandé, l’OMS remettait en cause la validité du test PCR. Plusieurs milliards de personnes dans plus de 190 pays ont été testées (retestées) à l’aide d’un PCR défectueux. C’est un grand mensonge propice à l’instauration du « passeport vaccinal ».

Une question se pose alors. Pourquoi le CDC a-t-il attendu jusqu’au 31 décembre 2021 pour imposer la suspension du test PCR erroné ?  Parce que la grippe saisonnière dont on ne parle plus jamais a contribué à augmenter le nombre de cas « confirmés de Covid-19 ». C’est bon pour les affaires !

Et à ce titre, je vous invite à lire ou relire mon article en deux parties concernant BlackRock et Vanguard, les fossoyeurs de nos santés et de nos économies : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2022/01/ils-sont-partout-dans-nos-vies-dans-nos-veines-et-dans-nos-tetes.partie-une.html

Ce sont de fins calculateurs tous ces sans âmes ! Avant le retrait définitif du PCR, Omicron et tous les rhumes corona se seront traduits par des PCR positifs. Du pain béni pour nos politiciens corrompus pour soutenir le Grand Reset davosien et nous pucer tous comme des robots.

Quant à Big Pharma alias BlackRock et Vanguard, ils engrangent des milliards tout en appliquant le génocide mondial si chère à l’élite : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/01/tout-est-prevu-et-depuis-longtemps.html

Des millions de personnes dans le monde qui, par peur du méchant omicron, font la queue pour être testées ainsi que vaccinées pour «se protéger » contre un covid-19 et ses nombreux variants qui ne peuvent en aucun cas être identifié par un test PCR, ça fait néanmoins beaucoup d’argent et des gens terrorisés.

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier

Voir les commentaires

Ils sont partout dans nos vies, dans nos veines et dans nos têtes. (Partie deux)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Imaginez un seul instant que vous appreniez (enfin ceux qui veulent comprendre !) que le directeur du Lancet l’est aussi chez Pfizer … Vous diriez à juste titre comme George Marchais savait le faire « c'est un scandale !!!... » Eh bien sachez-le, c’est encore pire ici, car le directeur de RELX est également celui qui nomme le directeur de Pfizer !

BlackRock c’est plus de 9 000 milliards d’actifs sous gestion, juste devant Vanguard qui suit de près avec 7 000 milliards. On comprend dès lors pourquoi, Larry Fink, son PDG, a été une nouvelle fois reçu à l'Elysée en juillet 2019.

Imaginez Albert Bourla, l’actuel PDG de Pfizer qui, il y a peu, fut lui aussi reçu comme un chef d’Etat à l’Elysée par Macrouille 1er. Dans les années 2010, il fut cadre prometteur et ambitieux de Pfizer. Il a, durant longtemps, et comme ses homologues, accompli toutes les basses besognes, écrasé tous les concurrents, avalé toutes les couleuvres. Il devait coute que coute être adoubé par BlackRock, Vanguard et les autres. Vous êtes une pourriture avec nous ou contre nous ?

Vous êtes avec nous. OK ! vous allez devenir un de nos porte-flingues fortement rémunéré pour le sale boulot.

Revenons à RELX et notre actionnariat derrière le Lancet. Artisan Partners est montée au capital de RELX en même temps que BlackRock, de quoi bien dénigrer le traitement à l’hydroxychloroquine. En effet, ces fonds activistes type Artisan ne montent pas au capital de groupes sans un objectif précis. Ils tuent et font naître ou renaître qui ils veulent.

Pfizer était, il y a peu encore, un géant malade dont le chiffre d’affaires ne faisait que baisser depuis 10 ans. Pfizer était pris en ciseaux entre des revenus en baisses et des dépenses en hausse. Arriva couillonavirus, fruit d’une longue préparation en laboratoire et d’une « étude » nommée « Event 201 » : une simulation d'une pandémie de coronavirus qui a eu lieu en octobre 2019 à New York.

L'exercice a été organisé par l'université John Hopkins aux États-Unis, en collaboration avec le Forum économique mondial et la Fondation Bill Gates le coyote.

Les USA étant depuis longtemps le pays ou l’argent a replacé Dieu, l’esprit qui y règne dans le secteur de la Pharma n’est pas très éloigné de celui des fast-foods. Pfizer n’a fait qu’ouvrir le marché américain à BioNTech et faire la nique à la Commission européenne. C’est une vraie mafia prédatrice qui est entrée en action avec un plan d’extermination bien rodé et destiné à leur remplir toujours plus les poches en faisant de la place.

D’après vous, pourquoi Merck MSD a renié son Ivermectine ? Nous avons assisté sans y comprendre grand-chose à un bal des géants ou le plus gros s’empare avec facilité de la reine d’un soir.

Traduction : Pour que Pfizer ait le champ libre sur les vaccins, il fallait qu’aucun traitement précoce ne leur ôte la majeure partie de leur utilité. On comprend alors pourquoi, le 4 février 2021, Merck a préféré se tirer une balle dans le pied plutôt qu’une dans la tête. De toute manière vu le prix de vente de cette molécule EFFICACE, il n’a pas fourni un gros effort !

Il affirme alors que son Ivermectine ne permet nullement de soigner le COVID en parfaite contradiction avec 73 études montrant pourtant l’efficacité du traitement. Mais Merck appartenant à la même toile d’araignée actionnariale que BlackRock, ce qu’il perd d’une main, il le récupère de l’autre. Ce sont les mêmes décisionnaires finaux, les mêmes BlackRock, Vanguard en position de contrôle monopolistique.

Même le CDC américain a enterré l’ivermectine. Chose que l’on comprend parfaitement lorsque l’on constate que son ancien patron, jusqu’en 2019, est directement passé au conseil d’administration de Pfizer après son mandat.

Nous pourrions croire que la gestion de BlackRock vise au moins à rapporter le meilleur rendement à ses clients, à leur éviter des krachs… On a le droit de rêver. BlackRock est sorti de la crise de 2008 en sauveur, avec le statut de roi et faiseur de rois selon l’idée que ses milliers de milliards d’actifs sous gestion ont permis de sauver Wall Street. Mais le « sauveur » organise en fait le Grand Délit d’Initiés Néolibéral puisque c’est lui qui fait office de pompier appelé à la rescousse par ceux-là même qui mettent le feu.

Lors du krach de 2008-2009, c’est BlackRock qui a réorganisé les fonds en séparant les actifs sains des pourris puis en conseillant à certains Etats, comme la Floride, d’absorber les actifs pourris pour sauver le fonds de pension de ses fonctionnaires (avec l’argent du contribuable). Comprenez-le, c’est essentiel ! Depuis la dernière crise de 2008, BlackRock s’est transformé en roi de la privatisation des gains et de la mutualisation des pertes.

Voilà pourquoi BlackRock orchestre depuis un gigantesque délit d’initiés au profit du capitalisme néolibéral dans son ensemble ! C’est-à-dire que lorsque ces putains de banquiers font des conneries, nous payons, et lorsqu’ils décrochent le cocotier (comme souvent), ils ne nous laissent même pas les miettes. Sans ces monstres prédateurs vivants sur le malheur du monde, nous aurions pu laisser les banquiers se noyer dans leur merde et sauver ce qui pouvait l’être par des nationalisations massives et provisoires.

Au lieu de cela, désormais, BlackRock fait prospérer le vice auprès de la Fed, de la BCE et de la Commission Européenne. Comment ? Dès mai 2020, il oriente les fonds de l’Union Européenne sous couvert de « développement durable », mon second chouchou.

C'est-à-dire que des technocrates non élus et complétement cons donnent les cordons de la bourse à un vieil oncle Sam complétement sénile et ruiné. Au même titre que le zombi Mark Zuckerberg désire nous enfermer dans son Métavers, BlackRock nous enferme dans une fiction financière où nous allons tous mourir.

C’est du pillage orchestré de main de maître pendant que de l’autre on nous assassine, on nous éradique au nom du tout sanitaire. Je vous conte un monde où la vie, la santé, la richesse sont tous devenues irréconciliables avec la réalité.

Pourquoi ? Parce que même si nous ne sommes pas tous prochainement morts de leurs piquouzes du Diable, comme semble l’indiquer l’organisme Deagle, arrivera très vite, trop vite désormais, le jour où tout l’argent public et toutes les dettes ne suffiront plus à maintenir la fiction de la croissance infinie.

Cette simple observation du contrôle final par le même groupe d’actionnaires véreux doit faire réfléchir le Gaulois lambda. BlackRock et Vanguard prêtent aux Etats pour qu'ils achetent à Big Pharma du poison déguisé en « vaccins ». Big pharma  appartient à BlackRock et Vanguard. Au final, c'est le contribuable qui doit rembourser sa dose létale.

Qu’une société pharmaceutique majeure soit propriétaire de tous les médias et du premier éditeur scientifique mondial censé en contrôler les recherches suffit à mettre à mal la recherche médicale et les intérêts privés de Big Pharma.

Lorsque l’on constate que l’augmentation pernicieuse des obligations vaccinales depuis plusieurs décennies est en parfaite corrélation avec l’augmentation de pathologies nouvelles (Alzheimer, cancers, parkinson, autisme, etc.) et qu’elle-même est en parfaite adéquation avec le souhait élitiste de faire disparaître une forte proportion de la population mondiale, on ne peut qu’être septique face à couillonavirus.

https://vecteur-douceur.over-blog.com/2020/01/tout-est-prevu-et-depuis-longtemps.html

Cette crise et son Grand Reset ne constituent que l’apothéose, le souhait majeur de cette élite prédatrice et psychopathe.

S’enrichir définitivement en captant ce qu’il reste de richesse à siphonner tout en masquant la gigantesque arnaque de la DETTE désormais à bout de souffle. Puisque d’ici peu beaucoup seront morts, c’est leur souhait. Les survivants aux vaccinations forcées leur serviront de jouets, d’esclaves décérébrés puisque pucés et privés de réflexion par l’IA. L’Aladin de BlackRock peut-être ?

Quant au pognon, ça en fait pour les actionnaires ! Avec un pass SS, sanitaire ou vaccinal (peu importe) avec 3 doses (plus celles qui viennent) à 19,50 € pour 68 millions de Français, ça fait déjà des milliards de dollars (rien que pour la Gaule). Big Pharma en bande de joie (avec ou sans viagra, c’est gratuit pour lui). Indirectement, BlackRock, Vanguard Group et tous les autres sous fifres : Google, Facebook et Phillip Morris, se goinfrent tous la part du lion.

Mais en fait, rassurez-vous, c’est pour votre santé et pour retrouver notre liberté. De plus, je connais un « vieux livre » où il est écrit qu’ils jetteront leur argent dans la rue, puisque devenu inutile.  Leurs dollars, ils pourront toujours se torcher avec; l’or ça leur fera plus mal, quant aux bitcoins et autres monnaies virtuelles, ils auront les mains dans la merde. J’ai hâte de voir ça !

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier

Voir les commentaires

Ils sont partout dans nos vies, dans nos veines et dans nos têtes. (Partie une)

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Derrière le sombre spectacle de marionnettes qu’on nous impose depuis deux ans et bien plus encore, se cachent des Géants tels BlackRock : ceux de la gestion d’actifs. Ce monstre, comme bien d’autres que je vais ici évoquer, détourne votre santé comme l’on détourne votre portefeuille au nom de l’intérêt général et au profit d’intérêts privés.

Sachez que le malheureux qui vit dans la rue va écoper de prison ferme pour vol d’un sandwich, mais que chez des géants du crime style BlackRock, le délit d’initiés constitue un sport non pas national, mais international. Ce genre d’horreur est désormais si énorme (Too Big To Fail) que, tel Chronos, il en vient à dévorer ses enfants et bien pire encore puisque de manière indirecte, comme des lâches qu'ils sont, ils veulent vacciner les nôtres.

Un autre très gros salopard se nomme Vanguard Group. On le retrouve imbriqué partout (physiquement et moralement) tel un morpion sur un paire de … Des exemples ? Dans cette « pantomime couillonavirale » on le retrouve chez Pfizer comme 1er actionnaire ; chez AstraZeneca comme 3e actionnaire ; chez Johnson & Johnson comme 1er actionnaire ; Chez Sanofi comme 3e actionnaire et chez Moderna comme 4e actionnaire. J’arrête là avec les empoisonneurs que l’on nous impose actuellement car nos sales morpions grouillent partout ailleurs.

Laissez-moi vous le prouver. Souvenez-vous mon article où je parlais d’Akamai Technologies, une société américaine spécialisée dans la mise à disposition de serveurs de cache pour les entreprises. Son 1er actionnaire est Vanguard Group. Akamai est le leader mondial de stockage des données numériques.

Comprenez par-là que c’est cette boite qui, avec l’imprimerie nationale, stocke les données de l’application TousAntiCovid et, par redondance, les données du QR-code qu’utilisent tous les lieux où s’applique le passe sanitaire.

Vanguard Group est un fonds de pension américain auprès duquel le PIB français fait office d’argent de poche pour un ados boutonneux. Il gère plus de 7 000 milliards de dollars et possède donc la capacité de phagocyter tous les gouvernements de la planète au niveau lobbying international.

Quant à nous laver le cerveau afin de nous faire accepter qu’un poison est bon pour notre santé, on peut également compter sur lui. Il est en effet le 1er actionnaire d’Apple, le 1er actionnaire de Facebook, le 1er de Google (YouTube, Googlemaps, WhatsApp, etc.), le 1er de Microsoft et le 2e d’Amazon. Commencez-vous à comprendre l’empreinte indélébile que de tels congloméras de fric peuvent avoir sur nos vies, nos pensées, nos actions … ?

Les GAFAM dont je vous rabâche les oreilles, c’est lui plus les sous fifres.

Mais il existe de multiples manières de jouer à l’eugénisme. Non contant de nous empoisonner via les vaccins, il y a aussi longtemps que ces monstres s’y essaient par le biais de la nourriture, de l’air, ou de l’eau. Le 1er actionnaire de Coca-cola ou de MacDo est Vanguard Group. Vanguard est également impliqué concernant la cigarette, cette merde qui tue des millions d’individus chaque année en tant que 1er actionnaire de Philip Morris. Mais il y a mieux !

La Varénicline est une molécule développée par les laboratoires Pfizer. C’est un agoniste partiel des récepteurs nicotiniques du système nerveux central. Il est proposé à la vente dans le monde sous le nom de Champix. Son indication est l'aide à l'arrêt du tabac. C’est pas beau ça ?!

N’oublions pas nos jolies têtes blondes puisque Vanguard Groupe est aussi le 1er actionnaire de Disney. Une belle porte ouverte à l’endoctrinement tous azimuts par le biais de slogans et autres images subliminales diffusés à gogo. Ça, c’est pour le mental ! En effet, n’oubliez jamais que dans les pays où il le peuvent, la cible privilégiée de l’industrie du tabac ce sont les enfants.

J’évoque la chose en détail dans mon livre De Mammon à Corona, mais j’y reviens car beaucoup ont la mémoire courte. Le 22 mai 2020 paraissait dans Le Lancet une étude déclarant que le traitement à l’hydroxychloroquine du professeur Raoult augmente la mortalité des patients hospitalisés Covid.

Bien que la vérité ait éclaté depuis, cette étude charlatanesque a fait BEAUCOUP de mal. Le 23 mai 2020, notre Véran véreux va en profiter pour interdire la prescription d’hydroxychloroquine en dehors des essais clinique… Même l’OMS va en profiter pour faire déconseiller ce traitement pourtant efficace, le 26 mai 2020.

Mais la vérité finissant toujours par triompher, 15 jours seulement après sa publication, ce gigantesque FAUX, inventé sans aucune donnée réelle, réalisé par une obscure société de recueil de données (désormais dissoute) comptant parmi ses dirigeants une ancienne actrice porno, un spécialiste de « science… fiction » et propriété d’un médecin qui avait d’abord voulu vendre des pilules qui rendent intelligent aura fait pschitt !

Comment cela a-t-il pu se faire ? Comme tous, ce milieux est corrompu. Laisser passer un article pourri contre une rétrocommission passe encore, mais une étude entièrement bidonnée au point de n’avoir pas recueilli une seule donnée : Cela ne s’est jamais vu !

Comment un comité de lecture composé de vieux manches à balai dans le cul a-t-il pu valider un faux aussi grossier ? Comment la 3e revue médicale la plus prestigieuses AU MONDE a-t-elle pu publier un tel torchon ? Comment les merdias ont-ils pu relayer massivement un faux si grossier ? Même si cette étude BIDON a été retirée, les essais arrêtés à cause d’elle n’ont pas repris. De plus, les médias incompétents ont serré les fesses sans corriger leurs articles et encore moins leurs méthodes… Le mal était fait.

Son rédacteur en chef, Richard Horton, qui porte une part gigantesque de responsabilité dans cette affaire du scandale du Lancetgate, a publié quelques semaines plus tard un ouvrage bizarre intitulé « La catastrophe du COVID19 » dans lequel il bat des bras en disant « c’est pas nous, pas nous ! », faisant porter tout le poids de la crise et la responsabilité des morts sur les autres. C’est tellement plus simple et humain. Il aura bel et bien effectué son efficace travail de larbin. Mais pour le compte de qui ?

N’oublions pas ? puisque nous venons de le voir : dans un système capitaliste, celui qui a le pouvoir… est celui qui détient le capital. Le Lancet est la propriété de RELX, anciennement Elsevier. RELX est le premier groupe de publications scientifiques au monde, ce qui le place parmi les 5 plus grands groupes de production juste derrière Netflix et Disney et devant Sony.

Et qui retrouvons-nous là depuis 2018 ? De nouveaux actionnaires morpions bien connus qui se sont invités à la table de RELX : BlackRock et Artisan Partners. BlackRock est rapidement devenu le 1er actionnaire de RELX avec plus de 10 % du capital et avec les autres géants de la gestion d’actifs américains, ils ont acquis une position de contrôle.

Bizarrement, comme Vanguard Group, BlackRock est également le deuxième actionnaire de Pfizer ou encore de Johnson & Johnson et de Merck MSD, juste derrière Vanguard. Bref ! Ce sont ces mêmes géants de la gestion qui sont en position de contrôle des grands groupes côtés qui commercialisent les vaccins contre le COVID. Voila pourquoi en début d’article je déclarais ceci : « le délit d’initiés constitue un sport non pas national, mais international. » En effet, le conflit d’intérêts est gigantesque chez les actionnaires.

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier

Suite ici : https://vecteur-douceur.over-blog.com/2022/01/ils-sont-partout-dans-nos-vies-dans-nos-veines-et-dans-nos-tetes.partie-deux.html

Voir les commentaires

Faisons disparaître les gêneurs.

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Oui ! il convient de faire disparaître toute trace du génocide planétaire orchestré par les Davosiens au nom du Grand Reset.

Et, chez-nous, à moins que le Gaulois ne se réveille et fasse bloc toutes tendances confondues, c’est déjà prévu. Comment ? Mc Kinsey, le cabinet conseil américain qui parle à l’oreille de Macrouille tout en coutant très cher au contribuable français, l’a prévu dans son agenda. Un processus d’exclusion physique des non-vaccinés y est d’ores et déjà inscrit.

Dans toutes les expérimentations de mise au point médicamenteuses : les essais pharmaceutiques, on choisit un groupe témoin. Il sert d’étalon entre les cobayes et les autres recevant la « sainte onction ». Le groupe témoin est celui qui n’est pas « expérimenté ». Il ne suit aucun traitement. Je parle ici de toute étude rondement menée avant mise sur le marché : c'est-à-dire toutes sauf celles concernant les thérapies géniques à ARNm. Et si, un phénomène se produit dans le groupe des cobayes, alors on peut suspecter qu’il s’agit d’effets secondaires produits par le traitement, puisque le groupe-témoin n’en souffre pas.

La réaction de notre petit Jupiter, digne d’un sale gosse mal élevé, se comprend alors beaucoup mieux sous cet éclairage salutaire.

Elle correspond assez bien à la situation que nous connaissons actuellement entre certains vaccinés et non-vaccinés. La merde commence à remonter des égouts et ça pue ! Il faut cacher l’hécatombe vaccinale, ce monstrueux simulacre diabolique. Ainsi, quoi de mieux que ces sales pestiférés de non vaccinés pour porter le chapeau.

Rétrocommissions aidants, notre petit gouvernement LREM aux abois se doit d’appuyer au maximum sur la pédale vaccinale. Nous avons donc droit à toutes les intox possibles et imaginables, même si, pour la plupart, elles sont hors la loi.

Déjà, ce groupe témoin ne comprend pas 5 à 6 millions d’individus mais bien plus. À mon sens, j’irai jusqu’à prétendre que 30 à 35 pourcents (environ 20 millions) des Français sont concernés, plus tous ceux qui, par refus de la 3e dose et des suivantes, rejoignent le groupe des réfractaires.

Il y a donc bien un groupe sous traitement et un autre qui ne l’est pas. Et c’est bien cela qui emmerde Big Pharma et la bande à Macrouille. C’est une lutte contre la montre. En effet, chaque jour qui passe voit son lot d’effets indésirables se développer chez les vaccinés. Ne serait-ce que les infections covid bien plus importantes (même si les merdias vendus prétendent le contraire) en pourcentages chez les vaccinés que chez les autres.

Ainsi, comme l’indique le Dr Malone créateur de l’ARNm, ostracisé par les GAFAM, puisque réfractaire à la suite de cette mise à mort surtout sur les gosses : d’ici moins d’un an, nous allons hélas constater les dégâts causés par ces soupes infâmes.

Ils iront de l’augmentation des taux de cancer, problèmes cardiaques, à l’apparition ou la réapparition de pathologies diverses et variées. Avec un système immunitaire à zéro (la tête à Toto) le moindre rhume qui passe leur sera fatal. Rien qu’au niveau cardiaque, le célèbre cardiologue américain, Peter McCullough, a lancé une alerte sur Telegram : « Les données montrent une surmortalité dans le monde entier due aux vaccins anti-Covid ».

Mondialement, nous allons être confrontés à une nouvelle affaire du sang contaminé, mais puissance UN million. Et face à cela, à l’échelon mondial, les gouvernements devront expliquer pourquoi ils ont miné la vie des non-vaccinés. Chez nous, Macron devra expliquer pourquoi il a EMMERDE les sages pour les pousser coûte-que-coûte à se faire inoculer un poison. Voilà pourquoi le temps presse pour cette bande de salopards.

En attendant, beaucoup trop, aveuglés par leur conformisme, n’imaginent pas un seul temps que l’Etat puissent leur avoir menti pour de l’argent et du pouvoir. Pour l’instant, ils se sentent ragaillardis à l’ombre du 4e Reich et par leurs X doses de vaccin.

Certains même considèrent comme un honneur de pouvoir se faire injecter tous les 3 mois une nouvelle dose d’un produit SAVOUREUX dont ils ne connaissent rien. Mieux, ignorants qu’ils sont des vecteurs de contamination, beaucoup accusent les sages du « groupe test » d’être des contaminateurs.

Et comme Macron les y encourage sans ambages leur garantissant même à mots couverts l’impunité, ils ne sont pas loin de vouloir lyncher le groupe des « sang pur » avec le zèle des petits lèche-culs qui veulent faire plaisir à l’institution.

Ainsi, sachant que le vent peut très vite tourner, nos capos du pouvoir excitent une multitude de mous du bulbe afin qu’ils se chargent de la sale besogne : mettre à mort le bouc émissaire seul témoin de leurs sales turpitudes de lâches psychopathes.

Le 3e Reich n’est jamais mort, ses arrière-petits-enfants font même du zèle ! Je délire ? Lisez vous-même et choisissez votre camp, mais choisissez-le bien car le Créateur veille, et à lui, nul n’échappera : https://www.marianne.net/societe/sante/cartes-sim-bloquees-permis-retires-ces-sanctions-folles-qui-visent-les-non-vaccines-dans-le-monde

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier

Voir les commentaires

La vengeance de Reiner Fuellmich.

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Il a du pain sur la planche notre vaillant avocat allemand. Lui et son équipe ont du matériel à profusion. Pourquoi ? Parce qu’à moins d’un miracle de Satan, la plus grande expérience réalisée sur les humains dans l’histoire va échouer. C’est l’homme confiant en son Créateur qui vous le dit ! Cette guerre aura néanmoins été la plus mortifère jamais enregistrée, elle va laisser des millions d’humains sur le carreau et des millions de survivants seront accablés par des mots horribles.

Comparativement, Nuremberg UN aura été, pardonnez-moi l’expression : « du pipi de chat ». Là, les Crimes contre l’humanité vont s’envoler et crever la stratosphère. Pourquoi ? Parce que les effets désastreux de cette mascarade couillonavirale auront couté bien plus de vies que les gesticulades d’un tonton Adolf et celle d’un Staline, même réunies. Du coup, un nouveaux Nuremberg commence à sembler beaucoup moins chimérique. Jamais nous n’aurons atteint un tel niveau d’hypocrisie. J’ai honte d’être un humain sur cette planète au milieu de monstres qui ont laissés crever nos ainés et les ont même empoisonnés (Rivotril).

La Buzyn peut se la mettre au cul sa légion d’horreur, même si elle échappe temporairement à la justice des hommes, elle n’échappera JAMAIS à celle de Dieu. Pourquoi ? Parce que sa campagne claire pour empêcher un traitement précoce avec des médicaments vitaux a contribué à une perte de vie massive et évitable.

Que dire de leurs obligations vaccinales sur les lieux de travail, et qui ont conduit à un véritable crime contre l’humanité.  Des pertes de vie massives chez des travailleurs qui ont été forcés d’accepter un produit toxique. Il est vrai que les rétrocommissions ont pour vertu d’effacer toute morale chez des gens qui n’en possèdent d’ailleurs guère.

Toutes les opportunités pour les victimes de s’informer sur les risques inhérents que constituaient leurs soupes supplétives ont été méthodiquement effacées d’Internet et de la sensibilisation du public par une cabale corrompue internationale. 

George Orwell doit se retourner dans sa tombe. Il convient en effet d’être des sans-âmes pour orchestrer et financer de telles campagnes de propagande et de censure massivement coordonnées à l’échelle mondiale.

C’est du jamais vu dans l’histoire de la race humaine. À côté, Goebbels ou le 11-Septembre, c’est un pet de lapin dans la blogosphère. Tous les grands médias de masse et les GAFAM se sont joints à cette farandole endiablée. Les sociétés de technologie des médias sociaux se sont coordonnés pour étouffer et supprimer toute discussion sur les risques des vaccins génétiques et/ou des traitements précoces alternatifs.

Le tout afin d’en arriver à nous imposer une procédure médicale expérimentale obligatoire autant que mortifère. Avez-vous déjà oublié le PDG de Pfizer reçu comme un chef d’Etat à l’Elysée par notre Macrouille national ? Les valises de rétrocommissions devaient peser lourds.

Il s’agit d’un événement mortifère et orchestré de longue date. Les vendeurs de vaccins le font délibérément, puisque l’objectif principal est : dépopulation-stérilisation-traçage. D’où l’intérêt d’un véritable holocauste vaccinal, même si les injections sont arrêtées dès maintenant.

Nous vivons donc un holocauste mondial déguisé en campagne de vaccination. Vous avez encore des doutes ? Je suis un dangereux complotiste ? Réécoutez donc mon jacquot « chéri ». J’en ai longuement parlé sur ce blog, mais je n’y résiste pas : https://www.tiktok.com/@morientesmabika/video/7043074078814522630

 À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier

Voir les commentaires

Le grand nettoyage davosien.

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Dans un précédent article, j’expliquais combien le Dr Robert Malone, un des spécialistes à l’origine de l’ARNm, mettait les citoyens du monde en garde contre la dangerosité de ces soupes infâmes qu’on force à nous injecter. Il y a actuellement près de 100.000 décès supplémentaires par mois aux États-Unis, selon les compagnies d’assurance-vie qui tirent la sonnette d’alarme sur ce que le Dr Robert Malone appelle un « événement de masse » qui se déroule en raison des vaccins contre le COVID.

De nombreux spécialistes honnêtes et surtout non inféodés à Big pharma insistent sur le fait que cette thérapie génique expérimentale est délibérément conçue pour réduire la population mondiale par la mort et l’infertilité. Tous les politiciens, scientifiques, régulateurs et journalistes impliqués commettent des crimes génocidaires contre l’humanité, et ils ciblent même nos enfants. Les propriétaires de pompe funèbres n’ont jamais vu ça quel que soit le pays.

Compte tenu des études et des constats tous alarmants en provenance du monde entier, on observe en effet (à moins d’avoir des œillères) ces facteurs d’accélération, ainsi qu’une immunité défaillante, croissance et accélérée. Résultats ? Des tas de comorbidités apparaissent, des tumeurs cancéreuses, etc., le tout au crescendo des rappels covid.

A ce train, et comme l’annoncent ces honnêtes scientifiques (il y en a), 2022 verra des million de décès supplémentaires à travers le monde.  Ils mourront mais pas à cause d’une grippe. Non ! ils décéderons « grâce » à ces injections du Diable.

Si les injections de rappel continuent à être poussées de manière aussi agressive, le moindre rhume deviendra une catastrophe chez les vaccinés. En effet, chaque semaine qui passe, un vacciné voit l’efficacité de son système immunitaire fondre comme neige au soleil au profit de cette fameuse protéine de pointe mortifère. Tout va s’accélérer à mesure que des souches de grippe courantes circulent, laissant envisager un doublement du taux de mortalité total.

Dès lors, ne trouvez-vous pas bizarre que nos gouvernements mettent les bouchées doubles afin de vacciner leurs populations à outrance. Chez nous, le Véran véreux de chez macrouille parle déjà d’une quatrième dose, alors qu’avec trois, beaucoup sont déjà dans l’antichambre de la mort à court ou moyen terme ?

Il convient de faire disparaître au plus vite le groupe test des non vaccinés qui eux restent en bonne santé.

Quel merveilleux bouc émissaire que tous ces gens raisonnables qui se refusent à un suicide évident. Mieux que les Juifs durant la dernière guerre, les non vaccinés constituent donc un défouloir pour tous les refoulés : les désespérés tendance 4e Reich. Cela n’est pas sans nous rappeler la Bible. Dans L'Ecclésiaste il est écrit : « Ce qui fut, cela sera ; ce qui s'est fait se refera ; il n'y a rien de nouveau sous le soleil ».

Voilà pourquoi la punition va prochainement descendre sur une majorité devenue infâme et prête à tout pour se défouler sur le juste. Un Leclerc prêt à laisser crever de faim les non vaccinés, ou bien tous ces salopards qui trouvent juste d’interdire les soins aux non vaccinés, ainsi que ceux, nombreux, à nouveau prêts à la solution finale, peuvent se faire du mouron.

Tout cela se produit parce que les « vaccins » contre le COVID sont en réalité des armes biologiques de dépopulation.  Le Dr Robert Malone a remarqué les signaux et a envoyé un nouvel avertissement à un monde peuplé de beaucoup trop de sourds et d’aveugles.

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier

Voir les commentaires

Pour cette année 2022, le mot d’ordre de tous les éveilleurs du monde (les fameux complotistes) pourrait bien être : « On vous l’avait pourtant dit ! On vous avait prévenus !».

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Il semble désormais évident, sauf pour les cervelles de bulot, qu’une élite prédatrice est désireuse de nous emmener dans le film d’horreur le plus gore jamais réalisé.  La mise en place de ce mondialisme technologique qui fait bander le vieux Schwab (avec viagra) évoque bien sûr l’apocalypse. On peut alors comprendre qu’il s’est passé un truc abominable depuis deux ans, et que cette abomination s’est vue relayée par des nations soi-disant démocratiques.

Tous ces petits démocrates qui disaient « plus jamais ça ! » se sont alors levés comme un seul homme afin de réclamer justice contre tous ces salauds de non vaccinés. « Il faut les enfermer, leur rendre la vie impossible, les affamer, etc. etc. » crièrent-ils à tue- tête. Les années passent mais la ferveur reste ! Là où la SS n’aurait même pas pensé priver de nourriture les Juifs d’alors, toute cette nouvelle génération innove de plus belle, sourire aux lèvres.

C’est rassurant pour l’avenir que de voir ce sang neuf en action ! Un sang pourri, mais un sang quand même !

Ils sautent joyeusement tous ces trolls, laqués d’un pouvoir corrompu jusqu’à la moelle, orné des mensonges les plus graves ; et au milieux desquels une chatte n’y retrouverait pas ses petits et un Macron son mari ou sa femme. Nous sommes désormais à mi-chemin entre le contrôle et l’extermination.

Il y a déjà longtemps que de grands penseurs éclairés nous préviennent qu’une minorité folle va terrasser, réduire et dominer un troupeau sans âme et sans défense. Nous y sommes. Dès qu’on laisse poindre un semblant d’intérêt pour la chose en ne pointant qu’un doigt hors de la matrice, on la sent bien cette élite prédatrice tendance antichristique reliée aux temps modernes comme un morpion le serait sur une paire de … Elle a su s’orner d’un socialisme suintant, armé d’une industrie sans âme, et d’une presse qui l’est tout autant. Fin des religions, mondialisation, sont devenus les leitmotiv d’une élite prédatrice.

L’Antéchrist se rapproche ; l’homme moderne arrive boosté de ces multiples rappels vaccinaux, l’Homme-Démon à l’ADN modifié, le Verbe de l’Enfer, ce mythe de la fraternité créant le totalitarisme global. Et comme ce caractère de fraternité ou d’humanité est identique partout et pour tous les hommes puisque ventilé outre mesure par les loges maçonniques, il s’en suit qu’une seule et même législation, un seul et même gouvernement, doivent être à la fin admis pour répondre aux droits de la fraternité et de l’humanité.

On voit alors poindre le rôle essentiel des sociétés secrètes organisé depuis un siècle dans le monde entier, sous divers noms et sous diverses formes. On comprend alors qu’elles sont le vrai foyer où fermentent tous ces projets détestables, et d’où part le mouvement, la force d’agression contre les peuples.

On appréhende alors avec effroi ce monstre si bien dépeint par Nietzsche, j’ai nommé l’Etat. Un socialisme graveleux aboutissant au communisme est la doctrine antisociale qui tend et aboutit à faire de l’État le maître absolu de toutes choses, c’est-à-dire des personnes et des biens, des corps X fois piquouzés et des âmes.

Un État plus que jamais corrompu, un bateleur couronné, un prodigieux comédien âpre aux mensonges les plus pervers, un séducteur des foules habile bretteur soi-disant au service des droits et des intérêts de tous !

Bref, un empoisonneur du peuple !

Mais lorsque ne serait-ce qu’un trait de lumière en vient à pourfendre la noirceur où aiment croupir ces sales démons, on commence à voir poindre les vrais tenanciers du bordel, ceux qui, des coulisses, et depuis des siècles, par le biais de leurs sinistres alliances et de leurs mariages incestueux jouent les marionnettistes de l’ombre. On voit alors poindre le bout du nez d’un Cyrano d’opérette, celui d’un Schwab et de son Davos si prompte à vouloir nous ôter la liberté ainsi que la propriété privée.

Il n’y aura, dès lors, ni classes élevées, ni classes inférieures ; ni pauvres, ni riches, si ce n’est ceux qu’il lui plaira de combler et d’élever autant que durera son caprice et sa monstruosité totalitaire dans l’indifférence du troupeau hébété puisque pucé. Tenant à la fois en mains tous les fils de sa trame, l’Antéchrist Schwab détruira, chemin faisant, toute religion, tout culte, excepté celui de sa personne… Quiconque n’observera point sa loi, quiconque ne s’assujettira pas à tenir pour bon et pour mauvais ce que ce monstre aura décrété sera coupable, et devra mourir.

L’humanité deviendra le troupeau. Seul maître et seul éducateur des enfants procréés sous le jeu de ce vaste système de prostitution, il se proposera d’anéantir toutes les traditions de la famille. Le troupeau sera marqué au signe de la bête (au code QR).

En un énorme Ouroboros se mordant la queue, cette nouvelle Babel est liée au progrès de la technologie de la communication dont l’apothéose est le 5G. Poussière intelligente aidant, elle constitue ce nouveau libre-échange de la pensée, que Babel avait interrompu, et qui prépare l’unisson de la pensée actuelle, celle de l’antéchrist mondialiste : l’esprit aventurier du commerce, l’économiste moderne devant lequel s’effacent toute frontière et toute nationalité.

Pour Schwab et sa clique, le patriotisme n’est qu’étroitesse d’esprit et de cœur pour les vrais libéraux du progrès … « Pauvre Zemmour », il a face à lui l’Antéchrist en personne, le tueur des nations ! Il poursuivra de sa haine tous les résistants.

Allez, je plaisante. C’était pour rire ! Il y a ce que souhaite cette bande de dégénérés et puis il y a la réalité qui nous rattrape toujours. Ça balance de partout, ça se fissure et les rats quittent le navire. Le président Loukachenko balance le chantage du FMI et de la Banque Mondiale.

Autant Macron fut un « cadeau » pire que la peste ou le choléra pour les Français, autant Omicron est un cadeau de Dieu fait pour les emmerder. Même le Franc maçon Pujadas retourne sa veste concernant la panique omicron.

Les « vaccins » covid-19 ont tué des millions de personnes, dont 400.000 Américains, 97.000 Français, 58.000 Canadiens, 17.000 Belges... En Australie, plus de 80 000 plaignants se retournent contre leur gouvernement orwellien qui, du coup, admet désormais les EFFETS SECONDAIRES GRAVES DES VACCINS et dédommage certaines victimes à hauteur de 600 000 $. C’est le début de la fin pour l’Australie ! Il ne faudra pas oublier non plus de s’occuper du nouveau p’tit dictateur autrichien en temps voulu.

Fauci, l’équivalent américain de notre Varan véreux, avoue que les chiffres sont gonflés par les tests PCR et que les enfants sont « cas Covid » alors que ce n’est qu’une pathologie parmi d’autres. Chez nous, les hôpitaux sont bondés de vide : https://twitter.com/i/status/1477354899537113091

Il y a eu des centaines de milliers de morts dues au blocage intentionnel de l'hydroxychloroquine ou de l'ivermectine par nos gouvernements, et ça commence à se savoir. Le Dr Robert Malone, inventeur des premiers vaccins à ARNm a supplié de ne pas vacciner les enfants, ces merdes injectés étant dangereuses pour tous mais surtout pour nos gosses, et ça commence à réagir.

Ils sont allés trop loin et ils ont peur (avec raison). Alors laissons-les dans leur merde, qu’ils continuent à s’octroyer des ordres du démérite national (la mère Buzyn). Ça ne les sauvera pas.

 

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Bonne et heureuse année 2022.

Olivier

Voir les commentaires

Au cul les occultistes.

Publié le par vecteur-douceur association : site littéraire et historique

Selon la légende grecque, Pandore, malgré les avertissements de Zeus de ne pas le faire, a cédé à la curiosité et a ouvert la boîte interdite et a ainsi libéré par inadvertance toutes sortes de maux qui se sont envolées pour couvrir la Terre. Croyant prendre le contrôle définitif, l’élite a ouvert la sienne. Qu’elle soit de chez Pfizer, Moderna ou autre, ces satanistes de bas étage qui nous gouvernent ne comprennent pas qu’à ce jeu, ils seront les grands perdants. L’occultisme est à la hausse dans tous les segments de notre société.  Cependant, la Bible dont nous vivons actuellement les derniers chapitres, nous met en garde contre l’occultisme.

New Age aidant, les limites qui le sépare du MAL sont devenues plus fines qu’une feuille de papier à cigarette. L’occultisme (l’étude et le contrôle des pouvoirs surnaturels), la théurgie (l’art d’appeler où de persuader les puissances surnaturelles) et la magie (souvent l’espèce la plus basse) ne sont de fait plus clairement définies.

Des spéculations extrabibliques sur l’origine et l’ordre de l’univers, influencées par des correspondances dans les antiques sciences médiévales, ont conduit au mysticisme sous diverses formes, y compris la Kabbale judaïque et les hérésies gnostiques du Christianisme, chacune étant toujours plus divergente de ses sources fondamentales.  Le mysticisme finit toujours invariablement par contredire les récits bibliques.

Le Judaïsme a éliminé à la fois le Messie et le Temple et a progressivement évolué pour devenir un programme d’efforts éthiques et moraux fait de « mérites personnels » censés les faire devenir plus royaliste que le Roi. Bref, en un constant réajustement idéologique impliquant l’infiltration de concepts provenant de sources externes, y compris le mysticisme babylonien et grec, et les réactions à leur encontre ; les Juifs s’acquittent eux-mêmes devant Dieu. 

Le Talmud et le Midrash (interprétations rabbiniques de la littérature juridique) avaient tendance à effacer les anciennes traditions.  L’exégèse interprétative et la vénération des sages contemporains ont ouvert des possibilités croissantes pour les questions de l’expérience intérieure et les spéculations personnelles.

La Kabbale « recevoir » ; littéralement, « le savoir reçu » ou « la tradition » est un terme utilisé de plusieurs façons.  À partir du 13ème siècle, elle s’est ramifiée pour inclure de nombreuses autres spéculations ésotériques juives et, finalement en opposition avec le Talmud.  Amalgame éclectique de panthéisme et d’autres concepts païens d’Orient, elle endosse une vision non-biblique de Dieu. 

Le Dieu de l’Ancien Testament est inférieur au suprême inconnaissable Ein Hof, l’ultime objectif du Kabbalisme.  Le tantrique (kundalini) et le soufisme Musulman, s’y sont adjoints afin d’ouvrir une brèche dans la manipulation de la nature divine. Avec la montée de l’intérêt pour l’occulte aujourd’hui, le regain d’intérêt pour la Kabbale ne fait pas exception.

Le rôle joué par la Kabbale ne se limite pas à la communauté juive.  Elle a transcendé les frontières du Judaïsme et a influencé la mystique Chrétienne de la Renaissance jusqu’à nos jours.  Sous l’influence de Juifs convertis de l’Espagne et de l’Italie, ce kabbalisme apporte des arguments à l’appui des questions ou des déviations doctrinales chrétiennes.  La philosophie occulte du 16ème siècle, la « philosophie naturelle » des 17ème et 18ème siècles, et les théories occultes où théosophiques d’aujourd’hui, y compris les pratiques de la franc-maçonnerie si chères à nos politiques, empruntent tous à la Kabbale.

La Bible nous ordonne de fuir les pratiques occultes.  La guerre spirituelle est une réalité.  Nous ne regardons pas un film d’Harry le petit potier. Non ! C’est la réalité : une guerre universelle entre le BIEN et le MAL. Depuis la Seconde Guerre mondiale, un plan a été élaboré pour manipuler l'esprit humain par le biais des médias. L’opération Paper clip qui fut menée à la fin de la Seconde Guerre mondiale par l'état-major de l'armée des États-Unis afin d'exfiltrer et de recruter près de 1 500 scientifiques allemands issus du complexe militaro-industriel ... ne visait pas les étoiles, mais bel et bien ce que nous vivons désormais.

Les meilleurs experts de l'Allemagne nazie dans le domaine du « contrôle mental » ont été amenés en Amérique. Depuis l'Amérique, la stratégie a commencé à changer systématiquement tout ce que l'humanité pense et croit. « LA DOUCEUR DE LA VERITE FACE À LA VIOLENCE DU MENSONGE » constitue le leitmotiv de mon blog. Pensez-vous que ce soit un hasard ?

Lorsque notre Macaron national déclare par six fois que nous sommes en guerre, c’est un repère temporel marquant que leur but était de s'assurer que l'humanité puisse être contrôlée EN TOTALITE PAR LEUR PROPRE ESPRIT SATANIQUE.

Tout ce que nous entendons, apprenons, semblons voir, depuis des lustres, n’est que mensonges et tromperies de bas étages. Couillonavirus a appris à ceux qui étaient fait pour le GRAND REVEIL que pratiquement tout ce que nous entendons et voyons dans les médias grand public est un mensonge. Il est absolument impossible de se faire une idée précise de la réalité à travers les actualités, les grands magazines ou les sites internet connus. Tout, j’ai bien dit tout ! Je m’échine à l’écrire au travers de mes livres et articles depuis plus de dix ans.

Biologie, santé, liberté, éthique, histoire, énergie, culture, astronomie, ils mentent sur tout... Une éducation judéo-maçonnique est programmée de telle manière qu'elle asservit l’esprit dès le plus jeune âge. De la naissance à la mort une trame, une matrice de tromperie, englobe notre vie. Le pire c’est que l’humain se croit libre de penser alors qu’en réalité il n’est qu’un robot programmé qui pense littéralement ce qu'on lui autorise à penser. Et là encore, l’équipée couillonaviresque constitue le parfait exemple d’inversion accusatoire.

Pourquoi ? Parce que toute pensée critique émanant même d’éminents spécialistes non vendus au Diable, est qualifiée de « dangereuse ». Chaque véritable enquêteur qui a réussi d'une manière ou d'une autre à maintenir un esprit indépendant est qualifié de « théoricien du complot ».

Même l’industrie du divertissement est au service des psychopathes de l’élite. L’indigestion de « prêt à penser » doit être virale. On doit s’en empiffrer PARTOUT : même et surtout chez Hanouna. Les médias, l'éducation, la politique, les soins de santé, les industries alimentaires - tout est entre les mains des mêmes criminels milliardaires (Rothschild, Rockefeller, etc.) qui ont menti à l'ensemble de l'humanité au cours du siècle dernier.

Ils ont un objectif précis : asservir l'humanité autant que possible et créer un monde de contrôle total. Leur dieu est Satan et leur idéologie est de faire admettre au gueux « Je ne crois pas en Dieu, et c’est mon choix parce que... » Et de fait la gueusaille pense qu'elle ne croit plus en Dieu parce qu'elle le veut. Mais ils ne sont pas conscients que la seule raison pour laquelle ils rejettent la spiritualité, c'est parce que les médias leur ont dit de le faire.

Ainsi, pensant être l’aboutissement, l’apothéose de l’humanisme, nos sociétés décadentes ignorent qu’elles ne sont en fait d’un étron de l’histoire. Historiquement, chaque culture, partout sur Terre, savait qu'il existe une source spirituelle dont nous sommes originaires. Ne pas en être conscient est une chose récente qui nous a été imposée, pour nous déconnecter de notre destin.

L'une des principales stratégies consistait à dire à l'humanité « la science prouve » que nous ne sommes que des singes tournoyants sur un grain de poussière cosmique perdu dans l’immensité universelle. La grande majorité l'a avalé sans réfléchir, sans se poser de questions.

La manipulation de masse rebaptisée ingénierie sociale a volé tout ce qui est vérité, tout ce qui a de la valeur, tout ce qui nous rend forts et sains, et nous a asservis aux médias, que nous considérons comme la seule vraie source de vérité. C'est ainsi que l'humanité a été amenée à croire aux mensonges les plus insensés, qui ont été acceptés aveuglément… « parce que la télé le dit. »

Heureusement, cette monstrueuse pantomime touche à sa fin. Le mal est exposé d'une manière sans précédent... En cette fin d’année, je m’en sens grandement inspiré. D’ailleurs, le saviez-vous ? «INSPIRATION » signifie littéralement « D'UN ESPRIT » ?

Celui qui règne de tous temps va PROCHAINEMENT mettre un terme aux gesticulades de tous ces guignols grotesques. En cadeau de fin d’année, imaginez-vous un instant Castex et le vieux Schwab courir chacun la merde au cul, effrayés de ce qui les attend. Quelle merveilleuse image pour terminer cette année. C’est cadeau !

À SUIVRE SI ON ME LAISSE ENCORE ECRIRE.

« Victime de mon succès », je fais l’objet d’un déréférencement Sauvage de la part des GAFAM, si vous désirez m’aider, le minimum que vous puissiez faire, c’est de cliquer sur les liens si dessous afin de faire remonter mon référencement. D’avance merci.

Olivier

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>